Direction de l'administration de la Police nationale

Direction de l'administration de la Police nationale

Direction de l'administration de la Police nationale

La Direction de l'administration de la Police nationale (DAPN) compte environ huit cents fonctionnaires de tous grades qui assurent la gestion des moyens financiers, matériels et humains mis à la disposition de la Police nationale française.

Sommaire

Rôle

Elle s'appuie sur un réseau de secrétariats généraux pour l'administration de la police (SGAP) en France et de services administratifs et techniques de la police nationale (SATPN) pour les départements et territoires d'outre-mer, afin d'évaluer les besoins des fonctionnaires et de mettre en œuvre les moyens pour les satisfaire.

Missions

Elle est chargée du recrutement, de la formation et de la gestion des carrières des policiers. Elle gère les programmes immobiliers, déploie les projets de fichiers informatiques et les programmes de systèmes de commandement, de télécommunication, et met en œuvre les programmes de recherche technologique de la police. De plus, elle assure l'accompagnement social et l'assistance individuelle et collective des fonctionnaires. Enfin, elle conduit des projets de recherche et de développement de technologies et de matériels propres à la police.

Organisation

La Direction de l'administration de la Police nationale (DAPN) gère les ressources humaines, budgétaires, logistiques, technologiques de la Police nationale et notamment, elle :

  • est chargée des relations sociales et du dialogue social ;
  • initie et élabore les réformes structurelles et statutaires de la Police nationale ;
  • assure l'emploi des ressources humaines (recrutement, gestion des carrières, relations sociales) ;
  • gère les crédits de fonctionnement de la Police nationale en organisant une déconcentration maximale de ses crédits ;
  • recense les besoins nécessaires à l'équipement et au fonctionnement des services de police et répartit les moyens financiers et les matériels correspondants ;
  • prépare et suit l'exécution des décisions concernant les programmes immobiliers, informatiques et les moyens de communication de la Police nationale ;
  • définit les politiques en matière de logement et de petite enfance au profit de l'ensemble des fonctionnaires du ministère et pilote les mesures d'action sociale individuelles au profit des personnels de la police nationale ;
  • conduit les programmes de développement des grands systèmes d'information, expertise les nouveaux équipements, participe aux programmes de recherche et développement et assure la veille technologique de la Police nationale dans le cadre national et européen.

La DAPN possède des implantations à Paris, Lognes, Limoges, le Chesnay et Clermont-Ferrand.

Elle se compose d'un cabinet, de quatre sous-directions et d'un service :

  • La sous-direction de l'administration générale et des finances : affaires juridiques et statutaires, budgets, rémunérations et régimes indemnitaires, marchés publics, mission immobilière, pilotage de la performance, application de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) ;
  • La sous-direction des ressources humaines : recrutement et gestion des personnels actifs, administratifs, techniques, scientifiques et contractuels, affaires disciplinaires, promotion des carrières, coordination et animation du réseau des délégations régionales au recrutement et à la formation (DRRF), service médical, réserve civile ;
  • La sous-direction de l'action sociale : politique du logement, politique de la petite enfance, relations avec les associations et mutuelles de la police, aides sociales individuelles ou collectives, hygiène et sécurité, soutien psychologique opérationnel ;
  • La sous-direction de la logistique : gestion du parc automobile, acquisition des effets d'habillement ainsi que des moyens de protection individuels et collectifs des policiers (gilets pare-balles, armements etc.…). Elle dispose, en outre, d'un service délocalisé implanté à Limoges (87) : l'établissement central logistique de la police nationale (E.C.L.P.N.) comprenant l'atelier central automobile (ACA), le magasin central de la police nationale (M.C.P.N.) et le centre technique de l'armement (CTA) ;
  • Le service des technologies de la sécurité intérieure (STSI). Ce dernier service, fer de lance de la modernisation de la police nationale, a été créé en mai 2005. Il a pour mission première la maîtrise d'ouvrage des modernisations technologiques de la Police Nationale. Il assure ainsi le pilotage du système d'information de la Police nationale (les grands fichiers de police et les applications métier, architecture et cadre de cohérence technique) et la mise en oeuvre des outils informatiques d'aide à l'enquête ; le déploiement des programmes opérationnels de police ( modernisation des centres de commandement, réseau de radiocommunication ACROPOL, lecture automatique des plaques d'immatriculation) ; développement de partenariats et animation d'un réseau avec les entreprises, les centres de recherche et l'Union Européenne dans le domaine des technologies innovantes de sécurité. Le centre technique de la sécurité intérieure (CTSI) implanté au Chesnay (78) assure en outre des missions de recherche, d'expertise et d'essais pour la police et d'autres forces de sécurité. Le STSI a été chargé de préparer la loi de programmation de la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI) dans son volet de modernisation. Il assure ainsi la mise en place des différents plans nationaux de lutte contre la cybercriminalité ou le plan de police technique et scientifique de masse.

La DAPN est la tête de réseau des 8 secrétariats généraux pour l'administration de la police (SGAP) placés sous l'autorité des préfets des zones de défense ainsi que des 7 secrétariats administratifs et techniques de la police (S.A.T.P.) compétents, dans leur ressort territorial, pour la gestion des personnels, des finances et des moyens logistiques (immobilier, moyens divers de fonctionnement, habillement, armement, moyens mobiles).

La mission de soutien de la DAPN est fondamentale pour le bon fonctionnement de la Police nationale.

Prestataire de service à l'écoute des besoins et des attentes des opérationnels, cette direction développe une gestion budgétaire rigoureuse, une politique innovante de l'emploi des personnels et s'engage à garantir la qualité et la performance de ses matériels et ses équipements.

Directeur

Joël Fily, préfet, est actuellement le directeur de l'administration de la Police nationale.

  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Direction de l%27administration de la Police nationale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Direction de l'administration de la Police nationale de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»