Eau Douce


Eau Douce

Eau douce

Disponibilité en eau douce, m³ par personne et par an du début des années 2000       de 50 000 à 605 000 m³.       de 15 000 à 50 000 m³.       de 5 000 à 15 000 m³.       de 2 500 à 5 000 m³.       de 1 700 à 2 500 m³ - vulnérabilité.       de 1 000 à 1 700 m³ - stress hydrique.      de 0 à 1 000 m³ - état de pénurie

L'eau douce est une eau qui, à l'inverse de l'eau dure ou de l'eau de mer, contient peu de sels dissous. Elle contient généralement moins d'un gramme de matières solides dissoutes (comme les sels, métaux et éléments nutritifs) par litre. La turbidité désigne l'opacification de l'eau causée par la présence de matières solides en suspension.

On parle aussi d'eau douce pour une eau peu calcaire (inversement, une eau dure est une eau très calcaire).

En aquariophilie l'expression « eau douce » est aussi utilisée pour désigner une eau non salée par opposition à l'« eau de mer » et l'eau saumâtre pour différencier trois types d'aquariums qui requièrent des équipements différents, dits aussi « aquarium d'eau douce », « aquarium d'eau saumâtre » et « aquarium d'eau de mer ».

Sommaire

Écosystèmes

Les eaux douces en tant qu'habitats naturels sont les écosystèmes qui abritent le plus d'espèces aquatiques terrestres, dite dulçaquicole et qui fournissent une grande part de l'eau potable ou bue dans le monde.

En Europe ils sont couverts par une directive cadre sur l'eau qui impose aux états-membres un objectif pour 2015 de retour à un bon état écologique des masses d'eau (douce, saumâtre et marines)[1] [2].

Menaces, état, pressions

Les écosystèmes d'eau douce sont victimes de nombreuses sources de pollution, individuelles et collectives, urbaines et industrielles (pollutions accidentelles, effluents insuffisamment épurés, lessivage par les pluies d'orages), agricoles (nitrates, phosphates, érosion source de turbidité, pesticides).

La fragmentation écologique par les grands barrages infranchissables, le réchauffement ou la pollution contribuent à empêcher la libre circulation des organismes aquatiques, dont les poissons migrateurs. Et localement, dans les zones humides et sur leurs bassins versants, les plombs de pêche et de chasse ou de ball-trap perdus sont une source de saturnisme chez les animaux, les oiseaux d'eau étant les plus touchés. Ils sont aussi une source de pollution durable des sédiments.

Enfin, les eaux ruisselant sur des secteurs touchés par les séquelles de guerre, ou certains lacs, marais, bras morts, puits, etc., en particulier dans l'ancienne zone rouge peuvent être gravement polluées par des toxiques lorsque les munitions qui y ont été abandonnées ou perdues se mettent à fuir.

Les eaux chaudes tendent à perdre leur oxygène qui se dissout naturellement mieux dans l'eau froide, le réchauffement moyen, nocturne notamment des zones chaudes et tempérées est un facteur supplémentaire de dégradation de la biodiversité.

De nombreux poissons d'eau douce font partie des espèces qui régressent dans la plupart des pays développés et en développement, de même que les amphibiens considérés comme de bons indicateurs de qualité des eaux douces.

Origine des eaux douces

Après l'apparition de la vie, le cycle de l'eau a été modifié par son utilisation par les plantes et les animaux. Sur les milieux émergés, l'eau douce est vitale pour la plupart des espèces. Elle provient de la précipitation de vapeur d'eau atmosphérique. Elle-même est issue de l'évaporation des eaux marines et terrestres, mais aussi de la recondensation cyclique de l'évapotranspiration et de la respiration / transpiration des plantes et animaux. Elle provient également des cycles de réévaporation de la rosée et des eaux météoriques qui se sont évaporées avant de rejoindre les nappes ou les cours d'eau qui alimentent les lacs intérieurs, les rivières et fleuves, ainsi que des nappes d'eau souterraines profondes, soit directement, soit suite à la fonte de neiges ou de glaces (voir le cycle de l'eau). Sur Terre, 97 % de l'eau de surface est salée ; les 3 % restant constituent les réserves d'eau douce de la planète. On a approximativement la répartition suivante : 2/3 d'eau douce sous forme de glace et 1/3 sous forme liquide.

L'accès à l'eau (douce, saine et propre)

C'est un problème de plus en plus critique pour la survie de nombreuses espèces (« stress hydrique »), y compris l'être humain, notamment dans les déserts et autres contrées arides, polluées, ou dans les zones en cours de salinisation suite au déboisement, à l'irrigation ou au drainage.

L'eau douce étant très inégalement répartie et accessible sur la Terre, elle est une des grandes sources d'inégalité écologique et de conflits pour l'avenir selon l'ONU.

L'année 2003 a été proclamée l'année internationale de l'eau douce par l'Assemblée générale des Nations unies.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Jean-Claude Lefeuvre et Nicolas Pion, L'eau douce en France : histoire d'un long combat, Milan, Toulouse, 2009, 116 p. (ISBN 978-2-7459-2940-2)
  • Sylvie Paquerot, Eau douce : la nécessaire refondation du droit international, Presses de l'Université de Québec, Sainte-Foy (Québec), 2005, 246 p. (ISBN 2-7605-1323-8)

Liens externes

Notes et références

  1. Article 2 et Annexe V de la directive n° 2000/60 du 23 octobre 2000 modifiée établissant un cadre pour la politique communautaire dans le domaine de l'eau
  2. Circulaire DCE 2005/12 n°14 du 28 juillet 2005 relative à la définition du "bon état" et à la constitution des référentiels pour les eaux douces de surface ainsi qu’à la démarche à adopter pendant la phase transitoire (2005-2007), non publiée au JO
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
Ce document provient de « Eau douce ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eau Douce de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eau douce — ● Eau douce qui n est pas salée ou qui n est pas calcaire …   Encyclopédie Universelle

  • Eau douce — Disponibilité en eau douce, m³ par personne et par an du début des années 2000       de 50 000 à 605 000 m³.      …   Wikipédia en Français

  • eau douce — gėlas vanduo statusas Aprobuotas sritis ekologinis ūkininkavimas apibrėžtis Gamtinis vanduo, kuriame yra nedaug druskų ir kuris yra tinkamas gerti ar geriamajam vandeniui paruošti. atitikmenys: angl. freshwater vok. Süßwasser, n rus. пресная вода …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • eau douce — gėlas vanduo statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. fresh water; sweet water vok. Süßwasser, n rus. пресная вода, f pranc. eau douce, f …   Fizikos terminų žodynas

  • eau douce — minkštas vanduo statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. soft water vok. weiches Wasser, n rus. мягкая вода, f pranc. eau douce, f …   Fizikos terminų žodynas

  • Éponge d'eau douce — Les éponges d eau douce ont longtemps été considérées comme des végétaux, mais ce sont (comme toutes les éponges) des animaux pluricellulaires primitifs d organisation très simple (Métazoaires). Elles peuvent comme les coraux quand elles… …   Wikipédia en Français

  • Éponges d'eau douce — Éponge d eau douce Les éponges d eau douce ont longtemps été considérées comme des végétaux, mais ce sont (comme toutes les éponges) des animaux pluricellulaires primitifs d organisation très simple (Métazoaires). Elles peuvent comme les coraux… …   Wikipédia en Français

  • Trou D'eau Douce — Pour les articles homonymes, voir Trou. Trou d’Eau Douce (Lat. 20°13’60 S, Long. 57°46’60 E) est …   Wikipédia en Français

  • Trou d'Eau Douce — Pour les articles homonymes, voir Trou. Trou d’Eau Douce (Lat. 20°13’60 S, Long. 57°46’60 E) est un village situé sur la côte est de l’île Mauri …   Wikipédia en Français

  • Saumon d'eau douce — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Saumon d eau douce » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Saumon d eau douce …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.