Dr. Martens


Dr. Martens

Le Dr Martens est le créateur des chaussures Doc et Doc Martens. Klaus Maertens est décédé en 1988.

Sommaire

Histoire

Les débuts

Klaus Märtens est un Allemand, qui, en 1946, alors en pleine convalescence des suites d'une blessure qu'il s'est fait à ski, met au point, avec son ami l'ingénieur Herbert Funck, une chaussure pour faciliter ses déplacements. C’est ainsi que voit le jour la première chaussure montée sur coussin d’air et à usage avant tout orthopédique[1].

Le procédé, novateur pour l'époque, de soudure à chaud permet de créer une cavité à l’intérieur de la semelle : le premier coussin d’air développé sur une chaussure est né. Mises en vente dans un premier temps sur le marché allemand, ces chaussures sur coussin d’air attirent alors principalement les sexagénaires ayant des problèmes de pieds. Mais cette invention va vite connaître un succès fulgurant, si bien qu’un brevet est déposé. En moins de deux ans, les « Dr. Maertens » sont commercialisées dans l’Europe entière.

En 1959, le fabricant de chaussures anglais Bill Griggs obtient la licence exclusive de production de ces chaussures et décide d’angliciser le nom, la marque devient ainsi « Dr. Martens ». Il entreprend alors quelques modifications du concept originel airwair avant le lancement des ventes. Griggs souhaitait en effet percer le marché du workwear en offrant davantage de confort.

Description

Des détails deviendront les signes distinctifs de la marque : la semelle cousue façon Goodyear, la semelle rainurée et translucide avec le système de coussin d’air visible, la languette noire au talon avec l’inscription jaune « airwair with Boucing Soles », l'empreinte laissée par la semelle, des coutures jaunes, un support de voûte plantaire et coussinet de confort à l’avant du pied, une semelle en cuir résistante. Tous les matériaux sont traités pour être imperméables aux huiles, graisses et acides.

L'innovation ce sont les semelles composée d’une structure en nid d’abeille et d’un coussin d’air positionné sous l’intégralité de la chaussure ce qui isole thermiquement le pied du sol, et permet une bonne absorption des ondes de choc ce qui est facteur de confort. La construction Goodyear permet d’assembler la trépointe, la tige et la semelle première avec une unique couture, le robuste cousu Goodyear. Cette fabrication traditionnelle se retrouve sur tous les modèles classiques « Originals de Dr. Martens ».

1960 : succès international

Le 1er avril 1960, la première paire de Dr. Martens, la fameuse bottine huit trous de couleur rouge cerise avec une semelle sur coussin d’air sort des usines de Wollaston, à côté de Northampton. Elle est baptisée pour l’occasion « 1.4.60 ».

À l’origine portée par le milieu ouvrier et les agents de nombreux services publics anglais, la chaussure Dr. Martens est adoptée dans les années 1970 et 1980 par l'ensemble des mouvements contestataires de la contre-culture punk mais aussi de la mouvance des skinheads - également désignés par le terme « boot boys » dans les années 1970 à cause de leurs chaussures montantes). La « 1.4.60 » est devenue une véritable icône pour des groupes comme les Who, the Clash, the Cure, les Red Hot Chili Peppers. Continuant de soutenir les figures emblématiques de la musique rock et les jeunes artistes de la scène française et internationale, Dr. Martens ne néglige pas pour autant son implication dans l’univers de la mode. Dans le milieu des années 1990, 50 % des ventes de Dr. Martens concernaient les femmes.

En 2000, pour le quarantième anniversaire de la marque, Dr. Martens s’est associée à des créateurs du monde entier pour la réalisation de pièces uniques de « 1.4.60 » personnalisées par Vivienne Westwood, Paul Smith, Jean-Paul Gaultier[2],[3]. Puis, 2006 a été marquée par la création de modèles « 1.4.60 » personnalisés à l’effigie de personnalités symbolisant l’esprit Doc, à l’image de Johnny Depp, John Galliano, Tony Regazzoni, Gwen Stefani, Kate Moss, Scarlett Johansson, Raphaël Raynaud, Sonia Rykiel. En 2007, Dr. Martens réalise une collection exclusive en partenariat avec le créateur japonais Yohji Yamamoto[4]. En mai 2007, l’agence de communication Doc Martens conçoit une publicité où figurent les icônes du rock ayant porté la célèbre chaussure. Kurt Cobain, Sid Vicious et Joey Ramone[5] sont mis en scène dans un paradis artificiel, chaussés de huit-trous. Blâmée par Courtney Love, la campagne a finalement été annulée et le concepteur remercié[6].

Dr. Martens a su se positionner comme une marque transgénérationnelle en fidélisant une clientèle de longue date et en attirant de nouveaux clients, toutes générations confondues. La chaussure utilitaire des débuts est devenue au fil des décennies un modèle emblématique et identitaire.

Production

La totalité des modèles Dr. Martens était produite en Angleterre, dans les usines de Wollaston mais en 2003, la majeure partie de la production a été délocalisée en Chine et en Thaïlande, et depuis peu au Vietnam et en Indonésie. Seules 1 000 paires par semaine, la ligne Made In England, sont encore produites dans l'usine anglaise d’origine de Wollaston.


Aujourd'hui, Dr.Martens est présent partout dans le monde et dispose de trois boutiques en nom propre à Londres, Portland et Paris.

Notes et références

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dr. Martens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Martens — ist der Familienname folgender Personen: Adolf Martens (1850–1914), deutscher Werkstoffkundler Alexander U. Martens (* 1935), deutscher Publizist Andreas Martens (* 1951), deutscher Comiczeichner und autor Andreas Martens, bekannt als Andreas… …   Deutsch Wikipedia

  • Martens (disambiguation) — Martens is the surname of: Adolf Martens (1850–1914), German metallurgist Bob Martens Conrad Martens (1801 1878), English born artist active in Australia Eduard von Martens aka Carl or Karl Eduard von Martens, German zoologist fr:Frédéric Martens …   Wikipedia

  • MARTENS (W.) — MARTENS WILFRIED (1936 ) Bien avant de militer dans un parti politique, Wilfried Martens fut d’abord un militant flamand. Cet engagement de plusieurs années dans le mouvement flamand débuta dès ses années d’université. Il appartient à la… …   Encyclopédie Universelle

  • Martens’sche Einheitsliliputlok — Anzahl: 15 Hersteller: Krauss Maffei Baujahr(e) …   Deutsch Wikipedia

  • Martens Peak — (85°34′S 131°2′W / 85.567°S 131.033°W / 85.567; 131.033) is a rock peak in the northeast part of Ford Nunataks in the Wisconsin Range, Horlick Mountains. Mapped …   Wikipedia

  • Martens — Georg Friedrich von Martens, ea., Noveau recueil ge´ne´ral de traite´s et autres actes relatifs aux rapports de droit international (Series I, 20 vols. (1843 1875); Series II, 35 vols. (1876 1908); Series III (1909 )) Short Dictionary of (mostly… …   Law dictionary

  • Martens — Martens, 1) Thierry, geb. 1453 in Alost, führte 1473 die Buchdruckerkunst in Belgien ein u. st. 1534 in Alost, wo 1856 seine Statue aufgestellt wurde. 2) Georg Friedrich v. M., geb. 1756 in Hamburg; wurde 1780 Privatdocent u. 1783 Professor in… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Martens — Martens, 1) Georg Friedrich von, Diplomat und Publizist, geb. 22. Febr. 1756 in Hamburg, gest. 21. Febr. 1821 in Frankfurt a. M., erhielt 1783 eine Professur der Rechte in Göttingen und ward 1789 in den Adelstand erhoben. Von 1808–13 bekleidete… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Martens — Martens, Eduard von, Zoolog, geb. 18. April 1831 in Stuttgart, zweiter Direktor am Zoolog. Museum und Prof. an der Universität in Berlin, gest. das. 14. Aug. 1904; nahm 1860 62 an der preuß. Expedition nach Ostasien teil; arbeitete namentlich… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Martens [2] — Martens, Friedr. Frommhold von, russ. Völkerrechtslehrer, geb. 15. (27.) Aug. 1845 zu Pernau in Livland, seit 1873 ord. Prof. in Petersburg, seit 1868 im Ministerium des Auswärtigen und vielfach an internationalen Konferenzen beteiligt; schrieb:… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Martens [3] — Martens, Georg Friedr. von, Diplomat und Publizist, geb. 22. Febr. 1756 zu Hamburg, 1784 Prof. der Rechte in Göttingen, 1808 13 westfäl. Staatsrat, 1816 hannov. Bundestagsgesandter, gest. 21. Febr. 1821 zu Frankfurt a.M.; gab heraus: »Recueil des …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.