Dhikr


Dhikr
Représentation d'artiste d'une pratique collective du Dhikr

Le dhikr (ou Zikr, arabe : ذِكْر [ḏikr], évocation ; mention, rappel, répétition rythmique (du nom de Dieu)), dans l'islam, désigne à la fois le souvenir de Dieu et la pratique qui avive ce souvenir[1]. Il est au cœur de la pratique du soufisme.

Sommaire

Dhikr dans le soufisme

Le Dhikr a une importance particulière dans le soufisme. Il y devient la « voie d'accès » privilégiée[1]. Le but est le renoncement au monde, en « vidant le cœur des préoccupations terrestres » pour mieux approcher Dieu et parvenir à l'anéantissement (fana')[1]. Pour ce faire, la pratique est codifiée : le rythme de la respiration et l'attitude sont des éléments susceptibles de soutenir la répétition du nom de Dieu (Allah, ou le nom du Prophète ou « l'un des 99 plus beaux noms divins », voire les attributs du Prophète, etc.) qui est au cœur de la méthode.

Il existe deux Dhikr, le solitaire et le collectif sans qu'il y ait d'opposition entre les deux[1], même si, selon certaines sources, les adeptes d’une pratique plutôt que de l’autre peuvent s’affronter ou se « tourner en dérision »[2]. Si la transe qui résulte de la pratique collective a souvent été perçue comme l'aboutissement recherché, par les observateurs, les initiés la considèrent comme n'étant pas le but à atteindre[1]. Il existerait donc un « Dhikr des privilégiés », comme expérience spirituelle intérieure, parfois mentionnés comme « Dhikr du cœur » ou « Dhikr de l'intime » (par opposition au « Dhikr de la langue », à haute voix) qui serait assez éloigné des pratiques hypnotiques du Dhikr collectif[1]. Il est fondé sur la conservation du sens du Dhikr au moment de sa pratique, de telle manière qu'il ne devienne pas une répétition routinière et distraite. L'intention (niyya) est alors essentielle pour le pratiquant afin qu'il soit préservé des distractions[1].

Le Dhikr s'accompagne souvent de l'usage d'une sorte de chapelet (مِسْبَحة [misbaḥa], misbaha; chapelet).

Les fondements dans le Coran

Cette pratique s'appuie sur plusieurs versets du Coran, dont  :

Ô vous qui croyez ! Invoquez souvent le nom de Dieu !
Louez le matin et soir.
Le Coran (XXXIII ; 41-42)
Invoque ton Seigneur quand tu oublies, et dis : « il se peut que mon Seigneur me dirige vers ce qui est plus proche que cela du chemin droit. »
Le Coran (XVIII ; 24)

Il existe plusieurs hadiths authentiques où le prophète de l'islam, Mahomet, donne des indications du nombre de fois ou la formule doit être prononcée.

Mais le dhikr n'est pas seulement la répétition de formules, il peut prendre plusieurs formes : l'étude du Coran dans un cercle d'étude est considérée comme un dhikr, l'étude de hadiths en est une autre, la lecture du Coran et même la prière obligatoire est un dhikr comme le dit ce verset du Coran : "Et accomplis la prière pour le souvenir de moi" ("wa aqimi salata li dhikri") (Sourate Ta Ha, verset 14).

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f et g Georges C. Anawati, Louis Gardet, Mystique musulmane: aspects et tendances, expériences et techniques, J. Vrin, 1986 [présentation en ligne] 
  2. Adriana Piga, Les voies du soufisme au sud du Sahara, Karthala [présentation en ligne], p. 77 

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dhikr de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DHIKR — Transcrit également zikr , le dhikr désigne en arabe la remémoration, puis la mention arabe du souvenir, spécialement la prière rituelle ou litanie que récitent les mystiques musulmans (soufis) dans le dessein de rendre gloire à Dieu et… …   Encyclopédie Universelle

  • Dhikr — This article is about an Islamic term. For the Qur anic software, see Zekr. This article is part of …   Wikipedia

  • Dhikr — Ein Dhikr der Rifai Sufis, historischer Stich. Unter Dhikr (arabisch ‏ذكر‎, DMG ḏikr ‚Gedenken‘; auch Dhikrullah wörtl.: „Gedenken an Gott“; Zikr oder Sikr) versteht man in der sufi …   Deutsch Wikipedia

  • dhikr — /dik euhr/, n., pl. dhikrs, dhikr. Islam. 1. a meeting of dervishes at which a phrase containing a name of God is chanted rhythmically to induce a state of ecstasy. 2. each set of passages from the Koran so chanted, with its accompanying ritual.… …   Universalium

  • dhikr — ˈdikər noun (plural dhikrs or dhikr) Etymology: Arabic, mention, recitation, remembrance 1. : the ritual formula of a Sufi brotherhood recited devotionally in praise of Alla …   Useful english dictionary

  • dhikr — noun /ðikr/ an Islamic prayer whereby a phrase or expression of praise is repeated continually , 2001: We prayed together and we practised dhikr, the recitation of the ninety nine revealed names of God. Yann Martel, Life of Pi …   Wiktionary

  • Dhikr — (Arab. remembrance )    Islamic mystical (Sufi) ritual involving formulaic repetition, usually of the name of God (Allāh), God is he, or something similar. The rituals, often lasting several hours, may also include chanting the Qur’ān, hymns, and …   Historical dictionary of sacred music

  • dhikr — [ dɪkʌr] (also zikr zɪk(ə)r) noun Islam a form of devotion, associated chiefly with Sufism, in which the worshipper is absorbed in the rhythmic repetition of the name of God or his attributes. Origin from Arab. ḏikr remembrance …   English new terms dictionary

  • Dhikr (Universal Sufism) —   Part of a series of articles on Universal Sufism Figures …   Wikipedia

  • Visual Dhikr — Rūḥ al Άlam (Arabic: روح العالم Trans: Spirit/Soul of the World ) also known as Visual Dhikr was born in London, to Bangladeshi immigrants. The artist currently resides in London, married to Egyptian artist Iythar.He is a Sunni Muslim and is a… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.