Doge de Gênes


Doge de Gênes

Le Doge de Gênes (du latin dux, « chef ») est le dirigeant de la république de Gênes.

Sommaire

Doge de Gênes

Histoire

Le dogat populaire

Représentation possible du premier Doge Simon Boccanegra au Palazzo San Giorgio (Gênes)

En 1339, la peuple de Gênes proposa à Simon Boccanegra de diriger la commune. Comme on l'acclamait d'un titre ecclésiastique, celui-ci proposa le titre vénitien de doge.

Le doge a rang de roi, il est le souverain élu de la République de Gênes. Ses couleurs sont l'or et la pourpre.

Dans un premier temps, de 1339 à 1528, les doges sont proclamés populaires, c'est-à-dire, non nobles bien que membres d'une même oligarchie et ils sont théoriquement élus à vie. Les doges ont un pouvoir théoriquement absolu.

Mais ce régime se caractérise essentiellement par l'anarchie et la lutte des factions, ce que précisément, Simon Boccanegra avait voulu éviter en créant cette institution. Les renversements fréquents des doges abaissèrent considérablement le pouvoir dogal, et à de nombreuses reprises, Gênes ruinée et vaincue à l'étranger fut contrainte de se donner à des maîtres étrangers, la France ou le duché de Milan et ce au gré des subversions et des luttes fratricides.

Les doges biennaux

En 1528, Andrea Doria abolit l'ancien système et fonde une nouvelle république. Les doges sont choisis au sein d'un corps relativement restreint de nobles, nouveaux (anciens populaires) ou anciens (anciens nobles et seigneurs), tous les deux ans.

Il gouverne avec les gouverneurs des régions, qui changent moins souvent. Il possède les mêmes pouvoirs que ces derniers.

Le doge réside dans la Palazzo san Giorgio, puis dans le Palazzo Ducale (Gênes) avec deux autres sénateurs. Il n'a pas le droit de donner audience, de rencontrer des étrangers sans ces deux sénateurs.

Le doge doit avoir plus de 50 ans et n'a plus qu'un pouvoir symbolique. La charge n'est pas renouvelable avant douze ans et l'élection coûte fort cher. Un seul doge, le tout dernier sera élu à deux reprises, Giacomo Maria Brignole, qui abdique en 1797.

Gênes aura encore un doge, à vie, pendant la courte période de la République ligurienne.

Titulature

Les doges se parent d’une titulature de souverain : "Doge de Gênes par la grâce de Dieu", qui imite la formule vénitienne et manifeste la volonté de gouverner un état territorial.

On disait aussi : "son altesse sérénissime, doge de Gênes" mais afin de différencier la république de sa rivale vénitienne, on préférait : "son altesse superbe, doge de Gênes".

Le doge de Gênes est aussi "roi de Corse".

Symboles

Ses couleurs sont l'or et la pourpre. Ses vêtements sont de velours cramoisi. Lors de son couronnement, il reçoit un sceptre et une couronne d'or au titre de roi de Corse.

Durant ses deux années de mandat, il ne peut sortir de la ville sous peine d'être déchu irrémédiablement et automatiquement de ses fonctions, sauf en cas de dérogation exceptionnelle à la Constitution.

Fin de mandat

Quand son mandat prend fin, après deux années, le doge est assigné à résidence pendant huit jours. Durant ce temps, le bilan de son mandat est discuté, son administration est approuvée ou condamnée, dans ce dernier cas, on engage des poursuites à son encontre.

Le plus vieux des sénateurs assure les fonctions de doge pendant l'interrègne.

Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gênes dans la galerie des Glaces de Versailles (par Claude Guy Hallé, château de Versailles)

Liste des dirigeants de la République de Gênes

Les premiers dirigeants

Les Doges de Gênes

  1. Simone Boccanegra : 1339 - 1344 et 1356 - 1363.
  2. Giovanni da Murta : 1344 - 1350.
  3. Giovanni Valente : 1350-1353.
  4. Guillaume marquis de Pallavicini : 1353-1356 abdique.
  5. Antoniotto Adorno : 1363-1371 et 1384-1390 et 1391-1392 et 1394-1396.
  6. Dominique de Campo Fregoso : 1371-1378 abdique.
  7. Niccolò Guarco : 1378-1383.
  8. Leonardo Montaldo : 1383-1384.
  9. Giacomo Campofregoso : 1390-1391 abdique.
  10. Antoniotto di Montaldo : 1392-1393 et 1393-1394 abdique.
  11. Francesco Giustiniani : 1393-1393 abdique.
  12. Niccolò Zoagli : 1394-1394 abdique.
  13. Antonio Guarco : 1394-1394 abdique.
  14. (1396 à 1413 pas de doges)
  15. Giorgio Adorno : 1413-1415 abdique.
  16. Barnaba Adorno : 1415-1415 abdique.
  17. Tomaso di Campofregoso : 1415-1421 et 1436-1442 abdique
  18. (1421 à 1436 pas de doges)
  19. Isnardo Guarco : 1436-1436 abdique.
  20. Raffaele Adorno : 1442-1447 abdique.
  21. Barnaba Adorno : 1447-1447 abdique.
  22. Giano I di Campofregoso : 1447-1448.
  23. Ludovico di Campofregoso : 1448-1450 et 1461-1463 abdique.
  24. Pietro II di Campofregoso : 1450-1458 abdique.
  25. (1458 à 1461 pas de doges)
  26. Prospero Adorno : 1461-1461 abdique.
  27. Spineta de Campo Fregoso : 1461-1461 abdique.
  28. Paulo di Campofregoso : 1463-1464 et 1483-1487.
  29. (1464 à 1478 pas de doges)
  30. Battista di Campofregoso : 1478-1483 abdique. (1479: Jean Galéas II Sforza fait hommage par procuration à Louis XI pour « la duché de Gênes » entre les mains de Philippe de Commines)
  31. (1487 à 1512 pas de doges : De 1498 à ??, Philippe de Clèves, vice-roi pour Louis XII de France)
  32. Antoniotto Adorno : 1512-1513 abdique.
  33. (1513 à 1514 pas de doges)
  34. Ottaviano di Campofregoso : 1514-1522.
  35. Antoniotto II Adorno : 1522-1527.


(1527 à 1528 pas de doges)

de 1528 à 1599

  • Oberto Cattaneo Lazzari : 12 octobre 1528 - 4 janvier 1530
  • Battista Spinola : 4 janvier 1531 - 4 janvier 1533
  • Battista Lomellini : 4 janvier 1533 - 4 janvier 1535
  • Cristoforo Rosso Grimaldi : 4 janvier 1535 - 4 janvier 1537
  • Giovanni Battista Doria : 4 janvier 1537 - 4 janvier 1539
  • Giannandrea Lungo Giustiniani : 4 janvier 1539 - 4 janvier 1541
  • Leonardo Cattaneo della Volta : 4 janvier 1541 - 4 janvier 1543
  • Andrea Centurione Pietrasanta : 4 janvier 1543 - 4 janvier 1545
  • Giovanni Battista De Fornari : 4 janvier 1545 - 4 janvier 1547
  • Benedetto Gentile Pevere : 4 janvier 1547 - 4 janvier 1549
  • Gaspare Grimaldi Bracelli : 4 janvier 1549 - 4 janvier 1551
  • Luca Spinola : 4 janvier 1551 - 4 janvier 1553
  • Giacomo Promontorio : 4 janvier 1553 - 4 janvier 1555
  • Agostino Pinello Ardimenti : 4 janvier 1555 - 4 janvier 1557
  • Pietro Giovanni Chiavica Cibo : 4 janvier 1557 - 3 décembre 1558 (mort durant sa charge)
  • Girolamo Vivaldi : 4 janvier 1559 - 4 janvier 1561
  • Paolo Battista Giudice Calvi : 4 janvier 1561 - 27 septembre 1561 (mort durant sa charge)
  • Battista Cicala Zoaglio : 4 octobre 1561 - 4 octobre 1563
  • Giovanni Battista Lercari : 7 octobre 1563 - 7 octobre 1565
  • Odorico Ottavio Gentile : 11 octobre 1565 - 11 octobre 1567
  • Simone Spinola : 15 octobre 1567 - 3 octobre 1569
  • Paolo Giustiniani Moneglia : 6 octobre 1569 - 6 octobre 1571
  • Gianotto Lomellini : 10 octobre 1571 - 10 octobre 1573
  • Giacomo Durazzo Grimaldi : 16 octobre 1573 - 17 octobre 1575
  • Prospero Centurione Fattinanti : 17 octobre 1575 - 17 octobre 1577
  • Giovanni Battista Gentile Pignolo : 19 octobre 1577 - 19 octobre 1579
  • Nicolò Doria : 20 octobre 1579 - 20 octobre 1581
  • Gerolamo De Franchi Toso : 21 octobre 1581 - 21 octobre 1583
  • Gerolamo Chiavari : 4 novembre 1583 - 4 novembre 1585
  • Ambrogio Di Negro : 8 novembre 1585 - 13 novembre 1587
  • Davide Vacca (o Vaccari) : 14 novembre 1587 - 14 novembre 1589
  • Battista Negrone : 20 novembre 1589 - 15 novembre 1591
  • Gio. Agostino Campi Giustiniani : 27 novembre 1591 - 26 novembre 1593
  • Antonio Cebà Grimaldi : 27 novembre 1593 - 26 novembre 1595
  • Matteo Senarega : 5 décembre 1595 - 4 décembre 1597
  • Lazzaro Cebà Grimaldi : 7 décembre 1597 - 15 février 1599

de 1599 à 1650

  • Lorenzo Sauli : 22 février 1599 - 21 février 1601
  • Agostino Doria : 24 février 1601 - 25 février 1603
  • Pietro (Sacco) De Franchi : 26 février 1603 - 27 février 1605
  • Luca (De Castro) Grimaldi : 1º mars 1605 - 2 mars 1607
  • Silvestro Invrea : 3 mars 1607 - 17 mars 1607
  • Gerolamo Assereto : 22 mars 1607 - 23 mars 1609
  • Agostino Luciani Pinello : 1º avril 1609 - 2 avril 1611
  • Alessandro Longo Giustiniani : 6 avril 1611 - 6 avril 1613
  • Tomaso Spinola : 21 avril 1613 - 21 avril 1615
  • Bernardo Clavarezza : 25 avril 1615 - 25 avril 1617
  • Giovanni Giacomo (Tartaro) Imperiale : 25 avril 1617 - 29 avril 1619
  • Pietro Durazzo : 2 mai 1619 - 2 mai 1621
  • Ambrogio Doria : 4 mai 1621 - 12 juin 1621 (mort durant sa charge)
  • Giorgio Centurione : 22 juin 1621 - 22 juin 1623
  • Federico De Franchi : 25 juin 1623 - 16 juin 1625
  • Giacomo Lomellini : 16 juin 1625 - 25 juin 1627
  • Giovanni Luca Chiavari : 28 juin 1627 - 28 juin 1629
  • Andrea Spinola : 26 juin 1629 - 26 juin 1631
  • Leonardo Della Torre : 30 juin 1631 - 30 juin 1633
  • Giovanni Stefano Doria : 5 juillet 1633 - 5 juillet 1635
  • Gian Francesco I Brignole : 11 juillet 1635 - 11 juillet 1637
  • Agostino Pallavicini : 13 juillet 1637 - 13 juillet 1639
  • Giovanni Battista Durazzo : 28 juillet 1639 - 28 juillet 1641
  • Giovanni Agostino De Marini : 14 août 1641 - 19 juin 1642 (mort durant sa charge)
  • Giovanni Battista Lercari :4 juillet 1642 - 4 juillet 1644
  • Luca Giustiniani : 21 juillet 1644 - 21 juillet 1646
  • Giovanni Battista Lomellini : 24 juillet 1646 - 24 juillet 1648
  • Giacomo (Toso) De Franchi : 1º août 1648 - 1º août 1650

de 1650 à 1699

  • Agostino Centurione : 23 août 1650 - 23 août 1652
  • Gerolamo De Franchi : 8 septembre 1652 - 8 septembre 1654
  • Alessandro Spinola : 9 octobre 1654 - 9 octobre 1656
  • Giulio Sauli : 12 octobre 1656 - 12 octobre 1658
  • Giovani Battista Centurione : 15 octobre 1658 - 15 octobre 1660
  • Gian Bernardo Frugoni : 28 octobre 1660 - 22 mars 1661 (mort durant sa charge)
  • Antoniotto Invrea : 28 mars 1661 - 29 mars 1663
  • Stefano De Mari : 13 avril 1663 - 12 avril 1665
  • Cesare Durazzo : 18 avril 1665 - 18 avril 1667
  • Cesare Gentile : 10 mai 1667 - 10 mai 1669
  • Francesco Garbarino : 18 juin 1669 - 18 juin 1671
  • Alessandro Grimaldi : 27 juin 1671 - 27 juin 1673
  • Agostino Saluzzo : 5 juillet 1673 - 4 juillet 1675
  • Antonio Da Passano : 11 juillet 1675 - 11 juillet 1677
  • Giannettino Odone : 16 juillet 1677 - 16 juillet 1679
  • Agostino Spinola : 29 juillet 1679 - 29 juillet 1681
  • Luca Maria Invrea : 13 août 1681 - 13 août 1683
  • Francesco Maria Lercari Imperiale : 18 août 1683 - 18 août 1685
  • Pietro Durazzo : 23 août 1685 - 23 août 1687
  • Luca Spinola : 27 août 1687 - 27 août 1689
  • Oberto Della Torre : 31 août 1689 - 1º septembre 1691
  • Giovanni Battista Cattaneo : 4 septembre 1691 - 5 septembre 1693
  • Francesco Invrea : 9 septembre 1693 - 9 septembre 1695
  • Bendinelli Negrone : 16 septembre 1695 - 16 septembre 1697
  • Francesco Maria Sauli : 19 septembre 1697 - 26 mai 1699 (mort durant sa charge)

de 1699 à 1750

  • Girolamo De Mari : 3 juin 1699 - 3 juin 1701
  • Federico De Franchi : 7 juin 1701 - 7 juin 1703
  • Antonio Cebà Grimaldi : 1º août 1703 - 1º août 1705
  • Stefano Onorato Ferreti : 22 août 1705 - 22 août 1707
  • Domenico Maria De Mari : 9 septembre 1707 - 9 septembre 1709
  • Vincenzo Durazzo : 14 septembre 1709 - 14 septembre 1711
  • Francesco Maria Imperiale : 22 septembre 1711 - 22 septembre 1713
  • Giovanni Antonio Giustiniani : 22 septembre 1713 - 22 septembre 1715
  • Lorenzo Centurione : 26 septembre 1715 - 26 septembre 1717
  • Benedetto Viale : 30 septembre 1717 - 30 septembre 1719
  • Ambrogio Imperiale : 4 octobre 1719 - 4 octobre 1721
  • Cesare De Franchi : 8 octobre 1721 - 8 octobre 1723
  • Domenico Negrone : 13 octobre 1723 - 13 octobre 1725
  • Gerolamo Veneroso : 18 janvier 1726 - 18 janvier 1728
  • Luca Grimaldi : 22 janvier 1728 - 22 janvier 1730
  • Francesco Maria Balbi : 20 janvier 1730 - 20 janvier 1732
  • Domenico Maria Spinola : 29 janvier 1732 - 29 janvier 1734
  • Stefano Durazzo : 3 février 1734 - 3 février 1736
  • Nicolò Cattaneo : 7 février 1736 - 7 février 1738
  • Costantini Balbi : 7 février 1738 - 7 février 1740
  • Nicolò Spinola : 16 février 1740 - 16 février 1742
  • Domenico Canevaro : 20 février 1742 - 20 février 1744
  • Lorenzo De Mari : 1º février 1744 - 1º février 1746
  • Gian Francesco II Brignole Sale : 3 mars 1746 - 3 mars 1748
  • Cesare Cattaneo Della Volta : 6 mars 1748 - 6 mars 1750

de 1750 à 1797

  • Agostino Viale : 10 mars 1750 - 10 mars 1752
  • Stefano Lomellini : 28 mars 1752 - 7 juin 1752 (abdica)
  • Giovanni Battista Grimaldi : 7 juin 1752 - 7 juin 1754
  • Gian Giacomo Veneroso : 23 juin 1754 - 23 juin 1756
  • Giovanni Giacomo Grimaldi : 22 juin 1756 - 22 juin 1758
  • Matteo Franzoni : 22 août 1758 - 22 août 1760
  • Agostino Lomellini : 22 septembre 1760 - 10 septembre 1762
  • Ridolfo-Emilio Brignole-Sale : 25 novembre 1762 - 25 novembre 1764
  • Francesco Maria Della Rovere : 29 janvier 1765 - 29 janvier 1767
  • Marcello Durazzo : 3 février 1767 - 3 février 1769
  • Giovanni Battista Negrone : 16 février 1769 - 16 février 1771
  • Giovanni Battista Cambiaso : 16 avril 1771 - 16 avril 1773
  • Ferdinando Spinola : 7 janvier 1773 - 9 janvier 1773
  • Pier Franco Grimaldi : 26 janvier 1773 - 26 janvier 1775
  • Brizio Giustiniani : 31 janvier 1775 - 31 janvier 1777
  • Giuseppe Lomellini : 4 février 1777 - 4 février 1779
  • Giacomo Maria Brignole : 4 mars 1779 - 4 mars 1781
  • Marco Antonio Gentile : 8 mars 1781 - 8 mars 1783
  • Giovanni Battista Ayroli : 6 mai 1783 - 6 mai 1785
  • Gian Carlo Pallavicino : 6 juin 1785 - 6 juin 1787
  • Raffaele Agostino De Ferrari : 4 juillet 1787 - 4 juillet 1789
  • Alerame Maria Pallavicini : 30 juillet 1789 - 30 juillet 1791
  • Michelangelo Cambiaso : 3 septembre 1791 - 3 septembre 1793
  • Giuseppe Maria Doria : 16 septembre 1793 - 16 septembre 1795
  • Giacomo Maria Brignole : 17 novembre 1795 - 17 novembre 1797 (le dernier doge, nommé pour la seconde fois)

Le Doge de la république ligurienne

  • Girolamo-Luigi Durazzo (1739-1809) est parfois considéré comme le dernier « doge de Gênes » de 1802 à 1805, mais c'est abusif : il ne fut pas « doge de la République de Gênes » (fonction existante de 1339 à 1797), mais fut « doge de la République ligurienne » (à Gênes) de 1802 à 1805, fonction qu'il fut le seul à avoir occupée.

1814-1815

  • Girolamo Serra : 26 avril 1814 - 7 janvier 1815, Presidente del Governo Provvisorio

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Doge de Gênes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Genes — Gênes Pour les articles homonymes, voir Gène (homonymie). Gênes La ville et le port …   Wikipédia en Français

  • doge — [ dɔʒ ] n. m. • 1552; it. doge, mot vénitien; lat. dux, ducis→ duc ♦ Hist. Chef électif de l ancienne république de Venise (ou de Gênes). Épouse du doge. ⇒ dogaresse. Le palais des Doges. Le Bucentaure, navire du doge. Loc. La Cité des Doges :… …   Encyclopédie Universelle

  • Gênes — Pour les articles homonymes, voir Gène (homonymie). Gênes …   Wikipédia en Français

  • Doge — Pour les articles homonymes, voir Doge (homonymie). Le doge était le premier magistrat de plusieurs républiques italiennes, particulièrement de Venise et Gênes …   Wikipédia en Français

  • Doge Brignole-Sale — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Doge Brignole Sale fait référence aux trois doges de la sérénissime république de Gênes issus de l illustre famille Brignole Sale : Gian Francesco I… …   Wikipédia en Français

  • GÊNES (RÉPUBLIQUE DE) — Genuensis , ergo mercator (Génois, donc marchand): le mot caractérise aussi l’histoire même de Gênes. Cette histoire est celle d’une communauté d’aventuriers et de marchands, quittant un sol ingrat pour créer, dès le XIIe siècle, une chaîne de… …   Encyclopédie Universelle

  • doge — DOGE. sub. m. On appelle ainsi le Chef de la République de Venise, et celui de la République de Gènes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • doge — (do j ) s. m. Chef de l ancienne république de Venise dont l autorité était plus nominale qu effective. •   L amour prête son nom à un nombre infini de commerces qu on lui attribue, et où il n a non plus de part que le doge à ce qui se fait à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DOGE — s. m. On appelait ainsi Le chef de la république de Venise, et Celui de la république de Gênes. Le doge de Venise, de Gênes. Le palais des doges …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DOGE — n. m. Anciennement, Chef de la république de Venise et Celui de la république de Gênes. Le palais des doges …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.