Derry


Derry
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Derry (homonymie).
Londonderry ou Derry (Doire)

{{{légende}}}

Coat of arms of Derry.png
Localisation de la commune
Londonderry ou Derry (Doire)

Localisation de la commune

Administration
Nom irlandais Doire Cholm Chille
Pays Royaume-Uni
Nation Irlande du Nord
Comté Comté de Londonderry
Statut Ville (1613)
Maire (Mayor)
Mandat en cours
Paul Flemming (Sinn Féin)
Site web Consulter
Géographie
Coordonnées 54° 59′ 45″ N 7° 18′ 27″ W / 54.9958, -7.307454° 59′ 45″ Nord
       7° 18′ 27″ Ouest
/ 54.9958, -7.3074
  
Autres informations
Population 108 652 hab. (2008)

Devise : Vita Victoria Veritas

Derry ou Londonderry (Doire ou Doire Cholm Chille en irlandais) signifie « les chênes de Columba ». La ville est la deuxième ville la plus importante d'Irlande du Nord après Belfast. Elle compte 110 000 habitants et possède un aéroport. Elle a le statut de cité.

Sommaire

Historique

Une querelle historique règne concernant le nom de la ville. La plupart des habitants nationalistes (catholiques) l'appellent Derry, nom que la ville a toujours porté. La plupart des habitants unionistes (en général protestants) l'appellent Londonderry, rebaptisée ainsi au XVIIe siècle pour punir un peu plus les Irlandais lorsque la ville fut parrainée par les corporations de Londres.

La ville est d'ailleurs constituée de deux parties distinctes, de part et d'autre de la Foyle, l'une majoritairement catholique, l'autre protestante.

Mur à l'entrée du quartier nationaliste de Bogside annonçant qu' « ici vous entrez dans le Derry libre » (Free Derry corner)

La ville représente un lieu important de l'histoire irlandaise, puisqu'une importante résistance républicaine s'y est toujours manifestée. En effet, Derry, de par sa situation géographique, a souvent été le lieu d'événements politiques majeurs : au XVIIe siècle d'abord, avec le plus long siège de l'histoire britannique (105 jours). Cette "occupation" entraina une grande famine, touchant presque exclusivement la communauté catholique. La ville connut ensuite aux XVIIIe et XIXe siècles une importante émigration vers les États-Unis. Des bateaux pleins d'émigrés partaient alors du port de Derry vers la côte Est, notamment vers le New Hampshire, la Caroline du Sud et Philadelphie. D'ailleurs, dans l'État du New Hampshire, on trouve une ville du nom de Derry.

Mais c'est certainement dans les années 1960 que la ville exprima le plus sa farouche résistance envers les Britanniques[1],[2]. Les Troubles débutent en 1969 avec les barricades montées dans le Bogside ; les affrontements avec l'armée britannique dureront plusieurs jours. Une fresque orne d'ailleurs un des murs du Bogside représentant un jeune avec une Petrol Bomb.

Il y eut ensuite le Bloody Sunday de 1972 au cours duquel 14 personnes furent tuées par l'armée : Le dimanche 30 janvier 1972, une manifestation pour les droits civiques était organisée, malgré l'interdiction faite par le gouvernement britannique. Après un départ du quartier de Creggan, cette marche redescendit vers le Bogside, et au niveau de Rosville Street et de Glenfada Park les militaires commencèrent à tirer sur les manifestants. Le 15 juin 2010, un rapport accablant pour l'armée britannique a été publié relativement à ces événements. Il en ressort que :

  • Aucune sommation n'a été donnée à aucun civil avant que les soldats n'ouvrent le feu
  • Aucun soldat n'a tiré en réplique à une attaque par jets de pierres
  • Aucun soldat n'a tiré en réplique à une attaque par cocktail Molotov
  • Certaines des personnes tuées ou blessées fuyaient clairement les lieux
  • Certaines des personnes tuées ou blessées portaient assistance à des blessés ou à des mourants
  • Aucune des victimes ne représentait une menace, ni n'avait fait quoi que ce soit qui aurait pu justifier qu'on lui tire dessus
  • Les événements du Bloody Sunday étaient injustifiés, sans équivoque possible
  • De nombreux soldats ont menti à propos de leurs actes
  • Ce qui est arrivé n'aurait jamais dû se produire
  • Des membres de l'armée britannique se sont très mal comportés.

Le premier Ministre britannique David Cameron a pris acte du rapport et, au nom de son gouvernement et de son pays, il a déclaré au peuple irlandais qu'il était « profondément désolé ».

Tous les ans, le dernier dimanche de janvier, une marche commémorative a lieu en souvenir. Un musée a été ouvert en 2007 (Museum of Free Derry).

En 2008, la ville de Derry accueille un spectaculaire festival d'Halloween, point de ralliement de visiteurs venus du monde entier.

Économie

Shopping

Le grand magasin Austins

La ville est le principal centre d'achat du nord-ouest, accueillant deux grands centres commerciaux ainsi que de nombreux magasins bondés dans les rues empaquetées servant beaucoup plus le grand comté aussi bien que Tyrone et le Donegal. Cependant, le développement de la vente au détail à Letterkenny a affaibli le trafic frontalier depuis le nord du Comté de Donegal.

Le centre-ville a deux principaux centres commerciaux : le Foyleside Shopping Centre qui compte 45 magasins et 1430 places de parking, et le Richmond Centre qui compte 39 unités de vente.

Personnages célèbres

Musique

Les membres du groupe de Punk-rock The Undertones sont de Derry. Une des chansons les plus connue : Teenage Kicks, Here come the summer...

Le groupe U2 a écrit la chanson mondialement connue sur Bloody Sunday, "Sunday Bloody Sunday", mais il existe une autre chanson, celle que l'on entend dans les Pubs à Derry, chantée par les artistes "Rebels", l'air et les paroles ne sont évidemment pas les mêmes.

Évêché

Sports

La ville héberge des clubs et équipes sportifs. Le football et le football gaélique sont très populaires dans cette zone. Au niveau du football, les principales équipes sont l'Institute et l'Oxford United Stars, qui jouent dans le Championnat d'Irlande du Nord, et Derry City, qui ne joue pas dans le championnat du pays auquel il "appartient" mais dans le Championnat d'Irlande et a même remporté la Coupe d'Irlande.Son stade est le Brandywell Stadium. Au football gaélique Derry GAA est l'équipe du Comté et joue dans la Ligue nationale de football gaélique de l'Association athlétique gaélique, l'Ulster Senior Football Championship et le Championnat d'Irlande de football gaélique. Elle concourt aussi en tant qu'équipe de hurling dans les tournois équivalents. Il existe beaucoup de clubs pratiquant les sports gaéliques à l'intérieur et autour de la ville, comme par exemple Na Magha CLG, Steelstown GAC, Doire Colmcille CLG, Seán Dolans GAC etSlaughtmanus GAC.

Référence

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Derry de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Derry FC — Derry City Football Club Pour les articles homonymes, voir Derry (homonymie). Derry City FC …   Wikipédia en Français

  • Derry — Wappen Karte …   Deutsch Wikipedia

  • Derry — Doire Bandera …   Wikipedia Español

  • Derry — Derry, NH U.S. Census Designated Place in New Hampshire Population (2000): 22661 Housing Units (2000): 8942 Land area (2000): 15.423046 sq. miles (39.945504 sq. km) Water area (2000): 0.251435 sq. miles (0.651214 sq. km) Total area (2000):… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Derry, NH — U.S. Census Designated Place in New Hampshire Population (2000): 22661 Housing Units (2000): 8942 Land area (2000): 15.423046 sq. miles (39.945504 sq. km) Water area (2000): 0.251435 sq. miles (0.651214 sq. km) Total area (2000): 15.674481 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Derry, PA — U.S. borough in Pennsylvania Population (2000): 2991 Housing Units (2000): 1317 Land area (2000): 0.809140 sq. miles (2.095664 sq. km) Water area (2000): 0.019214 sq. miles (0.049763 sq. km) Total area (2000): 0.828354 sq. miles (2.145427 sq. km) …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Derry — • Includes nearly all the County Derry, part of Donegal, and a large portion of Tyrone, Ireland; it is a suffragan of Armagh Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Derry —   [ derɪ], 1613 1984 amtlich Londonderry [ lʌndənderɪ],    1) Stadt im nordöstlichen Nordirland, am Mündungstrichter des Foyle, 72 300 Einwohner; nach Belfast zweitwichtigster Hafenplatz Nordirlands, Verwaltungssitz von 2); katholischer und… …   Universal-Lexikon

  • Derry — Derry, 1) Stadt, so v.w. Londonderry; 2) Städtischer Bezirk mit Postamt (Post township) in der Grafschaft Rockingham des Staates New Hampshire (Nordamerika) an der Manchester Lawrence Eisenbahn; Bank; 2000 Ew.; 3) Städtischer Bezirk in der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Derry — Derry, Stadt, soviel wie Londonderry …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Derry — Derry, Grafschaft und Stadt, s.v.w. Londonderry …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.