Des délits et des peines


Des délits et des peines
Des délits et des peines
Couverture de la version originale
Couverture de la version originale

Auteur Cesare Beccaria
Genre essai
Version originale
Titre original Dei delitti e delle pene
Langue originale italien
Pays d'origine Drapeau d'Italie Italie
Lieu de parution original Livourne
Date de parution originale 1764
Version française
Date de parution 1765

Des délits et des peines (en italien, Dei delitti e delle pene) est le titre d'un ouvrage publié en 1764 par le philosophe des lumières italien Cesare Beccaria.

Très rapidement traduit de l’italien en français (1765), en anglais (1768), puis dans toutes les langues européennes, cet ouvrage provoque un authentique tremblement de terre intellectuel et reçoit l’aval d’intellectuels de renom comme Voltaire ou Diderot.

Inspiré par les philosophes de son époque[U 1] et aidé par l'actualité de l'époque[U 2] Beccaria remet en cause de manière globale le système judiciaire. En dehors de tout modèle religieux, Beccaria y établit les bases et les limites du droit de punir, et recommande de proportionner la peine au délit. Il pose aussi en principe la séparation des pouvoirs religieux et judiciaire. Dénonçant la cruauté de certaines peines comparées au crime commis, il juge « barbare » la pratique de la torture et la peine de mort, et recommande de prévenir le crime plutôt que de le réprimer, amorçant ainsi le premier mouvement abolitionniste[1].

Beccaria met au monde le débat qui sévit depuis plus de deux siècles entre les partisans de la répression et ceux de la prévention, que Beccaria appelle de ses vœux. Très hostile à la peine de mort, il pose une démonstration, la première du genre, qui amène l’auteur à qualifier la peine capitale qui est « ni utile, ni nécessaire », de « crime judiciaire ».

Sommaire

Notes et références

Encyclopædia Universalis

Éric LETONTURIER, docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne, « DES DÉLITS ET DES PEINES, Cesare Bonesana de Beccaria (DEI DELITTI E DELLE PENE) », in Encyclopædia Universalis

  1. « Cet opuscule conjugue les influences de Montesquieu (légalité des peines), de l'égalitarisme de Rousseau, de l'empirisme de Hume et de l'utilitarisme d'Helvétius. »
  2. « Paru en pleine actualité judiciaire française (l'affaire Calas en 1762 et celle du chevalier de la Barre en 1765) »

Notes

bob

Références

  1. Jean-Yves Le Naour, Histoire de l'abolition de la peine de mort : 200 cents ans de combats, Perrin, 2011, 404 p. (ISBN 978-2-262-03628-7) 

Pour en savoir plus

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Sites externes

Lire le livre sur internet :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Des délits et des peines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Principe de légalité des peines — Principe de légalité en droit pénal  Ne doit pas être confondu avec Principe de légalité en droit administratif …   Wikipédia en Français

  • Traité des délits et des peines — Des délits et des peines Des délits et des peines Couverture de la version originale Auteur Cesare Beccaria Genre essai …   Wikipédia en Français

  • Code des delits et des peines — Code des délits et des peines Première page de l édition originale (1795). Publié en reprenant le titre d un ouvrage du Marquis de Beccaria, le Code des délits et des peines a été mis en place par la Convention nationale le 3 brumaire An IV (25… …   Wikipédia en Français

  • Légalité des délits et des peines — Principe de légalité en droit pénal  Ne doit pas être confondu avec Principe de légalité en droit administratif …   Wikipédia en Français

  • Principe de légalité des délits et des peines — Principe de légalité en droit pénal  Ne doit pas être confondu avec Principe de légalité en droit administratif …   Wikipédia en Français

  • Code des délits et des peines — Première page de l édition originale (1795). Publié en reprenant le titre d un ouvrage du Marquis de Beccaria, le Code des délits et des peines a été mis en place par la Convention nationale le 3 brumaire An IV (25 octobre 1795), peu de temps… …   Wikipédia en Français

  • LÉGALITÉ DES DÉLITS ET DES PEINES — LÉGALITÉ DES DÉLITS & DES PEINES Le principe de la légalité des délits et des peines est la garantie fondamentale des droits de la personne devant les juridictions répressives. Il s’énonce par l’adage nullum crimen, nulla poena sine lege : il n’y …   Encyclopédie Universelle

  • Non-cumul des peines, principe de —    Droit pénal: principe en vertu duquel un individu convaincu de plusieurs crimes, délits ou contraventions de 5e classe punies d emprisonnement, non séparés par une condamnation définitive, ne peut se voir infliger que la seule peine afférente… …   Lexique de Termes Juridiques

  • Peines-plancher — Peine plancher Introduction générale Droit pénal et ses sources …   Wikipédia en Français

  • Peines plancher — Peine plancher Introduction générale Droit pénal et ses sources …   Wikipédia en Français