Diplome


Diplome

Diplôme

Exemple de diplôme (le DESS)

Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d'un organisme officiel, conférant ou attestant d'un droit (patente, bulle), d'un titre (nobiliaire, professionnel), d'un honneur (décoration, prix) ou d'un grade (enseignement). Le terme parchemin est vieilli.

Sommaire

Histoire

Bien que l'habitude tende à disparaître il se présentait le plus souvent, jusqu'à la fin du XXe siècle, sous une forme imitant de façon moderne les brevets royaux et vieux titres nobiliaires (sans doute pour légitimer une nouvelle élite du mérite, à l'égal des anciennes, patrimoniales, censitaires ou du fait du Prince) ; d'où des cadres archaîques et compliqués.

Citation de Paul Valéry à propos du diplôme : « Je n'hésiterai jamais à le déclarer, le diplôme est l'ennemi de la culture. »

Dans le domaine professionnel et de l'enseignement

A ce titre, le diplôme certifie un niveau de connaissances (ou de compétences, pour les diplômes professionnels) que l'on reconnaît acquis, soit (le plus souvent) après des études et la réussite à un examen, soit par équivalence, notamment, en France, dans le cadre de la reconnaissance des acquis de l'expérience (VAE).

Pour en tirer partie pleinement, il doit être homologué par les autorités nationales compétentes, ce qui permet, en outre, certaines équivalences au niveau international.

On pourrait même penser que, juridiquement, c'est ce qui le différencie de la simple Attestation qui n'atteste généralement que d'un cursus, notamment lorsque l'établissement qui la délivre n'est pas habilité à la préparation d'un diplôme quelconque.

La frontière est toutefois mince, d'une part, parce que certaines attestations peuvent se présenter visuellement comme de vrais diplômes, d'autre part, parce que certains diplômes ont des intitulés variés, par exemple, attestation, certificat, etc., enfin parce qu'il arrive que pour des raisons techniques, le diplôme ne soit pas délivré de suite. C'est alors qu'une Attestation de réussite en tient lieu, jusqu'à l'échange éventuel avec le diplôme, lorsqu'il est enfin édité et réclamé.

Par ailleurs, certains établissements d'enseignement ont une telle réputation, nationale ou internationale, que les diplômes qu'ils délivrent se suffisent à eux-mêmes ; ce qui démontre que les diplômes valent surtout en fonction de leur notoriété chez les employeurs potentiels.

Cependant, la distinction prend tout son sens lorsque l'obtention de tel diplôme est une condition juridique, soit pour être admis à passer un concours administratif, soit à l'exercice d'une profession réglementée.

En France, depuis la réforme LMD, il semble qu'il faille faire une distinction entre les grades (baccalauréat, licence, master, doctorat) et les diplômes qui en sont la déclinaison.

Diplômes Universitaires Britanniques

Les diplômes universitaires britanniques équivalents à la licence française s'appellent "BA" pour Bachelor of Arts, et ce quelle que soit la matière étudiée. Au Royaume-Uni et dans une grande partie du Commonwealth, on utilise un système distinct de notes:

  • 1st est équivalent à "mention très bien"
  • 2:1 est équivalent à "mention bien"
  • 2:2 est équivalent à "mention assez bien"
  • 3rd est équivalent à "mention satisfaisant"

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « diplôme » sur le Wiktionnaire.

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Dipl%C3%B4me ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Diplome de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • diplôme — [ diplom ] n. m. • 1721; diplomat « décret » 1617; lat. diploma, mot gr. « papier plié en deux » 1 ♦ Hist. Pièce officielle établissant un droit, un privilège. ⇒ 1. acte, charte, patente. Diplôme impérial, royal. Déchiffrer de vieux diplômes,… …   Encyclopédie Universelle

  • diplômé — diplôme [ diplom ] n. m. • 1721; diplomat « décret » 1617; lat. diploma, mot gr. « papier plié en deux » 1 ♦ Hist. Pièce officielle établissant un droit, un privilège. ⇒ 1. acte, charte, patente. Diplôme impérial, royal. Déchiffrer de vieux… …   Encyclopédie Universelle

  • Diplômé — Diplôme Exemple de diplôme (le DESS) Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d un organisme officiel, conférant ou attestant d un droit (patente, bulle), d un… …   Wikipédia en Français

  • diplôme — 1. (di plô m ) s. m. 1°   Acte revêtu d une autorité convenable, par lequel on accorde à quelqu un quelque droit ou quelque privilége. Diplôme impérial, pontifical, etc. •   Presque tous ces seigneurs avaient des diplômes de vicaires du saint… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • diplôme — DIPLÔME. s. m. Charte, acte public. Un Diplôme de Charlemagne. Dans quelques États on appelle encore Diplôme, Les Lettres patentes du Souverain …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • diplômé — diplômé, ée (entrée créée par le supplément) (di plô mé, mée) adj. Qui a obtenu un diplôme. •   Le pétitionnaire demande que les nouveaux diplômés soient soumis à un stage de trois ans auprès de praticiens comptant au moins dix ans d exercice,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • diplôme — DIPLÔME: Signe de science. Ne prouve rien …   Dictionnaire des idées reçues

  • Diplôme — Le diplôme (du grec ancien : δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d un organisme officiel, conférant ou attestant d un droit (patente, bulle), d un titre (nobiliaire, professionnel),… …   Wikipédia en Français

  • DIPLÔME — s. m. Chartre, titre, acte public. On ne le dit guère que De chartres, d actes, de titres anciens émanés de princes ou de seigneurs, et relatifs à des privilèges, à des fondations, etc. Un diplôme de Charlemagne. DIPLÔME, se dit encore de L acte… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DIPLÔMÉ, ÉE — adj. Qui a obtenu un diplôme. Infirmière diplômée. Substantivement, Diplômé de l’école des Langues orientales …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.