Duche de Limbourg


Duche de Limbourg

Duché de Limbourg

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limbourg.
Carte du Duché de Limbourg[1]

Le comté de Limbourg qui devint duché, Hertogdom Limburg, au début du XIe siècle, s'étendait grosso modo au nord de la ville belge de Limbourg, entre la Meuse et Aix-la-Chapelle (Pays de Herve et sud du Limbourg néerlandais actuel). Capitale: Limbourg sur Vesdre par opposition à Limbourg-sur-Lahn en Hesse.

Le Duché comprenait cinq Haut-bans (43 villages) dans la franchise de Limbourg:


Sommaire

Duché de Limbourg (de 1065 à 1288)

Le Duché de Limbourg dans les Pays-Bas (1559-1608).
Article détaillé : Liste des ducs de Limbourg.

D'abord occupé par les Romains, puis par les Francs, il échut lors du traité de Verdun à Louis le Germanique. Devenu par la suite le comté de Lengau, vassal du comté de Liège, il échut par mariage à Frédéric de Luxembourg, duc de Basse-Lotharingie, qui le donna en dot à sa fille Jutta, mariée à Waléram, comte d'Arlon. Celui-ci fit construire vers 1070 un château dans le Lengau qu'il nomma Limbourg (Len-Burg) et s'intitula comte de Limbourg. Durant le XIe siècle, le duché de Basse-Lotharingie fut disputé entre les comtes de Limbourg et les comtes de Louvain. Deux comtes de Limbourg devinrent duc de Basse-Lotharingie, ne purent le conserver, mais gardèrent le titre de duc. Les comtes de Louvain, de leur côté conservèrent le duché et s'intitulèrent duc de Brabant. De cette période vint une opposition farouche entre les ducs de Brabant et les ducs de Limbourg, qui perdura jusqu'en 1191. Par mariage les ducs de Limbourg furent brièvement comtes de Luxembourg et comte de Berg. La dernière comtesse de Limbourg de la maison de Waléran fut Ermengarde, morte sans enfant en 1283. Son époux Renaud Ier de Gueldre obtint de l'empereur Rodolphe de Habsbourg, le droit de conserver le duché à titre viager, mais son cousin Adolphe V de Berg le lui contesta. N'ayant pas les moyens de faire valoir ses droits par les armes, il vendit ses droits à Jean Ier le Victorieux, duc de Brabant, qui occupa le duché après la bataille de Worringen en 1288. Il fut généralement désigné, avec le Comté de Dalhem également sous domination brabançonne, sous le nom de pays d'Outremeuse (territoires situés au delà de la Meuse, en rive droite, par rapport au Brabant).

Composition du Duché

  • Le Haut-Ban de Baelen se composait des villages de: Baelen, Bilstain, Goé, Membach, Welkenraedt, la Franchise de Henry-Chapelle, et le Bourg d'Eupen (Néaux).
  • Le Haut-Ban de Walhorn comprenait dix villages: Walhorn, Astenet, Eynaten, Hauset, Hergenraede, Kettenis, Merols, Nieudorp, Rabotraede et Raeren.
  • Le Haut-Ban de Montzen comprenait les localités suivantes: Ban de Montzen, Beusdael, Gemmenich, Ban de Hombourg, Kelmis, Moresnet, Sippenaeken et Teuven.

Dans l'orbite du Duché de Brabant

Le duché de Limbourg en 1635

Dès lors, le duché de Limbourg suivit les destinés du duché de Brabant, fut inclus en 1430 dans les Pays-Bas bourguignons, en 1549 dans les Pays-Bas espagnols, qui devint en 1581 les Pays-Bas du sud. Toutefois, le Limbourg fit sécession, tout comme les 7 provinces du nord, et seule la moitié sud fut reconquise par les troupes espagnoles (comme pour le duché de Brabant). C'est ce Limbourg belgique qui resta dans les Pays-Bas espagnols pour devenir ensuite Pays-Bas autrichiens (traité d'Utrecht en 1713). Le nord devint le Limbourg des États en Provinces-Unies.

En 1795, le Limbourg belge est conquis par les armées de la République Française, et le Limbourg des États (devenu Limbourg batave) y est intégré. Les provinces sont toutefois rapidement redessinées par Napoléon : la partie sud est rattachée au département de l'Ourte, construit sur une partie de l'ancienne principauté de Liège, et la moitié nord est intégrée dans le département belge de Meuse-Inférieure (chef-lieu : Maastricht). Ce département fut agrandi en 1810 lorsque le Royaume de Hollande sera annexé. Le département couvre alors les deux provinces limbourgeoises actuelles.

Si on se réfère aux anciennes nations, ce département de Meuse-Inférieure était grosso modo constitué :

Duché de Limbourg (de 1839 à 1920)

En 1815 le Congrès de Vienne attribue la Meuse-Inférieure au Royaume-Uni des Pays-Bas, mais en 1830, la Belgique se soulève. Le traité de Londres de 1839 partage la Meuse-Inférieure (devenue entre-temps province de Limbourg) en deux :

  • le Limbourg belge : la partie thioise de la Principauté de Liège, à l'exception de Horn ;
  • le Limbourg néerlandais : la partie thioise du duché de Limbourg, l'exclave méridionale du duché de Gueldre et le quartier de Horn.
  • Le canton d' Eupen est attribué à la Prusse et fait seulement depuis 1920 partie de la Belgique.

La province belge de Luxembourg fut également coupée en 2 en 1839 : sa partie wallonne reste belge, le reste devenant Grand-Duché de Luxembourg. Pour compenser cette perte, la Confédération germanique intégra la province néerlandaise de Limbourg en tant que duché de Limbourg.

Armoiries

Article détaillé : Armoiries du Limbourg et du Luxembourg

Les ducs de Limbourg portaient : d'argent au lion de gueules, la queue fourchée passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or.

Limburg New Arms.svg

La province belge du Limbourg a repris les armes du vieux duché, mais l'aire qu'elle couvre n'a donc rien en commun avec celui-ci. Elle correspond grosso modo au comté de Looz de la Principauté de Liège, ce qui explique le sur-le-tout de Looz.

Vlaams-limburg.png

De 1839 à 1906, la province néerlandaise de Limbourg prit également le nom de duché de Limbourg en tant que membre de la Confédération germanique

Voir aussi

Liens externes

Source

Notes et références

  1. Moutschen J-Ph,Visage d'Olne - ; 2006.
  2. Moutschen J-Ph, Dumont Br. & all, Visages d'Olne, annexes, 2006
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique

Ce document provient de « Duch%C3%A9 de Limbourg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duche de Limbourg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duché De Limbourg — Pour les articles homonymes, voir Limbourg. Carte du Duché de Limbourg[ …   Wikipédia en Français

  • Duché de limbourg — Pour les articles homonymes, voir Limbourg. Carte du Duché de Limbourg[ …   Wikipédia en Français

  • Duché du Limbourg — Duché de Limbourg Pour les articles homonymes, voir Limbourg. Carte du Duché de Limbourg[ …   Wikipédia en Français

  • Duché de Limbourg — Pour les articles homonymes, voir Limbourg. Sommaire 1 Duché de Limbourg (de 1101 à 1288) 1.1 Composition du Duché …   Wikipédia en Français

  • Limbourg (Village) — Limbourg (ville) Pour les articles homonymes, voir Limbourg. Limbourg …   Wikipédia en Français

  • Duche de Juliers — Duché de Juliers Comté, marche, puis duché de Juliers IXe siècle   1797 …   Wikipédia en Français

  • Duché De Juliers — Comté, marche, puis duché de Juliers IXe siècle   1797 …   Wikipédia en Français

  • Duché de Jülich — Duché de Juliers Comté, marche, puis duché de Juliers IXe siècle   1797 …   Wikipédia en Français

  • Duché de juliers — Comté, marche, puis duché de Juliers IXe siècle   1797 …   Wikipédia en Français

  • Duche de Brabant — Duché de Brabant Pour les articles homonymes, voir Brabant. Armes des ducs de Brabant de sable au lion d or armé et lampassé de gueules Le Du …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.