Ecole de cartographie de Dieppe


Ecole de cartographie de Dieppe

École de cartographie de Dieppe

L'école de cartographie de Dieppe est célèbre pour la réalisation d'une importante série de mappemondes connues sous le nom de « cartes de Dieppe » réalisées dans la ville portuaire de Dieppe au cours du XVIesiècle. Cette ville de Dieppe est connue pour ses riches armateurs tel que Jean Ango et ses non moins célèbres navigateurs tel que Jean Cousin.

Sommaire

Présentation générale

Détail d'une carte de l'Australie par Desceliers XVIesiècle
Globe terrestre de
Jacques de Vau de Claye (1583)

Ces cartes furent conçues entre 1540 et 1585 par de grands cartographes tels que Pierre Desceliers, Jean Rotz, Guillaume Le Testu, Nicolas Desliens, Nicolas Vallard et Jacques de Vau de Claye.

Ces portulans et mappemondes furent commandés par de riches mécènes, des armateurs portugais et français et par les services royaux d'Henri II de France et d'Henri VIII d'Angleterre.

Toutes ces cartes portent des inscriptions en langue française, voire en portugais et dans un jargon franco-portugais. Les historiens modernes pensent que l'Ecole de cartographie de Dieppe devait accueillir en son sein des cartographes portugais. Il en est de même pour la carte de Cantino créée en 1502 et qui indique clairement la source portugaise à la base de sa réalisation, malgré la politique de silence imposée par le gouvernement portugais (Politica sigilio).

Une caractéristique commune à la plupart des mappemondes de Dieppe sont la présence des roses des vents et des tracés de lignes loxodromiques, évocateurs des cartes marines. Ces cartes marines sont considérées comme des œuvres d'art, de toute évidence destinées à être étalées sur une table, et contenant des informations sur les dernières découvertes, à côté de références mythologiques et d'illustrations.

Les cartes de Dieppe portent des descriptions sur les premières tentatives françaises de coloniser le Canada, la conquête du Pérou par les Espagnols et les le commerce des Portugais sur les mers entourant les îles des Célèbes, Nouvelle-Guinée et Indonésie. Sur ces mêmes cartes peuvent figurer des inscriptions sur le légendaire Royaume du prêtre Jean en Éthiopie, ou encore la présence légendaire des Amazones en Russie ainsi que des descriptions sur le voyage de Marco Polo.

Comme pour toutes les cartes faites avant le XVIIesiècle, les mappemondes de Dieppe ne présentent aucune connaissance de la longitude. Alors que les latitudes sont indiquées en degrés observées par astrolabe ou quadrant. La projection de Mercator n'étant apparue qu'en 1568, celle-ci est absente des cartographies de Dieppe.

Représentation des côtes australiennes

Représentation des côtes occidentales d'Australie (1520)

Les mappemondes de Dieppe indiquent les connaissances marines des Portugais, qui explorèrent les côtes australiennes vers 1520. La plupart des cartes marines de Dieppe montrent une masse terrestre intitulée "La Grande Jave", située entre ce qui est maintenant l'Indonésie et l'Antarctique. Comme les Portugais étaient très actifs en Asie du Sud-Est depuis 1511, et au Timor dès 1516, il a été suggéré par certains chercheurs que "la Grande Jave" est la désignation par les cartographes de Dieppe, qui ont travaillé à partir de documents portugais, du territoire australien.

Bibliographie

Représentation partielle de la Grande Jave
  • R.H.Major, Early Voyages to Terra Australis 1859, British Museum, écrivit que la "Grande Jave" était la côte occidentale et orientale de l'Australie[1].
  • George Collingridge, The Discovery of Australia, 1895[2] consacra un chapitre à la “Grande Jave” d'après les cartes de l'Ecole de cartographie de Dieppe. Pour lui, la “Grande Jave” ne peut être que la côte australienne.
  • En 1977, l'avocat Kenneth McIntyre écrivit The Secret Discovery of Australia. Relatant les aventures des Portugais 200 ans avant le capitaine Cook. Il affirme que la "Grande Jave" n'est que l'Australie.
  • Roger Hervé, ancien responsable de la section cartographique de la Bibliothèque nationale de France à Paris, indique que la "grande Jave" témoigne des explorations portugaises et des découvertes maritimes de l'Australie et de la< Nouvelle-Zélande entre 1521 et 1528. [3]
  • En 1982,Helen Wallis, Coservateur des cartes du British Library, suggère que voyage d'un navigateur français Jean Parmentier effectué en 1529 en compagnie du cartographe Jean Rotz, vers les terres australes. Ce dernier a rapporté de nombreuses informations reportées sur les mappemondes de Dieppe. [4]
  • In 1984, un ancien officier, Lawrence Fitzgerald, écrivit un livre intitulé : La Grande Java (sic)[5] Dans ce livre il compare les côtes australiennes d'après les cartes de Desceliers (1550)et de Dauphin '1536-1542).
  • Dans le livre : 1421, The Year China Discovered the World, publié en 2002, l'écrivain anglais Gavin Menzies suggère que la “La Grande Jave” fut découverte et exploré par le navigateur chinois Zheng He and ses amiraux. Gavin Menzies pense que les anciennes cartes de Dieppe furent réalisées à partir d'information portugaises obtenues d'après des sources chinoises.

Références

  1. Early Voyages to Terra Australis
  2. Collingridge, G. (1895). The Discovery of Australia Reprinted facsimile edition (1983) Golden Press, NSW ISBN 0 85558956 6
  3. Herve, R. (1983)Chance Discoveries of Australia and New Zealand by Portuguese and Spanish Navigators between 1521 and 1528 Dunmore Press, Palmerston North, New Zealand. ISBN 0864690134
  4. Wallis, H. "The Dieppe Maps" in The Globe: Journal of the Australian Map Curator's Circle Canberra, No. 17, 1982. p23-51.
  5. Fitzgerald, L (1984). Java La Grande The Publishers, Hobart ISBN 0 94932500 7. Il préfère nommer Jave en Java qui lui semble une appellation plus moderne.

liens externes

  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie


Les premières cartes du Nouveau Monde
Juan de la Cosa (1500) · Cantino, King-Hamy (1502) · Pedro Reinel (1504) · Caverio, Pesaro (1505) · Contarini, B. Colomb, Waldseemüller (1506) · Waldseemüller (1507) · Ruysch (1508) · Sylvanus (1511) ·Piri Reis, Tabula Terre Nove (1513) · Apianus (1520)
Ce document provient de « %C3%89cole de cartographie de Dieppe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ecole de cartographie de Dieppe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • École de cartographie de Dieppe — L école de cartographie de Dieppe est célèbre pour la réalisation d une importante série de mappemondes connues sous le nom de « cartes de Dieppe » réalisées dans la ville portuaire de Dieppe au cours du XVIe siècle. Cette ville de …   Wikipédia en Français

  • Dieppe (Seine-Maritime) — Pour les articles homonymes, voir Dieppe. 49° 55′ 20″ N 1° 04′ 43″ E …   Wikipédia en Français

  • Cartes de Dieppe — École de cartographie de Dieppe L école de cartographie de Dieppe est célèbre pour la réalisation d une importante série de mappemondes connues sous le nom de « cartes de Dieppe » réalisées dans la ville portuaire de Dieppe au cours du… …   Wikipédia en Français

  • Neuville-lès-Dieppe — Dieppe (Seine Maritime) Pour les articles homonymes, voir Dieppe. Dieppe Centre historique de Dieppe …   Wikipédia en Français

  • La cartographie — Cartographie La cartographie désigne la réalisation et l étude des cartes. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de données sur un support réduit représentant un espace réel. Ceci se fait par une prise d informations sur le… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la cartographie — L histoire de la cartographie est le reflet des connaissances techniques nécessaires à l établissement de cartes, de l antiquité à nos jours. Sommaire 1 Antiquité 1.1 France 2 Référence 3 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Théorie de la découverte de l'Australie par les Portugais — La théorie de la découverte de l Australie par les Portugais repose sur l analyse descriptive des cartes marines et globe terrestres datant du XVIesiècle et réalisées par les cartographes de la célèbre Ecole de cartographie de Dieppe. Ces… …   Wikipédia en Français

  • Jave la Grande — La Grande Jave La Grande Jave (ou Java Major ou encore Jave la Grande) est une île de grande dimension représentée sur les cartes marines du milieu du XVIe siècle et dont les contours ressemblent à ceux de l Australie. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • La Grande Jave — (ou Java Major ou encore Jave la Grande) est une île de grande dimension représentée sur les cartes marines du milieu du XVIe siècle et dont les contours ressemblent à ceux de l Australie. Sommaire 1 Localisation de la Grande Jave 2 Les… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Desceliers — ( 1500 1558) fut un cartographe français de la Renaissance et membre éminent de l école de cartographie de Dieppe. Il est considéré comme le père de l’hydrographie française. Peu de choses sont connues de la vie de Desceliers. Il est probablement …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.