Eddie Cochran


Eddie Cochran
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cochran.
Eddie Cochran
Nom Raymond Edward Cochran
Naissance 2 octobre 1938
Albert Lea (Minnesota),
Décès 17 avril 1960 (à 21 ans)
Londres (Angleterre)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Guitariste
Genre musical Rock'n'Roll
Rockabilly
Instruments Guitare Grestch 6120 modifiée( micro position manche d'origine remplacé par un Gibson P90 "dog ear" )
Années d'activité 1957 à 1960
Labels Liberty
Site officiel [1]

Eddie Cochran (3 octobre 1938 au Minnesota - 17 avril 1960) est un chanteur américain de rock'n'roll et de rockabilly.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Bien qu'originaire d'Oklahoma depuis plusieurs générations, Eddie Cochran est né le 3 octobre 1938 à Albert Lea dans le Minnesota sous le nom de Edward Ray Cochrane. Mais jusqu'à sa mort, il a revendiqué son statut de Okie (ainsi nommaient-on les émigrés de l'intérieur, ces populations qui avaient quitté l'Oklahoma pour tenter leur chance au nord ou a l'ouest), comme ses parents, Frank et Alice, originaires d'Oklahoma City, qui étaient partis, poussés par la grande dépression des années 30. Il est le benjamin de deux sœurs, Gloria et Patricia, et deux frères, William et Robert.

Durant sa jeunesse, il prend des leçons de musique à l'école qu'il abandonne très vite car on lui demande de jouer en plus du piano. C'est donc à la maison qu'il continue sa formation sur la guitare familiale et en écoutant des airs de country music à la radio.

En 1953, après plusieurs aller-retour entre Albert Lea et Oklahoma City, la famille d'Eddie déménage à Bells Garden en Californie, non loin de Los Angeles, où son frère William revenu du service militaire a acheté une maison. Leurs autres enfants déjà mariés, Frank et Alice n'ont plus avec eux que le cadet de 14 ans. S'étant déjà intéressé à la guitare Kay de son frère ainé, dont il maitrise la pratique, Eddie se passionne pour la country. A l'école, il se lie d'amitié avec un autre adepte de ce style, Conrad Connie Smith (plus tard surnommé Guybo).

Il fréquente le Keither's Music Center de Bells Garden, magasin où il croise d'autres musiciens. L'un deux, Charles Chuck Foreman, de cinq ans plus âgé, rencontré à l'été 1953, possède une steel guitar Multi-Kord et un magnétophone Ampro deux pistes. Ils jouent ensemble, à la manière de Speedy West et Jimmy Bryant, et certains de leurs enregistrements ont survécu, tels Gambler's Guitar, Candy Kisses, Hearts of Stone, Steelin' The Blues. Ce sont les plus anciens d'Eddie. De plus en plus attiré par la guitare, il en acquiert d'autres modèles, une acoustique Martin et une électrique Gibson L-4CN. Il n'a que 15 ans mais son don pour la musique est évident. Lors du passage des Shamrock Valley Boys, il s'adresse à leur leader, Bob Denton lui suggère de contacter Garlan Perry Cochran dit Hank Cochran, chanteur guitariste country à la recherche d'un partenaire.

Les débuts

Bien que portant le même nom de famille, ils ne sont pas parents. Ils commencent alors à se produire ensemble dans un duo qu'ils nomment les Cochran Brothers (les frères Cochran). Physiquement, les photos les montrent assez ressemblants pour que la fraternité annoncée ne paraisse pas aberrante. Cliffie Stone, l'un des patrons de l'agence Americana Music, avec Tennessee Ernie Ford et Steve Stebbins, leur trouve des engagements. Mais, en raison de son jeune âge, Eddie n'a pas le droit de se produire loin de son domicile. Les Cochran Brothers jouent au Town Hall Party et au Hometown Jamboree, émissions influentes. Au printemps 1955, Eddie quitte l'école pour se consacrer à son art. Introduit auprès du duo par Steve Stebbins, Chuck Matthews aide Hank et Eddie à peaufiner leur répertoire et leur présentation. Il est directeur artistique, copropriétaire du label Ekko comme des éditions Old Judge et compose, parfois sous le pseudonyme de Red Hews. En mai 1955, au Western Recorders de Hollywood, les Cochran Brothers enregistrent deux simples, Mr. Fiddle / Two Blue Singin' Stars (Ekko 1003) et Guilty Conscience (cosigné des deux Cochran) / Your Tomorrows Never Come (Ekko 1005). Ces premières faces sont strictement country.

Au Keither's Music Center, Eddie croise Jerry Neal Capehart. Originaire de Goodman dans le Missouri, Jerry Capehart est l'heureux co-auteur de Beautiful Brown Eyes, un succès pour Rosemarie Clooney. Il demande aux Cochran Brothers de chanter les maquettes de ses nouvelles chansons. Les enregistrements se font de manière rudimentaire dans l'arrière-salle du Music Center. Jerry Capehart est en relation avec les éditions American Music de Jess Willard, autre artiste sous contrat avec Ekko, les Cochran Brothers tournent sur la Côte ouest.

En février, Jerry Capehart enregistre Rockin' And Flyin' au studio Capitol avec Eddie à la guitare. Depuis l'arrivée d'Elvis Presley, chacun sait que les choses changent vite. Sy Cross demande à deux de ses auteurs, Ray Stanley et Dale Fitzsimmons, d'écrire dans ce style. Ils imaginent Latch On dont les maquettes sont réalisées au studio Gold Star par les Cochran Brothers avec Connie Smith (contrebasse) et Jerry Capehart (supervision, percussions). Lors de cette journée sont jetées les bases de Pink Peg Slacks, Heart Of A Fool (Jerry, Eddie et Hank), My Love To Remember (Jerry et Eddie) et Yesterday's Heartbreak (Eddie et Hank). Eddie utilise une guitare Gretsch 6120 sur laquelle a été monté un micro humbucking (double bobinage). Le 10 mars 1956, les Cochran Brothers sont invités au Hometown Jamboree de Cliffie Stone, émission télévisée et radiodiffusée depuis l'American Legion Stadium d'El Monte. Cette exposition médiatique renforce leur bonne réputation. Le contrat avec Ekko exige des Cochran Brothers un dernier simple. Pour l'enregistrer, Eddie et Hank sont accompagnés par Les Taylor (piano électrique Wurlitzer), Connie Smith (contrebasse) et Roy Harte (batterie). Ce dernier est un prestigieux batteur issu du jazz, co-propriétaire du magasin Drum City de Hollywood. Roy Harte a joué avec Ella Mae Morse, Peggy Lee, Tennessee Ernie Ford (sur Sixteen Tons), Wanda Jackson et dans l'unique album solo de Dickie Harrell, Drums And More Drums (1961).

Quatre originaux signés par Eddie, Hank et Jerry Capehart sont produits. Cette fois, le ton est nettement plus rock'n'roll. L'excellent Tired And Sleepy sort couplé à Fool's Paradise (Ekko 3001). Les deux autres titres, Slow Down et Open The Door, seront rendus public grâce à Rockstar en 1982, sur l'album The Young Eddie Cochran. L'évolution de la country vers le rock'n'roll ne va pas sans tension entre les deux faux frères Cochran. Ils se séparent amicalement, Hank intégrant la troupe du California Hayride, ce qui rassure son épouse. Cette aventure sera de courte durée, Hank étant peu après appelé sous les drapeaux. Débarrassé de Hank Cochran comme de Chuck Matthews, Jerry Capehart agit à sa guise pour lancer son ami Eddie. A Gold Star, entouré de Connie Smith (contrebasse) et Jerry Capehart (percussions), Eddie s'essaie à des reprises de Blue Suede Shoes (Carl Perkins), Long Tall Sally (Little Richard), I Almost Lost My Mind (Ivory Joe Hunter). Il adopte That's My Desire, un succès romantique de Frankie Laine (1946) devenu un standard par Sammy Kaye, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Hadda Brooks, etc. Eddie travaille aussi ses créations, Dark Lonely Street, Twenty Flight Rock, Completely Sweet, My Love To Remember, Pink Peg Slacks, Half Loved. Il résulte de ces tentatives des bandes qui seront exploitées de manière posthume, parfois avec des embellissements dus à Snuff Garrett, joués par Tommy Allsup (guitare) et Ernie Freeman ou Ray Stanley (piano). Eddie se montrant chaque jour plus à l'aise en studio, en possession d'un style personnel et rock'n'roll.

Carrière en solo

Jerry Capehart use de son influence auprès de Crest pour organiser une séance au Master Recorders, en juillet 1956. Eddie y retrouve Ray Stanley (piano), Connie Smith (contrebasse) et Jesse Sailes (batterie) pour concrétiser un Skinny Jim d'une vivacité bluffante. Une autre mouture de Latch On est tentée le même jour mais c'est une version récente de Half Loved qui paraît en face B de Skinny Jim. Du point de vue distribution, Crest n'est pas une grande compagnie nationale et le succès aurait certainement été plus important chez une majeure. En revanche, Crest est actif côté éditorial et Half Loved va être repris par trois artistes RCA, Janis Martin, Osie Johnson et Milton Allen. Conscient qu'Eddie mérite mieux que Crest, Jerry Capehart démarche auprès de Sy Waronker qui dirige Liberty.

Alors qu'il tient la guitare en studio pour un producteur de cinéma, Boris Petroff, Eddie est pressenti pour tourner dans un film de Frank Tashlin, Do Re Mi; titre qui sera changé au dernier moment en The girl Can't help it (La Blonde et moi). Pour sa séquence, il choisit Twenty Flight Rock tel qu'enregistré à Gold Star avec le preneur de son Larry Levine qui en a réalisé un mixage formidable. C'est un morceau de Nelda (Ned) Fairchild. Ned chante avec sa sœur Teena au sein du duo des Southern Belles. Maquette payée par Sy Cross, Twenty Flight Rock est utilisé comme un authentique master par 20th Century Fox, pour le film, et par Liberty qui sort le simple. Le tournage a lieu en août 1956. Le rôle d'Eddie a été imaginé pour évoquer un chanteur à la Elvis Presley. Dans l'esprit des scénaristes, il s'agit de moquer, et d'exploiter par la même occasion !, cette mode pour jeunes dont tout le monde parle, le rock'n'roll.

Ayant atteint le statut de vedette, Eddie confie l'organisation de ses prestations à l'une des plus grandes agences du pays, GAC. Elle lui trouve un nouveau rôle, celui de Bong dans un film en noir et blanc, Untamed Youth, produit par Aubrey Schenck, tourné par Howard W. Koch à Bakersfield. La sculpturale Mamie Van Doren y tient le premier rôle féminin. Eddie l'accompagne quand elle enregistre des chansons pour le film, Salamander, Oo Ba La Baby, Go Go Calypso et Rollin' Stone. Il jouera également pour une autre actrice vue dans Untamed Youth, la blonde Yvonne Lime qui effectue une tentative chez Liberty. Eddie a droit à quelques répliques et chante Cotton Picker, hymne à la rébellion. La séance a lieu à Gold Star en décembre 1956. Eddie joue le morceau seul, voix-guitare, sans autre accompagnement.

En 1957, Cochran sort son premier succès Sittin in the Balcony, un des rares titres qu'il enregistre qui soit écrit par un autre auteur (John D Loudermilk). S'en suit une tournée en Australie avec Gene Vincent et Little Richard.

Durant sa brève carrière, Eddie Cochran remporte un certain nombre de succès dans le Rock'n Roll : C'mon Everybody, Somethin' Else, My Way (trois titres de chansons repris plus tard par Sid Vicious), Weekend, Nervous Breakdown et son titre posthume Three Steps to Heaven. Un de ses plus grands succès Summertime Blues, co-écrit avec Jerry Capeheart, fut repris par de nombreux artistes depuis sa création, notamment les Beach Boys, les Who, Van Halen, les Stray Cats, Blue Cheer, et en France par Johnny Hallyday (La fille de l'été dernier).

Eddie Cochran est moins connu pour ses prestations en tant que producteur, notamment pour l'annexe de Liberty records, Freedom records, formé en 1958, ou pour ses travaux en tant que guitariste de sessions.

D'ailleurs, les morceaux sur lesquels il jouera sont toujours matière à débat.

Parmi les artistes qu'Eddie a accompagnés : Jerry Capehart, Al Casey, Skeet Mac Donald, Bob Luman, les Four Dots (ceux du label Freedom avec Jewel Akens), Bob Denton (à ne pas confondre avec Bobby Denton, qui lui est devenu une personnalité politique), Johnny Burnette.

Des singles ont même paru qui créditent Eddie Cochran sur l'étiquette, alors que ce dernier n'y jouait pas (les galaxies,"tattle tale").

Eddie Cochran est aussi connu pour ses performances à la guitare, d'abord une guitare électrique acoustique modèle Gibson puis, à partir de 1956, sur un modèle Gretsch 6120 qu'il a lui-même modifié.

Décès

Le 16 avril 1960, alors qu'il se rend en taxi de Bristol à l'aéroport de Londres, en compagnie de sa fiancée Sharon Sheeley et du chanteur Gene Vincent, il est victime d'un accident : le taxi s'encastre dans un réverbère. Transporté à l'hôpital dans un état grave, il meurt le lendemain, à peine âgé de 21 ans.

Sharon Sheeley, malgré une fracture du bassin, survivra, Gene Vincent aura la clavicule et des côtes cassées ainsi que des dommages à sa jambe déjà diminuée.

Discographie

The Cochran Brothers

  • Mai 1955 : Mr Fiddle (face A, single)
  • Mai 1955 : Two Blue Singin' Stars (face B, single)
  • Mai 1955 : Your Tomorrows Never Come (face A, single)
  • Mai 1955 : Guilty Conscience (face B, single)

Jerry Capehart & The Cochran Brothers

  • Janvier 1956 : Walkin' Stick Boogie (face A, single)
  • Janvier 1956 : Rollin’ (face B, single)
  • Mai 1956 : Tired & Sleepy (face A, single)
  • Mai 1956 : Fool's Paradise (face B, single)

Eddie Cochran

  • Juillet 1956 : Skinny Jim (face A, single)
  • Juillet 1956 : Half Loved (face B, single)
  • Février 1957 : Sittin' In The Balcony (face A, single)
  • Février 1957 : Dark Lonely Street (face B, single)
  • Mai 1957 : Mean When I'm Mad (face A, single)
  • Mai 1957 : One Kiss (face B, single)
  • Août 1957 : Drive-In Show (face A, single)
  • Août 1957 : Am I Blue (face B, single)
  • Novembre 1957 : Completely Sweet (face A, long play)
  • Novembre 1957 : Undying Love (face A, long play)
  • Novembre 1957 : I'm Alone Because I Love You (face A, long play)
  • Novembre 1957 : Lovin' Time (face A, long play)
  • Novembre 1957 : Proud Of You (face A, long play)
  • Novembre 1957 : Mean When I'm Mad (face B, long play)
  • Novembre 1957 : Stockin's & Shoes (face B, long play)
  • Novembre 1957 : Tell Me Why (face B, long play)
  • Novembre 1957 : Have I Told You Lately That I Love You (face B, long play)
  • Novembre 1957 : Cradle Baby (face B, long play)
  • Novembre 1957 : One Kiss (face B, long play)
  • Juin 1958 : Love again (face B, single)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eddie Cochran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eddie Cochran — Birth name Ray Edward Cochran Born October 3, 1938(1938 10 03) Albert Lea, Minnesota Died April 17, 1960(1960 04 17) (aged 21) Chippenham, Wiltshire, En …   Wikipedia

  • Eddie Cochran — Saltar a navegación, búsqueda Eddie Cochran (Albert Lea (Minnesota), 3 de octubre de 1938 Chippenham, Wiltshire (Inglaterra), 17 de abril de 1960) fue un músico de rockabilly estadounidense. Su nombre real era Edward Ray Cochrane. Biografía Eddie …   Wikipedia Español

  • Eddie Cochran — Eddie Cochran, (* 3. Oktober 1938 in Albert Lea, Minnesota als Ray Edward Cochrane; † 17. April 1960 in Bath) war ein US amerikanischer Rock ’n’ Roll und Rockabilly Musiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 1.1 Anfänge …   Deutsch Wikipedia

  • Eddie Cochran — (3 de octubre de 1938 17 de abril de 1960) fue un músico de rockabilly estadounidense. Su nombre real era Edward Ray Cochrane, y nació en Oklahoma City (Oklahoma), y creció en Albert Lea, Minnesota. Empezó su carrera musical en 1955 con un amigo… …   Enciclopedia Universal

  • Eddie Cochran — [Eddie Cochran] (1938–60) a US singer of ↑rock and roll music whose career began in 1956. He played the guitar, and his most popular songs were C’mon Everybody (1958) and Summertime Blues (1958). He died in a car crash. Cochran had recorded Three …   Useful english dictionary

  • Eddie Cochran — ➡ Cochran * * * …   Universalium

  • My Way (Eddie Cochran album) — My Way Compilation album by Eddie Cochran Released September 1964 …   Wikipedia

  • Somethin' Else (Eddie Cochran song) — Infobox Single Name =Somethin Else Cover size = Caption = Artist =Eddie Cochran B side = Boll Weevil Song (Cochran, Capeheart) Released =July 1959 Format =7 45rpm Recorded = Genre =Rock and roll Length =2:08 Label =Liberty F 55203 Writer =Sharon… …   Wikipedia

  • The Very Best of Eddie Cochran — Infobox Album | Name = The Very Best of Eddie Cochran Type = Compilation Artist = Eddie Cochran Released = 2 June 2008 (UK) Recorded = Genre = Rock and Roll Length = Label = EMI Producer = Reviews = * Last album = This album = The Very Best of… …   Wikipedia

  • Cochran — ist der Familienname folgender Personen: Alexander Gilmore Cochran (1846–1928), US amerikanischer Politiker Barbara Ann Cochran (* 1951), US amerikanische Skirennläuferin Bob Cochran (* 1951), US amerikanischer Skirennläufer Charles F. Cochran… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.