Devises des maisons souveraines et grands personnages

Devises des maisons souveraines et grands personnages

Devises des maisons souveraines et grands personnages

Devises des maisons souveraines, des familles et des grands personnages historiques et contemporains

Sommaire

Souverains

Allemagne

  • Maison de Habsbourg, Empereur romain germanique puis empereur d'Autriche : AEIOU, Austriae Est Imperare Orbi Universo (Il revient à l'Autriche de commander au monde) ou Alles Erdreich Ist Österreich Untertam (la même chose en allemand).
    • Maximilien Ier de Habsbourg : Bella gerant allii, tu felix Austria nube! (Que les guerres soient menées par les autres, toi, heureuse Autriche, marie-toi)
  • Hanovre : Nec Aspera Terrent (Ils ne redoutent pas les épreuves).
  • Maison de Hohenzollern : Sinus Deo (Rien sans Dieu).

Autriche

  • Maison d'Autriche : A. E. I. O. U. (Austriae est imperare Orbi Universo) ou (Alles Erdreich Ist Osterreich Unterthan) : Il appartient à l'Autriche de commander au monde entier. Ou, Aquila Electa Jovis Omnia Vincit : l'Aigle élu de Jupiter vainc tout

Angleterre

  • depuis Henri VI : Dieu et mon droit (en français); devise de Guillaume le Conquérant
  • Honi soit qui mal y pense (en français et écrit avec un seul n dans la devise anglaise) : devise de l'Ordre de la Jarretière fondé par Edouard III.
  • Ich dien : devise du prince de Galles, héritier de la Couronne.

Belgique

  • L'Union fait la Force

Écosse

  • Stuart : Unite.
  • Nemo me impune laccessit (nul ne me provoque impunément) accompagnant un chardon

France

  • François Ier : Nutrisco et extinguo (Je nourris et j'éteins)
  • François II : Spectanda fides : C'est ainsi qu'on doit respecter la foi. Et Lumen rectis: La lumière est dans la droiture (comme Louise de Lorraine, abbesse de Soissons)
  • Henri II : Donec totum impleat orbem : jusqu'à ce qu'il (le croissant de lune) remplisse l'orbe tout entière (la gloire du roi irait en croissant jusqu'à ce qu'elle remplisse le monde)
  • Henri III : Manet ultima coelo donec totum compleat orbem ( La troisième est au ciel avant de remplir le monde )
  • Henri IV : Duo praetendit unus ("L'une protège l'autre"; ou bien "Un seul en protège deux" (France et Navarre) ou bien encore "L'une protège les deux autres")
  • Louis XII : Cominus et eminus (De près comme de loin)
  • Louis XIV : Nec pluribus impar (Au dessus de tous)
  • Louis XV : Nec pluribus impar
  • Louis XVI : Nec pluribus impar

Italie

  • Maison de Savoie : F.E.R.T. : Fortitudo Eius Rhodum tenuit ("Par son courage il conquit Rhodes", en référence à l'héroïsme du comte Amédée V de Savoie au siège de Rhodes en 1315, auquel il... n'a pas participé !). La signification la plus exacte est simplement la conjugaison du verbe latin "ferre" à la troisième personne du singulier qui donne "fert" : "il porte" ou plus exactement "il supporte" pour exalter sa capacité à faire front, à tenir bon et résister.

Haïti

  • Henri Christophe 1er, roi d'Haïti : Dieu, ma Cause et mon Épée
  • Marie Louise, reine d'Haïti : Je renais de mes cendres. Et : Dieu protège le roi
  • Jacques-Victor Henry, prince royal d'Haïti : Les jeux de l'enfance annoncent les grands hommes
  • Prince Eugène (fils naturel reconnu par Henry-Christopher 1er) : Dévouement au Roi et à la Patrie

Hawaï

  • Kamehameha III : Ua mau ke ea o ka aina i ka pono (La vie du pays se perpétue dans la vertu).

Pays-Bas

  • Orange : Ik zal handhaven (Je maintiendrai).

Familles

Allemagne

France [1]

A

  • Alain Palud : "Nec Pie VI trat" (Qui mieux que nous)
  • Abrantès (Junot d’) : Et non avi (Nous sommes des ancêtres)
  • Abzac de la Douze (d') : Qui ne veult selle, Dieu luy donne bast
  • Achard de Bonvouloir : Hache, Achard !
  • Achard de la vente : Bon renom et loyauté
  • Amyot d'Inville : Potius mori quam foedari (Plutôt mourir que se salir) qui peut également se traduire par (Plutôt la mort que la souillure)
  • Andigné (d') : Aquila non capit muscas (L'aigle ne chasse pas les mouches)
  • Arenberg (de) : Christus protector meus (Le Christ me protège)
  • Armand de Chateauvieux (d') "Amandus Legis Armandus"
  • Audren de Kerdrel : Tour à Tour
  • Auzac de Lamartinie (d') : Ut digni efficiamur promissionibus Christi (Afin d'être digne des promesses du Christ)
  • Avout d’Auerstaedt (d’) : Justum et tenacem (Juste et ferme) ou Virtuti pro patria (Le courage est pour ma patrie)

B

  • Banville (de) : Dam aye Diex el voil (Il faut souffrir Dieu le veut)
  • Baglion de la Dufferie (de) : Omne Solum Forti Patria Est (Pour le vaillant, toute terre est une patrie), vers d'Ovide, Fastes, Livre I, rappelant l'exil de Michele di Colaccio di Cucco dei Baglioni di Perugia, écuyer de Louis II duc d'Anjou, installé en France en 1385, souche des Baglion de la Dufferie.
  • Bailliencourt dit Courcol (de) : Fut par vertu Courcol
  • Barras (de) : Vaillance de Barras (dicton du roi René)
  • Bauffremont (de) : Plus de deuil que de joye ou In variis nunquam varius (indifférents aux vicissitudes de la terre)
  • Beaucorps (de) : Fiez-vous-y
  • Beauharnais (de) : Nemo impune lacesset inermem (Personne n’attaque impunément un soldat désarmé). Ou : Autre ne sers.
  • Beaumanoir (de) : J’ayme qui m’ayme. Ou : Bois ton sang, Beaumanoir ! (phrase prononcée par un des compagnons de Jean de Beaumanoir lors du combat des Trente)
  • Belin, Besançon : Absque tabe lingua
  • Benoist d’Azy : Benefacientes benedicti (Ceux qui font le bien sont bénis)
  • Béthune: A moi Béthune
  • Béthune Hesdigneul : Spes in Deo non vana (L'espoir en Dieu n'est pas vain)
  • Bigot de Préameneu : Tout de par Dieu (By God) en anglais
  • Bizemont (de) : Jungat stemma virtus (Que la valeur s’ajoute à la décoration de mon blason)
  • Blacas d’Aulps (de) : Pro Deo pro Rege (Pour Dieu et pour le Roy)
  • Boileau de Castelnau : De tout mon cœur
  • Boisguéhenneuc (de) : Carantez ha guirionez (Amour et vérité)
  • Boisset (de) : Altitudo Fortitudo (Plus haut, plus fort)
  • Bommelaer : Fais ce que tu dois
  • Bonneval (de) : Victorious à tou lou azars (Victorieux dans toute rencontre)
  • Bonnevie de Pogniat (de) : De bonne vie nous sommes
  • Bouays de Couësbouc (du) : Officium et jus (Devoir et droit)
  • Boyer de Fonscolombe : Lento sed cero grada (Notre marche est lente mais sûre)
  • Bréhan (de) : Foi de Bréhan, mieux vaut qu’argent
  • Broglie (de) : Pour l’avenir
  • Budes de Guébriant : Superis victoria faustis (La victoire est guidée par les influences qui viennent de haut)
  • Burchard de Bélavary de Sycava voir Both (famille): Impavidus! (Sans Peur !)

C

  • Candolle (de) : Aide Dieu au bon chevalier
  • Cantillon de Tramont  : Fortis in bello (Brave au combat)
  • Carné (de) : Plutôt rompre que plier
  • Carré de Lusançay (Luzançay) : Nusquam devius
  • Castellane (de) : May d'honnour que d'honnours. Ou : Honor ab armis (L'honneur nous vient des armes)
  • Castelbajac (de) : Lilia in cruce floruere
  • Chabannes de La Palice : Je ne cède à nul autre
  • Chabot (de) et Rohan-Chabot (de) : Concussus surgo (Terrassé, je me relève). Et : Potuis mori quam foedari (Plutôt la mort que la souillure)
  • Chamborant (de) : Oncques ne faillit
  • Chancel (de) : Chancel ne chancelle mie
  • Chateaubriand (de) : Je sème l’or. Ou : Mon sang teinte les bannières de France
  • Cheynet de Beaupré : Sub umbra roboris operire rosas (A l'ombre du chêne, abrite les roses)
  • Cheyron de Beaumont (du) : Caelum non Solum (Le Ciel et non la Terre)
  • Clermont-Tonnerre (de) : Si omnes ego non (Si tous, moi pas)
  • Cleuziou (Raison du) : Toujours raison
  • Clisson (de) : Pour ce qui me plaît
  • Coëtlogon (de) : A peb amzer ou De tout temps Coëtlogon
  • Coetmanach, Bretagne : A bien viendra par la grâce de dieu. Même devise que Touronce (de)
  • Cordon (de) : "Omnia sponte" (Tout sans contrainte)
  • Cornullier (de) : Firmus ut cornu (Ferme comme la corne)
  • Cossé-Brissac (de) : Virtute et tempore (Avec le temps et le courage)
  • Coucy (de) : Ne suis ne roi, ne prince aussy, je suis le sire de Coucy
  • Courrèges d'Agnos (de) : "Je meurs où je m'attache"
  • Crécy (de) : Fortis et fidelis (Courageux et fidèle)
  • Crevoisier (de) : "Excelsius" (pour le mieux)
  • Crussol d’Uzès : Ferro non auro (Par le fer et non par l’or)

D

  • Dampierre (de) : Sans peur et sans reproche
  • Delpon de Vissec : Sisto non sistor (Vainqueur jamais vaincu)
  • Denfert (de) : Qui Denfert a d’enfer n’a
  • Des Acres de l'Aigle : Virtus sine faco (La valeur sans faux éclat)
  • Dion (de) : Domine ad adjuvandum me festina (Seigneur, hâtez-vous de venir à mon aide) ou Dieu en aide
  • Dozoul : Force et courage
  • Drillet de Lannigou : A son Devoir
  • Du Breil de Pontbriand : Parcere subjectis et debellare superbos (Protéger les faibles et frapper les arrogants)
  • Du Cos de La Hitte : Fortitudo et celeritas (Courage et célérité)
  • Duguay-Trouin : Dedit haec insigna virtus (Le courage lui a donné sa noblesse)

E

F

  • Fou (du) & Fou de Kerdaniel (du) : Dieu - L'honneur
  • Fouquet : Quo non ascendet ? ("Jusqu'où ne montera-t-il pas ?"), avec l'écureuil pour symbole
  • Foresta (de) : A nido devota tonanti (Voué à Dieu dès le berceau)
  • Francheville (de) : Honneur et bienfaisance
  • Frottier de Bagneux : Nul ne s’y frotte

G

  • Gadré de Sürgy de Terreval : Par mon sang, la gloire
  • Gallean : Ab obice sævior ibit
  • Gontaut-Biron (de) : Perit sed in armis (Il meurt, mais sous les armes)
  • Goué (de) : Prisca deo regique fides (Prie Dieu et reste fidèle)
  • Gourdon de Genouillac : Ne freno ne tempo (Ni frein, ni temps)
  • Gouzillon de Belizal : Sans fiel
  • Goyon-Matignon (de) : Keransker samehec kerans guhiméhec (Château redoutable châtelain secourable) ou Virtute tempore (Par le courage et le temps)
  • Gouvello (de) : Fortudini (Au courage)
  • Grente (de) : Virtute Non Verbis
  • Grimaldi : Deo juvante (avec l’aide de Dieu)
  • Grimaudet de Rochebouët (de)  : Le dialogue ou l'épée
  • Guinement : Ex Hasta successit Oliua (Au jardin succéda la lance)

H

  • Halgouët (du) : "Ker guen hag haleguec" (Aussi blanc que le saule), "De peu, assez"
  • Harcouret (d')) : Pour ma défense
  • Hauteclocque (de) : On entend loin Hauteclocque
  • Huart (d') : Mon cœur comme mon houx arde

J

  • Jovyac (d'Hilaire de) : "Fais bien et laisse dire"
  • Julien de Zélicourt (de) : "Le Roy et la France"

K

  • Kergariou (de) : Là ou ailleurs, Kergariou ou Au bon chrétien
  • Kergouët (de) : E christen mad me ber en Doué (En bon chrétien je vis en Dieu)
  • Kergorlay (de) : Ayde-toi Kergorlay, Dieu t’aidera
  • Kergos (de) : M. qui T.M. (Aime qui t'aime)
  • Kerhoent (de) : Sur mon honneur ou Dieu soit loué
  • Kérouartz (de) : Tout en l'honneur de Dieu
  • Kersauson (de) : Il est temps, il sera temps
  • Kerampuil (de Saisy de) : Qui est Saisy est Fort, et Mitis ut Columba (Doux comme la Colombe)

L

  • La Forest-Divonne (de) : Tout à travers
  • La Moussaye (de) : Honneur à Moussaye
  • La Rochefoucauld (de) : C'est mon plaisir
  • La Tour d’Auvergne (de) : Sua stans mole refulget (Debout par sa force elle porte des reflets brillants autour d’elle)
  • La Tour du Pin (de) : Courage et loyauté ou Turris fortitudo mea (Mon courage est ma forteresse) allusion à la tour qui figure dans leurs armes
  • La Trémoïlle (de) : Sans sortir de l’ornière
  • La Sizeranne-Cordoue (de) : Ferme en l’adversité
  • Laage de Meux (de) / Laage de Bellefaye (de) : Sursum Corda (Elevons notre Cœur)
  • Ladreit de Lacharrière : Tout droit quand même
  • Lambert des Champs de Morel (de) : Fides Toga et Armis, puis Vir et Civis
  • Lambertye (de) : Faille le bien, advienne que pourra
  • Lambilly (de) : Point gesnant, point gesné
  • Lantivy (de) : Qui désire n’a repos
  • Lascaris de Vintimille : Gracia Dei Familiaeque consensu
  • Le Borgne de La Tour : Attendant mieux. Ou : Quoique borgne, j'y vois clair
  • Le Clerc de Juigné, Anjou : Ad alta (Au plus haut)
  • Le Proux de la Rivière : Aut Vincere aut Mori : Vaincre ou mourir
  • Le Roux de Bretagne : Mon Dieu et Mon Roi
  • Le Saulnier de Saint-Jouan : E sale maris (Du sel de la mer)
  • Lévis (de) : Dieu ayde au second chrétien Lévis

M

  • Mac-Mahon (de) : Sic nos sic sacra tuemur (Nous défendrons la religion comme nous-mêmes)
  • Madaillan (de) : Pour l'honneur
  • Maistre (de) : Fors l’honneur, nul soucy
  • Marin de Montmarin : Aspiciendo crescit (Aspire à croître ou Toujours plus haut)
  • Martimprey (de) : Pro fide pugnando (Combattant pour la foi)
  • Mauléon (de) : Malus leo meus leo (Mon lion est un lion méchant)
  • Martrin Donos (de) : Plus donneur que d' Honneurs
  • Mauny (de) : Mauny Ô toit Guesclin, ou Jungat stemmata virtus (Joindre l'étendard aux vertus)
  • Maussion (de) : Fidèle sans contraite
  • Mengin-Fondragon (de) : Semper fidelis (Toujours fidèle)
  • Méhérenc de Saint Pierre (de) : Noli arma Feodari vel non loqui (Fait honneur à tes armes ou n’en parle pas)
  • Mercy (de) : Tout droict
  • Montalembert (de) : Ferrum fero, ferro ferror (Je porte le fer et le fer me porte), ou Ni espoir, ni peur
  • Montesquiou-Fézensac (de) : Hinc labor, hinc merces (Du travail vient la récompense)
  • Montgolfier (de): Sic itur ad astra (Nous irons ainsi jusqu'aux astres)
  • Monti de Rézé (de) : Inébranlable
  • Montmorency (de) : Aplanos (Sans errer), ou Dieu ayde au premier baron chrétien
  • Morant du Mesnil-Garnier (de) : A candore decus
  • Moustier (de) : Moustier sera malgré le sarrasin

N

  • Niort (de) : Fidélité, ou Ni or, ni argent, mais de cuivre
  • Noailles (de) : Loedimur haud auro lethale (Nos blessures ne viennent pas de l’or meurtrier)
  • Nogaret (de) : Malo rumpi quam flecti (Mieux vaut rompre que fléchir)

P

  • Paixdecoeur (de) : A temps katemps (A temps qui attend)
  • Palluat de Besset : Animus et prudentia
  • Pantin de Landemont : Crux dux certa salutis (La croix est le guide certain du salut)
  • Parcevaux (de) : S’il plaist à Dieu
  • Parnaud des Roches-Noires: Pour l'honneur des hommes
  • Payen de La Garanderie : In arduis fortior (Dans l'adversité, plus fort)
  • Penancouët de Kerouazlz (de), Bretagne : A rep pen, lealdet
  • Penguern (de): Doue da genta (Dieu d'abord) et (Mon âme à Dieu, mon bras au Roy)
  • Peretti (de), Peretti della Rocca (de), Peretti (Levie, Corse) : Honor et virtute (Honneur et vertu)
  • Pérusse des Cars  : Fais ce que dois, advienne que pourra
  • Pinczon du Sel : Vite et ferme
  • Pitoux : Partout je fonce, toujours j'enfonce !
  • Plessis (du) : Ab obice major
  • Plessis d’Argentré (du) : Porta coeli crux (La croix est la porte du ciel) Qui désire n’a repos
  • Ploeuc (de) : L'âme et l'honneur
  • Pontevès (de) : Separata ligat (Il relie ce qui est séparé), ou Fluctuantibus obstat (Il ferme la barrière contre les flots agités)
  • Poulpiquet (de) : De peu, assez
  • Provençal de Fonchâteau (de) : Spoliatis arma supersunt (A qui est dépouillé, reste les armes), ou Dieu ayde au second chrestien provençal !, ou Provençal jamais ne ploye !

Q

  • Quatrebarbes (de) : In altis non deficio (En haut ne défaille)
  • Quélen (de) : E peb amser Quelen ! (En tout temps, Quélen !). Ou : En tout temps il y a du houx

R

  • de Rarécourt de la Vallée de Pimodan : Mori potius quam feodari (Plutôt la mort que la souillure)
  • Maison de Reboul de Pont Saint Esprit : In Domo Virtus (Le courage est dans la Maison).
  • Rivière : Optima ratio Regni (Le meilleur argument du trône)
  • Robien (de) : Sans vanité ni faiblesse
  • Rochechouart (de) : L'Esprit surpasse la matière. Ou : Ante mare undae (Avant que la mer fût au monde, Rochechouart portait les ondes)
  • Rohan (de) : Roi ne puis, prince ne daigne, Rohan suis
  • Roquemaurel (de) : Malo mori quam foedari (plutôt la mort que le déshonneur)
  • Rothschild (de) : Concordia integritas industria (Union intégrité et industrie)
  • Roucy (de) : Vera nobilitas virtute virescit (C'est à la vertu que l'on reconnaît la vraie noblesse) et cri d'armes : Sans soucy, sans mercy Roucy !

S

  • Sabran (de) : Noli irritare leonem (Gardez-vous d’irriter le lion); "En avant Sabran!"; "Pontevès vaut bien Sabran!"
  • Saguez de Breuvery : Clémence et Vaillance
  • Saint Léger (de) : Haut et Bon, et Fidelis et Firma
  • Saint-Pern (de) : Fortis et paternus (Fort et paternel)
  • Saint-Phalle (de) : Cruce Deo gladio Regi jungor (Ma croix m’unit à Dieu et mon épée au Roy)
  • Sainte Marie d'Agneaux (de) : Fidelis, fortis que simul (Aussi fidèle que courageux)
  • Saisy de Kerampuil (de) : Qui est Saisy est Fort, et Mitis ut Columba (Doux comme la Colombe).
  • Sancerre (de) : Passe avant le meilleur
  • Sauvan d’Aramon (de) : Salvum Deus faciet (Que Dieu nous sauve)
  • Secondat de Montesquiou : Virtutem fortuna secundat (La fortune seconde le courage)
  • Selve (de) : Spes antiqua domus (L'espoir est dans l'ancienne maison)
  • Séré (de) : Vincit veritas (La vertu et l’honneur)
  • Sévigné (de) : Le frois me chasse
  • Spens d'Estignols (de) : Si Deus Quis Contra? (Si Dieu << est pour nous>> Qui <<est >>Contre <<nous>>?)
  • Suremain (de) Certa manus certa fides (Main sûre, foi sûre)

T

  • Taillart (de) : Antes quebrar que doblar (Plutôt rompre que plier)
  • Talleyrand (de) : Re que Diou (Rien que Dieu)
  • Tascher de La Pagerie : Honori fidelis (Fidèle à l’honneur)
  • Terris (de) : Labor in terris
  • Thabouret de Crespy (de) : Soli deo scabellum haud alhs (Le tabouret n'est pas la base de Dieu)
  • Thillaye du Boullay : "Labor Improbus Omnia Vincit" (Le travail acharné vient à bout de tout)
  • Testot-Ferry : In honore et virtute ferri (frapper dans l'honneur et la vertu)
  • Tocqueville (de) : Virtus Fidei Omnia Vincit (La vertu et la foi peuvent tout vaincre)
  • Touronce (de), Bretagne : A bien viendra par la grâce de dieu. Même devise que Coetmanach
  • Trogoff (de) : Tout du tout
  • Truchis (de) : Virtute et viribus (Par le courage et les forces)

V

  • Viénot de Vaublanc : Dieu te guide
  • Vienne (de) : A bien Vienne. Ou : A bien Vienne tout
  • Virieu (de) : Virescit vulnere virtus (Le courage reprend des forces par les blessures)
  • Viry (de) : A virtute viri (Le courage fait les hommes)
  • Vissec de la Tude (de) : Sisto non sistor (Vainqueur jamais vaincu)
  • Vogüé (de) : Sola vel voce leones terreo (Par ma voix seule je terrifie les lions) allusion au coq qui figure dans ses armes et dont le chant, selon la légende, terrifie le lion
  • de Vismes j'aspire (anciennement j'ay espoir [2]).

Y

  • Yvoire (Bouvier d') : Festina lente (Hâte-toi lentement)

Hongrie

Royaume-Uni

  • Law de Lauriston : Nec obscura nec ima (Rien d'obscur ni de bas)
  • Lord James Brigeham : Jura sunt mea Vindicabo


Personnes

Allemagne

Belgique

Canada

  • Pierre Elliott Trudeau, premier ministre du Canada : Raisonner avant la passion.
  • Michaël Jean, Gouverneur général du Canada : Briser les Solitudes
  • Lise Thibault, Lieutenant-gouverneur du Québec : créer la vie

Danemark

  • Niels Bohr, scientifique : Contraria sunt complementa

États Unis

France

Haïti

  • Prince Jean, grand panetier du roi : Ma souche fait ma gloire
  • Prince Noël, duc de Port-de-Paix (frère de la reine), colonel des Gardes haïtiennes, grand échanson du roi : Il est beau de mourir pour son roi
  • Prince de Saint-Marc : Je sème la terreur
  • André Vernet, prince des Gonaïves, lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, ministre des Finances et de l'Intérieur : De la tête et du bras
  • Paul Romain, prince de Limbé, lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, ministre de la Guerre et de la Marine : Les périls sont ses jeux
  • Noël Joachim, duc de Fort-Royal (marquis de L'Avalasse en 1816), lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, grand maréchal du Palais, commandant de la première division du Nord : L'honneur est le prix d'une âme généreuse.
  • Toussaint Brave, duc de la Grande Rivière, lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, grand veneur du roi, inspecteur général aux revues des armées du roi : Je sème la terreur
  • Pierre Toussaint, duc de La Marmelade, maréchal de camp : Je vis dans le feu
  • Jean Philippe Daux, duc de L'Artibonite, lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, commandant de la province de l'Ouest : Il s'élève par sa valeur
  • Guerrier, duc de l'avancé, comte de Mirebalais, maréchal de camp, aide de camp du roi, commandant du premier arrondissement de la province de l'Ouest : Qui s'y frotte s'y pique
  • Rouanez, duc de Morin, lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, secrétaire d'État et ministre des Affaires étrangères : Dans la paix et dans la guerre
  • Étienne Magny, duc de Plaisance, lieutenant général, grand maréchal d'Haïti, grand chambellan du roi, commandant de la 2e division du Nord : Pour mon roi et ma patrie
  • Bernardine Sprew, duc de Port-Margot, général, grand amiral d'Haïti, gouverneur du Prince royal : Calme au sein des orages
  • Baron d'Ambroise, colonel, directeur d'artillerie : Rien ne résiste à ses effets
  • Baron d'Almajor : Austérité, bravoure
  • Baron de Barthélémy-Choisy : Retraite de Mont-Rouis
  • Baron de Bastien-Fabien, chef de division de la marine : Il brave les vents et les flots
  • Baron de Bazille-Saillant, colonel Guerre aux rebelles
  • Baron de Bazin, précepteur du prince royal : Mentor est mon guide
  • Baron de Béliard, directeur et intendant des jardins et des eaux et forêts des palais du roi : Utile en plus d'un genre
  • Baron de Bottex, colonel, aide de camp du roi : Infatigable
  • Baron de Cadet-Antoine, chef de division de la marine : Neptune et la fortune
  • Baron de Caze : Ingénuité, constance
  • Baron de Célestin-Cap, colonel, aide de camp du roi : Aménité, dévouement
  • Baron de Charrier, secrétaire du roi, secrétaire des commandements de la reine, directeur des domaines de la province du Nord : Douceur, vigilance, affection
  • Baron de Chevalier : Actif et sincère
  • Baron de Delon : Constance fondée sur la vertu
  • Baron de Dessalines, adjudant d'armes de la place de Cap-Henry : Devoir, obéissance
  • Baron de Déville, colonel, commandant du deuxième régiment d'artillerie : Je donne la mort de deux manières
  • Baron de Dossou, commandant du 14e régiment d'infanterie : À la vie et à la mort
  • Baron de Dupuy, secrétaire interprète du roi : Vérité sans crainte
  • Baron de Faraud, colonel, directeur du génie : Citadelle Henry
  • Baron de Ferrier, aide de camp du roi : Il préfère son Roi à tout
  • Baron de Galbois, colonel, aide de camp du roi : Constance
  • Baron d'Henry-Proix : Digne de son prénom
  • Baron d'Isaac, juge de paix, sénéchal de Cap-Henry : Expérience
  • Baron de Jean-Baptiste Petit : Probité
  • Baron de Jean-Charles-Charleau, colonel, aide de camp du roi : Recommandable par ses services
  • Baron de Joseph-Jérôme, colonel commandant du 20e régiment d'infanterie : Point de composition avec le devoir
  • Baron de Joseph-Latortue, intendant des finances de la province de l'Ouest : Intègre
  • Baron de Lagroue, secrétaire et notaire du roi : Il réussit dans les deux genres
  • Baron de Léo, colonel, aide de camp du roi : Franchise
  • Baron de L'Éveillé, lieutenant colonel du 1er escadron de la garde à cheval du roi, premier écuyer de la reine : Digne champion de la fidélité
  • Baron de Lucas : Je brave les dangers
  • Baron de Mompoint, grand écuyer du roi : Preux et loyal
  • Baron de Papalier, employé au ministère de la Guerre : Simplesse, aménité
  • Baron de Pescay, colonel, commandant du 2e régiment d'infanterie : Discipline, valeur
  • Baron de Pierre-Poux, colonel, aide de camp du roi : Rien n'égale son zèle et son amour
  • Baron de Raymond, officier et employé près le duc de Fort-Royal : Je ne connais que la fidélité
  • Baron de Sévelinge, bibliothécaire du roi : Persévérance, exactitude
  • Baron de Sicard, grand-maître des cérémonies : Urbanité, courtoisie
  • Baron de Stanislas-Latortue, procureur du roi et intendant des finances de la province du Nord : Incorruptible
  • Baron de Thabares : Médiateur
  • Baron Valentin Pompée de Vastey, secrétaire du roi : Sincérité, franchise
  • Hyacinthe, comte du Borgne, lieutenant colonel, gouverneur des pages de la reine : Je fleuris au Champ de Mars
  • Pierre Cottereau, comte de Cahos, maréchal de camp, gouverneur de Dessalines : Franchise, vaillance, affection
  • Jassemain comte du Dondon, gouverneur de la citadelle Henry : Comme elle est inexpugnable
  • Joseph Raphaël, comte d'Ennery, maréchal de camp, commandant du premier arrondissement de la deuxième division du Nord : Honneur, fidélité
  • Placide Lebrun, comte du Gros-Morne, maréchal de camp, aide de camp du roi, commandant du deuxième arrondissement de la deuxième division du Nord : Toujours calme et toujours prêt
  • Jean-Baptiste Perrier, comte de Jérémie, général, commandant de la province du Sud : Pour ma cause et mon roi
  • Jean-Pierre Richard, comte de la Bande du Nord, maréchal de camp, gouverneur de la capitale : Je ne la remets qu`à mon roi
  • Charles Charlot, comte de L'Acul, maréchal de camp, commandant le premier arrondissement de la deuxième division du Nord : Foi, loyauté, vertu
  • Pierre Saint-Jean, comte de la Presqu'Île, contre-amiral : Nouveau Jean Bart
  • Comte de la Taste : Austérité et impassibilité
  • Louis Achille, comte de Laxavon, maréchal de camp, commandant du deuxième arrondissement de la première division du Nord : Vigilance, amour, constance
  • Jean Baptiste, comte de Léogane, contre-amiral : Amour, patrie et gloire
  • Julien Prévost, comte de Limonbade, secrétaire d'État et ministre des Affaires étrangères : Amour et fidélité
  • Comte du Mont-Rouis : Méfiant et vigilant
  • Toussaint, comte d'Ouanaminthe, lieutenant colonel, premier écuyer du roi : À l'épreuve de tous dangers
  • Bernard Juste Hugonin, comte de Richeplaine, gouverneur du château des Délices de la reine, procureur général du roi : Amitié, reconnaissance
  • Juste Chanlatte, comte de Rozier, chevalier d'honneur de la reine, intendant général de la Maison du roi : Image de mon zèle
  • Martial Besse, comte de Sainte-Suzanne, maréchal de camp, commandant du premier arrondissement de la première division du Nord : La flamme est mon élément
  • Simon, comte de Saint-Louis, maréchal de camp, aide de camp du roi et maître des cérémonies : De sa valeur voilà le prix
  • Charles Pierre, comte de Terrier-Rouge, maréchal de camp, gouverneur des pages du roi, aide de camp du roi : Amour et dévouement
  • Toussaint Dupont, comte du Trou, inspecteur général des cultures : Abondance, culture
  • Comte de Vallière : En tout temps, en tout lieu
  • Chevalier de Baubert, juge au tribunal civil : Vertus sociales
  • Chevalier de Bocher, lieutenant colonel et aide camp du roi : Pour la Couronne je maintiendrai
  • Chevalier de Boyer, garde magasin central : Civil et militaire
  • Chevalier de Cincinatus Leconte, lieutenant colonel et aide de camp du roi : Dans les camps comme à la cour
  • Chevalier de Dézorme, lieutenant colonel et aide de camp du roi : Point d'obstacles
  • Chevalier de Dupin, sous-précepteur du prince royal : Vérité, affection
  • Chevalier de Félix, employé dans le Sud avec le comte de Jérémie : Il triomphe des dangers
  • Chevalier de Giles Créon, lieutenant colonel du 3e escadron de la garde à cheval du roi : Il s'élance dans la carrière
  • Chevalier de Jean-Baptiste Lagarde, employé dans le Sud avec le comte de Jérémie : Dernier langage de la fidélité
  • Chevalier de Lacroix, colonel du génie : Talans [talents], humanité
  • Chevalier de Léveillé, employé dans le Sud avec le comte de Jérémie : Point de périls, point de gloire
  • Chevalier de Pétigny, lieutenant colonel et aide de camp du roi : La gloire est mon guide
  • Chevalier de Pierre Blaise : Modestie, devoir
  • Chevalier de Prézeau, secrétaire du roi : Consacrées à mon roi et à ma patrie

Italie

Pologne

  • Lech Walesa : Odwaznie i roztropnie (Latin: fortiter et prudenter).

Royaume Uni


Notes

  1. La plupart de ces devises proviennent des Devises héraldiques de Louis de la Roque. Paris 1890, ou des Filiations bretonnes du vicomte Henri de la Messelière. 1912.
  2. sceau de Raoul Baron de Vismes, chevalier archives nationales


Listes des devises

Liste des devises nationalesListe des devises d'États, comtés, provincesListe des devises de villesListe de devises militaires (dont françaises)Liste de devises de navires et escadrilles de la marine des États-Unis Liste des devises professionnellesListe des devises religieusesListe des devises d'organisations, associations, clubsListe des devises d'institutions éducativesListe des devises des maisons souveraines et grands personnagesListe des devises d'ordres civils et militaires


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Devises des maisons souveraines et grands personnages de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»