Emeri


Emeri

Émeri

L'émeri (du grec σμύριδα) est une roche composée de spinelle et de corindon finement cristallisés, associés à la magnétite ou à l'hématite.

L'émeri est de couleur noire ou gris foncé, moins dense que le corindon brun translucide, avec une densité comprise entre 3,5 et 3,8. Étant fait d'un mélange de minéraux, on ne peut lui attribuer de dureté spécifique sur l'échelle de Mohs, la dureté des composants de l'émeri variant d'environ 6, pour la magnétite, à 9, pour le corindon.

On en extrait surtout en Turquie (région de Smyrne) et en Grèce (dans les Cyclades et en particulier à Naxos).

Cette roche a été depuis l'antiquité taillée comme meules surtout dans les moulin à blé, réduite en poudre, cette roche est très employée comme abrasif ; la poudre sert de toile émeri ou de papier émeri. Les propriétés de cette roche étaient déjà exploitées dans l'Antiquité.

La poudre d'émeri mélangé à un liquide (eau, huile) pour crée une "pâte" est utilisé pour boucher les bouteilles : le bouchon en verre et l'intérieur du goulot sont ajusté par rodage avec cette "pâte" d'émeri pour que le contact soit parfait . Au sens propre, une bouteille ou un flacon bouché à l'émeri est donc hermétique. D'où l'idée d'une personne « bouchée à l'émeri », dans le langage populaire, pour une personne très fermée.

L'émeri est utilisé depuis plus de deux mille ans ; il a cependant, de nos jours, perdu de son importance avec le développement d'autres types d'abrasifs, en particulier les carbures de silicium ou de tungstène.

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « %C3%89meri ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emeri de Wikipédia en français (auteurs)