Dieter Wisliceny


Dieter Wisliceny

Dieter Wisliceny (13 janvier 19124 mai 1948) était un membre de l'organisation nazie des SS, et un exécutant clé de la « solution finale » durant la phase ultime de la Shoah. Intime d'Eichmann, il évoqua dans son témoignage une lettre d'Himmler ordonnant l'exécution de la dite « solution finale » et détenue par Eichmann.

Sommaire

Biographie

Il rejoignit le parti nazi en 1933 et la SS en 1934, atteignant le rang de Hauptsturmführer. C'est aussi en 1934 qu'il devint membre du SD, le service de renseignement de la SS, en même temps qu'Adolf Eichmann avec qui il devint intime[1], travaillant avec lui à Berlin de 1934 à 1937[1].

Tout comme Eichmann, il travailla au RSHA Amt IV B 4 chargé des « affaires juives ». Durant l'application de la « solution finale », son rôle était de réunir les Juifs de différentes communautés dans des ghettos puis de les expédier dans les camps d'extermination. Il fut actif en Grèce, en Hongrie et en Slovaquie.

Témoignage et procès

Le témoignage de Wisliceny fut important lors du procès de Nuremberg et celui-ci fut plus tard utilisé lors du procès d'Adolf Eichmann, jugé pour crimes de guerre en Israël en 1961. Wisliceny rapporta notamment qu'Eichmann lui avait montré une lettre, signée d'Himmler et datant d'avril 1942, évoquant explicitement la « solution finale » avec comme responsable le chef de la police de sécurité et du SD et l'Inspecteur des camps de concentration. Eichmann lui expliqua la signification de l'euphémisme, à savoir l'« extermination biologique » des Juifs, et qualifia la consigne en tant qu'« ordre du Führer »[1]. Il évoque aussi dans son témoignage les chambre à gaz comme moyen d'assassiner les Juifs[1].

Wisliceny fut extradé en Tchécoslovaquie en 1948 et il y fut jugé et condamné à la pendaison. Des nostalgiques du troisième Reich réussirent toutefois à le faire évader le 3 mars 1948. Il fut découvert quelques jours plus tard dans une auberge à une vingtaine de kilomètres de la prison en train de dîner avec ses complices d'évasion. L'aubergiste avait reconnu Wiscliceny sur des affiches signalant sa fuite. Il appela immédiatement la police qui fit arrêter l'ancien nazi. En voyant de loin arriver la police, il aurait dit selon l'aubergiste : « Mes amis, je lève mon verre à nos actes héroïques, à Hitler et au Reich. » Un mois plus tard, Dieter Wisliceny monta sur l'échafaud avec ces dernières paroles : « J'ai toujours agi pour le bien de mon pays et de mon peuple. Heil Hitler. »

Références

  1. a, b, c et d Affidavit of Dieter Wisliceny Source: Nazi Conspiracy and Aggression. Volume VIII. USGPO, Washington, 1946/pp.606-619. [This affidavit is substantially the same as the testimony given by Wisliceny on direct examination before the International Military Tribunal at Nurnberg, 3 January 1946.]

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dieter Wisliceny de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dieter Wisliceny — (13 January 1911 in Regulowken, now Możdżany, Giżycko County – 4 May 1948 in Bratislava) was a member of the Nazi SS, and a key executioner in the final phase of the Holocaust. Wisliceny studied theology without obtaining a degree. Joining the… …   Wikipedia

  • Dieter Wisliceny — (* 13. Januar 1911 in Regulowken, Amtsbezirk Borkenwalde im Landkreis Angerburg, Ostpreußen; † 27. Februar 1948 in Bratislava) war SS Hauptsturmführer (1940) und von 1940 bis 1944 „Beauftragter für jüdische Angelegenheiten“ für die Slowakei,… …   Deutsch Wikipedia

  • Dieter Wisliceny — Saltar a navegación, búsqueda Dietrich Wisliceny. Conocido como Dieter . Nacido el 13 de enero de 1911 en Regulowken, Kreis Angerburg, en Prusia Oriental. ejecutado en la horca el 27 de febrero de 1948, en Bratislava, Slovaquia. Oficial alemán… …   Wikipedia Español

  • Wisliceny — ist ein Familienname: Dieter Wisliceny (1912–1948), deutscher Offizier, zuletzt SS Hauptsturmführer; Beauftragter für jüdische Angelegenheiten der Slowakei, Ungarn und Griechenland (1940–1944) Günther Eberhardt Wisliceny (1912–1985), deutscher… …   Deutsch Wikipedia

  • WISLICENY, DIETER° — (1911–1948), German SS officer. Originally a journalist, he joined the SS in 1934 and also the SD, where he served in its headquarters in Berlin (see gestapo ). In 1936 he was appointed head of its Jewish subsection (II 112), but was transferred… …   Encyclopedia of Judaism

  • Wisliceny, Dieter — (1911–1948)    As a member of Adolf Eichmann’s staff, Wisliceny was responsible for the mass deportation of Jews from Slovakia, Greece, and Hungary. In 1931, he joined the Nazi Party and in 1934 joined both the Schutzstaffel (SS) and the… …   Historical dictionary of the Holocaust

  • Judenreferent — Judenberater, vordem auch Judenreferenten genannt, bildeten eine kleine Spezialisten Gruppe von Mitarbeitern Adolf Eichmanns im „Judenreferat“ des Reichssicherheitshauptamts (RSHA), die im von deutschen Truppen besetzten Ausland eingesetzt wurden …   Deutsch Wikipedia

  • Koretz — Zvi Koretz (griechisch Tsvi Kórets Τσβι Κόρετς, auch Tzevi Koretz buchstabiert; * 2. Juni 1884 in Rzeszów[1] ; † 3. Juni 1945 in Tröbitz)[2] war der Großrabbiner der jüdischen Gemeinde von Saloniki in Griechenland von 1933 bis 1945. In Galizien… …   Deutsch Wikipedia

  • Mohammad Amin al-Husayni — Infobox Politician (general) name = Mohammad Amin al Husayni title= Grand Mufti of Jerusalem term start=1921 term end=1948 predecessor=Kamil al Husayni successor=Husam Al din Jarallah title2=President of Supreme Muslim Council term start2=1922… …   Wikipedia

  • Haj Amin al-Husseini — al Husseini in 1929. Grand Mufti of Jerusalem In office 1921–1948 Preceded by …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.