Elmina


Elmina
Le port d'Elmina
Le fort d'Elmina
Pêcheurs à Elmina

Elmina, sur la côte ghanéenne est aujourd'hui un petit port de pêche de 20 000 habitants issu du premier comptoir européen du Golfe de Guinée. Les forts Saint-Georges et Saint-Jacques rappellent l'ancienneté de l'implantation européenne et l'âpreté des luttes dans ce qui a été un des plus grands centres africains de la traite des esclaves.

Sommaire

Histoire

Le premier comptoir, dit de la Mine en raison de la grande quantité d'or qu'il y trouvèrent à acheter, a été fondé en 1471 par Jean de Santerem et Pedro Escobar de retour de Sao Tomé et le fort Saint-Georges construit en 1482 par une décision du roi du Portugal, Jean II, prise l'année précédente. Il est resté la tête de pont du Portugal en Afrique de l'Ouest, jusqu'à ce que la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales s'en empare en 1637 avec l'aide de l'Eguafo voisin. Pour protéger la forteresse nouvellement conquise, les Hollandais firent construire un deuxième fort, le fort Saint-Jacques ou Saint-Jago entre 1666 et 1671.

Bombardement britannique (13 juin 1873)

Du XVIIe siècle au début du XIXe siècle, la traite des esclaves fait la fortune de la cité. En 1872, Elmina est cédé aux Britanniques.

Son lagon est aujourd'hui un port de pêche actif.

Elmina a servi de cadre au réalisateur Werner Herzog pour son film Cobra Verde, avec Klaus Kinski dans le rôle principal.

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Ato Ashun, Elmina, the castle and the slave trade, Ato Ashun, 2004, 61 p.
  • (en) Christopher R. DeCorse, An archaeology of Elmina : Africans and Europeans on the Gold Coast, 1400-1900, Smithsonian Institution Press, Washington, DC,, 2001, 286 p. (ISBN 1-560-98971-8)
  • (en) Harvey M. Feinberg, Africans and Europeans in West Africa : Elminans and Dutchmen on the Gold Coast during the eighteenth century, the American philosophical society, Philadelphie, 1989, 186 p. (ISBN 0-87169-797-1)
  • (fr) Joseph Bato'ora Ballong-Wen-Mewuda, São Jorge da Mina, 1482-1637 : la vie d'un comptoir portugais en Afrique occidentale, Fondation Calouste Gulbenkian, Centre culturel portugais, Lisbonne ; J. Touzot, Paris, 1993, 2 vol. (ISBN 972-958713-2) (texte remanié d'une thèse de 3e cycle)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Elmina de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Elmina — in der Central Region Fort Elmina …   Deutsch Wikipedia

  • Elmina — Saltar a navegación, búsqueda Castillo de San Jorge en Elmina, Ghana Elmina es una ciudad situada en la costa atlántica de Ghana. Fue el primer asentamiento europeo en el Oeste de África y en la actualidad cuenta con una población de unos 20.000… …   Wikipedia Español

  • Elmina — (São Jorge de la Mina), Hafenstadt der brit. Goldküstenkolonie (Oberguinea), liegt unter 5°5´ nördl. Br., am Beyafluß (Swetwater), mit Kastell (St. George) und zwei verfallenen Forts. Die europäische Stadt am linken Flußufer ist Sitz der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Elmina — Elmīna, Hafenplatz an der Goldküste (Oberguinea), westl. von Cape Coast Castle, ca. 10.530 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Elmina — v. du Ghana, sur le golfe de Guinée. Son port, São Jorge, fondé par les Portugais v. 1490, fut actif dans le commerce de l or jusqu au XIXe s …   Encyclopédie Universelle

  • Elmina — Infobox Settlement official name = Elmina other name = native name = nickname = settlement type = motto = imagesize = 300px image caption = Elmina fishing fleet flag size = image seal size = image shield = shield size = image blank emblem = blank …   Wikipedia

  • Elmina — Original name in latin Elmina Name in other language Dena, Edina, Ehlmina, Elmina, Saint George Del Mina, Sao Jorge da Mina, So Jorge da Mina, Элмина State code GH Continent/City Africa/Accra longitude 5.0847 latitude 1.35093 altitude 21… …   Cities with a population over 1000 database

  • Elmina — Elmịna,   El Mịna, Stadt westlich von Cape Coast, Ghana; Meersalzgewinnung.   Stadtbild:   Das festungsartige Schloss (1482, 1637 von Niederländern erweitert) gilt als größtes europäisches Bauwerk in den Tropen.   Geschichte:   Elmina wurde… …   Universal-Lexikon

  • Elmina (Staat) — Elmina ist der Name eines historischen Staatswesens an der Küste des heutigen Ghana, das als unabhängiger Zusammenschluss mehrerer Dörfer um die gleichnamige Stadt Elmina vom Ende des 16. Jahrhunderts bis zur Unabhängigkeit Ghanas existiert hat,… …   Deutsch Wikipedia

  • Elmina Castle — was erected by the Portuguese in 1482 as São Jorge da Mina ( St. George of the Mine Castle , also known simply as Mina or Feitoria da Mina ) in present day Elmina, Ghana (formerly the Gold Coast). It was the first trading post built on the Gulf… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.