Deodoro da Fonseca


Deodoro da Fonseca

Manuel Deodoro da Fonseca

Deodoro da Fonseca (gravura).jpg

Le maréchal Manuel Deodoro da Fonseca (ville d'Alagoas, aujourd'hui Marechal Deodoro, 5 août 1827Rio de Janeiro, 23 août 1892) fut un militaire et un homme politique brésilien. Il proclama la République et fut le premier président de la République des États-Unis du Brésil, du 15 novembre 1889 au 23 novembre 1891.

Il termine en 1847 ses études à l'école militaire de Rio de Janeiro, où il a suivi des cours d'artillerie.

Sa carrière militaire commence par la répression de la révolte de Praieira à Pernambouc en 1848, révolte vue comme la partie brésilienne du Printemps des peuples européen de 1848. Il a connu l'action durant la révolte de Pernambouc en 1848 et la Guerre de la Triple Alliance en 1864 - 1870. Il devient premier-lieutenant en 1852 et capitaine en 1856. Plus tard (1884), il devient maréchal de camp, puis maréchal. Son courage personnel, sa compétence militaire et son style viril en font une légende nationale.

En tant que gouverneur de Rio Grande do Sul, Deodora da Fonseca est courtisé au sein de la société des cafés de São Paulo par des intellectuels républicains comme Benjamin Constant ou Rui Barbosa. En 1886, prévenu que le gouvernement impérial ordonne l'arrestation des principales figures républicaines, Deodora da Fonseca part à Rio de Janeiro et prend la tête d'une faction armée favorable à l'abolition de l'esclavage. À cause de son prestige, il est à la tête du coup d'état militaire qui dépose l'empereur Pierre II le 15 novembre 1889. Il dirige rapidement le gouvernement provisoire qui met en place une Assemblée Constituante qui doit rédiger une nouvelle constitution pour les États-Unis du Brésil. Néanmoins, il ne tarde pas à entrer en conflit avec les leaders républicains civils.

Il est élu président le 26 février 1891 par une majorité étroite, élection soutenue par une pression exercée sur l'Assemblée par l'armée. Quelques jours après, il prête serment à la Quinta da Boa Vista, l'ancien palais impérial de Rio de Janeiro, désormais transformé en Museu Nacional.

Le gouvernement de Deodoro da Fonseca, divisé par l'animosité personnelle et politique entre le président et le vice-président (Floriano Peixoto), rencontre une forte opposition au Congrès qui mène une politique d'obstruction. La résistance du parlement est renforcée par des décrets présidentiels arbitraire (comme la concession du port de Torres à une compagnie privée) et un fort dirigisme (inspiré de Napoléon III en France). Le Congrès s'associe alors au vice-président et recherche l'appui de l'opinion publique.

La situation tend alors vers un point de non-retour quand, le 3 novembre 1891, Deodoro da Fonseca dissout le Congrès National et proclame l'état d'urgence. Un groupe de députés s'oppose à cette décision et trouve du soutien parmi les plus haut-placés des officiers de la Marine, entre autres l'amiral Custódio José de Melo. Le pays est alors au bord de la guerre civile. Le 23 novembre 1891, le maréchal Deodoro da Fonseca signe une lettre de démission et remet la présidence à Floriano Peixoto.

Deodoro da Fonseca meurt à Rio de Janeiro le 23 août 1892.


Précédé par Manuel Deodoro da Fonseca Suivi par


-
Coat of arms of Brazil.svg Président de la République (Brésil) Transparent.gif
1889-1891
Floriano Vieira Peixoto

Commons-logo.svg

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du XIXe siècle Portail du XIXe siècle
  • Portail du Brésil Portail du Brésil
Ce document provient de « Manuel Deodoro da Fonseca ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Deodoro da Fonseca de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Deodoro da Fonseca — Exelentissimo Fundador de la Republica, Jefe General de las Fuerzas Armadas e 1.er Presidente de Brasil Período(s) de gobierno: 15 de noviembre de 1889 23 de no …   Wikipedia Español

  • Deodoro da Fonseca — Manuel Deodoro da Fonseca 1st President of Brazil In office February 26, 1891 (Head of the Provisional Government since November 15, 1889) – November 23, 1891 …   Wikipedia

  • Deodoro da Fonseca — Manoel Deodoro da Fonseca, fue militar (Mariscal) y político brasileño. Nació en la ciudad que hoy lleva su nombre, en la provincia de (Alagoas), en 1827. Murió en la ciudad de Río de Janeiro en 1892). Subió en la carrera militar por su heroísmo… …   Enciclopedia Universal

  • Manuel Deodoro da Fonseca — (* 5. August 1827 in Alagoas (heute Marechal Deodoro im Bundesstaat Alagoas); † 23. August 1892 in Rio de Janeiro) war ein brasilianischer Militär und Politiker …   Deutsch Wikipedia

  • Manuel Deodoro da Fonseca — Mandats 1er président de la République fédérative du Brésil …   Wikipédia en Français

  • Manuel Deodoro Da Fonseca — Le maréchal Manuel Deodoro da Fonseca (ville d Alagoas, aujourd hui Marechal Deodoro, 5 août 1827 Rio de Janeiro, 23 août 1892) fut un militaire et un homme politique brésilien. Il proclama la République et fut le premier président de la… …   Wikipédia en Français

  • Manuel deodoro da fonseca — Le maréchal Manuel Deodoro da Fonseca (ville d Alagoas, aujourd hui Marechal Deodoro, 5 août 1827 Rio de Janeiro, 23 août 1892) fut un militaire et un homme politique brésilien. Il proclama la République et fut le premier président de la… …   Wikipédia en Français

  • Fonseca — ist der Familienname folgender Personen: Alfonso de Fonseca I. († 1454), Bischof von Ávila Alfonso de Fonseca II. († 1485), Bischof von Ávila Alonso de Fonseca III., spanischer Erzbischof von Compostela Anton Eduard Wollheim da Fonseca… …   Deutsch Wikipedia

  • Fonseca — Saltar a navegación, búsqueda El apellido Fonseca hace referencia a varios artículos en la wikipedia: Apellido Alejandro Zenón Fonseca Estrada. Locutor mexicano Alfonso de Fonseca y Acevedo Alonso de Fonseca (desambiguación) Alonso de Fonseca y… …   Wikipedia Español

  • Deodoro — may refer to: Deodoro, a neighborhood of Rio de Janeiro, Brazil Deodoro da Fonseca (1827–1892), President of Brazil This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an internal link led …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.