Doungane (Langue)


Doungane (Langue)

Doungane (langue)

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue doungane. Pour le peuple doungane, voir Dounganes.
Doungane
Хуэйзў йүян Huejzw jyian
东干语 / 東干語
Parlée au Kyrgyzstan, Kazakhstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkmenistan
Région Vallée de Ferghana, vallée de Chu
Nombre de locuteurs 41.400 (2001)
Classification par famille

 -  Langues sino-tibétaines
    -  Langues chinoises
       -  Mandarin

(Dérivée de la classification SIL)
Codes de langue
IETF (en) dng
ISO 639-1 zh[1]
ISO 639-2 chi (B)[1],/ zho (T)[1]
ISO/DIS 639-3 (en) dng
SIL DNG

Le Doungane (Doungane : Хуэйзў йүян Huejzw jyian, russe : дунганский язык, Romanisation russe : Dunganskij jazyk, en sinogrammes simplifiés  ; en sinogrammes traditionnels 東干語 ; en pinyin Dōnggān yǔ) est une langue chinoise généralement considérée comme étant un dialecte du mandarin, parlée par les Dounganes (parfois appelés Hui) en Asie centrale. Il est généralement écrit avec un alphabet cyrillique, mais il était à l'origine écrit en alphabet arabe.

Sommaire

Démographie

La langue doungane est parlée essentiellement au Kyrgyzstan, et dans une moindre mesure au Kazakhstan, en Ouzbékistan, et en Russie. Le groupe ethnique des Dounganes est issu de descendants de réfugiés de Chine qui ont émigré vers 1860 en Asie centrale[2]. La langue est pratiquée dans les systèmes scolaires. A l'époque de l'Union soviétique, il existait divers livres publiés permettant d'étudier la langue doungane, dont un dictionnaire russo-doungane (14.000 mots), un dictionnaire dougano-russe, des monographies philogiques relatives à la langue, et des livres en doungane. Le premier journal en doungane fut publié en 1932, et continue de paraître de nos jours sous édition hebdomadaire.

Selon les recensements soviétiques des années 1970 à 1989, les Dounganes parvinrent à maintenir la pratique de leur langue mieux que d'autres minorités ethniques en Asie centrale. La proportion de Dougane pratiquant cette langue en tant que première langue a cependant chuté depuis la fin de l'Union soviétique.

Effectifs de locuteurs Dounganes
Année Doungane première langue Russe seconde langue Totale de locuteurs dounganes Source
1970 36,445 (94.3%) 18,566 (48.0%) 38,644 Recensement soviétique
1979 49,020 (94.8%) 32,429 (62.7%) 51,694 Recensement soviétique
1989 65,698 (94.8%) 49,075 (70.8%) 69,323 Recensement soviétique
2001 41,400 (41.4%) N/A 100,000 [3]

Phonologie et vocabulaire

En sa structure de base et son vocabulaire, la langue doungane n'est pas très différentes d'autres dialectes du mandarin, et en particulier des dialectes mandarins parlés dans les provinces du Shaanxi et de Gansu, connus sous l'appellation de mandarin Lan Yin. Comme les autres langues chinoises, le doungane est une langue tonale. Il existe deux dialectes principaux, l'un utilisant 4 tons et l'autre 3. Ce dernier est généralement considéré comme la variante standard.

Les basilectes du mandarin de Gansu/Shaanxi Mandarin et du doungane sont largement intercompréhensibles. Cependant, même au niveau du vocabulaire de base, le doungane comprend de nombreux mots qui ne sont pas présents dans les autres dialectes mandarin, dont certains emprunts lexicaux d'origine arabe ou perse, aussi bien que du vocabulaire archaïque de la dynastie Qing.[4].

De plus, les acrolectes du doungane et du mandarin Gansu/Shaanxi ont divergé de façon significative en raison de l'environnement spécifique qui influence ces langues. Au cours du XXe siècle, les traducteurs et les intellectuels ont introduit de nombreux néologismes et calques dans la langue chinoise, notamment concernant des concepts techniques ou politiques. Cependant, en langue doungane, coupée des références habituelles des langues chinoises par des barrières orthographiques, les noms de ces concepts ont généralement été empruntés à la langue russe avec laquelle les lettrés ont davantage été en contact. Les équivalents de ces termes en langage chinois sont dès lors peu compris par des locuteurs douganes.[5]

Système d'écriture

L'alphabet doungane moderne
А Б В Г Д Е Ё Ж Җ/җ З И Й К Л
М Н Ң/ң Ә/ә О П/п Р С Т У Ў Ү/ү Ф Х
Ц Ч Ш Щ Ъ Ы Ь Э/э Ю Я

La langue doungane est unique en ce sens qu'elle est la seule varitété de langue chinoise s'écrivant par défaut (et non en tant que cyrillisation) en alphabet cyrillique, et non en caractères chinois. Les Dounganes à l'origine sont des descendants des musulmans Hui qui écrivaient leur langue avec un système basé sur l'alphabet arabe, connu sous le nom de Xiao'erjing. A l'avènement de l'Union soviétique, toutes les écritures en alphabet arabe furent bannies du territoire à la fin des années 1920, ce qui mena la langue doungane à être écrite en alphabet latin. Celui-ci fut lui-même délaissé dès les années 1940 avec la promulgation de l'alphabet cyrillique dans les années 1940. Le Xiao'erjing est maintenant considéré comme éteint chez les Dounganes, mais serait encore utilisé par certaines communautés Hui.

Le système d'écriture est basé sur la variante à 3 tons. Les marqueurs de ton ou les nombres associés n'apparaissent généralement pas en l'écriture elle-même, mais les tons sont indiqués dans les dictionnaires.

Littérature

Il existe divers livre écrits en langue doungane, dont des romans, des collections de légendes traditionnelles ou traduites, de la poésie, des dictionnaire russo-doungane et dougano-russe, un dictionnaire étymologique, généralement publiés au Kyrgyzstan. Les tirages sont généralement limités à quelques centaines de copies. Un journal est également publié de façon hebdomadaire.

Les oeuvres du poète doungane Yasir Shiwaza (Iasyr Shivaza) ont été traduites en russe, mandarin standard, et plusieurs autres langues, dont en certaines éditions étrangères à un nombre sensiblement plus important qu'en doungane. Certaines des traductions anglaises et chinoises, avec le texte original doungane, sont disponibles dans l'ouvrage de S. Rimsky-Korsakoff (1991).

Notes

Bibliographie

  • (en) Svetlana Rimsky-Korsakoff Dyer, "Soviet Dungan: The Chinese language of central Asia: alphabet, phonology, morphology." Asian Studies Research Institute, Indiana University, 1967. (No ISBN).
  • (en) Svetlana Rimsky-Korsakoff Dyer, "Iasyr Shivaza: The Life and Works of a Soviet Dungan Poet". 1991 (ISBN 3631439636). (Contains a detailed bibliography and ample samples of Shivaza works', some in the original Cyrillic Dungan, although most in a specialized transcription, with English and sometimes standard Chinese translations).

Voir aussi


[modifier] Chinois : variétés de langue parlée  
Catégories :

Gan | Hakka | Hui | Jin | Mandarin | Min | Pinghua | Xiang | Wu | Cantonais

Non classifiés :

Danzhouhua | Shaozhou tuhua | Xianghua

Sous-catégories du groupe min : Minbei | Mindong | Minnan (taïwanais, teochew, hainanais) | Minzhong | Puxian | Shaojiang
Sous-catégories du mandarin : Nord-est | Pékinois | Jilu | Jiaoliao | Zhongyuan | Lanyin | Sud-ouest | Jianghuai | Doungane
Note : Cette classification n'est qu'une parmi de nombreuses existantes.
Les catégories en italique ne sont pas unanimement reconnues comme des catégories indépendantes.
Liste des langues chinoises
Variétés parlées officielles : Mandarin standard (Taïwan, Singapour) | Cantonais standard
Phonologie historique : Chinois archaïque | Chinois médiéval | Proto-min | Proto-gan | Proto-mandarin | Han'er
Chinois : variétés de langue écrite
Variétés écrites officielles : Chinois classique | Chinois littéraire | Han'er écrit | Chinois vernaculaire
Autres variétés : Cantonais écrit vernaculaire
Transcriptions phonétiques : Romanisation | Cyrillisation | Arabisation | Autres
Simplifications : Écriture chinoise traditionnelle | Écriture chinoise simplifiée
Wikipédia en langues chinoises écrites
Variétés écrites officielles : Chinois vernaculaire | Chinois classique et littéraire
Autres variétés : Chinois gan | Chinois hakka (romanisation) | Chinois min dong (romanisation) | Chinois minnan (romanisation) |
Chinois yue (cantonais) | Chinois wuu (shangaïen)

Liens externes

  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail des langues Portail des langues
  • Portail de l'Ouzbékistan Portail de l'Ouzbékistan
Ce document provient de « Doungane (langue) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Doungane (Langue) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Doungane (langue) — Cet article concerne la langue doungane. Pour le peuple doungane, voir Dounganes. Doungane Хуэйзў йүян Huejzw jyian 东干语 / 東干語 Parlée au Kirghizistan, Kazakhstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan Région …   Wikipédia en Français

  • Langue doungane — Doungane (langue)  Cet article concerne la langue doungane. Pour le peuple doungane, voir Dounganes. Doungane Хуэйзў йүян Huejzw jyian 东干语 / 東干語 Parlée au Kyrgyzstan, Kazakhstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkmenistan Région …   Wikipédia en Français

  • Doungane — Dounganes  Cet article concerne le peuple doungane. Pour la langue doungane, voir Doungane (langue). Dounganes Doumganes Populations significatives par régions …   Wikipédia en Français

  • Langue chinoise écrite — Chinois écrit Différentes calligraphies chinoises. La langue chinoise écrite (en sinogrammes simplifiés 中文 ; en sinogrammes traditionne …   Wikipédia en Français

  • Langue chinoise parlée — Chinois parlé Carte des parlers chinois Le Chinois parlé (ou les dialectes chinois) comprend de nombreuses variantes. Bien que le mot dialecte soit souvent utilisé pour rendre le terme fangyan (en sinogrammes simplifiés …   Wikipédia en Français

  • Langue chinoise — Langues chinoises Pour les articles homonymes, voir chinois. Chinois 漢語;中文 [zhōngwén] Parlée en République populaire de Chine, République de Chine (Taïwan), Singapour, Indonésie, Philippines, Japon et autres pays comptant des communautés chinoise …   Wikipédia en Français

  • Langue Han'er — Han er La langue Han er (en sinogrammes simplifiés 汉儿言语 ; en sinogrammes traditionnels 漢兒言語 ; en pinyin Hàn ér yányǔ) fut une langue chinoise, fortement influencée par des langues chinoises non Han, et en particulier la langue mongole.… …   Wikipédia en Français

  • Langue Haner — Han er La langue Han er (en sinogrammes simplifiés 汉儿言语 ; en sinogrammes traditionnels 漢兒言語 ; en pinyin Hàn ér yányǔ) fut une langue chinoise, fortement influencée par des langues chinoises non Han, et en particulier la langue mongole.… …   Wikipédia en Français

  • Langue gan — Gan (langue) Pour les articles homonymes, voir Gan. Gan 赣语 Parlée en République populaire de Chine Région Jiangxi, Hubei et une partie du Hunan, de l Anhui et du Fujian Nombre de loc …   Wikipédia en Français

  • Langue cantonaise — Cantonais Cantonais 粵 / jyut6 Parlée en  Chine Région provinces du Guangdong et du Guangxi, Hong Kong et Macao en République Populaire de Chine, et S …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.