Edmond Bernhard


Edmond Bernhard

Edmond Bernhard est un cinéaste belge né à Hal en 1919 et décédé en 2001. Très méconnu du grand public, il est vénéré internationalement par quelques cinéphiles pointus.

En 1954, il réalise Lumière des hommes (24 minutes), description textuelle et respectueuse de la liturgie d'une messe, proche du catholicisme « noir » de Georges Bernanos.

En 1955, il tourne Souvenir de Bruxelles (15 minutes).

Il réalise ensuite un diptyque : Waterloo (18 minutes) en 1957 et Belœil (16 minutes) en 1958. Il joue subtilement avec le son et l’image, remarquablement montés, pour dénoncer le paradoxe de la culture de masse : le cinéaste observe ironiquement des touristes populaires confondant art et anecdote pittoresque.

En 1960, il coréalise avec Paul Haesaerts L'École de la liberté (15 minutes).

En 1963, il détourne une commande du département cinéma de l'Éducation nationale lui demandant de traiter « le problème des loisirs ». Edmond Bernhard réalise un film sur la vacuité, le vide et l'ennui. Produit par l'Union économique occidentale et tourné à Bruxelles, Dimanche (19 minutes) est une œuvre lyrique et musicale. C'est une promenade dans la ville, ses parcs et lieux de loisir, par exemple, le cinéma du centre-ville l'Aventure (et son grandiose slogan inscrit en lettres de néon à l'entrée de la salle : « L'aventure c'est l'évasion. »).

Le cinéaste Boris Lehman a dit de ce film :

« Sans le recours d’aucun commentaire, usant d’images extraordinaires sublimant des lieux communs (l’ennui du dimanche, des enfants qui jouent, un coureur dans un bois, un match de football...), Bernhard construit par un montage savant une œuvre exceptionnelle sur le sentiment du vide et de fossilisation du monde. »

Il a ensuite été continuellement recalé par la commission du film (qui distribue les subventions). Il mettra fin à leur dialogue de sourds qui le minait et l'étouffait : « Il y avait là une dame qui exigeait à tout prix de moi un scénario. Je tourne toujours sans scénario... Ils me mettaient plus ou moins au pinacle à cette époque et ils ne voulaient pas me donner du fric. Ils voulaient le donner à une "structure", qui serait moi sans être moi. »

En 1972, il réalise sa dernière œuvre : Échecs (32 minutes), un film d'animation (tourné image par image) épuré que seuls les joueurs d'échecs comprennent.

Il a été professeur à l'Institut national supérieur des arts du spectacle.

Edmond Bernhard était aussi collectionneur d'automobiles.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Edmond Bernhard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Edmond Bernhard — (1919, Halle 2001) was a Belgian film director and professor at the Institut National Supérieur des Arts du Spectacle in Brussels. Works * Lumière des hommes (1954) * Souvenir de Bruxelles (1955) * diptych Waterloo (1957) and Beloeil (1958) * L… …   Wikipedia

  • Bernhard (homonymie) — Bernhard Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Bernard et Bernhardt. Patronyme Charles Bernhard (1815 1864) e …   Wikipédia en Français

  • Bernhard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Bernard et Bernhardt. Patronyme Charles Bernhard (1815 1864) e …   Wikipédia en Français

  • Edmond O'Brien — Saltar a navegación, búsqueda Edmond O Brien, en el trailer de la película Julius Caesar (1953). Edmond O Brien (10 de septiembre de 1915– 9 de mayo de 1985) fue un actor estadounidense ganador de un Óscar …   Wikipedia Español

  • Bernhard Pez — (* 22. Februar 1683 als Mathias Leopold Pez in Ybbs; † 27. März 1735 in Melk) war ein österreichischer Benediktinermönch, Historiker, Philologe und Bibliothekar. Gemeinsam mit seinem jüngeren Bruder Hieronymus Pez führte er die aus Frankreich… …   Deutsch Wikipedia

  • Bernhard Stempfle — (um 1928). Pater Bernhard Rudolf Stempfle (* 17. April 1882 in München[1]; † 1. Juli 1934 im KZ Dachau bei München) (Pseudonyme: Redivivus; Spectator Germaniae)[2] war ein deutscher …   Deutsch Wikipedia

  • Bernhard Gui — Illustration der Beziehung zwischen Lothar und Ludwig V. im Arbor genealogiae regum Francorum, MS B.N.F. fonds lat. 4975, f.121 Bernard Gui (* 1261 oder 1262; † 30. Dezember 1331, auch Bernard Guy, dt. Bernhard Gui, lat. Bernardus Guidonis), war… …   Deutsch Wikipedia

  • Edmond und Jules de Goncourt — Die Brüder Goncourt: Edmond (links) und Jules (rechts) Edmond Louis Antoine Huot hde Goncourt (* 26. Mai 1822 in Nancy; † 16. Juli 1896 in Champrosay) und Jules Alfred Huot de Goncourt (* 17. Dezember 1830 in …   Deutsch Wikipedia

  • Bernhard Rudolf Stempfle — Pater Bernhard Rudolf Stempfle (* 17. April 1882[1] oder am 17. April 1888[2] in München;[3] † 1. Juli 1934 im KZ Dachau bei München) (Pseudonyme: Redivivus; Spectator Germaniae)[4] war ein deutscher Ordensmann, Theologe und Publizist. Er wurde… …   Deutsch Wikipedia

  • Cinéma belge — Le cinéma belge se décline au pluriel[1], mais si quelques auteurs font le choix d une étude différenciée de chaque aire linguistique[2], d autres préfèrent mettre en avant ce qui les rapproche[3] : le patrimoine culturel, notamment la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.