Dordogne (département)


Dordogne (département)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dordogne.
Dordogne
Logo Conseil Général Dordogne.svg
Localisation de la Dordogne en France
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Code département 24
Création 4 mars 1790
Chef-lieu
(Préfecture)
Périgueux
Sous-préfecture(s) Bergerac
Nontron
Sarlat-la-Canéda
Président du
conseil général
Bernard Cazeau (PS)
Préfet de département Béatrice Abollivier
Statistiques
Population totale 409 388 hab. (2008)
Densité 45 hab./km2
Superficie 9 060 km2
Subdivisions
Arrondissements 4
Circonscriptions législatives 4
Cantons 50
Intercommunalités 53
Communes 557

Le département de la Dordogne est un département français de la région Aquitaine qui doit son nom au fleuve du même nom. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 24.

Sommaire

Histoire

La préfecture de la Dordogne à Périgueux
Article détaillé : Histoire de la Dordogne.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, sur une partie de l'ancienne province du Périgord.

En 1793, les communes de Boisseuilh, Coubjours, Génis, Payzac, Saint-Cyr-les-Champagnes, Saint-Mesmin, Salagnac, Savignac, Saint-Trié et Teillots sont détachées du département de la Corrèze pour être réunies à la Dordogne.

La Dordogne a cédé, en 1794, Cavarc au Lot-et-Garonne.

Le 6 Nivôse An III (26 décembre 1794), la commune de Parcoul est détachée de la Charente-Inférieure et réunie à la Dordogne.

Le 14 juillet 1819, la commune de Bonrepos est soustraite du département et fusionne avec Souillac dans le Lot.

Emblèmes

Blason

Blason Blasonnement
« De gueules aux trois lions d'or couronnés, armés et lampassés d'azur. »[réf. nécessaire]

Drapeau

Drapeau fr département Dordogne.svg

Politique

Article détaillé : Politique de la Dordogne.

Géographie

Carte de la Dordogne
Article détaillé : Géographie de la Dordogne.

La Dordogne, 3e département français par sa superficie, fait partie de la région Aquitaine. C'est également avec 45 % de son territoire boisé, le 3e département forestier de France [1].

Elle est limitrophe des départements de la Haute-Vienne, de la Corrèze, du Lot, de Lot-et-Garonne, de la Gironde, de la Charente-Maritime et de la Charente.

  • Longitude : entre 0°3' ouest et 1°25' est.
  • Latitude : entre 44°35' et 45°43' nord

Climat

Article détaillé : Climat de la Dordogne.

Économie

Article détaillé : Économie de la Dordogne.

Le secteur du bois est le second employeur industriel de Dordogne [1].

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Dordogne.

Les habitants de la Dordogne sont appelés Périgourdins ou Périgordins (par analogie entre le département actuel et l'ancienne province du Périgord qui lui correspondait)[réf. souhaitée]. Les appellations Dordognais, voire Dordognots, sont également usitées[2].

Les ressortissants du Royaume-Uni sont plus de 20 000 (en 2006) à y habiter mais la plupart font attention à ne pas séjourner plus de six mois et un jour pour éviter d'être considérés résidents en France.

Culture

Article détaillé : Culture de la Dordogne.

Langue

La langue traditionnelle du Périgord est l'occitan, de dialecte limousin au nord d'une ligne allant approximativement de Montazeau à Nadaillac, et de dialecte languedocien au sud de cette ligne. Seules les communes de Parcoul et de La Roche-Chalais (en partie) sont dans l'aire des langues d'oïl (saintongeais).

Gastronomie

Le foie gras, les noix, le canard (magret, cous farcis, ...), les pommes de terre sarladaises, les champignons dont la truffe, les vins de Domme près de Sarlat, mais surtout de Bergerac, de Monbazillac ainsi que le Pécharmant.

Symbole

  • À Biron, le sculpteur allemand Jochen Gerz a réhabilité le monument aux morts, inauguré le 13 juillet 1996. « Qu'est-ce qui est, selon vous, assez important pour risquer votre vie ? » est la question posée aux habitants du village. Les réponses sont retranscrites sur des plaques fixées sur le monument. Les messages parlent d'amour, de peur, de paix[3]...

Tourisme

Article détaillé : Tourisme en Dordogne.

Il y aurait plus de 1 000 châteaux en Dordogne ; parmi les plus connus : Château de Hautefort, Château de Castelnaud-la-Chapelle, Château de Commarque, Château de Monbazillac, Château de Beynac, Château de l'Herm, Château de Bourdeilles, Château de Biron, Château des Milandes, Château de Montfort, Château de Puymartin, Château de Losse. (Voir Liste des châteaux et demeures de la Dordogne).

On trouve également des bastides, notamment à Monpazier, Villefranche-du-Périgord, Domme et ses remparts, Eymet et son château, et Saint-Aulaye, unique bastide du Pays du Périgord Vert.

Sur les 155 sites de l'association Les Plus Beaux Villages de France, 10 se trouvent en Dordogne sur 155, situant le département en première place ex-æquo avec l'Aveyron :

La vallée de la Vézère et son bassin versant abritent la plus grosse densité de sites préhistoriques tels que l'abri Pataud, La Micoque, les sites de Laugerie-Haute et Laugerie-Basse, les abris du Moustier, de Cap Blanc et le célèbre abri de Cro-Magnon, et de grottes ornées paléolithiques telles que la célèbre grotte de Lascaux à Montignac, les grottes de Combarelles et de Font-de-Gaume aux Eyzies-de-Tayac et celle de Rouffignac.

Les villes fameuses de Sarlat, Bergerac, Nontron et sa mascarade des Soufflaculs, son jardin des arts, son Pôle des Métiers d'Arts, sa coutellerie « Le Périgord », Périgueux et ses ruines gallo-romaines, sa ville médiévale (MH et PSMV).

Le village du Bournat, l'abbaye de Brantôme (XIe siècle), le parc archéologique de Beynac.

Communes ayant plus de 10 % de résidences secondaires en 2008

Selon les estimations de la population au 1er janvier 2008, 14,6 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires[4].

Ce tableau indique les principales communes de la Dordogne dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.

Personnages célèbres de la Dordogne

Personnalités politiques

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

Personnalités militaires

XVIIIe siècle

XIXe siècle

Personnalités religieuses

XVe siècle

XVIIIe siècle

XXe siècle

Artistes

XIXe siècle

XXe siècle

Cinéma, théâtre, acteurs

XIXe siècle

XXe siècle

Banquiers, économistes, industriels, hommes d'affaires

XIXe siècle

XXe siècle

Ecrivains, philosophes, poètes, chansonniers, journalistes

XIIe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

Historiens

  • Guy Penaud, né le 6 février 1943 à Pau, ancien commissaire de police, est un historien périgordin.

Musique, musiciens

XXe siècle

Scientifiques, ingénieurs, érudits

XVIIIe siècle

  • Sicaire Dardan (Brantôme 1763 - Sélestat 1814), qui, selon une biographie soupçonnée d'avoir été inventée de toutes pièces[6], aurait fait une étude remarquable des maladies infectieuses, au point que Louis Pasteur aurait écrit dans une « Note » : « Sans Sicaire Dardan, l'étude des agents d'infection serait encore dans les limbes. »

XIXe siècle

XXe siècle

Sportifs

XXe siècle

Divers

Blason de la Dordogne

Presse quotidienne : Sud Ouest, Dordogne libre et L'Écho Dordogne

Presse hebdomadaire : Le Démocrate , Réussir le Périgord et L'essor sarladais

Presse mensuelle : Le Journal du Périgord

Bibliographie

Voir aussi

Liens internes

Références

  1. a et b Journal Sud-Ouest, édition Périgueux du 24 octobre 2008, article d'Hervé Chassain : La forêt patchwork
  2. Palle Spore, Départements et régions : syntaxe et dérivation, Odense (Danemark), Odense University Press, 1984, 176 p. (ISBN 978-87-7492-466-1) [lire en ligne], p. 130 et 140 , consulté le 17 décembre 2010.
  3. Jochen Gerz: Le Monument Vivant de Biron
  4. Insee - résumé statistique, consulté le 9 novembre 2010.
  5. Guy Penaud, Dictionnaire bibliographique du Périgord, Éditions Fanlac, décembre 1999 (ISBN 2-86577-214-4) 
  6. Guy Penaud, Dictionnnaire biographique du Périgord, p. 285, Périgueux, 1999, qui renvoie au Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie du Périgord, 1965, p. 130, et 1987, p. 276.
  7. Périgourdins célèbres : Jean Brossel
  8. (fr) Didier Dagueneau, le célèbre viticulteur, est mort dans un accident d'ULM lepoint.fr, 18 septembre 2008

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

45°00′N 00°40′E / 45, 0.667


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dordogne (département) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dordogne (Département) — Pour les articles homonymes, voir Dordogne. Dordogne …   Wikipédia en Français

  • Dordogne (departement) — Dordogne (département) Pour les articles homonymes, voir Dordogne. Dordogne …   Wikipédia en Français

  • Dordogne (Departement) — Dordogne (24) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Dordogne (Département) — Dordogne (24) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Département de la Dordogne — Dordogne (département) Pour les articles homonymes, voir Dordogne. Dordogne …   Wikipédia en Français

  • Dordogne (river) — Dordogne The Dordogne in Périgord. Origin Massif Central Mouth Garonne …   Wikipedia

  • Dordogne (disambiguation) — Dordogne can refer to: The Dordogne département The Dordogne river This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an internal link led you here, you may wis …   Wikipedia

  • Département (Frankreich) — Karte der französischen Départements in Europa Frankreich ist in 100 Départements [depaʀtəˈmɑ̃] (deutsche Schreibweise: Departement) unterteilt, die in 26 Regionen gruppiert sind. 96 der 100 Départements liegen in Europa, die restlichen 4 sind… …   Deutsch Wikipedia

  • Dordogne River — ancient Duranius. River, southwestern France. Rising in the Massif Central and flowing west for 293 mi (472 km), it unites with the Garonne River north of Bordeaux to form the Gironde Estuary. It then flows through the spa resorts of Monts Dore… …   Universalium

  • Departement Calvados — Calvados (14) Region …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.