Doboj


Doboj
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doboj (homonymie).

44° 44′ 05″ N 18° 05′ 16″ E / 44.7347, 18.0878

Doboj
Добој
Blason de Doboj
Héraldique

Vue générale de la Čaršija de Doboj
Vue générale de la Čaršija de Doboj
Administration
Pays Drapeau de Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la république serbe de Bosnie République serbe de Bosnie
Municipalité Doboj
Code postal 74 000
Maire Obren Petrović (SDS)
2008-2012
Géographie
Coordonnées 44° 44′ 05″ Nord
       18° 05′ 16″ Est
/ 44.7347, 18.0878
Altitude 146 m
Démographie
Population 27 498 hab. (1991)
Localisation
Bosnia and Herzegovina location map.svg
City locator 14.svg
Doboj
Municipalité de Doboj
Administration
Maire Obren Petrović (SDS)
2008-2012
Géographie
Superficie 81 390 ha = 813,9 km2
Démographie
Population 102 549 hab. (1991)
Densité 126 hab./km2
Internet
Site de la ville Site officiel de la municipalité

Doboj (en serbe cyrillique : Добој) est une ville et une municipalité de Bosnie-Herzégovine. Elles sont situées dans la République serbe de Bosnie. Au recensement de 1991, la ville comptait 27 498 habitants et la municipalité 102 549[1]. En 2010, la population de la ville était estimée à 31 376 habitants[2].

Doboj constitue le nœud ferroviaire majeur du pays et accueille en conséquence le siège des Chemins de Fer de la République Serbe ainsi que celui de la Corporation des Chemins de Fer de Bosnie-Herzégovine.

Sommaire

Géographie

Histoire

La première mention d'un campement date de 1415, en l'occurrence dans une Charte adressée par la République de Raguse (auj. Dubrovnik en Croatie) à l'empereur hongrois Sigismond. Cependant, de nombreux artefacts et objets trouvés lors de fouilles, conservés au Musée National de Bosnie-Herzégovine à Sarajevo et au Musée régional de Doboj, confirment une présence humaine dans la région dès l'Âge de la pierre, ainsi que l'existence d'un camp armé romain (Castrum) tout comme d'une agglomération civile (Canabea) datant du Ier siècle de notre ère. Après l'arrivée des Slaves au VIe siècle, elle devint partie intégrante du banat d'Usora, associé parfois à la province voisine de Soli dans certains documents médiévaux, c'est-à-dire Usora et Soli.

La forteresse de Doboj

La Forteresse de Doboj, érigée au début du XIIIe siècle et agrandie en 1415, tomba aux mains des Ottomans en 1476, pour être de nouveau étendue en 1490. Elle constitua un obstacle important pour les envahisseurs venus du nord, en l'occurrence les Hongrois, puis les Autrichiens et les Allemands. La forteresse fut initialement construite mélangeant les styles gothique (tours) et roman (fenêtres). En août 1415, Doboj fut le théâtre d'une bataille majeure opposant Hongrois à une coalition bosno-turque. L'armée hongroise y subit une lourde défaite. En tant que place forte à la frontière du Royaume de Bosnie et de la Hongrie, elle fut fréquemment attaquée (18 assauts officiellement consignés) durant les guerres ayant opposé l'Autriche à l'Empire ottoman, avant d'entrer dans les possessions des Habsbourgs en 1878.

Pendant la Première Guerre mondiale, Doboj fut le site du plus grand camp de concentration austro-hongrois destiné aux Serbes. Les statistiques officielles dénombrent, entre le 27 décembre 1915 et le 5 juillet 1917, le nombre suivant de prisonniers ayant transité par le camp : 16 673 hommes de Bosnie-Herzégovine (principalement d'origine serbe), 16 996 femmes et enfants de Bosnie-Herzégovine (principalement d'origine serbe), 9 172 soldats et civils (hommes, femmes, enfants confondus) du Royaume de Serbie, 2 950 soldats et civils du royaume du Monténégro, soit un total de 45 791 personnes. En février 1916, les autorités commencèrent à évacuer les prisonniers vers d'autres camps. Les Serbes de Bosnie furent envoyés principalement vers Győr (Sopronyek, Šopronjek/Шопроњек). La plupart des internés étaient des familles entières originaires des régions frontalières de l'est de la Bosnie-Herzégovine. Plus de 5 000 familles distinctes auraient été déracinées de leur foyers, dans le seul district de Sarajevo, en Bosnie orientale, et voisin du Royaume de Serbie-Monténégro. Le lauréat du Prix Nobel de littérature, Ivo Andrić, fut également l'un des prisonniers du camp.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Doboj fut un important site du mouvement de résistance des Partisans. Du soulèvement initial en août 1941 jusqu'à la fin de la guerre, la brigade des partisans d'Ozren (montagne située au sud-est de la ville), a mené de nombreuses opérations de diversion contre l'occupant, parmi les premières dans le pays. La ville fit libérée le 17 avril 1945.

Localités de la municipalité de Doboj

Localisation de la municipalité de Doboj en Bosnie-Herzégovine

En 1991, la municipalité de Doboj comptait 73 localités :

Après la guerre de Bosnie-Herzégovine et à la suite des accords de Dayton, les villages de Brijesnica Mala, Brijesnica Velika et Klokotnica ainsi que des parties de Lukavica Rijeka et de Stanić Rijeka ont été intégrés à la municipalité nouvellement formée de Doboj Istok. Les villages de Matuzići et Mravići ont été réunis pour former la municipalité de Doboj Jug. Les villages d'Alibegovci et Ularice ainsi qu'une partie de Makljenovac ont été intégrés dans la municipalité d'Usora nouvellement formée. Ces trois municipalités ont été rattachées à la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Parallèlement, la communauté locale de Boljanić qui, jusqu'à la guerre, faisait partie de la municipalité de Gračanica, dans le canton de Tuzla, a été rattachée à la municipalité de Doboj. Les villages de Donja Paklenica, Gornja Paklenica, Osojnica, Rječica Donja, Rječica Gornja, Striježevica et Trbuk, qui faisaient partie de la municipalité de Maglaj ont également été rattachés à la municipalité de Doboj.

À la suite de ces changements, la municipalité de Doboj, intégrée à la République serbe de Bosnie, compte actuellement 74 localités :

Démographie

Ville

Répartition de la population dans la ville (1991)

Nationalité Nombre %
Musulmans 11 154 40,56
Serbes 8 011 29,13
Yougoslaves 4 365 15,87
Croates 2 714 9,86
Inconnus/Autres 1 254 4,56

Municipalité

Évolution historique de la population dans la municipalité

Évolution démographique
1971 1981 1991
88 985 99 548 102 549

Répartition de la population dans la municipalité (1991)

En 1991, sur un total de 102 549 habitants, la population se répartissait de la manière suivante[1] :

Nationalité Nombre %
Musulmans 41 164 40,14
Serbes 39 820 38,83
Croates 13 264 12,93
Yougoslaves 5 765 5,62
Inconnus/Autres 2 536 2,48

Politique

Économie

Notes et références

  1. a et b (bs)(hr)(sr)[PDF] Recensement par communautés locales sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistique. Consulté le 11 octobre 2010
  2. (fr) Doboj sur http://gazetteer.de, World Gazetteer. Consulté le 4 août 2011

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Doboj de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Doboj — Добој The City on Three Rivers …   Wikipedia

  • Doboj — Saltar a navegación, búsqueda Doboj Добој Archivo:Grb Doboj.jpg Sello …   Wikipedia Español

  • Doboj — Добој …   Deutsch Wikipedia

  • Doboj — Doboj, Stadt im bosn. Kreis Banjaluka, Knotenpunkt der Eisenbahnen Brod Sarajevo und D. Simin Han, liegt an den Ausläufern der Krnin Planina am linken Bosna Ufer, gegenüber der Sprečamündung, hat 3 Moscheen und eine griechisch oriental. Kirche,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Dòboj — m grad u S Bosni na utoku Spreče u Bosnu, BiH …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Doboj — Dòboj m DEFINICIJA grad u S Bosni na utoku Spreče u Bosnu, 28.000 stan …   Hrvatski jezični portal

  • Doboj — Original name in latin Doboj Name in other language Doboj, Dobojus, doboi, duo bo yi, dwbwj, Добой, Добој State code BA Continent/City Europe/Sarajevo longitude 44.73179 latitude 18.08698 altitude 144 Population 27235 Date 2012 05 06 …   Cities with a population over 1000 database

  • Doboj — Sp Dòbojus Ap Doboj L Bosnija ir Hercegovina …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Doboj South — Добој Југ   Municipality   Location of Doboj South within Bosnia and Herzegovina …   Wikipedia

  • Doboj massacre — Doboj municipality The Doboj massacre refers to war crimes, including murder, wanton destruction and ethnic cleansing, committed against Bosniaks and Croats in the Doboj area by the Yugoslav People s Army and Serb paramilitary units from April… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.