Dune du pyla


Dune du pyla

Dune du Pilat

44° 35′ 23″ N 1° 12′ 49″ W / 44.58986, -1.21361

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pyla.

La dune du Pilat (ou Pyla), située en Gascogne, est la plus haute dune d'Europe.

Vue aérienne de la dune du Pilat.

Sommaire

Situation

Vue panoramique depuis le sommet de la dune du Pyla

Située à l'entrée sud du bassin d'Arcachon, elle s'étend sur 500 m d'est en ouest et sur 2,7 km du nord au sud et contient environ 60 millions de mètres cubes de sable. Elle dépend du territoire de la commune française de La Teste-de-Buch, à proximité d'Arcachon, au cœur des Landes de Gascogne. Dune maritime mobile, elle avance inexorablement vers l'intérieur du pays et son altitude varie constamment, tout en oscillant aux environs de 100 à 117 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Historique

Le nom « Pilat », déjà présent sur les cartes de Masse (1708) et de Cassini (1786) avec le « Petit Bassin du Pilat », les « Balises du Pilat », des « cabanes du Pilat » et la « Grande Passe du Pilat ou Passe du Sud », correspondait à un lieu situé plus au sud de celui de la Dune que nous connaissons sous ce nom et vraisemblablement au large de la côte actuelle. Nous sommes ici dans un pays de dunes mobiles et au fil du temps, le littoral et son relief ne cessent de se modifier, avançant vers l'est, vers l'intérieur des terres. Jusqu'au début du XXe siècle, le secteur du Pilat s'appelle « les Sabloneys » (littéralement « sables nouveaux » en gascon) et aucune route carrossable n'y mène. Ce changement d'appellation a pour origine une opération immobilière. Lorsque vers 1910, le développement de l'habitat opéré sur la partie côtière de la commune d'Arcachon atteint le sud du Moulleau, les promoteurs immobiliers qui convoitent des terrains sur la partie testerine qui prolonge la côte vers le sud, sont confrontés à un problème de taille : le territoire appartient à l'État qui ne veut pas vendre.

Un de ces promoteurs, Daniel Meller, propose alors et obtient de l'administration une transaction : en échange de 463 hectares de terrain qu'il achète sur la commune de La Teste (sur les bords du lac de Cazaux), il obtient 143 hectares entre Le Moulleau et la Dune du Pilat. En référence à la grande dune voisine qui forme un monticule de sable, il choisit de baptiser l'endroit « Pyla-sur-Mer ». Un peu plus tard un autre promoteur, Louis Gaume, crée « Le Pilat-Plage ». C'est à peu près vers les années 1930 que le vieux nom « Sabloney » est remplacé par « Dune du Pyla » ou « Dune du Pilat ». Aujourd'hui, « les Sabloneys » désigne une petite plage au sud de la grande Dune.

L'orthographe du Pilat modernisé par Daniel Meller en Pyla donne lieu à discussion. Il est établi aujourd'hui, même si quelques panneaux se contredisent, que Pyla désigne la ville, d'où « Dune du Pyla » et « Pilat » désigne la dune elle-même, d'où « Dune du Pilat ». La dénomination d'origine Pilat, provient du gascon pilhar signifiant tas, monticule.

Formation

Géologie

Carte géologique du bassin d'Arcachon au 16e siècle

Sur la carte géologique de la partie occidentale du Bassin d'Aquitaine et celle de La Teste de Buch, en particulier, on peut voir une formation géologique de la fin du Quaternaire qui porte le nom de « Sable des Landes » : il recouvre toute la région située autour du Bassin d'Arcachon et s'étale au nord vers l'estuaire de la Gironde, à l'est vers la vallée de la Garonne et au sud vers l'Armagnac et l'Adour. À l'ouest il est surmonté par une bande de dunes côtières plus récentes dont la dune du Pilat fait partie.

Le sable des Landes et les sables dunaires : aperçu sédimentologique

La couverture de sable des Landes est composée :

  • à sa partie inférieure, d'une couche de sables, de graviers voire de galets, d'argiles parfois sableuses et plus ou moins graveleuses dont l'épaisseur atteint 100 mètres près du littoral et qui va en s'amenuisant vers les reliefs continentaux qu'elle recouvre plus ou moins ; ces sédiments ont été épandus par des fleuves et des rivières ; ils ont donc une origine fluviatile ;
  • à sa partie supérieure, de quelques mètres d'un sable fin composé de grains émoussés et dépolis, car éolisés, qui constitue le véritable « Sable des Landes » et qui provient du remaniement des sédiments fluviatiles qu'il surmonte.

Tout le relief de la zone côtière a été recouvert par ce sable qui s'est mis en place dans des conditions très arides, poussé par des vents d'ouest dominants de 20 000 jusqu'à 10 000 environ avant J.C. La fraction la plus lourde, les graviers, est restée près du rivage au large de la côte actuelle, tandis que les fractions les plus fines ont été entraînées très loin vers Blaye, l'Entre-deux-Mers et la Chalosse. C'est un sable très homogène (90 % des grains ont une taille comprise entre 0,1 et 0,5 mm ; le diamètre moyen des grains est de 0,3 mm). Cette homogénéité résulte du tri effectué par les eaux et les vents.

À côté des grains de quartz on retrouve toujours dans ces sables, des minéraux dont la densité est supérieure à celle du quartz et qui portent le nom de minéraux lourds; ils représentent 0,2 à 1,5 % du sable et se composent de minéraux ferrifères (75 %) mais aussi de tourmaline et de grenats. Ils existent dans tous les sables de notre région aussi bien ceux du sol des Landes, que des dunes du littoral.

La région du Bassin d'Arcachon et des étangs qui se trouvent au sud, Cazaux, Parentis, a retenu l'attention des géologues qui recherchaient du pétrole dans cette zone autrefois si longtemps recouverte par les mers de l'ère secondaire. Ces travaux ont permis de parvenir ainsi a une meilleure connaissance de la géologie de ces terrains profondément enfouis sous les sédiments du Tertiaire et l'épaisse couche de sable qui s'est mise en place au Quaternaire récent donnant à ce pays son aspect géologiquement monotone. Par ailleurs il s'est avéré que les côtes sableuses basses de la Gironde et des Landes où l'érosion, le transport et l'accumulation des sédiments forment les trois étapes indissociables de l'évolution du littoral et des systèmes dunaires, constituaient un modèle de choix auquel de nombreux géologues régionaux s'intéressent aujourd'hui. L'histoire des dunes de cette région, et du Pilat en particulier, s'inscrit naturellement dans le cadre de ces études.

Description

La dune côté forêt vue de son sommet (pente : 45°)

Quel que soit le nom qu'on lui donne, la dune forme une masse mobile d'environ 60 millions de mètres cubes de sable, de 500 m de large (d'est en ouest) sur 3 km (du nord au sud), à l'entrée sud du Bassin d'Arcachon. Poussée inexorablement vers l'intérieur des terres par les vents marins, elle présente une pente douce du côté de l'océan et une autre plus abrupte sur son côté opposé, dit aussi « côté forêt ».

Sa hauteur varie en permanence, tout en voisinant les 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle semble avaler, en les recouvrant peu à peu, les constructions (maisons, routes) côté forêt, après avoir fait chavirer dans les flots plusieurs fortifications de bétons construits sous l'occupation par l'Organisation Todt, dans le cadre de l'édification du Mur de l'Atlantique.

Site touristique très fréquenté

La dune

La dune a fait l'objet de mesures de réhabilitation et sa visite est aménagée dans le cadre d'une opération grand site national, conduite à l'initiative du Ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, en partenariat avec les responsables locaux. Ceci pour assurer la préservation du site, fréquenté par de nombreux touristes qu'il faut pouvoir accueillir, informer et guider.

Après avoir laissé leur véhicules dans un stationnement, des milliers de personnes viennent là chaque année[réf. nécessaire] pour monter au sommet de la dune via un escalier ou pour l'escalader de façon plus « sportive » directement dans le sable. La descente du retour, calme pour ceux qui reprennent l'escalier, procure bien des sensations à ceux qui préfèrent dévaler la pente à grandes enjambées faisant de ce fait glisser le sable un peu plus rapidement vers la forêt.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Vue aérienne de la dune du Pyla

Liens externes

Bibliographie

  • Froidefond, J.-M. et Legigan, Ph. (1985), La Grand Dune du Pilat et la progression des dunes sur le littoral Aquitain. Bulletin de l'Institut géologique du Bassin de l'Aquitain. Bordeaux, 38, 69-79
  • Paquerau, M. et Prenant, A. (1961), Note préliminaire à l'étude morphologique et palynologique de la Grand Dune du Pilat (Gironde). P.V. Société linéenne, Bordeaux, 98, 12 pp
  • Legigan, P. (1979), L’élaboration de la formation du sable des Landes, dépôt résiduel de l’environnement sédimentaire pliocène-pléïstocène centre aquitain, Mémoire Institut Géologique du Bassin d’Aquitaine, 18.
  • Allen, G. P. et P. Castaing. (1977), Carte de répartition des sédiments superficiels sur le plateau continental du Golfe de Gascogne. Bulletin de l'Institut de Géologie du Bassin d'Aquitaine. France, Institut de Géologie du Bassin d'Aquitaine. Talence France. 1977.: 255-260.
  • Enjalbert, H. (1960), Les pays aquitains: le modelé et les sols. Bordeaux, Impr. Bières, 618 p.
  • Bressolier, C., J.M. Froidefond, and Y.F. Thomas. (1990), Chronology of coastal dunes in the south-west of France. En Eds. T.W. Baker, P.D. Jungerius, and J.A. Klijn, Dunes of the European Coasts, Catena Supplement 18, p. 101-107.


Pigne.png Série des Landes de Gascogne

Médoc • Landes de Bordeaux • Pays de Buch • Pays de Born • Haute-Lande-Girondine • Landes du Bazadais • Grande-Lande • Marensin • Maremne • Landes de Dax • Petites Landes • Landes du Lot-et-Garonne

Pigne.png
  • Portail de l’Aquitaine Portail de l’Aquitaine
  • Portail de la Gironde Portail de la Gironde
  • Portail du tourisme Portail du tourisme

Ce document provient de « Dune du Pilat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dune du pyla de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Düne von Pyla — Dune du Pyla Dune du Pyla 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Dune Du Pyla — Dune du Pilat 44° 35′ 23″ N 1° 12′ 49″ W / 44.58986, 1.21361 …   Wikipédia en Français

  • Dune du Pyla — 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Dune du Pyla — 44° 35′ 23″ N 1° 12′ 49″ W / 44.58986, 1.21361 …   Wikipédia en Français

  • The Great Dune of Pyla — Great Dune of Pyla, viewed from the South. On the left, the Atlantic ocean; to the north, in the background, the entrance to Arcachon Bay …   Wikipedia

  • Pyla — Dune du Pilat 44° 35′ 23″ N 1° 12′ 49″ W / 44.58986, 1.21361 …   Wikipédia en Français

  • Dune du Pilat — Dune du Pyla Dune du Pyla 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Düne von Pila — Dune du Pyla Dune du Pyla 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Düne von Pilat — Dune du Pyla Dune du Pyla 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Dune du Pila — Dune du Pilat 44° 35′ 23″ N 1° 12′ 49″ W / 44.58986, 1.21361 …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.