Deuxième combat de La Chapelle-Saint-Aubert


Deuxième combat de La Chapelle-Saint-Aubert

Deuxième combat de La Chapelle-Saint-Aubert

Deuxième combat de La Chapelle-Saint-Aubert
Informations générales
Date 18 août 1795
Lieu Près de La Chapelle-Saint-Aubert et Romagné
Issue Victoire des Chouans
Belligérants
Flag of Royalist France.svg Chouans Flag of France.svg Républicains
Commandants
Aimé Picquet du Boisguy inconnu
Forces en présence
800 hommes 300 à 500 hommes
Pertes
inconnues 300 à 500 morts
(exterminés)
Chouannerie
Batailles
----
Chouannerie dans les pays de Fougères et de Vitré

Première Chouannerie 1794-1795

Mellé - Saint-Brice-en-Coglès - Les Houlettes - La Touche - Javené - La Selle - 1er La Chapelle-Saint-Aubert - Le Châtellier -

Deuxième Chouannerie 1795-1796

La Chène - Argentré - La Bazouge-du-Désert - Pont de Cantache - 1erLa Gravelle - 1erRomagné - 1erRocher de La Piochais - Saint-Jean-sur-Vilaine - 1erLa Bataillère - 2e La Chapelle-Saint-Aubert - 2eLa Bataillère - 1erLa Croix-Avranchin - Carnet - Laignelet - Blanche-Lande - Fleurigné - Pocé - Saint-Marc-le-Blanc - Tremblay - Fougères - 2eLa Gravelle - Dourdain -1erSaint M'Hervé - La Vieuxville - Boucéel -1erSaint-James - 2eRocher de La Piochais - 2eLa Croix-Avranchin - Lande d'Izé - 2eRomagné - Romazy - 1erLa Pèlerine - 2eSaint M'Hervé - Bréal - Bais - Cornillé - Juvigné - 2eLa Pèlerine - Saint-Hilaire-des-Landes - Valennes - Piré - Toucheneau - Maison-neuve - Saint-Aubin du Cormier -

Troisième Chouannerie 1799-1800

2eSaint-James - Les Tombettes

Le Deuxième combat de La Chapelle-Saint-Aubert fut une embuscade tendue par les Chouans aux Républicains du bataillon des volontaires de Paris. Il n'est pas toutefois certain que cette bataille ait réellement eu lieu, ou du moins, que le récit rapporté fut véridique. En effet si ce combat fut évoqué par Jacques Crétineau-Joly dans L'histoire de la guerre de Vendée, ni les rapports de l'administration républicaine du district de Fougères, ni les mémoires du colonel de Pontbriand n'en font mention. Reste qu'un courrier du général Lemoine fit état de la destruction des 3 bataillons de Quiberon par les chouans.

Sommaire

Prélude

Au début du mois d'août 1795, suite au débarquement des émigrés à Quiberon, plusieurs prisonniers émigrés et chouans furent condamnés à mort. Les exécutions eurent lieu près de Vannes et d'Auray. À Vannes, ce fut la 19e demi-brigade de chasseurs qui fut chargée de fusiller les prisonniers. Toutefois les officiers et les soldats des chasseurs refusèrent de participer aux exécutions, mais le bataillon des volontaires de Paris accepta de se charger de la besogne à leur place. Au mois d'août, après qu'il eut fusillé plusieurs centaines de prisonniers, ce bataillon fut envoyé à Fougères afin de briser le blocus de la ville imposé par les Chouans.

Le nombre des soldats républicains n'est pas exactement connu, à l'époque le nombre de soldats d'un bataillon était de 577 hommes, mais il était rare d'avoir un effectif complet, surtout après la bataille de Quiberon qui avait du causer quelques pertes. Le nombre des républicains se situait probablement entre 300 et 500.

La bataille

Lorsque, le 18 août, Aimé Picquet du Boisguy apprit que des soldats qui avaient fusillé à Quiberon arrivaient près de Fougères, il s'empressa d'aller les attaquer. Bien qu'il ne puit réunir que 800 hommes, il passa immédiatement à l'attaque et rencontra le bataillon à deux lieues de Fougères sur la route de Rennes. Les Parisiens furent attaqués par le gros de forces de Boisguy tandis qu'une compagnie de chasseurs chouans les prenait à revers. Le commandant et ses grenadiers contre-attaquèrent en tête de leurs lignes mais furent écrasés. Les consignes de Boisguy étaient de ne n'épargner aucun de ces soldats qui avaient fusillé à Quiberon. Les Parisiens furent alors chargés de toute part à la baïonnette par les Chouans enragés qui les massacrèrent. Les quelques républicains qui réussirent à s'enfuir furent poursuivis inlassablement dans les jours qui suivirent. Ils finirent par être tous exterminés et plusieurs de leurs cadavres furent mutilés.

Suites du combat

Tous les autres bataillons qui avaient fusillé à Quiberon subirent le même sort à différents endroits. Le bataillon d'Arras fut massacré dans le pays de Nantes, le 22 août par Blandin. Celui de la Gironde fut anéanti le 27 août par les troupes de Jambe d'Argent, Scépeaux ou Charette. La compagnie belge périt à Brée, près de Laval.

Le 5 septembre, le général Lemoine écrivit :
« Vous m'avez demandé de vous fournir une liste des bons patriotes qui m'ont aidé dans les vengeances que j'ai exercées au nom de la nation. On a eu, malgré moi, le tort de les engager, même avant la fin de l'affaire, au milieu de ce pays sauvage et j'ai le regret de vous annoncer que tous ont péri, assassinés par nos lâches ennemis. C'est à peine si les états de situation que je viens de parcourir en présentent quelques-uns sur les cadres. Les brigands avaient juré de les faire tous périr et nous ne pouvons plus qu'honorer leur mémoire républicaine. Je viens de proposer à Hoche de faire une fête funèbre en l'honneur de ces martyrs de la justice nationale. J'espère qu'il accueillera un vœu qui doit moraliser l'armée, dont les officiers et régiments m'ont donné de graves sujets de plainte au sujet de cette expédition.[1] »

Bibliographie

  • Christian Le Boutellier, La Révolution dans le Pays de Fougères, Société archéologique et historique de l'arrondissement de Fougères, 1989 

Notes

  1. Christian Le Boutellier, La Révolution dans le Pays de Fougères, Société archéologique et historique de l'arrondissement de Fougères, 1989 
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Deuxi%C3%A8me combat de La Chapelle-Saint-Aubert ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Deuxième combat de La Chapelle-Saint-Aubert de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Deuxieme combat de La Chapelle-Saint-Aubert — Deuxième combat de La Chapelle Saint Aubert Deuxième combat de La Chapelle Saint Aubert Informations générales Date 18 août 1795 Lieu Près de La Chapelle Saint Aubert et Romagné Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Combat de La Chapelle-Saint-Aubert (1794) — Combat de La Chapelle Saint Aubert Informations générales Date avril 1794 Lieu La Chapelle Saint Aubert Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Combat de La Chapelle-Saint-Aubert — Informations générales Date début juillet 1794 Lieu La Chapelle Saint Aubert Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Combat de La Chapelle-Saint-Aubert (1795) — Bataille de La Chapelle Saint Aubert Informations générales Date 18 août 1795 Lieu Près de La Chapelle Saint Aubert et Romagné Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Deuxieme combat la Gravelle — Deuxième combat la Gravelle Combat La Gravelle Informations générales Date novembre 1795 Lieu Forêt du Pertre, près de La Gravelle et du Pertre Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Deuxième combat la Gravelle — Combat La Gravelle Informations générales Date novembre 1795 Lieu Forêt du Pertre, près de La Gravelle et du Pertre Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Deuxième combat de La Gravelle — Combat La Gravelle Informations générales Date novembre 1795 Lieu Forêt du Pertre, près de La Gravelle et du Pertre Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Deuxième combat de la Pèlerine — Combat de la Pellerine Informations générales Date avril 1796 Lieu Près de La Pellerine (Mayenne) Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Deuxieme combat de la Pelerine — Deuxième combat de la Pèlerine Combat de la Pèlerine Informations générales Date avril 1796 Lieu Près de La Pellerine (Mayenne) Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Deuxième combat de Saint M'Hervé — Combat de Saint M Hervé Informations générales Date février 1796 Lieu Près de Saint M Hervé Issue Victoire des Républicains Belligérants …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.