Dépenses militaires


Dépenses militaires

Budget de la Défense

Cet article traite du budget du secteur économique de la Défense et des dépenses militaires.

Sommaire

Principaux budgets de la défense dans le monde

Budgets 2002 des pays de l'OTAN

Budgets 2002 des pays de l'OTAN en milliards de dollars US et en pourcentage du PIB si indiqué.

Dans sa comptabilité, la seule qui vaille pour les comparaisons internationales, l'OTAN harmonise les dépenses, retirant par exemple toute l'activité non-militaire des gendarmeries ou des marines militaires. Ces tâches sont la plupart du temps assurées par des administrations civiles, Police ou Gardes-Côtes dans la majorité des nations de cette alliance.

Classement des pays par budget consacré à la Défense
Pays Dépense en milliards de dollars américains 2002 Dépense en pourcentage du PIB
États-Unis États-Unis 329,00 2,9 %
France France 46.3 2,5 %
Royaume-Uni Royaume-Uni 46.0 2,4 %
Allemagne Allemagne 24,90 1,5 %
Italie Italie 19,40 1,9 %
Espagne Espagne 11,40 1,2 %
Canada Canada 7,40 1,2 %
Pays-Bas Pays-Bas 6,60 1,6 %
Turquie Turquie 5,80 3,8 %
Norvège Norvège 3,80 2,1 %
Grèce Grèce 3,50 4,6 %
Pologne Pologne 3,50 2,0 %
Belgique Belgique 2,53 1,3 %
Danemark Danemark 2,40 1,5 %
République tchèque République tchèque 1,62 2,1 %
Portugal Portugal 1,30 2,1 %
Roumanie Roumanie 1,15
Hongrie Hongrie 1,08 1,8 %
Flag of Slovakia.svg Slovaquie 0,45
Bulgarie Bulgarie 0,43
Slovénie Slovénie 0,31
Lituanie Lituanie 0,23
Luxembourg Luxembourg 0,18 0,8 %
Estonie Estonie 0,13
Lettonie Lettonie 0,12
Islande Islande 0,03



  • Source : Atlas stratégique 2004, OTAN

Dépenses de défenses en 2003

Le rapport annuel du Stockholm International Peace Research Institute indique que les budgets de la défense pour l'année 2003 sont en progression de 11 % par rapport à 2002 (6,5 % en volume). Dans certains pays, ce budget a retrouvé son niveau de l'époque de la guerre froide.

Les États-Unis pèsent énormément sur ce mouvement. Tout d'abord, ils représentent 47 % (417 400 000 000 $) des 956 milliards de dollars de dépenses de défense mondiales l'an dernier. De plus, sans leur décision de faire la guerre en Irak et les 60 milliards de dollars de dépenses supplémentaires que cette guerre a entraînés, les dépenses globales n'auraient progressé que de 3,5 %. Ensuite parce que leur effort d'équipement a un effet d'entraînement sur les autres pays, les pays européens au premier chef. Ainsi la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie représentent 13 % de ces dépenses (soit 120 milliards). La France et le Royaume-Uni notamment poussent leurs dépenses d'équipement à la hausse.

Pour leur part, le Japon a dépensé 46,9 milliards de dollars pour sa défense en 2003, la Chine officiellement 32,8 milliards, la Russie 13 milliards (respectivement 5, 4 et 1 % du total mondial)

Dépenses en 2006

La dépense militaire mondiale a augmenté de 37 % en dix ans, atteignant 1 204 milliards de dollars (902 milliards d'euros) en 2006, selon le SIPRI[1] De 2005 à 2006, les dépenses ont encore augmenté de 3,5 %, selon le SIPRI, qui pense que la tendance à la hausse devrait se poursuivre.

Il ne s'agit pas que d'une augmentation qualitative, les ventes d'armes des cent principaux fabricants au monde ont aussi augmenté de 3 % en 12 mois (2005) pour un chiffre d'affaire estimé à 290 milliards de dollars (plus de 217 milliards d'euros), essentiellement concentré aux États-Unis et en Europe de l'Ouest qui ont réalisé 92 % des ventes, notamment vers le Proche-Orient, où ces armes risquent d'augmenter l'instabilité de la région, note le Sipri.

Après les États-Unis, ce sont le Royaume-Uni, la France, la République populaire de Chine et le Japon, qui ont chacun compté pour 4 à 5 % du budget militaire mondial connu en 2006. (source : SIPRI)

83 % du total mondial des dépense a été dépensé par les 15 "premiers" pays les plus militarisés en 2006 (source : SIPRI)

États-Unis d'Amérique

Les États-Unis représentaient, en 2006, 46 % de l'ensemble des dépenses militaires officielles du monde (528,7 milliards de dollars, soit 395,8 milliards d'euros), justifiés par les opérations en Afghanistan et en Irak. La part de leurs dépenses militaires dans le PNB américain a augmenté de 34 % en cinq ans (source : SIPRI) et représente 1 483 euros par habitant (source : OTAN). Le budget 2007 équivaut à 3,7 % du PIB américain, une somme similaire à celle de l’année 1995, et qui demeure inférieure aux 11 à 12 % du PIB consacrés à la défense pendant la guerre de Corée, 9% pendant la guerre du Vietnam et 6,2% en 1986 sous la présidence Reagan. [2]

Pour 2008, le budget de la Défense des Etats-Unis s'élèvera à 670 milliards de dollars dont 190 pour les deux conflits : Afghanistan et Irak.

voir aussi : (en) Military budget of the United States

France

En 2006, la France a dépensé 30 milliards d'euros pour sa défense, soit 1,69% du PIB soit 479 euros par habitant selon la comptabilité OTAN. Les chiffres annoncés par le gouvernement français sont plus élevés car ils comprennent la gendarmerie nationale.

Russie

Alors que la course aux armements est censée avoir été freinée par des conventions internationales, et que la guerre froide est finie, le SIPRI s'inquiète de la progression de près de 12 % du budget de défense de la Russie en 2006, qui suit une hausse de 19 % en 2005 (Depuis 1998, les dépenses de la Russie ont augmenté de 155 %).(source : SIPRI)

Selon l’hebdomadaire russe Nezavisimoye Voyennoye Obozreniye, une part de plus en plus importante du budget fédéral russe n'a pas d'affectation rendue publique : entre 2003 et 2006, la part du budget dont l'affectation n'est pas publiée serait ainsi passée de 36,2% à 44%. Une grande partie de ces fonds étant destinés aux forces armées de la fédération de Russie.

République populaire de Chine

Le budget militaire de la Chine a maintenu une augmentation annuelle à deux chiffres depuis le milieu des années 1990 et a doublé entre 2000 et 2005[3]. Il a en 2006 pour la première fois dépassé celui du Japon, représentant officiellement 1,35 % de son PIB en 2005. Il s'élève à 7,4 % des dépenses publiques en 2006. La Chine compte encore augmenter ses dépenses militaires pour l'année 2007 avec une hausse attendue de 17,8 % pour s'établir à 351 milliards de yuans (34,4 milliards d'euros)[4] contre une augmentation de 14,7 % en 2006[5].

Dépenses de défense en 2007

Budgets 2007 des principaux budgets de défense (en milliards d'euros) et pourcentage du PIB du pays concerné
Pays Budget en milliards d'EUR Pourcentage du PIB
États-Unis États-Unis 345 4,6 %
Royaume-Uni Royaume-Uni 38,1 3 %
République populaire de Chine Chine 37,2 1,4 %
France France 34,2 2 %
Russie Russie 22,7 2,63 %



  • Source : SIPRI, 2007

Dépenses de défense en 2008

En 2008, le SIPRI indique que 1 464 milliards de dollars américain ont étaient dépensé dans la défense soit 2,4 % du PNB mondial.

Voir aussi

Notes

Articles connexes

Liens externe

Ce document provient de « Budget de la D%C3%A9fense ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dépenses militaires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Initiative populaire « demandant le droit de référendum en matière de dépenses militaires » — Initiative populaire fédérale Demandant le droit de référendum en matière de dépenses militaires Déposée le : 19 mai 1983 Déposée par : Parti socialiste suisse Contre projet : non Votée le : 5 avril 1987 Participation  …   Wikipédia en Français

  • Initiative populaire « pour la réduction temporaire des dépenses militaires » — Initiative populaire fédérale Pour la réduction temporaire des dépenses militaires (Trêve de l armement) Déposée le : 2 décembre 1954 Résultat : déclarée nulle[NB 1] L …   Wikipédia en Français

  • Initiative populaire « pour moins de dépenses militaires et davantage de politique de paix » — Initiative populaire fédérale Pour moins de dépenses militaires et davantage de politique de paix Déposée le : 24 septembre 1992 Déposée par : Parti socialiste suisse Résultat : déclarée nulle[NB 1 …   Wikipédia en Français

  • DÉFENSE (ÉCONOMIE DE LA) — Par leur poids dans le budget des États, par les emplois qu’elles générent, comme par leur rôle dans le financement des investissements en recherche et développement (R. D.), les dépenses militaires sont au cœur de l’activité économique. Selon le …   Encyclopédie Universelle

  • Budget de la Défense — Cet article traite du budget du secteur économique de la Défense et des dépenses militaires. Sommaire 1 Définitions variables 2 Dépenses de défense en 1897 des grandes puissances 3 Dépense …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la marine française — L histoire de la Marine française couvre la période du XIIIe siècle au XXIe siècle. Elle est marquée par une alternance de hauts et de bas, la Marine française rencontrant au cours de son histoire trois difficultés majeures qui… …   Wikipédia en Français

  • Relations économiques entre l'Union soviétique et l'Allemagne nazie — Après la prise de pouvoir des nazis en Allemagne en 1933, les relations économiques entre l Union Soviétique et l Allemagne nazie se détériorèrent rapidement et le commerce se réduisit. Après ces années de tension et de rivalité, l Allemagne… …   Wikipédia en Français

  • Éthique militaire — L éthique militaire est un ensemble de pratiques et de discours visant à guider les forces armées et leurs membres afin qu ils agissent de façon conforme à des valeurs et à des normes, et à préciser au regard de l’ensemble de la citoyenneté ces… …   Wikipédia en Français

  • SÉCURITÉ SOCIALE — Après la reconnaissance progressive, au XIXe siècle et au début du XXe siècle, des droits politiques (liberté d’association, liberté d’expression, élection des représentants de la nation), les sociétés ont été marquées, au XXe siècle – outre… …   Encyclopédie Universelle

  • Guerre d'Irak —  Cet article concerne la troisième guerre du Golfe. Pour les précédentes, voir Guerre du Golfe. Guerre d Irak Dans le sens des aiguilles d une montre en commençant en haut à gauche : une patrouille à Samarra ; le renversement de la …   Wikipédia en Français