Eglise de Perse


Eglise de Perse

Église de Perse

L'Église de Perse, Église de Mésopotamie[1] ou Église de l'Orient fut une des premières Églises chrétiennes. Selon la tradition, elle aurait été fondée par l'apôtre Thomas.

D'abord dans la juridiction de l'Église d'Antioche, elle proclama son indépendance en 424.

Elle a connu plusieurs schismes au cours de son histoire et aujourd'hui plusieurs Églises, appartenant à des communions différentes, en sont les héritières directes :

Les différentes Églises orientales des chrétiens de saint Thomas dans le Sud de l'Inde, qui sont nées de l'importante activité missionnaire de l'Église de Perse en Inde, en sont également héritières, même si les affiliations se sont diversifiées et complexifiées.

Sommaire

Histoire

Le christianisme se répandit en Perse dès le IIe siècle. Il s'y heurta à une religion nationale, le zoroastrisme. Les chrétiens apparurent d'abord comme susceptibles d'apporter un soutien à l'Empire romain et furent persécutés. Lors d'un synode en 424, l'Église de Perse décrèta son autocéphalie en se détachant du Patriarcat d'Antioche. À la fin du Ve siècle en 484, l'Église de Perse affirma son adhésion à l'enseignement théologique de Théodore de Mopsueste dit dyophysisme (ce qui lui vaudra le qualificatif d' « Église nestorienne »). Cela permit aux chrétiens de Perse de se démarquer de l'Église de l'Empire romain.

L'Église de Perse fut ainsi la première en Orient à se séparer de l'Église impériale et à devenir indépendante.

Liste des premiers Catholicos

---

---

Organisation

L'Église de Perse était dans les premiers siècles de son existence organisée en six provinces de l'intérieur et en provinces de l'extérieur dont le nombre a évolué avec son expansion puis son déclin :

Provinces de l'intérieur

  • Beit Aramayé (Séleucie-Ctésiphon) (province patriarcale)
  • Beit Houzayé (Beit Lapat)
  • Beit Arbayé (Nisibe)
  • Beit Maïsan (Perat de Maïsan)
  • Beit Kartawayé (Arbèle)
  • Beit Garmaï (Karka de Beit Selûk)

Provinces de l'extérieur

Autres Églises ou juridictions en Mésopotamie / Perse

Après la séparation de l'Église de Perse du reste de la Chrétienté, les autres Églises créèrent progressivement des juridictions sur le même territoire :

L'Église syriaque orthodoxe (jacobite) créa le Maphrianat de l'Orient (siège à Tikrit).

L'Église orthodoxe d'Antioche (byzantine / melkite) créa quant à elle le Catholicossat d'Irenoupolis (Bagdad) (institué au VIIe siècle, disparu vers le XVe siècle) [1].

L'Église catholique romaine (latine) créa en 1318 la province ecclésiastique de Sultaniya dont l'archevêque avait juridiction sur les khanats de Perse et de Djaghataï, sur l'Inde et sur l'Éthiopie.

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

Bibliographie

  • Sébastien de Courtois, Chrétiens d'Orient sur la route de la Soie : dans les pas des Nestoriens, Éd. de la Table Ronde, Paris, 2007 (ISBN 9782710328520)
  • Jean Étèvenaux, Histoire des missions chrétiennes, Éd. Saint-Augustin, Paris, 2004 (ISBN 2880113334) (Chap. V : les missions de l'Église de l'Est en Asie jusqu'au XIVe siècle)
  • Raymond Le Coz, Histoire de l'Église d'Orient (Chrétiens d'Irak, d'Iran et de Turquie), Cerf, Paris, 1995 (ISBN 2204051144)
  • Raymond Le Coz, Les médecins nestoriens au Moyen Âge : les maîtres des Arabes, L'Harmattan (col. Comprendre le Moyen-Orient), Paris, 2004 (ISBN 2747564835)
  • Nahal Tajadod, Les porteurs de lumière. L'épopée de l'Église de Perse, Albin Michel, Paris, 2008 (ISBN 9782226182838) [1ère éd. Plon, 1993]
  • Jean-Pierre Valognes, Vie et mort des Chrétiens d'Orient, Fayard, Paris, 1994 (ISBN 2213030642)
  • Joseph Yacoub, Babylone chrétienne : géopolitique de l'Église de Mésopotamie, Desclée de Brouwer, Paris, 1996 (ISBN 222003772X)

Notes et références

  1. Joseph Yacoub, Babylone chrétienne : géopolitique de l'Église de Mésopotamie, Desclée de Brouwer, Paris, 1996
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
  • Portail de l’Irak Portail de l’Irak
  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
Ce document provient de « %C3%89glise de Perse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eglise de Perse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Église de perse — L Église de Perse, Église de Mésopotamie[1] ou Église de l Orient fut une des premières Églises chrétiennes. Selon la tradition, elle aurait été fondée par l apôtre Thomas. D abord dans la juridiction de l Église d Antioche, elle proclama son… …   Wikipédia en Français

  • Église de Perse — L Église de Perse, Église de Mésopotamie[1] ou Église de l Orient fut une des premières Églises chrétiennes. Selon la tradition, elle aurait été fondée par l apôtre Thomas. D abord dans la juridiction de l Église d Antioche, elle proclama son… …   Wikipédia en Français

  • Église d'Orient — Église de Perse L Église de Perse, Église de Mésopotamie[1] ou Église de l Orient fut une des premières Églises chrétiennes. Selon la tradition, elle aurait été fondée par l apôtre Thomas. D abord dans la juridiction de l Église d Antioche, elle… …   Wikipédia en Français

  • Église de Mésopotamie — Église de Perse L Église de Perse, Église de Mésopotamie[1] ou Église de l Orient fut une des premières Églises chrétiennes. Selon la tradition, elle aurait été fondée par l apôtre Thomas. D abord dans la juridiction de l Église d Antioche, elle… …   Wikipédia en Français

  • Église de l'Orient — Église de Perse L Église de Perse, Église de Mésopotamie[1] ou Église de l Orient fut une des premières Églises chrétiennes. Selon la tradition, elle aurait été fondée par l apôtre Thomas. D abord dans la juridiction de l Église d Antioche, elle… …   Wikipédia en Français

  • Eglise apostolique assyrienne de l'Orient — Église apostolique assyrienne de l Orient Église apostolique assyrienne de l Orient Nom local ܥܕܬܐ ܩܕܝܫܬܐ ܘܫܠܝܚܝܬܐ ܩܬܘܠܝܩܝ ܕܡܕܢܚܐ ܕܐܬܘܪ̈ܝܐ …   Wikipédia en Français

  • Église apostolique assyrienne d'Orient — Église apostolique assyrienne de l Orient Église apostolique assyrienne de l Orient Nom local ܥܕܬܐ ܩܕܝܫܬܐ ܘܫܠܝܚܝܬܐ ܩܬܘܠܝܩܝ ܕܡܕܢܚܐ ܕܐܬܘܪ̈ܝܐ …   Wikipédia en Français

  • Église apostolique assyrienne de l'Orient — Nom local ܥܕܬܐ ܩܕܝܫܬܐ ܘܫܠܝܚܝܬܐ ܩܬܘܠܝܩܝ ܕܡܕܢܚܐ ܕܐܬܘܪ̈ܝܐ Fondateur(s) Saint Thomas (attribution tradit …   Wikipédia en Français

  • Église apostolique assyrienne de l'orient — Nom local ܥܕܬܐ ܩܕܝܫܬܐ ܘܫܠܝܚܝܬܐ ܩܬܘܠܝܩܝ ܕܡܕܢܚܐ ܕܐܬܘܪ̈ܝܐ …   Wikipédia en Français

  • Église apostolique assyrienne de l’Orient — Église apostolique assyrienne de l Orient Église apostolique assyrienne de l Orient Nom local ܥܕܬܐ ܩܕܝܫܬܐ ܘܫܠܝܚܝܬܐ ܩܬܘܠܝܩܝ ܕܡܕܢܚܐ ܕܐܬܘܪ̈ܝܐ …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.