Elle s'appelait Sarah (film)


Elle s'appelait Sarah (film)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elle s'appelait Sarah.

Elle s'appelait Sarah est un film réalisé par Gilles Paquet-Brenner d'après le roman éponyme de Tatiana de Rosnay, sorti en salles en France le 13 octobre 2010.

Sommaire

Synopsis

Le film raconte l'histoire d'une journaliste américaine, vivant à Paris dans les années 2000, Julia, qui prépare un article lié à la rafle du Vél' d'Hiv', et celle d'une petite fille juive déportée en 1942 lors de la rafle, Sarah, dont Julia va rechercher les traces.

Alors qu'avec son mari et sa fille elle doit emménager dans un appartement du Marais, au 36 rue de Saintonge, Julia apprend que les grands-parents de son mari s'y sont installés en août 1942, et elle recherche qui habitait là auparavant.

Elle se rend au Mémorial de la Shoah et apprend qu'une famille vivait là, mais que si les parents ont été assassinés à Auschwitz, leurs enfants Sarah et Michel ne sont pas mentionnés. Ses recherches vont l'amener sur la trace de Sarah, qui a été emmenée au camp de Beaune-la-Rolande. Elle a pu s'enfuir et a été recueillie par des fermiers, les Dufaure. La quête de Julia l'emmènera à New York et à Florence en Toscane.

C'est l'adaptation du huitième roman de Tatiana de Rosnay, le premier qu'elle a écrit en anglais[1], dont la version originale (Sarah's Key) s'est vendue à des centaines de milliers d'exemplaires en édition de poche aux États-Unis[2]. Les ventes totales dans le monde ont dépassé les deux millions d'exemplaires, a indiqué en décembre 2009 son éditeur français[3],[4].

Fiche technique

Distribution

  • Kristin Scott Thomas : Julia Jarmond
  • Mélusine Mayance : Sarah Starzynski[7],[8],[9]
  • Niels Arestrup : Jules Dufaure
  • Frédéric Pierrot : Bertrand Tezac
  • Michel Duchaussoy : Édouard Tezac[10]
  • Dominique Frot : Geneviève Dufaure
  • Gisèle Casadesus : Mamé
  • Aidan Quinn : William Rainsferd
  • Natasha Mashkevich : Madame Starzynski
  • Arben Bajraktaraj : Monsieur Starzynski
  • Sarah Ber : Rachel
  • Karina Hin : Zoé Tezac
  • James Gerard : Mike Bambers
  • Charlotte Poutrel : Sarah jeune femme
  • Joe Rezwin : Joshua
  • Kate Moran : Alexandra
  • Paul Mercier : Michel Starzynski
  • Alexandre Le Provost : Policier en civil
  • Serpentine Teyssier : Gardienne d'immeuble
  • Simon Eine : Franck Lévy
  • Julie Fournier : Anna, femme brune au Vel d'Hiv
  • Paige Barr : Ornella Harris
  • Joanna Merlin : Madame Rainsferd
  • George Birt : Richard Rainsferd
  • Vinciane Millereau : Nathalie Dufaure
  • Sylviane Fraval : La mère de Bertrand
  • Dan Herzberg : Le gendarme rouquin
  • Nancy Tate : Alice
  • Frédérick Guillaud : Richard Rainsferd jeune
  • Maurice Lustyk : Homme au violon
  • Maxim Driesen : Edouard Tezac enfant
  • Xavier Béja : André Tezac
  • Jacqueline Noëlle : Vieille femme
  • Jean-Pierre Hutinet : Le médecin du village
  • Jonathan Kerr : Officier de police camp
  • Matthias Kress : Officier allemand ferme
  • Céline Caussimon : Infirmière Vel d'Hiv
  • Viktoria Li : Infirmière clinique

Tournage

Différences avec le roman

  • Dans le roman, Sarah meurt en 1972, respectant un jeu logique de temps de trente années entre les différentes intrigues du récit. Dans le film, il est dit que Sarah s'est suicidée en 1966, ce qui brise cette logique.
  • Julia rencontre William Ransferd seule dans le film. Dans le roman, sa fille Zoé l'accompagne.
  • De même, leur rencontre a lieu à Lucca dans le livre, et à Florence dans le film. Il ne s'agit toutefois que d'un changement infime puisque ces deux villes se situent toutes les deux en Toscane.
  • Dans le livre, quand les policiers emmènent Rachel, celle-ci est agonisante mais encore en vie. Dans le film, elle meurt avant d'être emmenée.
  • Dans le roman, quand Sarah prend le train pour Paris avec Jules et Geneviève Defaure, elle ruse pour échapper aux contrôles et entre seule dans le train. Dans le film, ils montent tous les trois en même temps.
  • Les enfants du camp, dont Sarah, se font raser les cheveux par les policiers dans le livre, mais pas dans le film.

Notes et références

  1. (nl) Moeders geheim, De Standaard, 7 août 2009: "Avec son premier livre en anglais, Elle s'appelait Sarah, Tatiana de Rosnay est passée au niveau international. Ce roman est adapté au cinéma, avec Kristin Scott Thomas."
  2. (en) Target Can Make Sleepy Titles Into Best Sellers, Motoko Rich, The New York Times, 21 juillet 2009. À cette date, indique l'article, le roman était depuis 22 semaines dans la liste des meilleures ventes du New York Times.
  3. Comment explique-t-on un succès éditorial à l’étranger?, interview d'Héloïse d'Ormesson, éditrice du livre, 14 avril 2009
  4. Un soir à la Closerie des Lilas, éditions Héloïse d'Ormesson
  5. Sarah's Key" : the movie !/"Elle s'appelait Sarah" : le film !, site de la romancière Tatiana de Rosnay
  6. a et b Grippe A : les artistes assurés contre les arrêts de tournage, lefigaro.fr, 31 août 2009
  7. Nouvelles du film, site de la romancière
  8. Les films en tournage, cbointernational.com
  9. Agence Cinéart - Mélusine Mayance
  10. a et b La rafle du Vél’ d’Hiv’ au bois de Vincennes, Le Parisien, édition de Paris, 26 août 2009
  11. Kristin Scott Thomas attendue sur un nouveau tournage, Le Parisien, édition des Yvelines, 15 août 2009
  12. La bande-annonce d'une grande année, Carlos Gomez, Le Journal du dimanche, 2 janvier 2010
  13. Scott Thomas et Campan assurés contre la grippe A, Christophe Carrière, Lexpress.fr, 27 août 2009
  14. Les risques du métier, L'Express, par Christophe Carrière, 21 juin 2004
  15. Antoine de Maximy se met à la fiction, Télé 2 semaines, 4 septembre 2009

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Elle s'appelait Sarah (film) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Elle s'appelait Sarah (roman) — Pour les articles homonymes, voir Elle s appelait Sarah. Elle s appelait Sarah est un roman de Tatiana de Rosnay, paru en 2006, aux éditions Héloïse d Ormesson pour l édition française, traduite par Agnès Michaux. C est le huitième roman de cet… …   Wikipédia en Français

  • Sarah's Key — Theatrical release poster Directed by Gilles Paquet Brenner Produced by …   Wikipedia

  • Sarah —  Pour l’article homophone, voir Sara. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Sarah Bernard — Sarah Bernhardt Pour les articles homonymes, voir Bernhardt et Sarah Bernhardt (Lucky Luke). Sarah Bernhardt …   Wikipédia en Français

  • Sarah Bernhardt — Pour les articles homonymes, voir Bernhardt et Sarah Bernhardt (Lucky Luke). Sarah Bernhardt …   Wikipédia en Français

  • Prix France Musique-Sacem de la musique de film — Le prix France Musique Sacem de la musique de film est un prix annuel créé en 2006 et décerné par France Musique et la SACEM au compositeur d une musique de film originale. Le lauréat reçoit en récompense la commande d une œuvre inédite. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Fight Club (film) — Pour les articles homonymes, voir Fight Club. Fight Club Données clés Réalisation David Fincher Scénario Jim Uhls d après l œuvre de Chuck Palahniuk Ac …   Wikipédia en Français

  • V pour Vendetta (film) — Pour les articles homonymes, voir V pour Vendetta (homonymie). V pour Vendetta …   Wikipédia en Français

  • V for Vendetta (film) — V pour Vendetta (film) Pour les articles homonymes, voir V pour Vendetta (homonymie). V pour Vendetta …   Wikipédia en Français

  • V pour vendetta (film) — Pour les articles homonymes, voir V pour Vendetta (homonymie). V pour Vendetta …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.