Elisabeth Kopp


Elisabeth Kopp
Elisabeth Kopp
Elisabeth Kopp.gif
Photo officielle de Elisabeth Kopp

Mandats
94 e conseillère fédérale
21 octobre 198412 janvier 1989
Élection 2 octobre 1984
Prédécesseur Rudolf Friedrich
Successeur Kaspar Villiger
Cheffe du Département fédéral de Justice et Police
21 octobre 198412 janvier 1989
Prédécesseur Rudolf Friedrich
Successeur Arnold Koller
Conseillère Nationale
26 novembre 197920 octobre 1984
Biographie
Date de naissance 16 décembre 1936
Lieu de naissance Zurich
Origine Canton de Zurich
Parti politique Parti Radical-Démocratique (PRD)
Diplômé de Université de Zurich
Liste des conseillers fédéraux de Suisse
Elisabeth Kopp est élue au Conseil fédéral le 2 octobre 1984

Elisabeth Kopp, née le 16 décembre 1936 à Zurich, est une femme politique suisse. Elle est la première femme à accéder au Conseil fédéral, membre du Parti radical-démocratique. En 1988, elle a été obligée de démissionner suite à un scandale : elle aurait transmis à son mari des renseignements confidentiels concernant une enquête menée contre une société à laquelle il était lié et qui était suspectée de blanchir l'argent issu du trafic de la drogue[1].

Sommaire

Origine et carrière politique

Née Anna Elisabeth Iklé, Elisabeth Kopp voit le jour le 16 décembre 1936 à Zurich dans une famille d'industriels du textile d'origine saint-galloise. Lycéenne à Berne, elle entame des études de droit à l'université de Zurich. En 1956 elle fait un périple en Hongrie. L'année suivante elle adhère à la section féminine du parti radical de sa ville de Zurich. On la voit également effectuer son service complémentaire féminin, alors équivalent, en Suisse, du service militaire féminin. En 1960, elle épouse Hans W. Kopp (1931-2009), avocat d'affaires. De leur union, naîtra une fille, Brigitte.

En 1970, elle est élue au Conseil communal de Zumikon (canton de Zurich), cité dont elle devient présidente en 1974. Sa carrière politique nationale s'ouvre en 1979, quand elle est élue au Conseil national. Par ailleurs, elle est nommée en 1984 vice-présidente du parti radical suisse.

Conseillère fédérale

Elisabeth Kopp est élue au Conseil fédéral le 2 octobre 1984 face à Bruno Hunziker. Première femme à accéder aux fonctions suprêmes du pays, elle succède au Zurichois Rudolf Friedrich. Élue, elle assure la direction du Département fédéral de justice et police, se faisant remarquer par sa politique en matière d'asile, qu'elle réforme en profondeur afin d'autoriser un traitement plus rapide des fins de non-recevoir et d'intégrer la possibilité de mesures exceptionnelles lorsque les circonstances l'exigent[réf. nécessaire].

Son action au Conseil fédéral a également des effets sur la condition féminine. Son engagement personnel a pesé dans la balance lorsqu'il s'est agi, en 1985, de faire passer avec succès un nouveau droit matrimonial plus égalitaire. Elisabeth Kopp amorce également une révision de la législation, en vue de l'égalité des droits entre hommes et femmes.

Son action laisse le souvenir d'une personne engagée, décidée, compétente et avisée[2]. Parmi ses décisions marquantes, on relève la création d'un poste de délégué aux réfugiés, dont le premier titulaire a été Peter Arbenz.

Retrait

Hans W. Kopp, mari d'Elisabeth, se trouve à la tête du Conseil d'administration de la Shakarchi Trading, dont il démissionne en octobre 1988. Une enquête avait été ouverte contre cette société, suspectée de blanchir l'argent sale de la drogue. Elisabeth Kopp a bel et bien averti son mari en lui conseillant de démissionner. À l'époque, les spéculations allaient bon train dans la presse[réf. nécessaire]. En dépit de ce climat tendu, Elisabeth Kopp est élue à la vice-présidence du Conseil fédéral pour l'année 1989. Face à une situation qui devient explosive suite aux articles de presse, Elisabeth Kopp démissionne de ses fonctions le 12 janvier 1989. La Commission d'enquête parlementaire a accablé Elisabeth Kopp qui avait enfreint le secret de sa haute fonction, mais malgré les évidences, celle-ci n'a jamais reconnu ses erreurs[3]. Malgré le scandale elle touche encore aujourd'hui 200 000 francs de rente annuelle pour avoir été conseillère fédérale. Suite à sa démission,Kaspar Villiger lui succèdera au département.

Documentaire

Voyage d'hiver (Winterreise) réalisé par Andres Brütsch est un documentaire où Elisabeth Kopp fait une partie du commentaire, a été dévoilé à Locarno, en août 2006.

Publications

  • La femme dans la société actuelle, Revue politique, 64e année, 2/1985, p 61-65 
  • Lettres, Benteli, 1991 (ISBN 3-7165-0831-4) 

Notes et références

  1. {http://archives.tsr.ch/dossier-kopp Scandale à Berne: Elisabeth Kopp est forcée de démissionner}
  2. Urs Altermatt, Le Conseil fédéral - Dictionnaire biographique des cent premiers conseillers fédéraux, Yens-sur-Morges, Cabedita, 1993 [lire en ligne]  [détail des éditions]
  3. {http://www.lematin.ch/actu/suisse/sulfureux-hans-w-kopp-mort-76464 Le sulfureux Hans W. kopp est mort}

Annexes

Bibliographie

  • Margaret Studer, Elisabeth Kopp, notre futur Président, Sélection du Reader’s Digest, septembre 1987 
  • Jeanne Hersch, La Suisse, état de droit : Le Retrait d'Elisabeth Kopp, L'Age d'Homme, 1991 (ISBN 978-2-8251-0186-5) 
  • Urs Altermatt, Le Conseil fédéral - Dictionnaire biographique des cent premiers conseillers fédéraux, Yens-sur-Morges, Cabedita, 1993 [lire en ligne]  [détail des éditions]

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Elisabeth Kopp de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Elisabeth Kopp — Elisabeth Kopp, 2009 Mit Eltern und Rose Nobs, 1986 …   Deutsch Wikipedia

  • Elisabeth Kopp — (born December 16, 1936 in Zürich) is a Swiss politician and the first woman elected to the Swiss Federal Council (1984 1989).Elisabeth Kopp grew up in Bern. After finishing her law studies in 1960 she married Hans W. Kopp. In 1969 she was… …   Wikipedia

  • Elisabeth Kopp — Consejera federal de Suiza 21 de octubre de 1984 – 12 de enero de 1989 Predecesor Rudolf Friedrich …   Wikipedia Español

  • Elisabeth Kopp – Eine Winterreise — Filmdaten Originaltitel: Elisabeth Kopp – Eine Winterreise Produktionsland: Schweiz Erscheinungsjahr: 2007 Länge: 90 Minuten Originalsprache: Schweizerdeutsch / Deutsch Stab …   Deutsch Wikipedia

  • Elisabeth-Tag — Elisabeth, im englischsprachigen Raum auch Elizabeth, ist ein weiblicher Vorname. Die Kurzformen Lisa, Elli, Liesel, Betsi, Lisbeth, Lissi, Elisa und Sissi sind insbesondere in deutschsprachigen Ländern weit verbreitet. Inhaltsverzeichnis 1… …   Deutsch Wikipedia

  • Kopp (Begriffsklärung) — Kopp bezeichnet: Kopp, eine Ortsgemeinde im Landkreis Vulkaneifel in Rheinland Pfalz, Deutschland Kopp Verlag, einen Buchverlag in Rottenburg am Neckar in Baden Württemberg, spezialisiert auf Enthüllungsliteratur und Verschwörungstheorien… …   Deutsch Wikipedia

  • Kopp — peut faire référence à : Patronyme Anatole Kopp (1915 1990), architecte et urbaniste français Cathy Kopp (1949 ), personnalité française du monde des affaires David Kopp (1979 ), coureur cycliste allemand Elisabeth Kopp (1936 ), femme… …   Wikipédia en Français

  • Kopp — Prominent people with the surname Kopp include:* Carlo Kopp, Australian defence analyst * David M. Kopp (born 1965), American management consultant and educator * Elisabeth Kopp (born 1936), Swiss politician * Emil Kopp (1817 1875), German… …   Wikipedia

  • Elisabeth-Krankenhaus Essen — Elisabeth Krankenhaus 2008, Eingang Moltkestr. / Sozialpädiatisches Zentrum …   Deutsch Wikipedia

  • Affäre Kopp — Elisabeth Kopp, 2009 1. August Rede, Schwyz 2007 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.