Echo (Satellite)


Echo (Satellite)

Echo (satellite)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Écho.

Les deux satellites Echo ont été construits par la NASA dans le cadre de la première expérimentation de satellites de communications. Chaque engin était un satellite ballon passif, dont la surface métallisée permettait la réflexion des ondes hertziennes. Deux points à la surface de la terre pouvaient ainsi être mis en relation via un rebond sur le satellite.

Sommaire

Echo 1A

Echo 1 à Weeksville, aux États-Unis

Suite à la perte de Echo 1 (échec du lanceur Delta, le 13 mai 1960), Echo 1A (souvent appelé Echo 1) fut lancé et placé en orbite basse le 12 août 1960. Ce ballon de 100 pieds de diamètre (30,1 mètres) avait une enveloppe en Mylar (ou PET) métallisé d'une épaisseur de 0,127 mm. Il permit la transmission intercontinentale de communications téléphoniques, radio et télévisées. Depuis le sol, Echo 1A apparaissait plus brillant que la plupart des étoiles. Il rentra et se consuma dans l'atmosphère le 24 mai 1968.

Echo 2

Echo 2 pendant un test, à Weekesville, aux États-Unis

Echo 2 était un ballon en Mylar métallisé de 41,1 mètres de diamètre dont le système de gonflage était amélioré de manière à rendre la surface plus lisse et plus sphérique. Il fut mis en orbite le 25 janvier 1964 par un lanceur Thor Agena. Il fut utilisé à des fins de communications, ainsi que pour l'étude de la dynamique des engins spatiaux et la géodésie. La NASA abandonna les systèmes de communications passifs après Echo 2. Le ballon rentra dans l'atmosphère le 7 juin 1969.

Utilisation militaire

Le programme Echo fournit des points de référence permettant la localisation précise de la ville de Moscou, rendue nécessaire par le développement de missiles balistiques intercontinentaux[1].

Voir aussi

  • Telstar, le premier satellite de communications actif, lancé en 1962.
  • PAGEOS, un projet de ballon similaire, lancé en 1966.
  • Nick D'Alto "The Inflatable Satellite", Invention and Technology Summer 2007, Volume 23, Number 1 pp. 38-43.

Sources

  1. Gray, M. (1992) Angle of Attack: Harrison Storms and the Race to the Moon. pp 5-6, Pub: W. W. Norton & Co Inc. ISBN 0-393-01892-X.
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
  • Portail de l’astronautique Portail de l’astronautique
Ce document provient de « Echo (satellite) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Echo (Satellite) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Echo satellite — The Echo satellites were NASA s first passive communications satellite experiment. Each spacecraft was designed as a metallized balloon satellite acting as a passive reflector of microwave signals. Communication signals were bounced off of it… …   Wikipedia

  • Echo (satellite) — Pour les articles homonymes, voir Écho. Les deux satellites Echo ont été construits par la NASA dans le cadre de la première expérimentation de satellites de communications. Chaque engin était un satellite ballon passif, dont la surface… …   Wikipédia en Français

  • Echo (disambiguation) — Echo most commonly refers to Echo (phenomenon), a reflection (and/or repetition) of sound.It may also refer to:Computing* Echo (command), a Unix, DOS and Microsoft Windows command to display a line of text * Echo (framework), a web framework for… …   Wikipedia

  • Echo I — may refer to: * an Echo class submarine of the Soviet Navy * Echo satellite, NASA s first communications satellite …   Wikipedia

  • Echo 1 — (eigentlich Echo 1A) ist der Name eines großen Ballonsatelliten der USA, der am 12. August 1960 als erster Nachrichten und geodätischer Satellit gestartet wurde. Seine internationale COSPAR Nummer war 60 009 01 (9. Start des Jahres …   Deutsch Wikipedia

  • Echo 1A — Echo 1 Echo 1 (eigentlich Echo 1A) ist der Name eines großen Ballonsatelliten der USA, der am 12. August 1960 als erster Nachrichten und geodätischer Satellit gestartet wurde. Seine internationale COSPAR Nummer war 60 009 01 (9. Start des Jahres… …   Deutsch Wikipedia

  • Satellite de communication — Satellite de télécommunications Pour les articles homonymes, voir Satellite naturel. Satellite de communication militaire Milstar des États Unis …   Wikipédia en Français

  • Satellite de telecommunications — Satellite de télécommunications Pour les articles homonymes, voir Satellite naturel. Satellite de communication militaire Milstar des États Unis …   Wikipédia en Français

  • Satellite de télécommunication — Satellite de télécommunications Pour les articles homonymes, voir Satellite naturel. Satellite de communication militaire Milstar des États Unis …   Wikipédia en Français

  • Satellite d'astronomie — Satellite artificiel Pour les articles homonymes, voir satellite et Sat. Le satellite de météorologie GOES O avant son lancement en …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.