Election generale quebecoise de 1952


Election generale quebecoise de 1952

Élection générale québécoise de 1952

Élections au Québec Flag of Quebec.svg
Élections générales

1867187118751878
1881188618901892
1897190019041908
1912191619191923
1927193119351936
1939194419481952
1956196019621966
1970197319761981
1985198919941998
200320072008

Élections partielles

2004 • 2005 • 2006 (avril)
2006 (août) • 2007 • 2008 •
2009

Législatures

1re2e3e4e5e
• • • •
• • • •
• • • •
• • • •
• • • •
31e • • • •
36e37e38e39e

Référendums

19801995

Partis politiques
Circonscriptions (liste)
DGEQ
Maurice Duplessis s'adressant à la foule lors de la campagne électorale de 1952

L'élection générale québécoise de 1952 est tenue le 16 juillet 1952 afin d'élire les députés de la 24e législature à l'Assemblée législative de la province du Québec (Canada). Le gouvernement sortant de l'Union nationale, dirigé par le Premier ministre Maurice Duplessis, est réélu face au Parti libéral de Georges-Émile Lapalme et forme un gouvernement majoritaire. Il s'agit de la quatrième victoire électorale de Duplessis, et la troisième consécutive.

Sommaire

Contexte

Le Parti libéral participe aux élections avec un nouveau chef à leur tête. Adélard Godbout avait quitté la direction du parti le 22 juillet 1949, après 13 ans comme chef du parti ; George Marler assume l'intérim. Puis, le 20 mai 1950, Georges-Émile Lapalme est élu chef du parti lors d'un congrès tenu à Québec.

À partir de 1952, il n'est plus possible à un candidat de briguer les suffrages dans plus d'une circonscription lors d'une même élection.

Malgré une augmentation substantielle de leur part du vote ainsi que leur nombre de sièges, les libéraux ne réussissent pas à vaincre la puissante machine électorale de Duplessis. Ce fut une élection très polarisée : pour la première fois depuis 1936, aucun tiers-parti ne réussit à obtenir plus de 1 % des votes.

Dates importantes

  • 28 mai 1952 : émission du bref d'élection.
  • 16 juillet 1952 : scrutin
  • 12 novembre 1952 : ouverture de la session.

Résultats

Parti Chef # de
candidats
Sièges Voix
1948 Élus % Diff. # % % Diff.
     Union nationale Maurice Duplessis 91 82 68 -17,1 % 847 983 50,50 % -0,7 %
     Libéral Georges-Émile Lapalme 92 8 23 +188 % 768 539 45,77 % +9,6 %
     Indépendant 4 2 1 -50 % 13 846 0,82 %
     Commonwealth coopératif   23 - - - 16 039 0,96 %
     Union nationale indépendant 10 - - - 13 197 0,79 %
     Nationaliste   1 - - - 9 734 0,58 %
     Libéral indépendant 8 - - - 4 966 0,30 %
     Ouvrier progressiste   4 - - - 3 932 0,23
     Ouvrier indépendant 3 - - - 1 027 0,06 %
Total 236 92 92 - 1 679 263 100 %  
Sources : Assemblée nationale du Québec ; QuébecPolitique.com

Résultats par circonscription

     Abitibi-Est: Jacques Miquelon (Union nationale)
     Abitibi-Ouest: Émile Lesage (Union nationale)
     Argenteuil: William McOvat Cottingham (Union nationale)
     Arthabaska: Wilfrid Labbé (Union nationale)
     Bagot: Daniel Johnson (Union nationale)
     Beauce: Georges-Octave Poulin (Union nationale)
     Beauharnois: Edgar Hébert (Union nationale)
     Bellechasse: Alphée Poirier (Union nationale)
     Berthier: Azellus Lavallée (Union nationale)
     Bonaventure: Henri Jolicoeur (Union nationale)
     Brome: Charles James Fox (Union nationale)
     Chambly: John Roche (Union nationale)
     Champlain: Maurice Bellemare (Union nationale)
     Charlevoix: Arthur Leblanc (Union nationale)
     Châteauguay: Arthur Laberge (Union nationale)
     Chicoutimi: Antonio Talbot (Union nationale)
     Compton: Charles Daniel French (Union nationale)
     Deux-Montagnes: Paul Sauvé (Union nationale)
     Dorchester: Joseph-Damase Bégin (Union nationale)
     Drummond: Bernard Pinard (Parti libéral)
     Frontenac: Gérard Noël (Parti libéral)
     Gaspé-Nord: Alphonse Couturier (Union nationale)
     Gaspé-Sud: Camille-Eugène Pouliot (Union nationale)
     Gatineau: Gérard Desjardins (Union nationale)
     Hull: Alexandre Taché (Union nationale)
     Huntingdon: Henry Allister Darby Somerville (Union nationale)
     Iberville: Yvon Thuot (Union nationale)
     Iles-de-la-Madeleine: Hormisdas Langlois (Union nationale)
     Jacques-Cartier: Charles-Aimé Kirkland (Parti libéral)
     Joliette: Antonio Barrette (Union nationale)
     Kamouraska: Alfred Plourde (Union nationale)
     Labelle: Henri-Albini Paquette (Union nationale)
     Lac-Saint-Jean: Antonio Auger (Union nationale)
     L'Assomption: Victor-Stanislas Chartrand (Union nationale)
     Laval: Omer Barrière (Union nationale)
     Laviolette: Charles-Romulus Ducharme (Union nationale)
     Lévis: Raynald Bélanger (Parti libéral)
     L'Islet: Fernand Lizotte (Union nationale)
     Lotbinière: René Bernatchez (Union nationale)
     Maisonneuve: Alcide Montpetit (Parti libéral)
     Maskinongé: Germain Caron (Union nationale)
     Matane: Onésime Gagnon (Union nationale)
     Matapédia: Philippe Cossette (Union nationale)
     Mégantic: Tancrède Labbé (Union nationale)
     Missisquoi: Jean-Jacques Bertrand (Union nationale)
     Montcalm: Maurice Tellier (Union nationale
     Montmagny: Antoine Rivard (Union nationale)
     Montmorency: Yves Prévost (Union nationale)
     Montréal—Jeanne-Mance: Georges Guèvremont (Union nationale)
     Montréal-Laurier: Paul Provençal (Union nationale)
     Montréal-Mercier: Gérard Thibeault (Union nationale)
     Montréal—Notre-Dame-de-Grâce: Paul Earl (Parti libéral)
     Montréal—Sainte-Anne: Frank Hanley (Indépendant)
     Montréal—Sainte-Marie: Yvon Dupuis (Parti libéral)
     Montréal—Saint-Henri: Philippe Lalonde (Parti libéral)
     Montréal—Saint-Jacques: Omer Côté (Union nationale)
     Montréal—Saint-Louis: David Rochon (Parti libéral)
     Napierville-La Prairie: Hercule Riendeau (Union nationale)
     Nicolet: Camille Roy (Union nationale)
     Outremont: Henri Groulx (Parti libéral)
     Papineau: Roméo Lorrain (Union nationale)
     Pontiac: Raymond-Thomas Johnston (Union nationale)
     Portneuf: Bona Dussault (Union nationale)
     Québec-Centre: Maurice Cloutier (Union nationale)
     Québec-Comté: Jean-Jacques Bédard (Parti libéral)
     Québec-Est: Antonin Marquis (Parti libéral)
     Québec-Ouest: Jules Savard (Parti libéral)
     Richelieu: Gérard Cournoyer (Parti libéral)
     Richmond: Émilien Lafrance (Parti libéral)
     Rimouski: Alfred Dubé (Union nationale)
     Rivière-du-Loup: Roméo Gagné (Union nationale)
     Roberval: Antoine Marcotte (Union nationale)
     Rouyn-Noranda: Guy Dallaire (Union nationale)
     Rouville: Laurent Barré (Union nationale)
     Saguenay: Pierre Ouellet (Union nationale)
     Saint-Hyacinthe: Ernest-Joseph Chartier (Union nationale)
     Saint-Jean: Jean-Paul Beaulieu (Union nationale)
     Saint-Maurice: René Hamel (Parti libéral)
     Saint-Sauveur: Francis Boudreau (Union nationale)
     Shefford: Gaston Ledoux (Parti libéral)
     Sherbrooke: John Samuel Bourque (Union nationale)
     Stanstead: Léon-Denis Gérin (Union nationale)
     Témiscamingue: Paul-Oliva Goulet (Parti libéral)
     Témiscouata: Antoine Raymond (Union nationale)
     Terrebonne: Léonard Blanchard (Union nationale)
     Trois-Rivières: Maurice Duplessis (Union nationale)
     Vaudreuil-Soulanges: Édouard Jeannotte (Union nationale)
     Verchères: Arthur Dupré (Parti libéral)
     Verdun: Lionel-Alfred Ross (Parti libéral)
     Westmount—Saint-Georges: George Carlyle Marler (Parti libéral)
     Wolfe: Gérard Lemieux (Parti libéral)
     Yamaska: Antonio Élie (Union nationale)

Sources

  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « %C3%89lection g%C3%A9n%C3%A9rale qu%C3%A9b%C3%A9coise de 1952 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Election generale quebecoise de 1952 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Élection générale québécoise de 1952 — Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • 1892 1 …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 2007 — Élection générale québécoise de 2007 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 2008 — Élection générale québécoise de 2008 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1956 — Élection générale québécoise de 1956 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1960 — Élection générale québécoise de 1960 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1962 — Élection générale québécoise de 1962 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1871 — Élection générale québécoise de 1871 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1936 — Élection générale québécoise de 1936 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1939 — Élection générale québécoise de 1939 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1973 — Élection générale québécoise de 1973 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.