Dodge Charger


Dodge Charger
Dodge Charger 1969

La Dodge Charger est un produit « Chrysler » arrivé sur le marché en 1966 sous la marque Dodge. Muscle car rivale des Ford Mustang, elle est aujourd'hui considérée comme un classique de l'automobile et une référence.

Sommaire

Historique

Son esthétique est osée et son intérieur révolutionnaire ; les sièges arrières sont du type-baquet et peuvent se replier vers l'avant pour augmenter l'espace-cargo. Dès la première année-modèle (1966), et jusqu'en 1971, la Charger peut être équipée d'un moteur digne de sa réputation ; le V8 HEMI 426 pouce cubiques (7 litres) délivrant 425 chevaux à 5 000 tr/min et 67,8 mkg de couple à 4 000 tr/min lui permettant de passer de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes, ce qui en fera une candidate sérieuse pour les courses d'accélérations.

Les modèles les plus recherchés sont les 67 équipés du fameux HEMI : le millésime 1968, classique forme de bouteille de Coca-Cola avec phares cachés et doubles feux arrière ronds (rappelant une certaine Corvette). Le modèle de 1969 avec la calandre divisée et les feux de freinage stylisés. Celui de 1970, avec la calandre au contour chromé proéminent toujours avec des feux de freinage stylisés.

La Charger 1968 a été rendue célèbre par sa présence (en compagnie de la Ford Mustang fastback de Steve McQueen) dans le fameux polar urbain Bullitt, de Peter Yates. Elle est le véhicule des « méchants » au cours de la poursuite légendaire dans les rues de San Francisco. Dans sa livrée noire, elle est devenue le symbole de la muscle car démoniaque, sauvage et dangereuse.

Le modèle 1969 a été popularisé par la série comique The Dukes of Hazzard (Shérif, fais-moi peur !), dans laquelle de jeunes sudistes insouciants s'amusent à narguer les forces de l'ordre corrompues avec leur Charger orange, dont le toit est flanqué d'un drapeau confédéré accompagné de la mention « General Lee ».

La Dodge Charger 1970 a eu son heure de gloire dans le film Fast and Furious (2001), où elle apparaît au milieu de modèles tuning plus récents. On la verra également dans le film Fast and Furious 4 et Fast and Furious 5.

Dodge Charger Daytona 1969

Mais c'est les modèles « oiseaux » de 1969 qui sont les plus prisés ; les Charger Daytona 1969. Leur histoire est aussi passionnante que la voiture elle-même. Pour lutter contre les Ford en Nascar, Dodge a falsifié l'aérodynamisme en allongeant le nez par l'ajout d'un « bec » et changé la lunette-en-retrait par une lunette affleurante. On a aussi amélioré la stabilité à haute vitesse en lui ajoutant un aileron fonctionnel sur le coffre arrière. Pour l'homologation Nascar, Dodge avait besoin de mettre sur le marché un quota de voitures (Nascar est une série opposant des véhicules calqués sur des voitures de série). Mais sur la voiture de série, l'aileron empêchait l'ouverture du coffre, on contournera le problème avec un aileron très élevé. Cet aileron créait une turbulence à haute vitesse avec un son caractéristique qui augmentait considérablement l'ivresse de la vitesse. Un nombre très limité de ces Charger Daytona quittera les usines. Certaines ont couru dans des courses d'amateurs, d'autres ont été dépouillées de leur bec brisé en garant le véhicule, si elles n'ont tout simplement pas été « banalisées » car la lunette affleurante est unique à ce modèle et les pièces de remplacement impossibles à trouver.

Au fil des années, la Charger a évolué jusqu'à se métamorphoser en un gros coupé sport pataud en 1975 que les inconditionnels tendent à renier. Le constructeur a contribué à la détérioration de l'image du véhicule en nommant « Charger » à partir de 1983 une Omni gonflée dont le moteur est un simple quatre-cylindres en ligne. Le modèle n'en avait pas moins des caractéristiques de conduite impressionnantes en raison de sa traction avant.

En 1978, la Dodge Charger cesse d'être produite, jusqu'en 2006, année de sortie d'un nouveau modèle de la Charger, fondé sur la plate-forme LX (Chrysler3102 0, Dodge Magnum) et disponible en berline quatre-portes seulement. En version R/T (munie d'un moteur V8 de 5,7 litres 375 ch), elle est la réincarnation du muscle car au comportement routier sans reproche et aux hautes performances. Dodge a aussi mis sur le marché une version 6,1 litres 425 ch, la Charger SRT8.

Filmographie

Jeux vidéo

Bibliographie

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dodge Charger de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dodge Charger — Dodge Charger …   Википедия

  • Dodge Charger — ist die Bezeichnung mehrerer Pkw Modelle des US amerikanischen Automobilherstellers Dodge. Die ersten Modelle gehörten zur Sparte der Muscle Cars und zählen bis heute zu den beliebtesten klassischen US Fahrzeugmodellen. In den achtziger Jahren… …   Deutsch Wikipedia

  • Dodge charger — Saltar a navegación, búsqueda Dodge Charger Otros nombres Dodge Charger Fabricante Dodge …   Wikipedia Español

  • Dodge Charger (LX) — Dodge Dodge Charger Charger Hersteller: Chrysler Corporation Produktionszeitraum: seit 200 …   Deutsch Wikipedia

  • Dodge Charger — Saltar a navegación, búsqueda 1969 Dodge Charger …   Wikipedia Español

  • Dodge Charger (LX) — This article is about the current LX platform Charger. For other cars with that name, see Dodge Charger. Dodge Charger Manufacturer DaimlerChrysler (2006–2007) Chrysler LLC/Chrysler Group LLC (2007–present) …   Wikipedia

  • Dodge Charger — 2011 Dodge Charger 1969 …   Wikipedia

  • Dodge charger — …   Википедия

  • Dodge Charger (Muscle Car) — Dodge Charger Hersteller: Chrysler Corporation Produktionszeitraum: 1966–1978 Klasse: Muscle Car bzw. Personal Luxury Car Karosserieversionen: Coupé, drei Türen Vorgängermodell: keines …   Deutsch Wikipedia

  • Dodge Charger (Omni) — Dodge 1987er Dodge Charger Shelby Edition Charger Hersteller: Chrysler Corporation Produktionszeitraum …   Deutsch Wikipedia