Dieux Inférieurs


Dieux Inférieurs

Dieux inférieurs

Les dieux inférieurs ou divinités inférieures constituent la majorité du panthéon grec en raison de leur multiplicité et la variété de leurs caractères. Ils sont en effet presque exclusivement liés à des régions précises de la Grèce antique, d'où leur nombre. Elles sont le plus souvent dévolues à un lieu ou à la nature, par exemples les Hamadryades étaient les divinités des arbres, les Néréides de la mer ou encore les dieux fleuves comme Achéloos. Ces immortels sont peu connus et moins importants que leurs homologues olympiens, néanmoins leur rôle n'est pas à négliger. Les Hespérides sont celles qui gardent les pommes d'or qu'Héraclès doit voler, les Moires déroulent le fil de la vie, tandis que les Muses inspirent les arts. Ces divinités sont souvent les enfants des divinités olympiennes ou de d'autres divinités mineures et ont, entre elles, une parenté plus ou moins directe. Il faut, pour mieux les définir, comprendre la hiérarchie principale des dieux grecs.

Sommaire

Les Divinités Olympiennes (récapitulatif)

Toutes les divinités grecques ne sont pas considérées de la même façon, chacune appartenant à une catégorie plus ou moins importante.

Ainsi, les Olympiens figurent comme les dieux les plus respectés car disposant d'un pouvoir plus élevé que les autres. On leur attribue en effet la plupart des grands phénomènes naturels, mal connus, difficilement contrôlables et donc craints. Ils font partie de la première lignée de dieux, ceux qui affrontèrent les Titans (Titanomachie).On les compte au nombre de douze, mais quelques fois s'ajoute Dionysos.

Dieux courants et demi-dieux

Ces Olympiens ont une descendance très fournie, avec soit d'autres divinités (dont des Olympiens), soit des mortels. Les enfants issus des ces unions sont alors soit des dieux, soit des demi-dieux. Au final, l'importance du culte de ces deux derniers demeure sensiblement la même. Les Dieux descendants des Olympiens sont respectés car disposant eux-aussi de certains pouvoirs (mais moindre que ceux de leurs parents) et les demi-Dieux (ou Héros) accomplissent le plus souvent des efforts extraordinaires qui poussent à l'admiration et à l'idolâtrie. L'idolâtrie étant d'ailleurs renforcée par le caractère partiellement divin du Héros et aussi par le fait qu'il finit souvent par se diviniser au moment de sa mort.On retrouve ainsi Héraclès, fils de Zeus et d'Alcmène, Persée, lui aussi fils du roi des dieux et de Danaé ou encore Énée, fils de Vénus et d'Anchise.

Divinités inférieures

Cependant, parmi toutes les divinités existantes, la grande majorité est constituée de divinités inférieures. Ces dernières ont une aura peu importante et leur influence n'est que très souvent locale (dans une ville ou une région spécifique de la Grèce par exemple). Ces divinités inférieures sont des Nymphes, des Satyres ou encore des Centaures. Elles existent généralement pour personnifier une forêt, une rivière, un lac ou tout autre phénomène mineur. Elles n'ont donc souvent d'importance qu'aux yeux des habitants de sa région car elles n'affectent directement que ces derniers.

Néanmoins, certaines de ces divinités mineures peuvent devenir célèbres, notamment en fréquentant d'autres Dieux (Écho, Pan...).

Autres Divinités

Il est aussi à noter qu'il existe des divinités moins connues que les Olympiens, dieu ou demi-dieux classiques mais respectées dans toute la Grèce, telles que les Muses, les Moires, les Charites, les Érinyes ou encore Nemesis (on peut aussi considérer les Grées ou les Gorgones mais il s'agit plus de monstres divins, la notion d'adoration ou de respect reste donc ici relative).

Enfin, il ne faut pas amalgamer les divinités inférieures et les divinités primordiales. Ces dernières sont beaucoup plus importantes car à l'origine des dieux et de tous les éléments naturels nous entourant.

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque

Un culte particulier était voué à des divinités grecques mineures dans certaines régions et villages de la Grèce antique. De nos jours, ces divinités sont incorporées dans la mythologie grecque.

Divinités grecques mineures et leur correspondance latine

Divinités grecques Divinités latines
Charites Grâces
Éros Cupidon
Érinyes Furies
Moires Parques
Muses Camènes
Perséphone Proserpine
Satyres Faunes
Ce document provient de « Dieux inf%C3%A9rieurs ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dieux Inférieurs de Wikipédia en français (auteurs)