Dodecanese


Dodecanese

Dodécanèse

Nome du Dodécanèse
Νομός Δωδεκανήσου
Carte du Dodécanèse
Statistiques
Périphérie Égée-Méridionale
Chef-lieu Rhodes
Superficie (km²) 2 714 (18e)
Population 200 452 (2005) (12e)
Densité de pop. (h./km²) 73,9 (14e)
Code postal 85x xx
Code d’immatriculation KX, PO
Code ISO 3166-2 GR-81
Site internet

Le Dodécanèse (en grec Δωδεκάνησα, ancien Dōdekánēsa, moderne Dodekánisa, en italien Dodecaneso, en turc Oniki Ada) est un archipel de la mer Égée regroupant plus de 160 îles et îlots, pour la plupart inhabités. Son nom signifie « douze (dōdeka) îles (nēsos) ».

Il forme un nome de la périphérie de l’Égée-Méridionale. Son chef-lieu est Rhodes, capitale de l’île de Rhodes.

Sommaire

Principales îles

Les douze principales îles ayant donné leur nom à l'ensemble sont :

Le Dodécanèse est constitué au total de 164 îles et îlots distincts dont 26 sont inhabités. Parmi les îles les plus importantes se trouvent :

  • Adelfoi
  • Agathonisi
  • Agioi Theodoroi Halkis
  • Agreloussa
  • Alimia
  • Antitilos
  • Anydros Patmou
  • Arefoussa
  • Arhangelos
  • Arkoi
  • Armathia
  • Astakida
  • Astypalée
  • Chalki
  • Faradonesia
  • Farmakonisi
  • Fokionissia
  • Fragos
  • Gaidourosnissi Tilou
  • Glaros Kinarou
  • Gyali
  • Halavra
  • Hiliomodi Patmou
  • Hondro
  • Htenies
  • Imia
  • Rho
  • Kalavros Kalymnou
  • Kalolimnos
  • Kalovolos
  • Kalymnos
  • Kamilonisi
  • Kandeloussa
  • Karavolas Rodhou
  • Karpathos
  • Kasos
  • Kastellorizo
  • Kinaros
  • Kos
  • Koubelonisi
  • Kouloundros
  • Kouloura Leipson
  • Kounoupoi
  • Koutsomytis
  • Lipsi
  • Leros
  • Levitha
  • Makronisi Leipson
  • Makronissi Kasou
  • Makry Aspronisi Leipson
  • Makry Halkis
  • Marmaras
  • Mavra Levithas
  • Megalo Aspronisi Leipson
  • Megalo Glaronisi
  • Megalo Sofrano
  • Mesonisi Seirinas
  • Mikro Glaronisi
  • Mikro Sofrano
  • Nero
  • Nimos
  • Nissiros
  • Paheia Nisyrou
  • Patmos
  • Pergoussa
  • Piganoussa
  • Pitta
  • Plati Kasou
  • Plati Pserimou
  • Plati Symis
  • Pontikoussa
  • Prasonissi Rodhou
  • Prasouda
  • Pserimos
  • Rhodes
  • Safonidi
  • Saria
  • Seirina
  • Sesklio
  • Stroggyli Kastellorizou
  • Stroggyli
  • Strogulli Kritinias
  • Strogyli Kasou
  • Symi
  • Syrna
  • Telendos
  • Tilos
  • Tragonisi
  • Zafora

Histoire

Introduction historique

L'histoire du Dodécanèse est d'autant plus complexe qu'elle se confond avec celle des Croisades, celle de la République de Venise, celle de l'Empire ottoman, celle de l'Italie de Mussolini et celle de la Seconde Guerre mondiale. En tant qu'archipel, le Dodécanèse n'est connu sous ce nom que depuis 1908, date à laquelle les douze îles décidèrent de s'unir pour lutter contre le gouvernement turc.[1],[2]

La République de Venise et les croisades

Les îles du Dodécanèse firent partie de l'Empire byzantin jusqu'à la prise de Constantinople par les croisés vers 1204. Lorsque les barons français de la quatrième croisade (1201) demandèrent à la République de Venise de leur fournir du matériel pour leur expédition en Terre sainte, les Vénitiens acceptèrent (après mille tractations, avancées et reculades), à la condition que les croisés les aident à conquérir des territoires. Outre la Dalmatie, et Constantinople, la République se rendit maîtresse de la plupart des îles de la mer Égée, parmi lesquelles Rhodes, le Dodécanèse, mais aussi de grandes îles comme Lesbos et Chio.

L'Empire ottoman

Lorsque sa rivale Gênes eut reprit Constantinople, Venise décida de trahir son pacte avec l'Occident chrétien et elle fit alliance avec les Mamelouks, ce qui lui permit de reprendre certaines places que les Génois lui avaient enlevées (1386). Mais elle ne put éviter des guerres avec les Ottomans, du XVIe siècle au XVIIIe siècle, qui se traduisirent par la perte du Dodécanèse. La domination des Latins (Français, Italiens, Espagnols) ayant laissé de mauvais souvenirs aux populations, les Turcs ne furent pas mal accueillis au tout début de leur invasion. Ils laissaient même une relative autonomie aux territoires grecs (ce qui se traduisait parfois par de l'anarchie et du brigandage). Les premières révoltes importantes contre les Ottomans commencèrent au début du XIXe siècle, en particulier après le massacre de la population de Chio. Elles n'allaient plus cesser, alors que les puissances européennes accentuaient le désordre.[3]

Le Dodécanèse italien et la Seconde Guerre mondiale

En 1911, l'Italie engagea une guerre contre la Turquie, dans laquelle elle gagna, entre autres territoires, le Dodécanèse (1912), dont son armée avait chassé les Turcs.

Durant la Seconde Guerre mondiale, après la signature de l'Armistice de Cassibile entre les alliés et l'Italie en 1943, le Dodécanèse deviendra le théatre d'opérations contre l'Allemagne qui avait investie l'archipel lors d'une campagne victorieuse (marquée par la Bataille de Léros), suite à la défection italienne.

Après la défaite nazie, l'archipel fut administré par les britanniques, jusqu'à ce que son sort soit scellé lors du Traité de Paris en 1947, durant lequel l'Italie le cèda à la Grèce.

Notes

  1. Larousse encylopédique, vol. IV, p. 3330.
  2. Dictionnaire encyclopédique d'Histoire de Michel Mourre, vol. X, p. 4836 pour Venise et les croisades, vol. IV, p. 2124 pour l'Empire Ottoman, l'Italie et la Seconde guerre mondiale.
  3. voir Histoire de la Grèce aux XIXe et XXe siècles
Drapeau de la Grèce Les 54 nomes (ou préfectures) de la Grèce Drapeau de la Grèce

Achaïe · Arcadie · Argolide · Arta · Athènes · Attique de l’Ouest · Attique de l’Est · Béotie · La Canée · Céphalonie et Ithaque · Chalcidique · Chios · Corfou · Cyclades · Corinthie · Dodécanèse · Dráma · Élide · Étolie-Acarnanie · Eubée · Eurytanie · Évros · Flórina · Grevena · Héraklion · Ioannina · Imathie · Karditsa · Kastoria · Kavala · Kozani · Kilkís · Laconie · Larissa · Lassithi · Le Pirée · Lesbos · Leucade · Magnésie · Messénie · Pella · Phocide · Phthiotide · Piérie · Préveza · Réthymnon · Rhodope · Samos · Serrès · Thesprotie · Thessalonique · Trikala · Xánthi · Zakynthos
région autonome : République monastique du Mont Athos

  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Dod%C3%A9can%C3%A8se ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dodecanese de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dodecanese — Νομός Δωδεκανήσου   Former prefecture   Location of Dodecanese in Greece …   Wikipedia

  • Dodécanèse — archipel de la mer égée (comprenant douze îles, notam. Cos et Pátmos) et nome de Grèce; 2 705 km²; 162 430 hab.; ch. l. Rhodes. Ces îles, turques depuis 1522, conquises par l Italie en 1912, furent attribuées à la Grèce en 1947 (traité de Paris) …   Encyclopédie Universelle

  • Dodecanese — [do dek΄ə nēz′, do dek′ənēs′] group of Greek islands in the Aegean, off the SW coast of Turkey: 1,048 sq mi (2,714 sq km); pop. 163,000 Dodecanesian [do dek′ənē′zhən, do dek′əshən] adj., n …   English World dictionary

  • Dodécanèse — 36° 22′ 23″ N 27° 13′ 05″ E / 36.373, 27.218 …   Wikipédia en Français

  • Dodecanese — /doh dek euh nees , neez , doh dek euh /, n. a group of 12 Greek islands in the Aegean, off the SW coast of Turkey: belonged to Italy 1911 45. 121,017; 1035 sq. mi. (2680 sq. km). * * * ▪ islands and department, Greece Modern Greek… …   Universalium

  • Dodecanese — geographical name islands Greece in the SE Aegean comprising the Southern Sporades S of Ikaria & Samos; belonged to Italy 1923 47 area 486 square miles (1264 square kilometers), population 162,439 see Rhodes • Dodecanesian adjective or noun …   New Collegiate Dictionary

  • Dodecanese — noun An island chain consisting of twelve main islands including Rhodes, its capital …   Wiktionary

  • Dodecanese —  Chain of twelve Greek islands, including Rhodes and Kos …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Dodecanese — isl. group, Aegean Sea; a dept. of Greece; 1,036 sq. mi.; pop. 120,000; cap. Rhodes …   Webster's Gazetteer

  • Dodecanese — n. group of 12 Greek islands in the Aegean Sea off the southwest coast of Turkey …   English contemporary dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.