Duloxétine


Duloxétine
duluxétine[1]
Duloxétine
Général
Nom IUPAC (+)-(S)-N-Methyl-3-(naphthalen-1-yloxy)-3-(thiophen-2-yl)propan-1-amine
No CAS 116817-13-1 (racémique)
116539-59-4 S(+)
116539-60-7 R(–)
Code ATC N06AX21
PubChem 60835
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C18H19NOS  [Isomères]
Masse molaire[2] 297,415 ± 0,021 g·mol-1
C 72,69 %, H 6,44 %, N 4,71 %, O 5,38 %, S 10,78 %,
Classe thérapeutique
Antidépresseur IRSNA
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité ~ 50% (32% à 80%)
Métabolisme Hépatique (CYP2D6) et (CYP1A2)
Demi-vie d’élim. 12 heures
Excrétion 70% urines, 20% selles
Considérations thérapeutiques
Voie d’administration Orale
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Cymbalta 60 mg

La duloxétine, commercialisée dans divers pays sous les noms de Cymbalta®, Yentreve®, Xeristar® ou AriClaim® est un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine-noradrénaline. Il est utilisé pour le traitement de l'épisode dépressif majeur, du trouble de l'anxiété généralisée, de la douleur liée à la neuropathie diabètique, de la Fibromyalgie et de l'incontinence urinaire d'effort.

La duloxétine a été découverte et brevetée par le laboratoire Eli Lilly.

Sommaire

Histoire

La duloxétine a été créée par les chercheurs David Robertson, David Wong (également codécouvreur de la fluoxétine et Joseph Krushinski; du laboratoire Eli Lilly. La demande de brevet a été déposée en 1986 et le brevet accordé en 1990[3]. La première publication sur la découverte de l'un des deux énantiomères de la duloxétine connu sous le nom de LY227942, a été faite en 1988[4]., mais c'est le second énantiomère (+) LY248686 qui sera choisi pour la suite des études car il inhibait deux fois plus la recapture de sérotonine que l'énantiomère (–).

Après de nombreux test, en 2001, Eli Lilly présente la duloxétine à la FDA pour le traitement de la dépression, celle-ci ne l'acceptera qu'en 2004 après que Eli Lilly eut résolu des problèmes d'hépatoxicité et d'augmentation de la pression artérielle.

La FDA approuve donc la duloxétine dans le traitement de l'épisode dépressif majeur et de la neuropathie diabétique[5].

En 2007, c'est au tour de Santé Canada d'approuver la duloxétine dans le traitement de l'épisode dépressif majeur et de la neuropathie diabétique[6].

Dans l'Union européenne, la commission a accordé la mise sur le marché de la duloxétine pour l'incontinence urinaire d'effort et de l'épisode dépressif majeur respectivement en août et décembre 2004 et en février 2005 pour le traitement des douleurs périphériques liées à la neuropathie diabétique[7], ce contrairement aux États-Unis où la FDA refusa cette indication et Lilly abandonna cette demande sur le marché américain un ans plus tard[8].

Le 16 juin 2008, la FDA accorde une autorisation à la duloxétine pour le traitement de la fibromyalgie[9]. La commission d'AMM européenne donne en octobre 2008 un avis défavorable à cette indication parce que l'efficacité de ce psychotrope n'était pas solidement démontrée[10]. Quatre essais, indépendants du Laboratoire Lilly, n'auraient pas permis d'améliorer l'état des patients souffrant de fibromyalgie[11].

Pharmacologie

La duloxétine inhibe les transporteurs de sérotonine et de noradrénaline augmentant celles-ci dans la fente synaptique.

Indications

La duloxétine est homologuée et indiquée dans le traitement :

Depuis le 11 janvier 2007, Eli Lilly est en cours de test pour l'approbation de la duloxétine dans le syndrome de fatigue chronique[12].

Efficacité

Les études évaluant l'efficacité de la duloxétine dans l'anxiété généralisée démontrent une amélioration du critère d'analyse (échelle d'anxiété d'Hamilton) mais cette amélioration est d'une pertinence clinique douteuse[13].

Quatre essais n'auraient pas permis d'améliorer l'état des patients souffrant de fibromyalgie[11].

Contre-indications

La duloxétine ne doit pas être utilisé en cas :

  • D'allergie à la duloxétine
  • Glaucome à angle fermé

Interactions

La duloxétine ne doit pas être utilisée avec des substances à actions sérotoninergiques (augmentant la sérotonine dans le cerveau) comme les antidépresseurs (tricycliques, ISRS, IRSNA, IMAO), le millepertuis, les suppléments en 5-HTP, la Rhodiola rosea, la Griffonia (toutes ces associations pouvant conduire à un syndrome sérotoninergique).

Elle ne doit pas non plus être utilisée avec la thioridazine.

Effets secondaires

Dans deux études cliniques, où les patients prenaient 60 mg de duloxétine par jour, portant sur le trouble dépressif majeur, les manifestations indésirables les plus souvent observées étaient par rapport au placebo : nausée (20 % contre 7 %), sécheresse de la bouche (15 % contre 6 %), constipation (11 % contre 4 %), diminution de l’appétit (8 % contre 2 %), fatigue (8 % contre 4 %), somnolence (7 % contre 3 %) et augmentation de la sudation (6 % contre 2 %).

Le taux d’abandon global dû aux manifestations indésirables pour la duloxétine comparativement au placebo était de 10 % contre 4 %. La nausée était la seule manifestation indésirable courante mentionnée comme raison d’abandon du traitement et considérée comme étant causée par le médicament (1,4 % contre 0,1 %)[14].

Sevrage

L'arrêt d'un IRSNA nécessite une diminution progressive de la dose prescrite pour éviter un syndrome de sevrage qui a lieu lorsque que l'arrêt est net, les symptômes de ce sevrage seraient alors de l'irritabilité, des étourdissements ou de la paresthésie.

Voir aussi

Notes et références

  1. RENY, Pascale., (2010). Guide pratique en santé mentale, 89p.
  2. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Dépôt de brevet
  4. LY227942, un inhibiteur de la sérotonine et de la noradrénaline, potentiel futur antidépresseur
  5. La FDA approuve la duloxétine dans le traitement des douleurs neuropathiques liées au diabète
  6. Santé Canada approuve la duloxétine en tant qu'antidépresseur et analgésique
  7. La commission européenne autorise la mise sur le marché de la duloxétine pour le traitement de la dépression majeure, de l'incontinence urinaire et des douleurs neuropathiques périphériques du diabétique
  8. Lilly abandonne le marché US pour l'indication d'incontinence urinaire d'effort pour sa duloxétine
  9. La FDA approuve l'utilisation de la duloxétine dans le traitement de la fibromyalgie
  10. Rédaction prescrire "Duloxétine :refus d'AMM dans la fibromyalgie, tant mieux !" Rev Prescrire 2009;29 (303):15
  11. a et b Rédaction prescrire "Duloxétine : à éviter aussi dans la fibromyalgie" Rev Prescrire 2008;28(300):730
  12. Eli Lilly étudie la duloxétine dans le traitement du syndrome de fatigue chronique
  13. Prescrire rédaction "duloxétine : Dans l'anxiété généralisée non plus." Rev Prescrire 2009;29(303):9
  14. études cliniques et données des effets secondaires de la duloxétine par rapport à un placebo
  15. a, b et c Plans de gestion des risques (Afssaps)
  16. a, b et c Revus prescrire "Duloxétine : bilan après trois ans" Rev Prescrire 2009;29(303):22

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duloxétine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duloxetine — Not to be confused with dapoxetine. Duloxetine Systematic (IUPAC) name (+) (S) N Methyl 3 (naphthalen 1 yloxy) 3 (thiophen 2 yl)propan 1 amine Clinica …   Wikipedia

  • duloxetine — noun An SNRI drug used to treat depression, anxiety, and sometimes pain or urinary incontinence …   Wiktionary

  • duloxetine — n.; see SNRI …   The new mediacal dictionary

  • duloxetine hydrochloride — du·lox·e·tine hy·dro·chlo·ride (doo lokґsə tēn) a serotonin norepinephrine reuptake inhibitor, used for the treatment of major depressive disorder and the relief of pain in diabetic neuropathy; administered orally …   Medical dictionary

  • 116539-59-4 — Duloxétine duloxétine Général Nom IUPAC (+) (S) N Methyl 3 (naphthalen 1 yloxy) 3 (thiophen 2 yl)propan 1 amine …   Wikipédia en Français

  • C18H19NOS — Duloxétine duloxétine Général Nom IUPAC (+) (S) N Methyl 3 (naphthalen 1 yloxy) 3 (thiophen 2 yl)propan 1 amine …   Wikipédia en Français

  • Cymbalta — Duloxétine duloxétine Général Nom IUPAC (+) (S) N Methyl 3 (naphthalen 1 yloxy) 3 (thiophen 2 yl)propan 1 amine …   Wikipédia en Français

  • Discovery and development of dual serotonin and norepinephrine reuptake inhibitors — Serotonin–norepinephrine reuptake inhibitors (SNRIs) are a class of antidepressant drugs used in the treatment of major depressive disorder (MDD). SNRIs are potent inhibitors of serotonin (5 Hydroxytryptamine, 5 HT) and norepinephrine (NE,… …   Wikipedia

  • Serotonin–norepinephrine reuptake inhibitor — Serotonin No …   Wikipedia

  • Onuf's nucleus — Medulla spinalis Substantia grisea (Onuf s nucleus not labeled, but region is visible) Latin nucleus nervi pudendi …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.