Eglise de Brou


Eglise de Brou

Église de Brou

46°11′52.5″N 5°14′10″E / 46.197917, 5.23611

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brou (homonymie).
Portail de l'église de Brou

L'église de Brou (église Saint-Nicolas-de-Tolentino) est une église faisant partie du monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse dans l'Ain, qui fut construite à la demande de Marguerite d'Autriche (1480-1530).

C'est un chef-d’œuvre du gothique flamboyant du début du XVIe siècle en France. Écrin funéraire destiné à abriter les tombes de Marguerite d'Autriche, de son époux Philibert II et de la mère de celui-ci Marguerite de Bourbon, l’église de Brou devait aussi célébrer la gloire d’une régente des Pays-Bas, magnifier les Maisons de Bourgogne, de Habsbourg et de Savoie.

C'est dans l'église de Brou que saint Pierre Chanel, patron des missions d'Océanie, a été ordonné prêtre le 15 juillet 1827.

Cette église fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1862[1].

Sommaire

Historique

Tombe de Philibert II (partie supérieure)
Tombe de Marguerite d'Autriche
Retable des "Sept Joies de la Vierge"

La construction de l'église elle-même n'a débuté qu'en 1513, à côté du monastère au style dépouillé. Elle est d’inspiration flamande. En effet, Marguerite d'Autriche qui fut, par ses mariages successifs, dauphine de France, infante d’Espagne, duchesse de Savoie, puis de 1507 à 1530 régente des Pays-Bas, pour le compte de son neveu, Charles Quint, suivit la construction de Brou depuis Malines, où elle résidait, et c'est des Pays-Bas qu’elle envoya, pour l’église, les meilleurs artistes et maîtres d’œuvre.

Extérieurement, l’église de Brou présente un aspect trapu et une architecture flamboyante. La façade, est richement ornementée, dans un style Renaissance. En pénétrant, on est frappé par la couleur claire de la pierre et par la lumière que laissent passer de grandes fenêtres dépourvues de vitraux. À l'intérieur (1532) se trouvent un jubé et les mausolées de Marguerite d'Autriche, Philibert II et Marguerite de Bourbon, surmontés de leur gisant.

Monument majestueux dessiné par le peintre flamand Jean Van Roome, le tombeau de Philibert le Beau occupe le milieu du chœur. Il comporte deux étages et deux gisants superposés. La partie supérieure, en marbre blanc de Carrare, représente le duc en costume d’apparat, entouré d’anges de style italien (putti). Soutenant cette partie, dix adorables et gracieuses petites statues féminines - les Sibylles - laissent entrevoir le gisant. La chapelle de la Vierge et les stalles sont aussi décorées avec maîtrise.

La nef, voûtée d’ogives et flanquée de bas-côtés et de chapelles, est baignée d’une abondante lumière qui joue sur la pierre d’un blanc doré. Avec ses murs nus, ses puissants piliers et ses verrières incolores, elle est d’une sobriété voulue qui contraste avec le jubé orné de dentelles de pierre.

Le maître d'œuvre Louis Van Beughem demanda à un peintre flamand les cartons des vitraux des grandes verrières du chœur qui renferme les tombes des deux époux et de la mère de Philibert, Marguerite de Bourbon. Ils furent réalisés sur place par un atelier regroupant temporairement des peintres verriers de Bourg (Jean Brachon), de Lyon (Antoine Noisin) et d'Écosse (Jean Orquois), entre 1527 et 1529. Les cinq baies de l'abside ont un décor en partie héraldique et superposent les 64 blasons des ancêtres et des alliances des deux époux, d'autres sont en vitrerie losangée ornée de l'écu armorié de Marguerite ou de son monogramme. La verrière de l'Assomption et du Couronnement de la Vierge inclut en partie basse, placés en vis-à-vis en avant des Apôtres au tombeau de la Vierge, au premier plan, les portraits de Marguerite d'Autriche et de Philibert de Savoie, agenouillés sur des prie-Dieu, accompagnés de leurs saints patrons.

Des travaux de réfection ont été engagés en 1996 pour restituer à l'église de Brou, d’après les indications de l’époque, sa toiture « à la française » avec tuiles vernissées de quatre couleurs disposées en losanges. En 2008, des travaux de restauration extérieurs cachent une bonne partie du côté Nord de l'église.

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Victor Nodet, L'Église de Brou, éd. H. Laurens, Paris, 1928
  • Paul Angoulvent, L'Église de Brou : Guide historique, éd. Union typographique, Villeneuve-Saint-Georges et Albert Morancé, Paris, 1929, 32 p.
  • Françoise Baudson, Brou, l'église et le monastère, éd. Alpina, coll. « La France illustre », 1958
  • François Mathey, Brou, éd. CNMHS, Paris, 1978 (ISBN 2-85822-005-0)
  • Marie-Françoise Poiret, Le Monastère royal de Brou, éd. du Patrimoine, CNMHS, Paris, 2000 (ISBN 2-858222-959)

Lien interne

Notes et références

  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de l’Ain Portail de l’Ain
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de « %C3%89glise de Brou ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eglise de Brou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Église de Brou — 46°11′52.5″N 5°14′10″E / 46.197917, 5.23611 …   Wikipédia en Français

  • Église de brou — 46°11′52.5″N 5°14′10″E / 46.197917, 5.23611 …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Nicolas-de-Tolentino de Brou — Église de Brou 46°11′52.5″N 5°14′10″E / 46.197917, 5.23611 …   Wikipédia en Français

  • Brou (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le brou est l enveloppe externe de la noix, Toponyme Brou est le nom de plusieurs communes françaises: Brou, dans le département de l Eure et Loir; Brou… …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Nicolas-de-Tolentin de Brou — Pour les articles homonymes, voir Brou (homonymie). Église Saint Nicolas de Tolentin de Brou Portail de l église de Brou …   Wikipédia en Français

  • Brou — Pour les articles homonymes, voir Brou (homonymie). 48° 12′ 39″ N 1° 10′ 05″ E …   Wikipédia en Français

  • Brou-sur-Chantereine — Pour les articles homonymes, voir Brou (homonymie). 48° 52′ 54″ N 2° 37′ 54″ E …   Wikipédia en Français

  • Brou (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le brou est l enveloppe externe de la noix, Toponyme Brou est le nom de deux communes françaises: Brou, dans le département d Eure et Loir; Brou sur… …   Wikipédia en Français

  • Brou — Abtei Brou, Überblick von Osten …   Deutsch Wikipedia

  • Église gothique — Architecture gothique Pour les articles homonymes, voir Gothique. L architecture gothique (ou francigenum opus) est un style architectural de la seconde partie du Moyen Âge en Europe occidentale …   Wikipédia en Français