Directeur d'hôpital en France


Directeur d'hôpital en France

Le directeur d'hôpital est le corps d'encadrement supérieur de la fonction publique hospitalière. Il est considéré comme un corps de haut fonctionnaire habituellement désigné sous le vocable "A+". Ces fonctionnaires occupent les emplois de direction des établissements publics de santé (hôpitaux publics) de plus de 250 lits. Leur statut est défini par le décret n° 2005-921 du 2 août 2005[1].

Les directeurs d'hôpital peuvent exercer des fonctions de chef d'établissement ou de directeur adjoint.

Ils constituent l'un des trois corps de direction de la fonction publique hospitalière avec les directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux (D3S ou DESSMS) qui dirigent principalement les hôpitaux locaux et les maisons de retraite et les directeurs des soins qui sont en charge de la politique paramédicale au sein des établissements de santé publics.

Le corps est constitué de deux grades (classe normale et hors classe).

Sommaire

Accès au corps des directeurs d'hôpital

L'accès au corps est sanctionné par la réussite à un concours organisé par le ministère de la santé. 90 postes étaient ouverts en 2006 et 2007 puis ce nombre a été réduit à 60 en 2008, 50 en 2009, 45 en 2010 et 40 en 2011. Le nombre de places offertes relève pour les deux tiers du concours externe (ouvert aux titulaires de l'un des diplômes exigés au concours d'entrée à l'ENA) et pour un tiers du concours interne (réservé aux fonctionnaires). Les lauréats du concours externe proviennent majoritairement d'un Institut d'études politiques (86% pour la promotion 2008-2010), mais aussi de l'École normale supérieure de Cachan ou des facultés de droit. Les élèves directeurs sont formés pendant vingt-sept mois à l'École des hautes études en santé publique (EHESP; auparavant ENSP) à Rennes. La formation comporte près d'un an de stages (dans des hôpitaux français et étrangers, en entreprise).

Le métier de directeur d'hôpital

En tant que chef d’établissement, président du directoire, le directeur d’hôpital a pour fonctions de conduire la politique générale de l’hôpital. Il assure la gestion de l'établissement et doit en tenir informé le conseil de surveillance. Il doit par ailleurs tenir compte des orientations définies par l’Agence régionale de santé. Le directeur engage sa responsabilité et celle de l’établissement dans tous les domaines touchant à l’organisation des services. Il exerce son autorité sur l'ensemble du personnel. Il est l'ordonnateur de l'état des prévisions de recettes et de dépenses. Il soumet au conseil de surveillance le projet d'établissement qui définit la stratégie de l'hôpital sur plusieurs années. Il est assisté d'un directoire et d'une équipe de direction et travaille en étroite collaboration avec le président de la commission médicale d'établissement (CME) qui représente le corps médical et est le vice-président du directoire.

En tant que directeur adjoint, il appartient à l'équipe de direction et se voit confier la responsabilité de services comme les ressources humaines, les affaires financières, les services économiques et logistiques, les travaux et équipements, les systèmes d’informations, la communication, la qualité, etc.

La carrière du directeur d'hôpital

A l'issue de la formation à l'EHESP, les élèves directeurs sont d'abord amenés à occuper des postes de directeur adjoint en centre hospitalier. Ils ont vocation à accéder, au cours de leur carrière, à des postes de chef d'établissement (directeur général).

La mobilité leur donne également accès aux métiers de la fonction publique d'État ou territoriale par la voie du détachement ou de l'intégration directe : sous-préfet, administrateur civil, administrateur territorial, conseiller de tribunal administratif et de cour administrative d'appel, conseiller de chambre régionale des comptes...

Les directeurs d'hôpital peuvent aussi devenir inspecteurs généraux des affaires sociales (IGAS) par le tour extérieur ou contrôleurs généraux des établissements de santé.

Ils peuvent également effectuer des périodes de disponibilité comme directeur de clinique privée.

La rémunération et les avantages

En contrepartie de leur participation aux gardes administratives garantissant la continuité du service public hospitalier, les directeurs d'hôpital sont logés par l'établissement qui les emploie[2]. La rémunération comprend le traitement indiciaire de droit commun de haut fonctionnaire et une prime dénommée "part fixe". A ce premier étage de rémunération, qui varie de 2 600 à 5000 euros (hors emplois fonctionnels), s'ajoute une "part variable" qui évolue annuellement, en fonction du grade détenu et du poste occupé, de 8 500 à 20 000 euros.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Directeur d'hôpital en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Directeur d'hopital — Directeur d hôpital en France En France, le directeur d hôpital[1] est un haut fonctionnaire appartenant à un corps de la fonction publique hospitalière. Appartenant à la catégorie A+, ce corps donne accès aux emplois de direction des… …   Wikipédia en Français

  • Directeur d'hôpital — en France En France, le directeur d hôpital[1] est un haut fonctionnaire appartenant à un corps de la fonction publique hospitalière. Appartenant à la catégorie A+, ce corps donne accès aux emplois de direction des établissements publics de santé …   Wikipédia en Français

  • Hopital local — Hôpital local Les hôpitaux locaux sont des héritiers des hôpitaux ruraux créés par l ordonnance n°58 1198 du 11 décembre 1958. Depuis la loi n°91 798 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière, les hôpitaux locaux sont des établissements… …   Wikipédia en Français

  • Hôpital Local — Les hôpitaux locaux sont des héritiers des hôpitaux ruraux créés par l ordonnance n°58 1198 du 11 décembre 1958. Depuis la loi n°91 798 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière, les hôpitaux locaux sont des établissements publics de santé… …   Wikipédia en Français

  • Hôpital, patients, santé et territoire — La loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, plus connue sous l expression « Hôpital, patients, santé et territoire », abrégée en HPST et dite aussi loi Bachelot, est une loi française… …   Wikipédia en Français

  • Hôpital local — Les hôpitaux locaux sont des héritiers des hôpitaux ruraux créés par l ordonnance n°58 1198 du 11 décembre 1958. Depuis la loi n°91 798 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière, les hôpitaux locaux sont des établissements publics de santé… …   Wikipédia en Français

  • Directeur d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux — Le directeur d établissements sanitaires, sociaux et medico sociaux (D3S ou DESSMS) appartient aux corps de direction de la Fonction publique hospitalière (A+). C est, avec le directeur des soins et le directeur d hôpital, l un des trois corps de …   Wikipédia en Français

  • HÔPITAL — Les hôpitaux possèdent une histoire s’étendant sur plus d’un millénaire; d’établissements d’assistance charitable, ils sont devenus les outils essentiels d’une politique de santé au bénéfice de la population dans son ensemble. Le progrès des… …   Encyclopédie Universelle

  • Hopital-sanatorium Sabourin — Hôpital sanatorium Sabourin Pour les articles homonymes, voir Sabourin. L hôpital sanatorium Sabourin en 2006, avant le début des travaux de restauration L Hôpital sanatorium Sabouri …   Wikipédia en Français

  • Hôpital-Sanatorium Sabourin — Pour les articles homonymes, voir Sabourin. L hôpital sanatorium Sabourin en 2006, avant le début des travaux de restauration L Hôpital sanatorium Sabouri …   Wikipédia en Français