Eglise Saint-Sulpice


Eglise Saint-Sulpice

Église Saint-Sulpice

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Sulpice.

48°51′3.30″N 2°20′5.00″E / 48.8509167, 2.3347222

Église Saint-Sulpice
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
Non renseigné
(Chercher ce lieu) 
Pays France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris VIe
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattaché à Archidiocèse de Paris
Début de la construction 1646
Fin des travaux 1870
Classé(e) Monument historique (1992)


L'église Saint-Sulpice est une grande église de Paris, située dans le VIe arrondissement.

(M) Ce site est desservi par les stations de métro : Saint-SulpiceSaint-Germain-des-PrésOdéon et Mabillon.

Sommaire

L'église

Les historiens ont beaucoup de difficulté à se mettre d'accord sur l'ancienneté de l'Église Saint-Sulpice. En 1724, les fouilles de l'église, permirent de mettre au jour une pierre tombale du Xe siècle, prouvant par là même qu'une chapelle (dont dépendait un cimetière) existait à cet endroit depuis plusieurs siècles. Du XIIe au XIVe siècles, une nouvelle église fut bâtie à la place de l'ancienne chapelle ; elle fut agrandie d'une nef sous François Ier, et de trois chapelles en 1614. Cependant, avec l'agrandissement des bourgs de Saint-Germain et Saint-Germain-des-Prés, la nécessité de construire une église plus grande s'impose, d'autant plus que l'ancienne menace de tomber en ruine. La proposition est résolue dans une assemblée, tenue le 16 mars 1643 sous la présidence du prince de Condé.

Vue intérieure de l'église

Les travaux d'agrandissement commencent en 1646, avec la reine Anne d'Autriche qui en pose la première pierre, le 20 février. Ces travaux durent au total plus de 130 ans et plusieurs architectes se succèdent : Christophe Gamard, Louis Le Vau, Daniel Gittard. Le chantier est arrêté de 1678 à 1718 par manque d'argent. La construction est enfin achevée en 1870 mais en 1871 des obus prussiens endommagent la tour nord.

La façade inachevée d'un style classique se dresse devant une église de style jésuite. Elle est l'œuvre de Giovanni Niccolo Servandoni, architecte-décorateur.

La tour sud de 1749, restée inachevée, a été élevée par Oudot de Maclaurin. La tour nord, quant à elle, a fait l'objet d'une restauration dirigée par Jean-François Chalgrin permettant d'achever le clocher au riche programme iconographique et d'y placer l'un des plus grands beffrois de la capitale.

Orgue de Saint-Sulpice

Les grandes orgues

Le grand orgue fut construit par François-Henri Clicquot entre 1776 et 1781 derrière un buffet très original de style Louis XVI dessiné par l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin.

L'instrument fut restauré et notablement agrandi par Aristide Cavaillé-Coll en 1862. Il s'agit du plus grand instrument signé par Cavaillé-Coll.

I Grand-Chœur C–g3
Jeux de combinaison:
Salicional 8′
Octave 4′
Cornet V (ab d1)
Fourniture IV
Cymbale VI
Plein jeu IV
Bombarde 16′
Basson 16′
Première trompette 8′
Deuxième trompette 8′
Basson 8′
Clairon 4′
Clairon doublette 2′


Pédale C–f1
Jeux de fond:
Principal 32′
Principal 16′
Contrebasse 16′
Soubbasse 16′
Principal 8′
Flûte 8′
Violoncelle 8′
Flûte 4′
Jeux de combinaison:
Bombarde 32′
Bombarde 16′
Basson 16′
Trompette 8′
Ophicléide 8′
Clairon 4′
II Grand-Orgue C–g3
Principal Harmonique 16′
Montre 16′
Bourdon 16′
Flûte conique 16′
Montre 8′
Diapason 8′
Bourdon 8′
Flûte harmonique 8′
Flûte traversière 8′
Flûte a pavillon 8′
Quinte 51/3
Prestant 4′
Doublette 2′
III Positif C–g3
Jeux de fond:
Violon basse 16′
Quintadon 16′
Salicional 8′
Viole de Gambe 8′
Unda maris 8′
Quintaton 8′
Flûte traversière 8′
Flûte douce 4′
Flûte octaviante 4′
Dulciane 4′
Jeux de combinaison:
Quinte 21/3
Doublette 2′
Tierce 13/5
Larigot 11/3
Piccolo 1′
Plein jeu harm. III–VI
Basson 16′
Trompette 8′
Baryton 8′
Clairon 4′
IV Récit expressif C–g3
Jeux de fond:
Quintaton 16′
Diapason 8′
Bourdon 8′
Violoncelle 8′
Voix céleste 8′
Prestant 4′
Doublette 2′
Fourniture V
Cymbale IV
Basson-Hautbois 8′
Cromorne 8′
Voix humaine 8′
Jeux de combinaison:
Flûte harmonique 8′
Flûte octaviante 4′
Dulciana 4′
Nazard 21/3
Octavin 2′
Cornet V
Bombarde 16′
Trompette 8′
Clairon 4′
Machine à grêle
Rossignol
Trémolo
V Solo C–g3
Jeux de fond:
Bourdon 16′
Flûte conique 16′
Principal 8′
Bourdon 8′
Flûte harmonique 8′
Violoncelle 8′
Gambe 8′
Keraulophone 8′
Prestant 4′
Flûte octaviante 4′
Jeux de combinaison:
Quinte 51/3
Octave 4′
Tierce 31/5
Quinte 21/3
Septième 21/7
Octavin 2′
Cornet V
Bombarde 16′
Trompette 8′
Clairon 4′
Trompette en chamade 8′

L'orgue de Saint-Sulpice compte parmi les plus grands instruments en France et même d'Europe (100 jeux).

Des organistes prestigieux s'y sont succédé, notamment Charles-Marie Widor, (jamais titularisé) 1870 à 1933 et Marcel Dupré, qui lui succéda de 1934 à 1971. Daniel Roth en est le titulaire depuis 1985.

De nombreux enregistrements sonores ont été réalisés avec cet instrument que l'on peut, d'ailleurs, écouter tous les dimanches.

Méridienne de Saint-Sulpice, au sol et sur l'obélisque mural

La méridienne de Saint-Sulpice

Dans le bras nord du transept, la présence d'une méridienne couramment appelée gnomon, sous la forme d'un obélisque et d'un fil de laiton incrusté dans le monument et dans le sol de l'église, en direction du sud. Il a été installé au XVIIIe siècle par les savants de l'Observatoire de Paris à la demande du curé du lieu, désireux de fixer précisément la date de l'équinoxe de mars, et par conséquent celle de Pâques. Tous les jours de l'année, quand le soleil est au zénith, ses rayons traversent une lentille située dans le vitrail du transept sud et viennent frapper la ligne de laiton, plus ou moins proche de l'obélisque suivant la période de l'année.

Œuvres d'art

Eugène Delacroix — Lutte de Jacob avec l'Ange (détail)

L'église Saint-Sulpice contient de nombreuses œuvres d'art, parmi lesquelles on trouve :

  • des bénitiers avec des socles de Pigalle ;
  • des fresques de Delacroix, dont la Lutte de Jacob avec l'Ange, dans la Chapelle des Anges ;
  • deux fresques de Victor Mottez (1809-1897) : Saint Martin déchirant son manteau et Saint Martin ressuscitant le néophyte de Ligugé ;
  • quatre fresques d'Émile Signol (1804-1892) sur chaque transept de l'église, dont deux signées "EM SIGNOL" et deux autres signées "EM SIGИOL"
  • Le décor de la chapelle de Saint-François-Xavier, peint en 1859 par Jacques-Émile Lafon qui reçoit à cette occasion la Croix de chevalier de la Légion d’honneur.


Place Saint-Sulpice

La fontaine Saint-Sulpice

Plan d'origine

Le plan de Servandoni comprenait l'ouverture devant le portail de l'église d'une place monumentale de 120 mètres de large sur 208 de longueur, et la construction à élever devait avoir des façades symétriques ; on en peut voir le modèle dans l'encoignure sud-est de la place, entre la rue des Canettes et la rue Saint-Sulpice. On renonça finalement à cette exigence.

Place actuelle

Ce grand espace, prolongeant le parvis, date de 1754. Achevée en vertu d'un décret de 1811, elle est plantée d'arbres en 1838. Au centre, une fontaine est érigée en 1847 par l'architecte Louis Visconti (17911853). Ses quatre côtés sont ornés des statues représentant des évêques prédicateurs de l'époque de Louis XIV : Bossuet, Fénelon, Fléchier et Massillon. Cette fontaine est connue dans le quartier comme la fontaine des quatre points cardinaux, puisque les quatre évêques n'ont jamais obtenu cette distinction. Au fond de la place, faisant face à l'église, la .

Séminaire de Saint-Sulpice

Fondé en 1641 par Jean-Jacques Olier, curé de Saint-Sulpice, le séminaire, qui occupait une partie de l'actuelle place Saint-Sulpice et de ses environs, devint une congrégation, la Compagnie des prêtres de Saint-Sulpice (sulpiciens ou PSS). La confrérie fut supprimée en 1792 puis rétablie en 1802 dans un autre bâtiment du quartier. Godde construisit un nouveau séminaire pour les sulpiciens sur le côté sud de la place, qui revint aux services du Trésor public lors de la séparation de l'Église et de l'État en 1906[1]. Le séminaire de Saint-Sulpice existe aujourd'hui dans d'autres établissements tels que ceux d'Issy-les-Moulineaux et de Montréal.

Évocations littéraires

Sulpicien

  • Adjectif relatif aux prêtres de la Compagnie de Saint-Sulpice. On parle aussi de « style sulpicien » ou de « style saint-sulpicien » pour qualifier les « bondieuseries » telles que les statuettes de saints, au style quelque peu naïf et sans grand génie.

L'expression s'explique par le fait que le quartier Saint-Sulpice abritait traditionnellement de nombreux magasins de livres, d'images et d'objets religieux. On peut, aujourd'hui, apercevoir quelques boutiques encore existantes et proposant les articles d'un style en voie d'extinction (cf. La Procure).

Notes et références

  1. Voir Jacques Hillairet, Connaissance du Vieux Paris, art. place Saint-Sulpice.
  2. Anne-Marie Meininger et Pierre Citron, Index des personnages fictifs de la Comédie humaine, Paris, La Pléiade, 1991, t. XII, p. 1271-1272(ISBN 2070108775)

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « %C3%89glise Saint-Sulpice ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eglise Saint-Sulpice de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Église Saint-Sulpice — Pour les articles homonymes, voir Saint Sulpice. Église Saint Sulpice …   Wikipédia en Français

  • Eglise Saint-Sulpice (Paris) — Église Saint Sulpice Pour les articles homonymes, voir Saint Sulpice. 48°51′3.30″N 2°20′5.00″E / …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice (Paris) — Église Saint Sulpice Pour les articles homonymes, voir Saint Sulpice. 48°51′3.30″N 2°20′5.00″E / …   Wikipédia en Français

  • Église saint-sulpice (paris) — Église Saint Sulpice Pour les articles homonymes, voir Saint Sulpice. 48°51′3.30″N 2°20′5.00″E / …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice de Fougères — Église Saint Sulpice Façade occidentale de l édifice. Présentation Culte catholique romain Type église paroissi …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice d'Heudicourt — Présentation Culte Catholique romain Type Église Début de la construction …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice de Saint-Sulpice — Église Saint Sulpice Présentation Propriétaire Commune Protection  Inscrit MH (1990) Géographie …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice de Rou — Église Saint Sulpice Présentation Propriétaire Commune Protection  Inscrit MH (1968) Géographie …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice de Lafosse — Saint Sulpice de Lafosse Présentation Culte Catholique romain Type Église Début de la construction XIIe siècle Style(s) dominant(s) Architecture romane Protection …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Sulpice de Dournazac — Église paroissiale Saint Sulpice Présentation Propriétaire Commune Protection  Inscrit MH (1926) Géogra …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.