Dow Jones


Dow Jones

Dow Jones Industrial Average

Graphe du DJIA de janvier 2000 à mars 2009 en échelle logarithmique
Graphe du DJIA de 1896 à mars 2009 en échelle logarithmique

Le Dow Jones Industrial Average (abrégé en DJIA et souvent raccourci en Dow Jones) est le plus vieil indice des bourses de New York et le plus vieil indice boursier du monde.

Cet indice est la propriété de Dow Jones & Company, qui publie également The Wall Street Journal.

Sommaire

Histoire de l'indice et de son évolution

  • 1884 : Fondation de l'indice par Charles Dow. Sur 11 sociétés, 9 sont des compagnies de chemins de fer. Les deux autres Western Union et Pacific Mail opèrent dans la télégraphie et la marine à vapeur.
  • 1896 : (26 mai) Début de la publication de l'indice, où entre General Electric, côté en Bourse depuis 1892 seulement et dopé par les découvertes de Thomas Edison. Le titre favori est alors U.S. Leather, société qui produit des courroies en cuir pour machines agricoles et disparaîtra en 1952[1].
  • 1899 : Sur 12 sociétés de l'indice, 3 produisent de l'acier et 3 autres du cuivre ou du plomb, soit la moitié du total. Dès 1913, les USA produiront autant d'acier que la France, l'Allemagne et l'Angleterre réunis.
  • 1915 : General Motors, futur leader mondial de l'automobile, mais alors encore dépassé par Ford, entre au Dow Jones, sept ans après sa création lors d'une grande fusion.
  • août 1921 - septembre 1929 : l'indice grimpe de 468 %
  • 24 octobre 1929 : Krach de 1929
  • 1931 : perte record de 52,67 % sur l'année
  • 19 octobre 1987 : Krach d'octobre 1987
  • 1er novembre 1999 : Intel et Microsoft sont les premières (et dernières) sociétés du Nasdaq à entrer au Dow Jones, où IBM était jusque là la seule société technologique.
  • 14 janvier 2000 : record à 11 722,98 points (immédiatement avant l'éclatement de la bulle des valeurs technologiques). En cinq ans, le Dow Jones a triplé de valeur et le Nasdaq sextuplé.
  • 19 octobre 2006 : L'indice dépasse la barre symbolique des 12 000 points
  • 17 juillet 2007 : L'indice dépasse pour la première fois de son histoire la barre des 14 000 points
  • 11 octobre 2007 : L'indice touche un plus haut historique à 14 198,10 point
  • 29 septembre 2008 : L'indice chute de 6,98 % (777 points), la plus forte baisse de son histoire en matière de points, il est à son plus bas niveau depuis mai 2005 en atteignant 10 365,45 points à la suite du rejet du plan de 700 G$ du gouvernement Bush pour relancer l'économie. Il entraîne avec lui tous les autres indices de la planète notamment le TSX à Toronto qui recula de près de 9 %.
  • 2008  : Octobre Crise financière de 2008
  • 9 octobre 2008 : L'indice s'effondre pour tomber à 8579,19 (-7,33% ce seul jour, 7ème séance de baisse consécutive).
  • 10 octobre 2008 : L'indice tombe en séance sous les 8000 points, il n'y était descendu depuis le 6 août 2003.
  • 27 octobre 2008 : L'indice termine à 8175,77 points au plus bas depuis le 1er avril 2003.
  • 28 octobre 2008 : L'indice gagne 889,35 points (+10,88%) en une seule séance lui permettant de franchir les 9000 points pour terminer à 9065,12 points.
  • 20 novembre 2008 : L'indice finit la séance sous les 8000 points, plombé par la chute de valeurs bancaires et automobiles, une chute mensuelle de l'indice des prix à la consommation la plus forte depuis 61 ans, et enfin, le repoussement du plan Paulson à la prise de fonction de Barack Obama.

La composition de l'indice entre 1884 et aujourd'hui

Sur le site de la société qui publie toujours l'indice. [2]

Composition de l'indice

L'indice comprend 30 entreprises importantes, mais les entreprises présentes dans l'indice ont changé avec le temps. Seule General Electric est présente depuis les origines de la publication de l'indice. Le 19 février 2008, Bank of America Corp. et Chevron Corp. remplacent Altria Group et Honeywell International[3].

Les trente entreprises entrant dans la composition du Dow Jones Industrial Average sont :

Juin 2009

L’équipementier en télécommunications Cisco Systems et l’assureur The Travelers Companies remplaceront respectivement General Motors et Citigroup au sein de l’indice Dow Jones dès l’ouverture des marchés le 8 juin. General Motors met ainsi fin à une présence continue de 83 ans au sein de l’indice qui regroupe les 30 titres vedette américains. Seule General Electric (GE) détenait plus d'ancienneté que GM au Dow Jones.

Calcul de l'indice

Le Dow Jones est l'un des seuls indices boursiers au monde avec le Nikkei 225 à être pondéré sur la valeur des actions le composant et non sur leur capitalisation boursière. Cette caractéristique montre bien le peu de connaissances en économie à l'époque de la création de l'indice. À cause de cette faiblesse et du fait que l'indice est basé sur seulement trente compagnies, l'indice Dow Jones a été remplacé par l'indice S&P 500 comme l'indice principal de la performance de l'économie américaine.

Bien que cet indice soit très imparfait, on continue à le publier, partiellement pour des raisons sentimentales (c'est le plus vieil indice boursier du monde), mais surtout parce que c'est le seul indice qui nous permet de voir l'évolution de l'économie sur plus de 120 ans.

Le calcul de l'indice est depuis les origines, de façon surprenante, le travail de seulement deux personnes. Dans une interview à la revue Brill's Content en 2000, l'une de ces deux personnes déclarait : « Je n'ai pas de compétence exceptionnelle en Bourse, sinon vous pensez bien que je serais en ce moment à me dorer sous les cocotiers au lieu de travailler dans un bureau ».

L'indice fut pendant un temps calculé heure par heure à la main ; puis il fut informatisé en 1963.

Anecdote

La plus importante des firmes de l'indice à sa création, était une entreprise fabriquant des courroies en cuir pour les machines agricoles.

Notes et références

Voir aussi

  • Indice boursier, contient entre autres plusieurs liens vers d'autres indices boursiers
  • Indice S&P 500

Liens externes


  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de New York Portail de New York
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
Ce document provient de « Dow Jones Industrial Average ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dow Jones de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dow Jones — Company Unternehmensform Tochtergesellschaft der News Corporation Gründung 1882 Un …   Deutsch Wikipedia

  • Dow-Jones — [ daʊ ʤoʊnz ], Dow Jones Ạk|ti|en|in|dex, Dow Jones In|dex [… ʤoʊnz…], der <o. Pl.> [nach der amerik. Firma Dow, Jones & Co., die den Index ermittelt] (Wirtsch.): Verzeichnis, Aufstellung der errechneten Durchschnittskurse der dreißig… …   Universal-Lexikon

  • DOW JONES — INDICE Indice boursier créé en 1897 par le Wall Street Journal et calculé quotidiennement par Dow Jones and Co. Le Dow Jones correspond à la moyenne pondérée du cours de trente valeurs industrielles sélectionnées de manière à refléter la tendance …   Encyclopédie Universelle

  • Dow Jones — short for Dow Jones Industrial Average, first published 1884 by Charles Henry Dow (1851 1902) and Edward D. Jones (1856 1920), later publishers of The Wall Street Journal …   Etymology dictionary

  • Dow Jones — noun an indicator of stock market prices; based on the share values of 30 blue chip stocks listed on the New York Stock Exchange the Dow Jones Industrial Average is the most widely cited indicator of how the stock market is doing • Syn: ↑Dow… …   Useful english dictionary

  • Dow Jones — Доу Джонс одно из ведущих мировых информационных агентств, издатель The Wall Street Journal. Входит в структуру News Corporation. См. также Промышленный индекс Доу Джонса The Wall Street Journal Dow Jones Newswires …   Википедия

  • Dow Jones — noun Dow Jones is used before these nouns: ↑index …   Collocations dictionary

  • Dow Jones —  industrial average. (No hyphen, last two words no caps.) …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Dow Jones — stock market index which measures stocks traded on the American stock market …   English contemporary dictionary

  • Dow Jones —   A US publishing and information services group. Owns and operates the Telerate service …   International financial encyclopaedia