EMS Chemie


EMS Chemie
EMS Chemie
Action SWX : EMSN
Siège social Herrliberg (Drapeau de Suisse Suisse)
Actionnaires Christoph Blocher
Activité chimie
Effectif 2055 (2005)
Site web http://www.emschem.com
Chiffre d’affaires 1,253 milliard CHF (2005)

EMS Chemie est une entreprise suisse active dans le secteur de la chimie. Ems-Chemie Holding SA, entreprise internationale établie à Domat/Ems, fut créée en 1941 par Werner Oswald, chimiste, détenteur du brevet de production d'alcool à partir de cellulose de bois. La pénurie d'essence due à la Deuxième Guerre mondiale fut à l'origine de la construction, subventionnée par la Confédération, d'une installation de saccharification du bois à Domat/Ems qui produisit de l'éthanol, appelé eau d'Ems, utilisé comme additif pour carburants. Après la guerre, l'entreprise produisit des engrais (synthèses d'ammoniac et d'urée), dès 1951 des fibres synthétiques (Grilon) et construisit ses propres usines électriques. Le nom d'Emser Werke (1960) fut remplacé par Ems-Chemie en 1978. La principale division est Ems-Chemie (polymères amorphes, fibres, colles, durcisseurs); viennent ensuite Ems-Inventa (1947, procédés, construction d'installations), Ems-Patvag (1963, systèmes d'allumage), Ems-Dottikon (1987, chimie pharmaceutique et agrochimie). En 2003, Ems-Chemie réunissait 37 sociétés et unités de production en Europe, aux États-Unis et en Asie; elle publiait un chiffre d'affaires net de 1,221 milliard de francs et déclarait un bénéfice de 197 millions. Première entreprise industrielle des Grisons, elle employait 2637 personnes. Christoph Blocher (né 1940), qui acquit les actions des héritiers Oswald en 1983 et fut, dès 1984, président et délégué du conseil d'administration, quitta la direction de l'entreprise après son élection au Conseil fédéral. La majorité des actions passa à ses quatre enfants, la direction et le conseil d'administration furent partagés. Dès janvier 2004, EMS Chemie est dirigée par Magdalena Martullo-Blocher, vice-présidente et déléguée du conseil d'administration.


Bibliographie -J. Wildberger, A. Strehle, «Die Emser Werke, eine wirtschaftliche Grossmacht in Graubünden», in TA Magazin, 4, 27.1.1979 -H.U. Rentsch, «Werner Oswald (1904-1979)», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 43, 1985

Auteur: Max Hilfiker / AN


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article EMS Chemie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ems-Chemie — HOLDING AG Rechtsform Aktiengesellschaft ISIN CH0016440353 Gründung 1936 durch …   Deutsch Wikipedia

  • EMS — bezeichnet: Ems Chemie, Schweizer Unternehmen beheimatet in Domat/Ems, Kt. Graubünden, Schweiz AG Ems, Reederei in Emden Ems (1934), Bereisungsschiff des Wasser und Schifffahrtsamtes Emden ein 1884 gebautes Dampfschiff der Flüsse Klasse des… …   Deutsch Wikipedia

  • EMS — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Ems GR — Domat/Ems Basisdaten Kanton: Graubünden Bezirk: Imboden …   Deutsch Wikipedia

  • Ems (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ems, fleuve d Allemagne ; Ems Occidental, Ems Oriental, Ems Supérieur, anciens départements français, de 1811 à 1814 ; Domat/Ems, commune suisse …   Wikipédia en Français

  • Domat/Ems — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • Lingen (Ems) — Wappen Deutschlandkarte …   Deutsch Wikipedia

  • Christoph Blocher — (2007) Christoph Wolfram[1] Blocher (* 11. Oktober 1940 in Schaffhausen, heimatberechtigt in Meilen, Zürich und Schattenhalb) ist ein Schweiz …   Deutsch Wikipedia

  • BVZ HG 2/3 — Visp Zermatt Bahn HG 2/3 Nummerierung: 1−8 Anzahl: 8 Hersteller: SLM Baujahr(e): 1890 (Nr. 1 4) 1893 Nr. 5) 1902 (N …   Deutsch Wikipedia

  • VZ HG 2/3 — Visp Zermatt Bahn HG 2/3 Nummerierung: 1−8 Anzahl: 8 Hersteller: SLM Baujahr(e): 1890 (Nr. 1 4) 1893 Nr. 5) 1902 ( …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.