Ecole franco-flamande


Ecole franco-flamande

École franco-flamande

Dans le domaine musical, l'école franco-flamande[1] ou école néerlandaise[2] fut un mouvement de renouveau musical de la Renaissance qui se développa à partir du XVe siècle, dans les Pays-Bas bourguignons avant de se répandre dans toute l'Europe. Il est caractérisé par le grand développement de la polyphonie et pose ainsi les bases de l'harmonie moderne. Le style franco-flamand s'est répandu grâce à l'invention de l'imprimerie, il est considéré comme le premier style musical international depuis l'uniformisation du chant grégorien au IXe siècle. L'école franco-flamande s'étend sur toute la période 1420 - 1600, mais on distingue généralement cinq générations successives de compositeurs.

Sommaire

Contexte historique

Alors que la Guerre de Cent Ans entre la France et l'Angleterre tire à sa fin, certains pays situés à l'écart du conflit, comme les Pays-Bas et la Bourgogne, connaissent la paix et la prospérité économique. Le développement des manufactures, notamment textiles, dans les Pays-Bas (Hainaut, Comté de Flandre, Principauté de Liège, Duché de Luxembourg et Brabant) contribue au développement des Arts. Pendant près de deux siècles, ces pays font ainsi figure de principal centre culturel de l'Europe.

Les compositeurs de l'école franco-flamande ne se contentèrent pas de rester dans leur patrie mais partirent travailler dans de nombreux pays européens. Ils se rendirent ainsi en Italie, en Espagne, en France et en Allemagne où ils firent connaître leur style. Celui-ci se répandit rapidement grâce au développement de l'imprimerie.

Le médiéviste Léopold Genicot considère cette école musicale comme la plus brillante de l'histoire de la musique :

«  Pasqueyes, chansons, cramignons de Liège, nous revoilà dans la musique, qui demeurait le grand art wallon. Les Hainuyers continuèrent à en commander l'évolution aussi longtemps que la polyphonie garda la faveur. Dufay l'avait dotée de la messe unitaire, bâtie sur un seul thème. Tinctoris, chanoine de Nivelles, lui consacra douze traités, dont le Terminorum musicae definitiorum, ancêtre des dictionnaires musicaux. Josquin des Prés, de Condé-sur-Escaut, la confirma vers 1500, dans la recherche de la clarté, en la dépouillant d'afféterie et en groupant les voix, et de l'expressivité, pour que les sons traduisent les paroles. Roland de Lassus, né à Mons en 1532, excella dans les chansons comme dans les motets. Quatre noms. Combien mériteraient encore d'être mentionnés: Gilles Binchois, Loyset Compère, Pierre de la Rue, d'autres...[3]  »


Les cinq générations de l'école franco-flamande

Bien que l'évolution du langage musical fut continue tout au long de la période, on distingue en général cinq générations de compositeurs. Chacune dure une quarantaine d'années et est caractérisée par l'influence de quelques compositeurs marquants :

Autour de l'année 1600, le style franco-flamand s'était largement diffusé à travers toute l'Europe. L'âge d'or des compositeurs italiens allait commencer.

Bibliographie

  • Ignace Bossuyt (trad. Henri Vanhulst), De Guillaume Dufay à Roland de Lassus : les très riches heures de la polyphonie franco-flamande, Racine, 1996, Bruxelles, 174 p. (ISBN 2-87386-086-3)
  • Robert Wangermée, « Guillaume Dufay et la Renaissance en musique » dans Robert Wangermée et Philippe Mercier (directeurs), La musique en Wallonie et à Bruxelles, Tome I Des origines au XVIIIe siècle (430 pages), La Renaissance du livre, Bruxelles, 1980 [D.1980-0115-8], p. 127-144.
  • Robert Wangermée, « La musique » dans Freddy Joris (dir.), Wallonie. Atouts et références d'une Région, Gouvernement wallon, Namur, 1995. [lire en ligne]
  • (nl) Louis Peter Grijp, Een muziekgeschiedenis der Nederlanden, Amsterdam University Press, Amsterdam, 2001, 916 p. (ISBN 9789053564882)

Liens externes

Notes et références

  1. Cette appellation est remise en cause par la revue musicologique belge (voir Revue belge de Musicologie / Belgisch Tijdschrift voor Muziekwetenschap, Vol. 5, No. 3/4 (Jul. - Dec., 1951), pp. 114
  2. Cette appellation est toutefois elle aussi ambigüe car elle entretient une confusion avec les actuels Pays-Bas, alors qu'à l'époque, cette dénomination recouvrait aussi l'actuelle Belgique et une partie du nord de la France.
  3. Léopold Genicot, Racines d'espérance. Vingt siècles en Wallonie, par les textes, les images et les cartes, Didier-Hatier, Bruxelles, 1984 p. 136 [ISBN 2-87088-581-4]
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « %C3%89cole franco-flamande ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ecole franco-flamande de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • École franco-flamande — Guillaume Dufay (à gauche) et Gilles Binchois Dans le domaine musical, l école franco flamande[1] ou école néerlandaise[2] …   Wikipédia en Français

  • École dite ''franco-flamande'' — École franco flamande Guillaume Dufay (à gauche) et Gilles Binchois Dans le domaine musical, l école franco flamande[1] ou école néerlandaise[ …   Wikipédia en Français

  • franco-flamande — (école musicale) ensemble des compositeurs du XV e s. et du début du XVI e s. originaires d une vaste région formée par la Bourgogne, l Artois, le Luxembourg, la Flandre, le Hainaut et la Hollande. Sans se référer à une esthétique commune, ces… …   Encyclopédie Universelle

  • FRANCO-FLAMANDS (MUSICIENS) — FRANCO FLAMANDS MUSICIENS Expression controversée désignant un groupe de musiciens du XVe et du XVIe siècle. On rencontre aussi les dénominations de musique ou d’«école» néerlandaise, flamande, wallonne, bourguignonne, italo bourguignonne, franco …   Encyclopédie Universelle

  • Musique flamande — La musique flamande au sens large représente l expression d un peuple et d une culture répandus sur plusieurs pays, dont la France, la Belgique et les Pays Bas. Il sera traité ici essentiellement de celle rencontrée dans le nord de la France.… …   Wikipédia en Français

  • Bande dessinée flamande — Bande dessinée belge La bande dessinée est considérée comme un art à part entière en Belgique. Un grand nombre de bandes dessinées francophones sont d origine belge, d où l expression bande dessinée franco belge. Sommaire 1 Histoire 2 Bande… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la musique classique occidentale — Le Caravage, Les Musiciens, (New York, Metropolitan Museum of Art) La musique existe depuis les temps les plus reculés, sûrement avant même l époque de ses premières traces historiques. Il n est pas de civilisation qui, tôt ou tard, n ait… …   Wikipédia en Français

  • Gaspar van Weerbeke — Jaspar ou Gaspart van Werbeke ou Werbeck Naissance vers 1445 Diocèse de Tournai  Pays Bas bourguignons Décès après 1516 …   Wikipédia en Français

  • Château de Fontainebleau — L escalier du Fer à cheval Période ou style médiéval, Renaissance, classique Type palais royal Début co …   Wikipédia en Français

  • André Pevernage — Andreas Pevernage André Pevernage Andries Pevernage Motet image Nata et grata, gr …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.