Domnall Brecc De Dalriada


Domnall Brecc De Dalriada

Domnall Brecc de Dalriada

Domnal Brecc de Dalraida roi des Scots de Dalriada de 629 à 642.


A la suite de la disparition quasi simultanée de son père Eochaid Buide et de Connad Cear, Domnall Breec devient roi en 629. Il reprend la politique de conquête de son père vers le sud et l’est mais subit plusieurs graves échecs. En 635 il est défait à Calathros[1] par les Angles de Bernicie qui en profitent pour repousser leur frontière vers le nord et occupent les districts compris ente Avon et les collines des Pentlands. En 636 les Scots sont également défaits par les Pictes devant Dunadd.

Domnall Breec poursuit également la politique de ses prédécesseurs d’intervention en Irlande et il participe à la grande coalition formée par un roi d’Ulaid, Congal Cáech mac Scandal de Dál nAraidi (625-634) contre l’Ard ri Érenn Domnall mac Áedo (628-642).

Cette alliance, contraire aux clauses du traité de Drunceat se termine par une défaite navale des coalisés au large du Kintyre[2] et par la bataille de Magh Rath (Moira) dans le comté de Down qui voit le triomphe des O’Neill du nord sur la coalition d’Ulster (637)[3]. Cette défaite incite les ennemis du roi en Irlande à soutenir un prétendant en la personne du fils de Connad Cear, Ferchard mac Connaed qui règne alors sur la partie irlandaise du royaume .

En 638 [4] les troupes de Domnall sont de nouveau défaites près des Pentlands en un lieu nommé Glinne Mairison par les angles de Bernicie qui poursuivent leur avance.

Enfin en décembre 642 [5] le roi est lui-même défait et tué à la bataille de Strathcarron (West Lothian) par " Hoan" (+ après 645) roi des Bretons de Strathclyde descendant collatéral de Rhydderch Hen. Un barde breton célébra dans un poème la victoire du " petit fils de Nwython " et le sort de "la tête de Dyfnwal Frych (Domnall) rongée par les corbeaux". Malgré ces défaites et cette catastrophe finale ce roi laissa le souvenir d’un puisant et illustre guerrier !

Adomnan ne manque pas de souligner dans la Vie de Saint Colomba que du fait de la défection du petit-fils d'Áedan, envers le petit-fils d'Ainmerech, -contraire aux engagements pris lors de Convention de Druin Ceat- les scots sont "sous le joug des étrangers depuis cette époque jusqu'à ce jour" c'est à dire la fin du VIIe siècle[6]. Contrairement au Duan Albanach et aux Synchronismes de Flann Mainistreach, les listes latines des roi de Dalriada dites Cronica Regum Scottorum enregistrent d'alleurs un blanc d'une cinquantaine d'années entre les règnes de Domnall Brecc et de Ferchar Fota.



Précédé de :
Eochaid Buide &

Connad Cear

Roi de Dál Riata
629-642
Suivi de :
Ferchar mac Connaid

Notes

  1. Annales d'Ulster U 678.3 (?)
  2. Annales de Tigernac T637.2
  3. Annales d'Ulster U637.1 & Annales de Tigernach T 637.1
  4. Annales d'Ulster U638.1 & Annales de Tigernach T638.1
  5. Annales d'Ulster U642.1
  6. Vie de Saint Colomba par Adomnan Livre III Chapitre VI

Sources

  • Alfred P. Smyth Warlords and Holy men Scotland AD 80~1000 Edinburgh University Press (1984) (ISBN 0-7486-0100-7)
  • Ann Williams, Alfred P. Smyth and D P Kirby A bibliographical dictionary of Dark Age Britain Seaby London (1990) (ISBN 1-8526-4047-2)

Liens externes


  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
Ce document provient de « Domnall Brecc de Dalriada ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Domnall Brecc De Dalriada de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Domnall brecc de dalriada — Domnal Brecc de Dalraida roi des Scots de Dalriada de 629 à 642. A la suite de la disparition quasi simultanée de son père Eochaid Buide et de Connad Cear, Domnall Breec devient roi en 629. Il reprend la politique de conquête de son père vers le… …   Wikipédia en Français

  • Domnall Brecc de Dalriada — Domnal Brecc de Dalraida roi des Scots de Dalriada de 629 à 642. Sommaire 1 Biographie 2 Notes 3 Sources 4 Liens externes …   Wikipédia en Français

  • Domnall Brecc — mac Echdach Buide († Dezember 642) war in den Jahren 629 bis 642 König des irisch schottischen Königreiches Dalriada. Nachdem er zunächst seinem Verbündeten Oswald von Northumbria 634 mit Truppen in der Schlacht von Heavenfield unterstützte, galt …   Deutsch Wikipedia

  • Domnall Donn — (died 696) was king of Dál Riata (modern western Scotland). He was a son of Conall Crandomna. His death is reported by the Annals of Ulster, but without mention of a title. He is among the kings named by the Duan Albanach, following his father… …   Wikipedia

  • Dalriada — Dal Riada Carte de Dal Riada à son apogée, vers 590. Les régions pictes sont indiquées en jaune. Le Dal Riada (nom en vieil irlandais : Dál Riata) était un royaume situé sur la côte Nord est de l Irlande et la côte ouest de l Écosse. Somma …   Wikipédia en Français

  • Domnall of Dalriada — Two kings of Dál Riata were named Domnall (Donald): Domnall Brecc (Donald the Freckled) (died 642) Domnall Donn (Donald the Brown) (died c. 685) This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • Royaume de Dalriada — Dal Riada Carte de Dal Riada à son apogée, vers 590. Les régions pictes sont indiquées en jaune. Le Dal Riada (nom en vieil irlandais : Dál Riata) était un royaume situé sur la côte Nord est de l Irlande et la côte ouest de l Écosse. Somma …   Wikipédia en Français

  • Eochaid De Dalriada — ou Eochaid Buide roi des Scots de Dalriada vers 608 à 629. A la suite de la disparition de tous ses frères aînés au combat Eochaid Buide (cheveux jaunes ie le blond) succéda donc à son père Aedan mac Gabráin vers 608[1] conformément à la… …   Wikipédia en Français

  • Eochaid de dalriada — ou Eochaid Buide roi des Scots de Dalriada vers 608 à 629. A la suite de la disparition de tous ses frères aînés au combat Eochaid Buide (cheveux jaunes ie le blond) succéda donc à son père Aedan mac Gabráin vers 608[1] conformément à la… …   Wikipédia en Français

  • Eochaid de Dalriada — ou Eochaid Buide est le roi des Scots de Dalriada de 608 à 629 environ. Sommaire 1 Règne 2 Descendance 3 Notes 4 Sources …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.