Edouard Balliol


Edouard Balliol

Édouard Balliol

Édouard Balliol (mort Wheatlen près de Doncaster en janvier 1364). Roi d'Écosse de 1332 à 1333 puis de 1333 à 1336 après avoir été brièvement déposé en 1334/1335.

Biographie

Édouard Balliol est le fils du roi Jean d'Écosse. Exilé avec son père, il revient en Écosse en 1332 à la tête des "Disinherited" [1] et à l'instigation et avec les secours d'Édouard III. A la tête d'une armée composée d'anglais et de "Disinherited", il bat les troupes de David II Bruce menées par le régent Donald comte de Mar le 11 août 1332 à la Bataille de Dupplin Moor.

Couronné roi des Scots à Scone le 24 septembre, il offre l' Hommage dès novembre suivant au monarque anglais. En décembre son armée est suprise par les forces d'Archibald Douglas, le nouveau régent et il doit s'enfuir en Angleterre.

Il revient dès mars 1333 et après avoir une nouvelle fois battu avec l'aide de ses alliés anglais les armées écossaises à la Bataille de Halidon Hill le 20 juillet 1333 où périt le régent Archibald Douglas, il oblige David II à se réfugier en France en mai 1334. Il rend alors personnellement l'Hommage au roi d'Angleterre à York le 5 juin 1334.

Pendant l'absence du jeune roi David II d'Écosse son parti est conduit avec succès deux nouveaux régents: John Randolph 3e Comte de Moray et Robert Stuart 7e Stewart neveu du roi et héritier de la couronne. Édouard Baliol est déposé de nouveau en 1334 avant d'être rétabli l'année suivante. Il est finalement déposé une troisième fois en 1336.

Après la prise d'Edinburgh par William Douglas le 16 avril 1341 le roi David II peut regagner son pays. Édouard Baliol se réfugie en Angleterre où il finira par abdiquer tous ses droits au trône d'Écosse le 20 janvier 1356.

Édouard Bailiol meurt en janvier 1364 près de Doncaster il ne semble n'avoir contracté aucune union et les prétentions au trône de la famille Baliol s'éteignent avec lui.

Précédé par Édouard Balliol Suivi par
David II Bruce
Chardon écossais.svg
Souverains écossais
David II Bruce

Notes et références

  1. Il s'agit des héritiers des seigneurs écossais dont les domaines avaient été confisqués par Robert Bruce pour leur engagement dans le parti anglais pendant la Guerre d'indépendance

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Michael Brown The Wars of Scotland 1214~1371 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2004) (ISBN 0748612386) (en).
Ce document provient de « %C3%89douard Balliol ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Edouard Balliol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Édouard Balliol — (mort à Wheatlen près de Doncaster en janvier 1364) est roi d Écosse de 1332 à 1333 puis de 1333 à 1336 après avoir été brièvement déposé en 1334/1335. Biographie Édouard Balliol est le fils du roi Jean d Écosse. Exilé avec son père, il revient… …   Wikipédia en Français

  • Edouard III d'Angleterre — Édouard III d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Édouard Plantagenêt. Édouard III …   Wikipédia en Français

  • Edouard III d’Angleterre — Édouard III d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Édouard Plantagenêt. Édouard III …   Wikipédia en Français

  • Édouard Baliol — Édouard Balliol Édouard Balliol (mort Wheatlen près de Doncaster en janvier 1364). Roi d Écosse de 1332 à 1333 puis de 1333 à 1336 après avoir été brièvement déposé en 1334/1335. Biographie Édouard Balliol est le fils du roi Jean d Écosse. Exilé… …   Wikipédia en Français

  • Édouard III d'Angleterre — « Édouard III » redirige ici. Pour la pièce de théâtre que Shakespeare a tirée de la vie du présent monarque, voir Édouard III (Shakespeare). Pour les autres significations, voir Édouard III (homonymie). Pour les articles homonymes,… …   Wikipédia en Français

  • BALLIOL (J. de) — BALLIOL ou BAILLEUL JOHN DE (1250 env. 1314) roi d’Écosse (1292 1296) D’une famille originaire de Bailleul (Somme), John Balliol hérite de terres en Écosse, en Angleterre et en France; de sa mère lui vient le duché de Galloway. En 1290, à la mort …   Encyclopédie Universelle

  • Edward Balliol — Édouard Balliol Édouard Balliol (mort Wheatlen près de Doncaster en janvier 1364). Roi d Écosse de 1332 à 1333 puis de 1333 à 1336 après avoir été brièvement déposé en 1334/1335. Biographie Édouard Balliol est le fils du roi Jean d Écosse. Exilé… …   Wikipédia en Français

  • Famille de Balliol — Famille de Bailleul La famille Bailleul (devenu Balliol en Angleterre et en Écosse) est une famille appartenant au baronnage anglo normand originaire de Bailleul près d Abbeville dans le comté de Ponthieu[1]. La famille, qui conserve de forts… …   Wikipédia en Français

  • John Balliol — Jean d Écosse Jean d Ecosse et son épouse Jean d Écosse ou Jean de Balliol (Éc: Iain Bailiol; An: John Balliol) (1248 1315) est de facto roi d Écosse de 1292 à 1296. Il est le fils de Derborgail de G …   Wikipédia en Français

  • Edward III d'Angleterre — Édouard III d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Édouard Plantagenêt. Édouard III …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.