Droit au travail


Droit au travail

Le droit au travail est l'un des droits de l'homme proclamé dans la Déclaration des Nations unies de 1948: « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. »

Sommaire

Le droit au travail pendant la Révolution française

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1793

Aux côtés de l'assistance publique, le droit au travail est un thème important des débats de l'Assemblée constituante lors de la Révolution française. Ainsi, elle est une préoccupation des radicaux comme des modérés dès 1789. Selon le politiste Pierre Rosanvallon, «  moins de deux mois après la prise de la Bastille, les pouvoirs publics » organisent des grands travaux, dont « la canalisation de l'Ourcq; enlèvement d'immondices sur les bords de la Seine; travaux divers d'aménagement des faubourgs, etc. Des chantiers analogues, qualifiés d' ateliers de secours, sont également ouverts en province à la même époque.» [1]

La loi du 19 mars 1793 affirme: « Tout homme a droit à sa subsistance par le travail s'il est valide; par des secours gratuits s'il est hors d'état de travailler. Le soin de pourvoir à la subsistance du pauvre est une dette nationale. » [1].

De même, l'article 21 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 affirme: « Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler. »

Le droit au travail est aussi affirmé dans la Constitution de l'an I, élaboré par la Convention montagnarde.

Ce droit au travail, couplé au droit à l'aide sociale, est une revendication partagée par des politiques aussi différents que Guy-Jean-Baptiste Target, député du tiers état, ou Malouet, qui appartient aux monarchiens et propose à l'Assemblée constituante, le 3 août 1789, la mise en place d'un système de « bureaux de secours et de travail » [1]. De même, Boncerf plaide pour que l'État engage de grands travaux, dans sa brochure De la nécessité et des moyens d'employer avantageusement tous les gros ouvriers, qui connaît un large succès[1].

Le droit au travail pendant la Révolution de 1848

Le droit au travail devient ensuite une revendication centrale de la République sociale lors de la Révolution de 1848. La gouvernement provisoire instaure alors les Ateliers nationaux, et de la commission du Luxembourg, des ateliers sociaux sous la direction de Louis Blanc (qui avait signé Organisation du travail en 1839).

Lors des débats du 11 septembre 1848 à l'Assemblée Constituante, Ledru-Rollin défend ainsi ce « double » droit, à l'assistance et au travail, affirmant: « On a dit, le droit au travail, c'est le socialisme. Je réponds : Non, le droit au travail, c'est la République appliquée. »[2]

Droit international et Constitution française

Droit du travail en France
Sources du droit du travail
Relations individuelles
Rupture du contrat de travail
Relations collectives
Justice du travail
Voir aussi
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Le droit au travail a ensuite été proclamé dans la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 : « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. » (article 21).

Il est aussi inclus dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966 (art. 6), de même que dans la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples de 1981 (art. 15).

De même, la Constitution de 1946 affirme : « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi », droit qui est repris dans la Constitution de 1958 qui fonde les bases de la Ve République.

Droit français

Dans une décision de 1983, le Conseil constitutionnel a affirmé qu’il appartient au législateur « de poser les règles propres à assurer au mieux le droit pour chacun d’obtenir un emploi en vue de permettre l’exercice de ce droit au plus grand nombre d’intéressés. » L'Agence nationale pour l'emploi (ANPE), créée en 1967, découle de ce principe[3].

Le « droit à la paresse »

Le droit au travail a fait l'objet d'une critique célèbre par le gendre de Marx, Paul Lafargue, auteur du Droit à la paresse.

Références

  1. a, b, c et d Pierre Rosanvallon, La nouvelle question sociale. Repenser l'Etat-providence., Le Seuil, 1995, p.134-135 (à propos des ateliers de secours, Rosanvallon renvoie à Alexandre Tuetey, L'Assistance publique à Paris pendant la Révolution, Paris, 1895-1897, 4 vol., et Léon Lallemand, Histoire de la charité, t.IV et V, Les Temps modernes (XVIe-XIXe siècle), Paris, 1910.
  2. Alexandre Ledru-Rollin, Débat sur le droit au travail. Discours à l'Assemblée nationale constituante : 11 septembre 1848, site de l'Assemblée nationale.
  3. Existe-t-il un droit au travail ?, explication de Vie publique, site de l'administration française.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Droit au travail de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Droit Du Travail —  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction. Le droit du travail est l ensemble des normes juridiques qui régissent les relations entre un employeur et un travailleur. Le… …   Wikipédia en Français

  • droit au travail — /ō tra vä y’/ noun Right to work • • • Main Entry: ↑droit …   Useful english dictionary

  • Droit du travail — ● Droit du travail ensemble des règles juridiques applicables aux relations individuelles et collectives entre les travailleurs salariés et leurs employeurs …   Encyclopédie Universelle

  • Droit du travail —  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction. Le droit du travail est l ensemble des normes juridiques qui régissent les relations entre un employeur et un travailleur. Le… …   Wikipédia en Français

  • Droit du travail —     Définition de Droit du Travail     Le Droit du travail est un ensemble de dispositions que l’on trouve principalement dans le Code du travail mais aussi et de plus en plus dans des Lois et des décrets, dans des actes réglementaires divers,… …   Lexique de Termes Juridiques

  • Droit du travail (France) — Droit du travail en France Droit du travail en France Sources du droit du travail Internationales : OIT · UE Étatiques : Constitution · Loi · Règlement · Jurisprudence Professionnelles : Convention collective · Usage et engagement… …   Wikipédia en Français

  • Droit du travail en France — Sources du droit du travail Internationales : OIT · UE Étatiques : Constitution · Loi · Règlement · Jurisprudence Professionnelles : Convention collective · Usage et engagement unilatéral · Règlement intérieur Relations indivi …   Wikipédia en Français

  • TRAVAIL - Le droit du travail — Le droit du travail est la branche du droit qui régit l’ensemble des relations entre employeurs et salariés. Malgré son nom, il ne s’applique donc pas à toutes les formes de travail: il ne concerne que le travail dépendant – c’est à dire effectué …   Encyclopédie Universelle

  • Droit du travail aux États-Unis — Grève de la Writers Guild of America (2007 2008). Le droit du travail aux Etats Unis est caractérisé par son imbrication entre lois fédérales et lois d Etats fédérés, ainsi que par la grande flexibilité du marché du travail, notamment en matière… …   Wikipédia en Français

  • Droit du travail au Royaume-Uni — Pour les autres articles nationaux, voir Droit du travail. Le droit du travail au Royaume Uni a considérablement évolué depuis quarante ans, suite à l action des syndicats, aux réformes néolibérales, et à l entrée du pays dans l Union européenne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.