Dong Fangzhuo


Dong Fangzhuo
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dong.
Dong Fangzhuo
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Arménie Mika Ashtarak
Biographie
Nom Dong Fangzhuo (董方卓)
Nationalité Drapeau de Chine Chine
Naissance 23 janvier 1985 (1985-01-23) (26 ans)
à Dalian
Taille 1,85 m
Poste Avant-centre
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2002 Drapeau : République populaire de Chine Dalian Saidelong 16 (25)
2003 Drapeau : République populaire de Chine Dalian Shide 9 (1)
2004-2007 Drapeau : Belgique Royal Anvers 75 (37)
2006-2007 Drapeau : Angleterre Manchester United 3 (0)
2008-2010 Drapeau : République populaire de Chine Dalian Haichang 26 (0)
2010 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 4 (0)
2010-2011 Drapeau : Portugal Portimonense 4 (1)
2011- Drapeau : Arménie Mika Ashtarak 8 (2)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2005- Drapeau de Chine Chine 13 (1)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 mai 2010
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Dong, précède le prénom.

Dong Fangzhuo, né le 23 janvier 1985 à Dalian, est un footballeur chinois. Il occupe actuellement le poste d'avant-centre au Mika Ashtarak, club de première division arménienne.

Sommaire

Biographie

Ses débuts professionnels en Chine

Dong Fangzhuo se fait remarquer en 2000, lorsqu'il est nommé meilleur joueur d'un tournoi national des moins de dix-sept ans. Il signe alors au Dalian Saidelong, l'un des nombreux clubs de sa ville natale, et intègre l'effectif professionnel en 2002. En seconde division, il aide son équipe à terminer à la deuxième place, et ainsi à être promue en Jia-A League. Ses statistiques sont impressionnantes, Dong ayant réussi à inscrire vingt-cinq buts en seize rencontres. Il rejoint alors le Dalian Shide, l'un des clubs les plus populaires en Chine. Il y éprouve plus de mal à s'imposer et à marquer. En une saison, il ne dispute que neuf matches, et ne trouve le chemin des filets qu'une seule fois, en phase de groupes de la Ligue des champions de l'AFC contre l'Osotsapa FC.

Arrivée tourmentée en Europe

En janvier 2004, Dong signe à Manchester United, qui dépense près de trois millions de livres pour s'attacher ses services[1]. Il devient ainsi le premier joueur chinois de United, et l'un des plus chers transferts de l'histoire du championnat chinois. Mais comme Souleymane Mamam, le milieu de terrain togolais, il est prêté au Royal Antwerp Football Club, club partenaire de Manchester, dès son arrivée, n'ayant pas reçu de permis de travail, indispensable pour jouer en Angleterre.

En Belgique, il dispute quelques matches de première division. À la peine en Jupiler League, Anvers termine à la dernière place du classement. La relégation fait partir de nombreux joueurs, et Dong en profite pour s'installer dans l'équipe. Il effectue des débuts de saison tonitruants, trouvant le filet dans six de ses sept premières apparitions, à chaque fois disputées en tant que remplaçant. Toutefois, perturbé par des blessures et de nombreux déplacements en Chine pour rejoindre les équipes de jeunes, il perd de sa forme, et ne marque plus. Il termine 2005 avec vingt-deux matches toutes compétitions confondues. Dong Fangzhuo est sélectionné pour participer à la coupe du monde des moins de vingt ans. Sur les quatre matches de son équipe, il en dispute trois, et s'arrête aux huitièmes de finale, alors que les Chinois avaient fini premiers de leur groupe avec neuf points pris sur neuf possibles. Cette même année, il dispute son premier match avec l'équipe senior de Chine.

En début de saison suivante, il est rappelé par Manchester United pour sa préparation estivale, qui a lieu en Asie. Avec le numéro quarante-trois dans le dos, il fait ses débuts non officiels contre une équipe de Hong Kong, et marque son premier but. Cependant, il retourne en Belgique, et termine meilleur buteur de son équipe et deuxième meilleur scorer de la seconde division derrière Kristof Arys du Red Star Waasland, avec dix-huit buts inscrits. En 2006, il rejoint de nouveau les Red Devils pour une tournée de pré-saison en Afrique du Sud. Contre les Kaizer Chiefs, il marque le but vainqueur. Alex Ferguson remarque « sa vitesse et sa force athlétique », et espère pouvoir le compter dans son effectif en décembre 2006[2]. Plusieurs médias anglais rapportent qu'il pourrait prendre la nationalité belge. Il trouve pour la première fois le chemin des filets internationalement, contre la Suisse en match amical. Performant en Belgique, il prend part aux matches de qualifications pour la Coupe d'Asie des nations 2007.

Il commence la saison 2006-2007 de la même manière que la précédente, marquant onze buts en quinze matches. Le 15 décembre 2006, presque trois ans après sa signature à Manchester, Dong reçoit son permis de travail pour le Royaume-Uni, aidé par le fait qu'il ait disputé plusieurs matches avec la sélection chinoise au cours des deux années précédentes[3],[4]. Éligible pour la Premier League, il est donc appelé par Sir Alex et United, qui lui propose un nouveau contrat portant jusqu'en 2010[5]. Il pose les pieds à Manchester le 17 janvier 2007 et reçoit le numéro vingt-et-un. Il fait ses débuts à Old Trafford lors d'un match caritatif face à un onze européen, le 13 mars. Il remplace Alan Smith à la soixante-douzième minute de jeu, lors de la victoire quatre buts à trois de son club. Il est ensuite régulièrement appelé avec la réserve de Manchester United. Le 9 mai, Dong fait ses débuts en Premier League contre Chelsea à Stamford Bridge, associé à Ole Gunnar Solskjær[6]. Le 12 décembre, il fait sa première apparition en Ligue des champions contre la Roma, remplaçant Wayne Rooney. Avec ce match, Dong devient le deuxième joueur chinois à participer à la Ligue des champions, le premier étant Sun Xiang près d'un an auparavant. Toutefois, il ne fait qu'une nouvelle apparition avec le club lors du reste de la saison 2007-2008, en jouant tout le match contre Coventry City, en League Cup.

Avant le début de la saison 2008-2009, Dong ne fait pas partie de la liste des joueurs de l'équipe première, Rafael da Silva récupérant son numéro de maillot. Le 28 août 2008, Manchester United met fin avec son accord au contrat du joueur, lui permettant de trouver une place dans une autre équipe[7],[8].

Oublié par son sélectionneur en 2008, Dong est couché sur la liste des vingt-deux appelés pour les Jeux olympiques d'été disputés dans son pays[9]. Placée dans un groupe assez difficile, la Chine entame la compétition par un match contre l'équipe la plus faible, la Nouvelle-Zélande. Alors que les Chinois sont menés au score d'un but, Yin Tiesheng décide de faire entrer Dong en jeu à la soixante-dix-neuvième minute à la place de Han Peng. Moins de dix minutes plus tard, le joueur égalise et permet au peuple chinois de gagner son premier point[10]. Trois jours plus tard, face à la Belgique, Dong rentre à la mi-temps. Contre l'ogre brésilien, il est titularisé pour la première fois, et quitte les Jeux olympiques à la soixante-douzième minute, remplacé par Gao Lin.

Retour dans son pays

Le 27 août 2008, Dong s'engage avec le Dalian Haichang, nouveau nom du Dalian Shide, son ancien club. Il hérite du numéro neuf, que portait Hao Haidong, grande figure du club aux cent quinze sélections. Sortant d'une mauvaise expérience en Angleterre, il espère se relancer dans un championnat qui lui est plus familier. Mais contrairement aux espérances du joueur et des supporters, ses performances sont très moyennes voire décevantes. N'arrivant pas à marquer le moindre but, il est relégué en équipe réserve.

Il retente sa chance au Legia Varsovie, sans succès

En janvier 2010, il rejoint le groupe professionnel du Legia Varsovie en stage en Espagne, pour y effectuer un essai de plusieurs semaines, la compétition n'ayant pas encore repris en Pologne. Après plusieurs matches, il signe le 23 février un contrat le liant au Legia un an et demi, avec deux années supplémentaires en option[11]. À court de forme, il ne joue pas les premiers matches, et fait son apparition le 13 mars dans la liste des dix-huit joueurs emmenés à Bytom. Remplaçant, il assiste du banc à la domination du Polonia. À la soixante-neuvième minute, il prend la place de Miroslav Radović, et voit deux minutes plus tard les hôtes ouvrir le score[12]. Pas assez compétitif selon l'entraîneur, il est mis sur le banc, puis en équipe réserve, avec laquelle il joue deux matches en fin de saison. Finalement, son contrat est résilié le 1er août 2010.

Suite de sa carrière

Sur les recommandations de son ex-coéquipier Cristiano Ronaldo en personne[13], le club portugais de Portimonense l'engage pour un an. Mais de nouveau, il ne se montre pas à son avantage, et ne joue que quatre matches en une demi-saison. Il s'engage ensuite au Mika Ashtarak en Arménie.

Annexes

Notes et références

  1. (en) Man Utd signe l'attaquant du Shide Dong Fangzhuo sur chinadaily.com, le 13 janvier 2004.
  2. (en) Dong proche de Man Utd sur le site de la BBC, le 19 juillet 2006.
  3. (en) Permis de travail pour Dong sur le site de la BBC, le 16 décembre 2006.
  4. Le Chinois Dong pourra jouer sur le site de L'Équipe, le 16 décembre 2006.
  5. Un Chinois à Manchester United sur le site de L'Équipe, le 17 janvier 2007.
  6. (en) Rapport du match Chelsea - Man Utd sur le site de la BBC, le 9 mai 2007.
  7. (en) Les Reds confirment le départ de Dong sur le site de Manchester United, le 28 août 2008.
  8. Dong quitte MU sur le site de L'Équipe, le 28 août 2008.
  9. (en) Zheng et Dong dans la liste chinoise pour Pékin sur le site de Reuters, le 23 juillet 2008.
  10. (en) Dong offre le match nul à la Chine sur goal.com, le 7 août 2008.
  11. (pl) Dong Fangzhuo a signé un contrat avec le Legia sur 90minut.pl, le 23 février 2010.
  12. (pl) Un autre revers du Légia sur 90minut.pl, le 13 mars 2010.
  13. (en) Ronaldo aide son ex-coéquipier de Man Utd décrocher une place à Portimonense sur tribalfootball.com, le 25 août 2010.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dong Fangzhuo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dong Fangzhuo —  Dong Fangzhuo Spielerinformationen Voller Name Dong Fangzhuo Geburtstag 23. Januar 1985 Geburtsort Dalian, China Größe 185 cm …   Deutsch Wikipedia

  • Dong Fangzhuo — Saltar a navegación, búsqueda Fangzhuo Nombre Dong Fangzhuo Nacimiento 23 de enero de 1985 Dalian, China …   Wikipedia Español

  • Dong Fangzhuo — This is a Chinese name; the family name is Dong. Dong Fangzhuo 董芳卓 Personal information Full name Dong Fangzhuo Date of birth …   Wikipedia

  • Dong — steht für: Dong (Volk), eine ethnische Minderheit in China Dong (Sprache), ihre gleichnamige Muttersprache Dong (Stamm), einer der sechs Stämme der Tibeter (vgl. Sinmo) Dong (Panzhihua), ein Stadtbezirk der Stadt Panzhihua in Sichuan Đồng, die… …   Deutsch Wikipedia

  • Dong — may refer to: Asian languages Vietnamese đồng (₫), the currency unit of Vietnam Dong people (侗族), an ethnic minority group in China Dong language Dong Lake, a lake in the Hunan Province of China Dong quai, a medicinal herb Dong (동 or 洞), a… …   Wikipedia

  • Dong (Chinese surname) — Dong Family name Region of origin China Dong (董 in pinyin: Dǒng; Standard Romanization (Cantonese): Tung) is a common Chinese family name. origin 董; Liaoning state people Shu An(叔安) s offspring Dong Fu(董父) has surname Dong (董) Dong (董) is Chu… …   Wikipedia

  • Dong (surname) — Dong (董 in pinyin: Dǒng; Standard Romanization (Cantonese): Tung) is a common Chinese family names.Prominent people with the family name Dong 董* Tung Chao Yung (董浩雲), Onassis of the Orient. * Tung Chee Hwa (董建華), the first Chief Executive of the… …   Wikipedia

  • Dong — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le dong (đồng Việt Nam) est la monnaie utilisée au Viêt Nam. Les Dong sont une minorité ethnique en Chine. Dong est un film chinois réalisé par Jia… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Biografien/Dom–Dop — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Olympische Sommerspiele 2008/Teilnehmer (China) — CHN …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.