Don Collins


Don Collins
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collins.
Don Collins Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Donald (Don) Collins
Naissance 28 novembre 1958 (1958-11-28) (52 ans)
à Drapeau : États-Unis Toledo
Taille 1,98 m (6 6)
Surnom Le Cobra
Situation en club
Club actuel retiré
Poste ailier
Carrière universitaire ou amateur
Washington State
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1980-1981
1981-1983
1983-1984
1984-1985
??
1986-1987
1987-1990
1990
1990-1991
1991-1992
1992-1994
1994-1996
1996-1997
1997-2002
Atlanta Hawks
Washington Bullets
Golden State Warriors
Washington Bullets
Tampa-Bay
Milwaukee Bucks
CSP Limoges
Pully Basket
CSP Limoges
sans club
La Rochelle
Pully Basket
Cossonay
Mexique

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Don Collins, né le 28 novembre 1958 à Toledo, est un ancien joueur américain de basket-ball.

Sommaire

Biographie

Il réalise son cursus universitaire à Washington State. En 1980, il est élu joueur de l'année de la la conférence Pac-10 avant d'être choisi en 18e position de la Draft NBA 1980 par les Atlanta Hawks.

Il réalise ses débuts en NBA à Atlanta avant d'être transféré, le 17 janvier 1981, aux Washington Bullets, en échange de Wes Matthews. Il joue deux saisons pleines dans l'équipe de la capitale : 1981-82 (10,0 points à 51,1 %, 2,5 rebonds de moyenne), et 1982-83 (11,8 pts à 52,3 %, 3,2 rbds).

Le 1er décembre 1983, il signe un contrat en faveur des Golden State Warriors. Il est remercié le 23 octobre 1984. Il effectue ensuite un nouveau passage aux Washington Bullets et évolue brièvement aux Milwaukee Bucks. Au total, il dispute 303 matchs de saison régulière en NBA (45 en tant que titulaire) pour des moyennes de 9,8 points (48,5 % de réussite), 2,8 rebonds et 1,8 passe[1]. Malgré son grand talent, Collins est rejeté de NBA en raison de problèmes récurrents avec la drogue[2].

Il rebondit alors en Continental Basketball Association (CBA), une ligue mineure américaine dont il s'affirme comme l'un des meilleurs marqueurs. Il score par deux fois 63 points lors de la saison 1985-86 et mène son équipe, les Tampa Bay/Rapid City Thrillers à trois titres consécutifs, en 1985, 1986 et 1987. Il est plus tard choisi dans l'équipe idéale à l'occasion du 50e anniversaire de la CBA.

Il signe au Limoges CSP en 1987. Il passe quatre saisons dans le Limousin, où il devient une légende locale[3]. Ailier rapide et élégant, décisif dans les moments chauds, il y gagne le surnom "Le Cobra". Il est élu MVP du championnat de France en 1988, 1989 et 1990. Collins est, avec Ed Murphy, le seul joueur américain à avoir obtenu trois titres de MVP de Pro A. Avec lui, Limoges est champion de France en 1988, 1989 et 1990, et atteint le Final Four de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1990.

Après son passage à Limoges, Collins évolue notamment deux saisons à La Rochelle, en Pro B. Il participe au All-Star Game LNB 1994.

Clubs

Palmarès

Club

compétitions internationales

compétitions nationales

Distinction personnelle

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Don Collins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Don Collins — Saltar a navegación, búsqueda Don Collins Datos personales Donald Collins Don Nacimiento Toledo, Ohio …   Wikipedia Español

  • Don Collins — For the baseball pitcher, see Don Collins (baseball). Don Collins No. 42, 7, 22, 18, 12 Small forward / Shooting guard Personal information Date of birth November 28, 1958 (1958 11 28) (age 52) …   Wikipedia

  • Don Collins (baseball) — Not to be confused with Dan Collins (baseball). Don Collins Pitcher Born: September 15, 1952 (1952 09 15) (age 59) Lyons, Georgia Batted: Right …   Wikipedia

  • Collins — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 2 Toponyme 3 …   Wikipédia en Français

  • Don't Lose My Number — Single by Phil Collins from the album No Jacket Required …   Wikipedia

  • Don Marostica — Member of the Colorado House of Representatives from the 51st district In office January 10, 2007 – July 23, 2009[1] Precede …   Wikipedia

  • Don't Let Him Steal Your Heart Away — 3D red cyan glasses are recommended to view this image correctly …   Wikipedia

  • Don't Ask, Don't Tell Repeal Act of 2010 — Enacted by the 111th United States Congress Citations Codification …   Wikipedia

  • Don’t Lose My Number — ist ein Lied von Phil Collins aus dem Jahr 1985, das von ihm geschrieben und mit Hugh Padgham produziert wurde. [1] Inhaltsverzeichnis 1 Charterfolge 2 Rezeption 3 Musikvideo …   Deutsch Wikipedia

  • Collins v. United States — is an ongoing class action lawsuit filed against the United States in the United States Court of Federal Claims by the American Civil Liberties Union and the ACLU of New Mexico on November 10, 2010. The lead plaintiff in the case, former U.S. Air …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.