Dodécanèse

Dodécanèse

36° 22′ 23″ N 27° 13′ 05″ E / 36.373, 27.218

Nome du Dodécanèse
(el) Νομός Δωδεκανήσου
Carte du Dodécanèse
Administration
Pays Drapeau de Grèce Grèce
Périphérie Égée-Méridionale
Chef-lieu Rhodes
Code postal 85x xx
Code d’immatriculation KX, PO
Code ISO 3166-2 GR-81
Statistiques
Superficie 2 714 km² (18e)
Population 200 452 (2005) (12e)
Densité 73,9 hab./km² (14e)

Le Dodécanèse (en grec Δωδεκάνησα, ancien Dōdekánēsa, moderne Dodekánisa, en italien Dodecaneso, en turc Oniki Ada) est un archipel de la mer Égée regroupant plus de 160 îles et îlots, pour la plupart inhabités. Son nom signifie « douze (dōdeka) îles (nēsos) ».

Il forme un nome de la périphérie de l’Égée-Méridionale. Son chef-lieu est Rhodes, capitale de l’île de Rhodes.

Sommaire

Principales îles

Article détaillé : Liste des îles du Dodécanèse.
carte du Dodécanèse

Histoire

Introduction historique

L'histoire du Dodécanèse est d'autant plus complexe qu'elle se confond avec celle des Croisades, de l'Empire ottoman, de l'Italie et de la Seconde Guerre mondiale. En tant qu'archipel, le Dodécanèse n'est connu sous ce nom que depuis 1908, date à laquelle les douze îles décidèrent de s'unir pour lutter contre le gouvernement turc[1],[2].

Antiquité, période byzantine

Article connexe : Cibyrrhéotes.

Période latine

Après la prise de Constantinople par les croisés Latins (Français, Italiens, Espagnols) en 1204 au cours de la quatrième croisade, certaines îles furent disputées entre l'empire byzantin et les cités italiennes (Gênes, Venise) ou des aventuriers. A partir du début du XIVème siècle l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem s'installe dans le Dodécanèse.

L'Empire ottoman

L'expansion de l'empire ottoman se traduisit par la perte progressive du Dodécanèse. La domination latine ayant laissé de mauvais souvenirs aux populations, les Turcs ne furent pas mal accueillis au tout début de leur invasion. Ils laissaient même une relative autonomie aux territoires grecs (ce qui se traduisait parfois par de l'anarchie et du brigandage).

L'archipel ne rejoint pas les insurgés lors de la Guerre d'indépendance grecque en 1821, hormis l'île de Kassos dont les navires participèrent aux opérations en Crète et menèrent des opérations de course ; l'île fut cependant détruite par les Égyptiens en 1824 et se soumit. Le Dodécanèse demeura donc sous domination ottomane après l'indépendance.

Le Dodécanèse italien et la Seconde Guerre mondiale

Article détaillé : Dodécanèse italien.

En 1911, l'Italie engagea une guerre contre la Turquie, dans laquelle elle gagna, entre autres territoires, le Dodécanèse (1912), dont son armée avait chassé les Turcs.

Durant la Seconde Guerre mondiale, après la signature de l'Armistice de Cassibile entre les alliés et l'Italie en 1943, le Dodécanèse deviendra le théâtre d'opérations contre l'Allemagne qui avait occupé l'archipel après une campagne victorieuse (marquée par la Bataille de Léros), suite à la défection italienne.

Après la défaite nazie, l'archipel fut administré par les Britanniques, jusqu'à ce que son sort soit scellé lors du Traité de Paris en 1947, durant lequel l'Italie le céda à la Grèce.

Notes

  1. Larousse encyclopédique, vol. IV, p. 3330.
  2. Dictionnaire encyclopédique d'Histoire de Michel Mourre, vol. X, p. 4836 pour Venise et les croisades, vol. IV, p. 2124 pour l'Empire Ottoman, l'Italie et la Seconde guerre mondiale.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dodécanèse de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»