Edward Bach


Edward Bach

Le docteur Edward Bach – né le 24 septembre 1886 à Moseley, mort le 27 novembre 1936 – est un médecin britannique, homéopathe, à l'origine d'une thérapie originale par les élixirs floraux, dite : « Fleurs de Bach[1] ».

Sommaire

Synopsis

La maison du docteur à Sotwell, petit village pittoresque situé au sud d'Oxford

Après avoir effectué de la recherche dans le domaine homéopathique, Edward Bach imagine et met au point 38 remèdes inédits : il s'agit d'élixirs floraux, préparés à partir de pétales de fleurs, lesquels pétales, initialement recueillis dans de l'eau de source, sont ensuite immédiatement exposés au soleil, baignant dans leur substrat aqueux, à dessein d'en extraire la quintessence curative. Cette macération « solarisée[2] » est finalement stabilisée par l'adjonction d'alcool[3] (en général : du Brandy[3]), puis conservée dans des flacons spécifiquement dédiés.

Bien que, sur un plan scientifique, les tests d'efficacité des « Fleurs de Bach[1] » ne montrent pas d'effet supérieur à un placebo[4],[5], leur usage est néanmoins, de manière surprenante, de plus en plus répandu.

Depuis les années 1990, les élixirs floraux sont diffusés en France, en pharmacie, après avoir été initialement commercialisés exclusivement par correspondance et dans les magasins de produits naturels, rayons diététiques, Biocoops, etc.

Depuis leurs créations, les Fleurs de Bach portent encore le nom de leur fondateur : « Les fleurs du Dr. Bach[1] » ou « élixirs floraux du Dr Bach[1] », en dépit de retentissantes controverses sur le dépôt d'un label[6].

Biographie

Edward Bach naît près de Birmingham, le 24 septembre 1886.

Il effectue des études de médecine au University College Hospital, à Londres.

Il exerce d'abord à Londres, avant de travailler sur la mise au point de vaccins, selon les principes homéopathiques.

Préparation des fleurs de Bach, par instillation du macérat floral dans un flacon en verre teinté, après dilution préalable dans du « brandy ».

Bach ne bâtit pas sa méthode empiriquement : son intuition, puis une révélation, lui suffisent. En contact avec les fleurs, il a l'intuition de leur apport « subtil », ce qui l'amène à déceler un effet possible sur la psyché humaine et l'équilibre émotionnel.

En 1930, bien qu'il n'étaye pas sa théorie par des preuves[6],[4], il décide d'abandonner complètement son poste d'homéopathe, pour partir dans la nature, en quête des fleurs sauvages ; celles-ci deviennent bientôt connues sous le nom des « 7 guérisseurs[7] » puis, rapidement, sous l'appellation des « 12 guérisseurs[8] ».

Les remèdes floraux atteignent finalement le nombre de 38 préparations florales.

Aux 38 remèdes précités s'ajoute une 39e préparation – la plus connue (qui consiste en un mélange de 5 remèdes synergiques) – appelée « Rescue Remedy » ou « Remède d'urgence ».

Le seul ouvrage de Bach s'intitule La Guérison par les fleurs ou Guéris-toi toi-même[9]. Il y expose ses considérations sur la maladie, la guérison et, globalement, sa philosophie personnelle de l'être et de la vie (proche de la philosophie rosicrucienne).

L'ouvrage de Nora Weeks (sa compagne) expose le fil de ses découvertes naturelles au fur et à mesure de son cheminement d'observation et de communion, dans lequel le principe de « simplicité » constitue le maître mot récurrent.

Le 27 novembre 1936, âgé de 50 ans, le Dr Edward Bach meurt, probablement d'épuisement, en raison d'une santé fragile.

Ses anciens collaborateurs veillent à la pérennité de son œuvre, en s'assurant le quasi-monopole de sa méthode.

L'endroit où Bach s'est installé, Mount Vernon, devient le « Centre Bach[10] » ; véritable machine financière, ce trust produit aujourd'hui des élixirs floraux destinés au monde entier[11].

Des continuateurs des principes de Bach créent leurs propres élixirs floraux :

  • Philippe Deroide (Laboratoires Déva) ;
  • Andréas Korte (Élixirs Andréas Korte) crée des élixirs d'orchidées, de minéraux et même de dauphin ;
  • Ian White (Australian Bush Flower Essences[12]) ;
  • Etc.

Articles connexes

Fleurs de Bach

Bibliographie

  • Les 12 guérisseurs et autres remèdes, Ed. Ulmus Company Ltd.
  • Guéris-toi toi-même, Ed. Ulmus Company Ltd.
  • Julian et Martine Barnard, Les Élixirs floraux du docteur Bach, Ed. Le Souffle d'Or, Barret-le-Bas, 1990
  • Léon Renard, La Médecine de l'âme du Dr Edward Bach, Ed. du Rocher, Monaco, 1994 (ISBN 2268018180)
  • Les 38 fleurs : leurs aspects négatifs, leurs vertus positives, Ed. La Centaurée.
  • Alicia Hart, Manuel d'utilisation des élixirs du Dr Bach, guérissez vos troubles émotionnels, Ed. Cristal, 2003 (ISBN 2-84895-013-7)
  • Mechthild Scheffer, Les 38 Quintessences florales du Dr Edward Bach, conseils d'emploi selon les traits de caractère, Ed. Librairie de Médicis (ISBN 2-85327-017-3)
  • Alain Horvilleur, Fleurs de Bach et homéopathie – Le duo gagnant, Testez éditions, 2007
  • Nora Weeks, Les découvertes médicales Dr Edward Bach, Medecin, Edition Le Courrier du Livre (ISBN 2-7029-0386-X)

Bibliographie critique

  • Richard Monvoisin, Les Fleurs de Bach, Enquête au pays des élixirs, Book-e-book.com, 2008 (ISBN 978-2-915312-14-0)
  • Richard Monvoisin, Elixirs floraux de Bach, quintessence d'une illusion, Ed. Observatoire Zététique (en ligne)[13]

Discographie

  • Philippe Barraqué, Soins floraux, Fréquences thérapeutiques des fleurs de Bach, DG Diffusion 14553, 2005.

Notes et références

  1. a, b, c et d En anglais : Bach Flowers ou Bach® Flower Remedies.
  2. D'autres quintessences florales – notamment : celles issues de bourgeons – nécessitent, elles, le recours à une décoction, en lieu et place de la « solarisation » précitée.
  3. a et b L'adjonction d'alccol est une opération visant à assurer la pérennité de la macération (voire décoction) florale. Certaines alternatives prônent la substitution dudit alcool par de la glycérine végétale, voire du vinaigre de cidre ou autres excipients.
  4. a et b (en)H. Walach, C. Rilling, U. Engelke, « Efficacy of Bach-flower remedies in test anxiety: a double-blind, placebo-controlled, randomized trial with partial crossover », in Journal of Anxiety Disorders, volume 15, issue 4, pages 359-366, july 2001, 11474820
  5. Pintov S, Hochman M, Livne A, Heyman E, Lahat E, « Bach flower remedies used for attention deficit hyperactivity disorder in children — a prospective double blind controlled study », in European Journal of Paediatric Neurology, volume 9, issue 6, pages 395-398, 2005, 16257245
  6. a et b (fr) Richard Monvoisin, Elixirs floraux de Bach, quintessence d'une illusion
  7. En anglais : Seven Healers.
  8. En anglais : Twelve Healers.
  9. (en) Edward Bach, Heal Thyself : an explanation of the real cause and cure of diseases, Londres, CW Daniels, 1931, 56 p. 
  10. En anglais : Edward Bach Center
  11. (fr) Richard Monvoisin, Les fleurs de Bach, Enquête au pays des élixirs, 2008 (ISBN 9782915312140)
  12. (en)ausflowers.com.au : Australian Bush Flower Essences ABFE Essences
  13. (fr) Richard Monvoisin, Elixirs floraux de Bach, quintessence d'une illusion)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Edward Bach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Edward Bach — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos del término Bach, véase Bach (desambiguación). Edward Bach, (Inglaterra, 24 de septiembre de 1886 † 27 de noviembre de 1936). Licenciado en Ciencias. Médico cirujano, bacteriólogo, patólogo y… …   Wikipedia Español

  • Edward Bach — [ˈed wəd ˈbætʃ] (* 24. September 1886 in Moseley bei Birmingham; † 27. November 1936) war ein englischer Arzt. Er entwickelte die Bach Blütentherapie, ein alternativmedizinisches Behandlungsverfahren. Leben Bach wuchs in Birmingham auf, studierte …   Deutsch Wikipedia

  • Edward Bach — (pronounced Batch ,  /ˈbætʃ …   Wikipedia

  • Docteur Edward Bach — Edward Bach Le docteur britannique Edward Bach (24 septembre 1886 27 novembre 1936) après avoir fait de la recherche dans le domaine homéopathique, a imaginé et mis au point 38 préparations : il s agit d élixirs floraux… …   Wikipédia en Français

  • Bach flower remedies — are dilutions of flower material developed by Edward Bach, an English physician and homeopath, in the 1930s. [As Edward Bach s family name is pronounced Batch (IPA| [bætʃ] ), rather than Bark , they are correctly spoken of as Batch flower… …   Wikipedia

  • Edward — Saltar a navegación, búsqueda Edward es un nombre de pila masculino inglés. Es el equivalente al español Eduardo, al francés Édouard, al catalán o alemán Eduard y al italiano Edoardo, entre otros. Es el nombre de: Personas reales David Edward… …   Wikipedia Español

  • Bach (Familienname) — Bach ist ein deutscher Familienname. Er kann unter Umständen ein Herkunftsname sein. Besonders bekannt wurde die Familie Bach, ein mitteldeutsches Musikergeschlecht. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P …   Deutsch Wikipedia

  • Bach (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Bach (desambiguación) — Saltar a navegación, búsqueda Bach es un vocablo alemán (pronúnciese baj) que, entre otras acepciones, remite al apellido de una gran familia de músicos y compositores alemanes Johann Sebastian Bach, compositor alemán de música del Barroco. Los… …   Wikipedia Español

  • Bach flower remedy — /bähh flowr remˈə di/ noun One of a number of tinctures extracted from the flowers of wild plants, used to alleviate stress and other emotional disorders ORIGIN: Named after the British physician and homeopath, Edward Bach (1887–1936) …   Useful english dictionary