Donald Tsang


Donald Tsang
Sir Donald Tsang
Don&Selina.jpg
Tsang et son épouse Selina Pow, décembre 2007

Mandats
Chef de l'exécutif de Hong Kong
Actuellement en fonction
Depuis le 24 juin 2005
Élection 16 juin 2005
Prédécesseur Tung Chee-Hwa
Secrétaire général de Hong Kong
2001 – 2005
Prédécesseur Anson Chan
Successeur Rafael Hui
Biographie
Date de naissance 7 octobre 1944
Lieu de naissance Drapeau du Royaume-UniHong Kong
Nationalité Drapeau de la République populaire de ChineChinoise
Parti politique néant
Conjoint Selina Pow
Diplômé de Université de Hong Kong
Profession fonctionnaire
Religion Catholique
Résidence Government House, Hong Kong (officielle)

Hong Kong SAR Regional Emblem.svg
Chefs de l'exécutif de Hong Kong
Hong Kong SAR Regional Emblem.svg
Politique et gouvernement de Hong Kong

Loi fondamentale
Chef de l'exécutif: Donald Tsang
Gouvernment
Premier Secrétaire: Stephen Lam
Secrétaire aux finances: John Tsang
Secrétaire à la justice: Wong Yan-lung
  Conseil Exécutif
    Coordinateur des non-officiels: Leung Chun-ying
  Liste des agences gouvernementales de Hong Kong
     Système de nomination politique       Système de responsabilisation des fonctionnaires
Conseil Législatif
Président: Jasper Tsang
  Circonscriptions géographiques de Hong Kong
  Circonscriptions fonctionnelles de Hong Kong
  Elections
  Liste des partis politiques de Hong Kong
   Camp Pan-Démocratique
   Camp Pro-Pékin
Justice
  Cour de Cassation
    Premier juge de la Cour de Cassation: Geoffrey Ma
  Haute Cour de Hong Kong
Districts
  Conseil de district de Hong Kong
Droits de l'Homme
Relations internationales
Suffrage universel

Sir Donald Tsang Yam Kuen (曾蔭權 en chinois, né le 7 octobre 1944), est un homme politique hong-kongais. Ancien secrétaire en chef pour l'administration de Hong Kong, il en est chef de l'exécutif depuis le 21 juin 2005.

Comme Secrétaire général, il assuma le rôle de chef de l'exécutif par intérim jusqu'au 25 mai 2005, après la démission de Tung Chee-Hwa le 12 mars 2005.

Sommaire

Carrière

Diplômé de l'université Harvard (États-Unis) en 1982, il était fonctionnaire dans l'administration coloniale britannique depuis 1967, il a servi dans le domaine des finances et du commerce.

En tant que Secrétaire adjoint de la branche « fonctions générales » entre 1985 et 1989, il était responsable de l'exécution de la « déclaration commune sino-britannique » et la promotion du "British Nationality Selection Scheme (en)". Il était directeur général du commerce entre 1991 et 1993, où il était responsable de toutes les facettes de négociation commerciale et de l'administration qui toucherait Hong Kong. En mai 1993, il a été promu au secrétaire pour la trésorerie, où il était responsable de la répartition des ressources globale, le système d'imposition et la rentabilité du gouvernement de Hong Kong.

De septembre 1995 au 1er mai 2001, après avoir occupé plusieurs postes importants en Asie et à Hong Kong, il est le premier Chinois de Hong Kong à être nommé chef des Finances. Il fut nommé Chevalier Commandant de l'Ordre de l'Empire britannique en 1997 en récompense de son service à Hong Kong par le Prince Charles. Le Gouvernement de Hong Kong lui a accordé le « Medaillon grand bauhinia » en juin 2002. Pendant qu'il était Secrétaire des Finances, les dépenses publics de Hong Kong's ont dépassé le plafond. Le ratio des dépenses publiques au PIB a atteint 23%, parmi le plus haut des pays développées. Au début de la crise économique asiatique, il autorise une augmentation de salaire aux fonctionnaires. Mais cette augmentation fut annulée quand la crise s'est approfondie. Les niveaux de salaires sont maintenant proches du secteur privé.

En mai 2001, il est nommé Secrétaire Général de l'Administration : il devient le numéro 2 du pouvoir exécutif de la RAS au côté du chef de l'exécutif Tung Chee Hwa. Il est également membre du Conseil exécutif de Hong Kong.

Le 12 mars 2005, le gouvernement de Pékin a accepté la démission de Tung Chee Hwa et nommé Donald Tsang chef de l'exécutif par intérim. Il a remplacé à ce poste par Henry Tang le 25 mai 2005.

Il est nommé chef de l'exécutif de la RAS le 21 juin 2005.

Première administration

Donald Tsang et Condoleezza Rice, le 7 septembre 2007.

Les points majeurs de la 1e administration de Tsang suivent :

Sécurité alimentaire

La découverte que 80% des poissons qui proviennent de la Chine continentale et consommés à Hong Kong sont contaminés par le « vert malachite », une substance interdite dans certains pays, a forcé beaucoup de marchands de poissons à fermer. L'administration de Tsang a été critiquée pour avoir été trop longue à réagir. Suite à ce problème, le taux de popularité de Tsang et de son administration a chuté dans les sondages.

Dans l'espoir de mieux maîtriser le risque de propagation future de la grippe aviaire H5N1 à Hong Kong, Tsang annonce que la pratique de vente de poulets vivants serait remplacée par un système d'abattage central à partir de 2009. Un abattoir sera construit à Sheung Shui[1].

Les relations avec les « pan-démocrates »

Le 30 août, 2005, Tsang annonce que le gouvernement provincial de Guangdong a invité tous les 60 membres du Conseil législatif à visiter Guangdong le 25 au 26 septembre 25 septembre 2005. C'est la première occasion pour la plupart des pro-démocrates comme Martin Lee de visiter la Chine continentale depuis 1989.

Récemment, Tsang a fait connaitre la qualité des rapports dont il jouit avec les différents partis politiques. Sa façon de décrire ces rapports comme soit « intimes » soit « éloignés » suggère une dichotomie d'ami-ou-ennemi, qui a été violemment critiquée par les militants pour la démocratie ainsi que le grand public[2].

réforme politique

Tsang lance sa proposition de réforme électorale à la télévision le 30 novembre, 2005, il y avait des soucis que ça n'allait pas dans le bon sens pour le suffrage universel. Toutefois, quatre jours plus tard, des milliers de manifestants (63.000 selon la police, ou 81.000 - 98.000 selon la équipe de recherche de HKU-POP, ou bien 250.000 selon les organisateurs) ont défilé contre la proposition de réforme. Tsang a fait une concession, mais a refusé de changer certaines clauses dans la proposition, appelé les clauses « anti-démocratie » par les pro-démocrates.

Le 21 décembre, la législature donne son véto à la proposition de réforme pendant que le gouvernement n'obtient pas l'appui de plus des deux tiers des conseillers.

Politiques fiscales et économiques

Visant une base d'imposition plus solide et durable, l'administration Tsang publie une proposition en août 2006 pour une taxe à valeur ajoutée (Goods & Services tax). Il reste silencieux pendant des longues semaines. En dépit de l'opposition publique et de l'opposition de la quasi totalité des législateurs, Tsang a finalement déclaré son soutien publiquement en septembre 2006.

En outre, en septembre 2006, Tsang annoncé que le gouvernement abandonnerait la politique de « non-intervention positive », un des piliers de la politique économique depuis le début des années 1980. Ceci risque de nuire gravement aux relations entre le parti libéral et le gouvernement.

L'environnement

Hong Kong est tombée dans les indices de qualité vie à cause de la pollution en provenance de la ville elle-même, ainsi que les usines et des centrales électriques en Chine continentale, et il y a des craintes de la part de la population pour la santé de ses résidents et commerçants. Il y a des risques forts que les sociétés étrangères quitteront Hong Kong pour les villes moins polluées telles que Singapour pour faire du commerce.

Le 27 novembre 2006, Tsang attire le ridicule pour avoir tiré la conclusion que la longue espérance de vie des Hongkongais était la preuve que « [l'environnement de Hong Kong] était le plus sûr du monde pour les gens, les dirigeants, et pour le peuple de Hong Kong pour y vivre[3] ».

Famille et vie privée

Marié et père de deux fils. Son frère cadet, Tsang Yam-pui, était policier de carrière et a été le chef de la police de Hong Kong jusqu'en décembre 2003.

Scandale de Daniel Heung

L'Oriental Daily News a révélé en août 2006 que, Daniel Heung, cousin de Tsang et président du Comité sur la promotion de l'éducation civique, avait transformé en somptueuse maison de résidence le local que lui louait le gouvernement de Hong Kong dans le quartier de Sha Tin. Déclaré comme entrepôt dans le bail, ce local était loué 200 000 HK$ par an. Il aurait dû être déclaré comme résidence et le loyer annuel réajusté en conséquence au tarif de 840 000 HK$. Il a ainsi économisé 640,000 HK$ par an (57000 €) pendant 16 ans, au détriment du trésor public de Hong Kong[4]. La nouvelle a provoqué un scandale. Heung a démissionné plus tard.

Tsang était l'officier de la zone de Sha Tin à l'époque où le bail a été signé. Tsang avait lui-même une fois visité la maison de son cousin vers la fin des années 1980, mais le bureau du Chef de l'exécutif de Hong Kong a nié toutes implication, déclarant que Tsang ignorait l'état et les stipulations du bail[5]. Heung a été également décoré de la Silver Bauhinia Star (étoile Bauhinia argentée) par Donald Tsang en 2005[6].

Décorations

Trivia

  • Il est connu pour ses nœuds papillons comme accessoire de costume. Pour cette raison, les Hong-Kongais lui ont accordé le surnom "Bow-Tie Tsang" (煲呔曾)
  • Suite à ses propos controversés au sujet du massacre de Tiananmen, en 2009, le groupe indépendant My Little Airport lui a dédié une chanson au titre évocateur : "Donald Tsang, please die"[8].
Chef de l'exécutif de Hong Kong
Prédécesseur Successeur
Henry Tang
(intérim)
Donald Tsang
21 juin 2005 -
--

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Donald Tsang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Donald Tsang — Donald Tsang, 25. März 2006 Sir Donald Tsang Yam Kuen KBE, GBM, JP (chinesisch 曾蔭權 Zēng Yīnquán; * 7. Oktober 1944 in Hongkong) ist in der Nachfolge Tung Chee hwas seit dem 21. Juni 2005 der Verwaltungschef der chinesischen Sonderve …   Deutsch Wikipedia

  • Donald Tsang — Saltar a navegación, búsqueda Donald Tsang Donald Tsang (chino tradicional: 曾蔭權), (Hong Kong, 7 de octubre de 1944) es el Jefe Ejecutivo de Hong Kong. El 25 de marzo de 2007 Tsang fue elegido por un Comité o Colegio Electoral (Election Committee) …   Wikipedia Español

  • Donald Tsang — (chino tradicional: 曾蔭權, chino simplificado: 曾荫权, pinyin: Céng Yìnquán), (Hong Kong, 7 de octubre de 1944) es el Jefe Ejecutivo de la Región Administrativa Especial de Hong Kong de la República Popular China. Ocupó el cargo de manera interina… …   Enciclopedia Universal

  • Donald Tsang — The Honourable Sir Donald Tsang 曾蔭權 GBM, KBE 2nd Chief Executive of Hong Kong …   Wikipedia

  • Tsang Tsou Choi — (zh tsp |t=曾灶財 |s=曾灶财 |p=Zēng Zàocái), or the Emperor of Kowloon (九龍皇帝) (November 12, 1921 ndash; July 15, 2007) was a Hong Kong citizen known for his calligraphy graffiti. Early yearsTsang was born in Liantang Village, Guangdong Province, China …   Wikipedia

  • Tsang — ist: eine Provinz in Tibet: Tsang (Provinz), damit auch Teil des kulturhistorischen Zentraltibet, d. h. von Ü Tsang davon abgeleitet steht der chinesische Begriff Tsang (Wad Giles Umschrift) bzw. Zang (Pinyin) allgemein für die Tibeter Tsang …   Deutsch Wikipedia

  • Tsang Yam Pui — Tsang Yam Pui, GBS (Chinese: 曾蔭培, Pinyin: Zēng Yīnpéi, born 1946 in Hong Kong) was the Commissioner of Police of Hong Kong from January 2001 to December 2003. Tsang joined the Royal Hong Kong Police Force (now Hong Kong Police Force) in January… …   Wikipedia

  • Tsang, Donald — ▪ 2008 born Oct. 7, 1944, Hong Kong  As widely expected, Hong Kong Chief Executive Donald Tsang on March 25, 2007, was overwhelmingly reelected to a second term in office, defeating pro democracy challenger Alan Leong with 649 of the 772 valid… …   Universalium

  • Donald Luddington — 陸鼎堂爵士 Sir Donald Luddington 2nd Commissioner of ICAC In office 4 July 1978 – 10 November 1980 Preceded by …   Wikipedia

  • Tsang Yok-sing — Infobox Officeholder | name=Jasper Tsang Yok sing 曾鈺成 | caption= nationality=Hong Kong Chinese order=President of the Legislative Council of Hong Kong term start=2008 term end= order2=Founding Chairman of Democratic Alliance for the Betterment of …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.