Egerie


Egerie

Égérie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Égérie (Voyage) et Égéria.
Claude Lorrain, Paysage avec la nymphe Égérie (détail)

Égérie est une nymphe par qui le roi romain Numa Pompilius se prétendait inspiré lorsqu'il mit en place les institutions religieuses romaines. L'histoire est racontée par Tite-Live dans la première décade (I, 19, 5). Pour l'historien latin, « ce stratagème est une tromperie pure et simple destinée à impressionner un peuple fruste et crédule (simulat cum dea Egeria congressus nocturnos esse). » (R. Crescenzo).

Égérie, camène (nymphe) révérée des Romains comme déesse des sources, habitait le bois d'Aricie, voisin de Rome. Numa Pompilius s'enfonçait dans ce bois sous prétexte de consulter cette nymphe, afin de donner à ses desseins l'autorité de la religion. Selon Ovide, Égérie était une jeune femme que Numa épousa, et avec laquelle il partagea les soins du gouvernement.

En 2009, la grotte et la fontaine d'Égérie, près de l'ancienne porte Capène, dans le vallon de la Caffarella, existent encore.

Sommaire

Au figuré

La nymphe Égérie est à l'origine d'un nom commun : une égérie est une femme qui agit comme inspiratrice d'un homme de pouvoir, voire d'un écrivain, d'un artiste, etc.

Exemple : « Le défilé devait être suivi d'un concert animé notamment par Joan Baez, égérie de la mobilisation contre la guerre du Viêt Nam. »

Interprétation

  • Selon Lactance, proche de Tite-Live, Numa Pompilius s'isolait pour penser aux innovations qu'il allait apporter et l'invention des entretiens avec la nymphe lui donnait un grand ascendant sur les Romains.
  • Selon saint Augustin, le roi se livrait à l'hydromancie et conversait ainsi avec des démons.

Bibliographie

  • Richard Crescenzo, « Numa et la nymphe Egérie : l'approche démonologique de la religion chez Blaise de Vigenère », Esculape et Dionysos. Mélanges en l'honneur de Jean Céard, Genève, Droz, 2008, p. 787-799.

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « égérie » sur le Wiktionnaire.

Articles connexes

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « %C3%89g%C3%A9rie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Egerie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ÉGÉRIE — Nymphe associée au culte de la Diane de Némi, dans le bois d’Aricie, Égérie, déesse des femmes, passait pour faciliter les accouchements. Elle suivit Diane lors de son transfert à Rome, et c’est sans doute à cette même nymphe qu’une source était… …   Encyclopédie Universelle

  • Egérie — Égérie Pour les articles homonymes, voir Égérie (Voyage) et Égéria. Claude Lorrain, Paysage avec la nymphe Égérie (détail) Égérie …   Wikipédia en Français

  • Égerie — Égérie Pour les articles homonymes, voir Égérie (Voyage) et Égéria. Claude Lorrain, Paysage avec la nymphe Égérie (détail) Égérie …   Wikipédia en Français

  • egerie — egérie s.f. (sil. ri e), art. egéria (sil. ri a), g. d. egérii, art. egériei Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  EGÉRIE s.f. (Liv.) Sfătuitoare secretă. [< fr. égérie, cf. lat. Egeria – nimfă] …   Dicționar Român

  • Égérie — Pour les articles homonymes, voir Égérie (Voyage) et Égéria. Claude Lorrain, Paysage avec la nymphe Égérie (détail) En mythologie romaine, Égérie était une nymphé révérée des Romains …   Wikipédia en Français

  • égérie — (é jé rie) s. f. 1°   Nom de la nymphe qui inspirait Numa.    Fig. Toute femme ou toute chose personnifiée du genre féminin, considérée comme inspiratrice. La bouteille est son Égérie. 2°   Terme d astronomie. Planète télescopique découverte en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉGÉRIE — n. f. Il se dit, par allusion à la nymphe que consultait Numa, d’une Femme qui est l’inspiratrice d’un homme politique, d’un littérateur, etc …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Égérie (Voyage) — Couverture d une traduction en anglais de son livre Égérie est le nom d’une femme (appelée aussi Ethérie, Etheria, Egeria ou Eucheria) qui entreprit en 380 un pèlerinage jusqu’en Terre sainte. Elle a laissé un récit en latin de son pèlerinage,… …   Wikipédia en Français

  • Voyage d'Egerie — Égérie (Voyage) Couverture d une traduction en anglais de son livre Égérie est le nom d’une femme (appelée aussi Ethérie, Etheria, Egeria ou Eucheria) qui entreprit en 380 un pèlerinage jusqu’en Terre sainte. Elle a laissé un récit en latin de… …   Wikipédia en Français

  • Voyage d'Égérie — Égérie (Voyage) Couverture d une traduction en anglais de son livre Égérie est le nom d’une femme (appelée aussi Ethérie, Etheria, Egeria ou Eucheria) qui entreprit en 380 un pèlerinage jusqu’en Terre sainte. Elle a laissé un récit en latin de… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.