Denis Peschanski


Denis Peschanski
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peschanski.

Denis Peschanski, né en 1954, est un historien français. En 2009, il est directeur de recherche au CNRS de 1re classe (DR1). C'est également un militant politique, membre du Parti socialiste.

Sommaire

Biographie

Fils d'Alexandre-Sacha Peschanski[1] et de Dora Peschanski[2], Denis Peschanski, né en 1954, est le frère benjamin du biologiste et neurophysiologiste Marc Peschanski et du physicien Robi Peschanski. Il a eu deux enfants avec l'historienne Catherine Darbo-Peschanski (Catherine Peschanski, Catherine Peschanski-Darbo)[3].

Carrière professionnelle

Entré au CNRS en 1982 comme ingénieur d'études chercheur, après son doctorat troisième cycle, Denis Peschanski est en 2009 directeur de recherche 1e classe.

Historien spécialiste de l’histoire du communisme, de la France de Vichy et des « années noires », il est membre depuis 2002 du Centre d’histoire sociale du XXe siècle, après avoir été à l'Institut d'histoire du temps présent.

Il a été décoré chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Responsabilités (administratives, électives, éditoriales, scientifiques)

  • 2001-2005 - Membre élu du bureau du conseil scientifique du CNRS (Syndicat national des chercheurs scientifiques SNCS-FSU).
  • 2002-… - Président du conseil scientifique et vice-président du comité de pilotage du projet de musée mémorial du camp de Rivesaltes.
  • 2006 (février) - 2008 (septembre) - Directeur scientifique adjoint (DSA) du département des sciences humaines et sociales du CNRS, direction scientifique Marie-Françoise Courel.
  • 2007-… - Président du conseil scientifique du Mémorial de Caen.
  • 2008 - Leader avec Edward Berenson ((NYU) du programme international de recherche Mémoire et mémorialisation (Memory & memorialization - representing trauma and war) de l'UMI 3199 (Unité Mixte Internationale) "Transitions" CNRS/New York University
  • 2010-… - Président de la commission SHS 4 du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS, Belgique)[4].
  • 2011-… - Coordinateur scientifique de l'Equipement d'excellence MATRICE (Memory Analsys Tools for Research through International Cooperation and Experimentations). C'est l'une des 5 plateformes technologiques initiées en Sciences Humaines et Sociales, dans une perspective transdisciplinaire. 24 partenaires sont associés au projet porté par l'Ecole Polytechnique.

Politique

Secrétaire de la section du PS de Bourg-la-Reine, Denis Peschanski a été candidat PS aux élections cantonales de 2004 contre Patrick Devedjian, puis tête de liste d'une liste PS-Verts-MoDem aux élections municipales de 2008. Il est depuis 2008 élu d'opposition au Conseil municipal de Bourg-la-Reine. En 2011, il se présente à nouveau aux élections cantonales contre Patrick Devedjian qui le bat de justesse avec 51,22% des voix au second tour[5].

Denis Peschanski fait partie des intellectuels et des personnalités juives européennes[6] ayant appelé le 3 mai 2010 à la signature de l'«Appel à la raison», sous le sigle JCall, European Jewish Call for Reason[7].

Bibliographie

Travaux universitaires

  1. 1981, Discours communiste et « grand tournant ». Étude du vocabulaire de L'Humanité (1934-1936), Thèse de doctorat 3e cycle en Linguistique, direction Jacques Droz et Antoine Prost, Université de Paris I, 6 décembre 1981 (517 f.) - Texte remanié publié sous le titre de Et pourtant ils tournent : vocabulaire et stratégie du PCF : 1934-1936, 1988.
  2. 2000, Les Camps d’internement en France (1938-1946), Doctorat d'État sous la dir. de Antoine Prost, Université Panthéon-Sorbonne, 3 vol. (948 f.) - Num. national de thèse 2000PA010665. En archives ouvertes sur HAL - tel-00362523, 2009-02-18 pdf - Texte remanié publié sous le titre de La France des camps : l'internement, 1938-1946, 2002.

Publications (ouvrages et direction d'ouvrages - liste indicative)

  1. 1988, Et pourtant ils tournent : vocabulaire et stratégie du PCF : 1934-1936, Paris, Klincksieck, Collection Saint-Cloud, 252 p. (ISBN 2-252-02604-9) [Publié par Unité de recherche linguistique Lexicométrie et textes politiques, Institut national de la langue française (Texte mis à jour de thèse de doctorat 3e cycle)[8]]
  2. 1989, avec Stéphane Courtois et Adam Rayski, Le Sang de l'étranger : les immigrés de la MOI dans la Résistance, Paris, Fayard, 470 p. (ISBN 2-213-01889-8) [Nouv. éd. corr., 1994]
  3. 1991, avec Michael Pollak et Henry Rousso (dir.), «Histoire politique et sciences sociales», Les Cahiers de l'Institut d'histoire du temps présent, n° 18, 190 p. - Réédition : 1991, Bruxelles, Éd. Complexe, Collection Questions au XXe siècle n° 47, 1991, 285 p. (ISBN 2-87027-373-8) Google Book
  4. 1991, avec François Bédarida (dir.), «Marc Bloch à Etienne Bloch. Lettres de la “drôle de guerre“», Les Cahiers de l'Institut d'histoire du temps présent, n° 19, 112 p.
  5. 1994, avec la collaboration de Marie-Christine Hubert et Emmanuel Philippon, Les tsiganes en France : 1939-1946, Paris, CNRS éditions, Collection Histoire du XXe siècle, 176 p. (ISBN 2-271-05244-0)
  6. 1996, , avec David Bidussa (dir.), La France de Vichy : archives inédites d'Angelo Tasca, Annali de la Fondation FeltrinelliMilan, Feltrinelli. Google Book
  7. 1997, Les Carnets de Marcel Cachin, 1906-1947, Paris, CNRS Éditions, 1270 p.
  8. 1997, Vichy 1940-1944 : contrôle et exclusion, Bruxelles, Complexe.
  9. 1997, avec Jean-Marc Berlière (dir.), Polices et pouvoirs au XXe siècle : Europe, États-Unis, Japon, Bruxelles, Complexe.
  10. 1997, « La Résistance et les Français : nouvelles approches », Cahier de l'IHTP, n° 37 (décembre).
  11. 2000, avec Gilles Le Béguec (dir.), Les Élites locales dans la tourmente : du Front populaire aux années 1950, Paris, CNRS-Éditions, Collection CNRS histoire, 460 p. (ISBN 2-271-05795-7)
  12. 2000, avec Jean-Marc Berlière (dir.), La Police française entre bouleversements et permanences, 1930-1960 [ IHESI ; IHTP], Paris, La Documentation française, Collection La sécurité aujourd'hui, 324 p. (ISBN 2-11-004427-6)
  13. 2002, La France des camps : l'internement, 1938-1946, Gallimard, 456 p. (ISBN 2-07-073138-3) [Texte remanié de Les Camps d’internement en France (1938-1946), Doctorat d'État sous la dir. de Antoine Prost]
  14. 2002, Des Étrangers dans la Résistance, Paris, Éditions de l'Atelier & Champigny-sur-Marne, Musée de la Résistance nationale, 126 p. [postf. Dominique Schnapper ] (ISBN 2-7082-3612-1)
  15. 2010, avec la collaboration de Marie-Christine Hubert et Emmanuel Philippon, Les tsiganes en France : 1939-1946, Paris, CNRS éditions, 176 p. (ISBN 978-2-271-07021-0) (réédition fac-similé en réduction édition de poche 12 x 19 cm de l'ouvrage de 1994 - modifications dédicace et 4e de couverture)

Documentaires

  • 1990 , 24', avec Henry Rousso (conception), Christian Delage (réalisation), Les voyages du Maréchal (Production : Ina, CNRS audiovisuel, centre audiovisuel de Paris, les Européens. Participation : BDIC, musée d'Histoire du temps présent, Femis, Tigre production, ministère de la Culture (DP), archives nationales[9].
  • 2007 : Jorge Amat et Denis Peschanski (co-auteurs), Jorge Amat (réalisateur), La Traque de l’Affiche rouge, 72 minutes, Compagnie des Phares et Balises. 1re diffusion sur France 2 le 15 mars 2007[10].
  • 2008 : Jorge Amat et Denis Peschanski (co-auteurs), Jorge Amat (réalisateur), Maréchal nous voilà ? La propagande sous Vichy, 63 minutes, Compagnie des Phares et Balises. 1re diffusion sur France 2 le 23 octobre 2008[11].
  • 2010 : Denis Peschanski (auteur), Jorge Amat (réalisateur), La France des camps. 1938-1946, 85 minutes, Compagnie des Phares et Balises et CNRS Images. 1re diffusion sur France 2 le 8 avril 2010. Extraits vidéos mis en ligne sur Dailymotion par le producteur[12].

Vidéos

  • 2010 avec Sylvie Lindeperg (professeur à Paris I), Pascal Ory (professeur à Paris I), dans la bibliothèque Jean Maîtron du Centre d'histoire sociale du XXe siècle (Paris I-CNRS) de la rue Mahler à Paris, interrogés par Antoine Perraud (Mediapart) : A propos des camps français, débat organisé par Médiapart[13].

Liens externes

Références

  1. Décédé en février 1994 à l'âge de 86 ans, Alexandre-Sacha Peschanski, militant communiste, après avoir combattu dans les rangs des volontaires des Brigades internationales en Espagne, s’est engagé dans les rangs de la Résistance avant d’être déporté. Officier FFI, il avait été fait officier de la Légion d’honneur au titre de son action dans la Résistance. Source : L'Humanité, 26 février 1994.
  2. Militante communiste, résistante et déportée, Dora Peschanski a fait carrière comme chimiste au CNRS ; sa thèse portait sur Contribution à la cinétique chimique des systèmes hétérogènes (1947, université de Paris 7). Elle a également traduit du russe (en collaboration avec Wladimir Mercouroff, Moïse Haïssinsky, M. S. Tarasenko, l'important ouvrage de Viktor Nikolaevitch Kdratiev La Structure des atomes et des molécules, édition mise à jour, sous la direction de M. Haïssinsky (Paris : Masson et Cie, 1964, 467 p.) [D. L. 3584-64] Notice n° : FRBNF33064702. Sources : Sudoc et Opale, bibliothèque de la BNF.
  3. ancienne élève de l'ENS et directrice de recherche au CNRS
  4. Composition des conseils scientifiques en pdf
  5. Ces personnalités élues, réélues ou battues dans Le Figaro du 28 mars 2011.
  6. Vers un mouvement juif européen pour la paix, Nouvel Observateur, 21.04.2010
  7. Analyse de la polémique suscité par cet appel, par Alain Gresh, Le Monde diplomatique.
  8. Cf. Maurice Tournier, 1982, Denis Peschanski, Discours communiste et « grand tournant ». Etude du vocabulaire de L'Humanité (1934-1936), Mots. Les langages du politique, n° 5, pp. 227-228 (Archives ouvertes Persée) ; compte rendu de l'ouvrage, par Jacques Guilhaumou, 1989, Histoire & Mesure, vol. 4, n° 3-4, pp. 319-320 (Archives ouvertes Persée) ; 4) Compte-rendu de l'ouvrage, par Marc Lazar, 1989, Vingtième Siècle. Revue d'histoire, n° 24, pp. 128-129 (Archives ouvertes Persée)
  9. Voir le compte-rendu de Jean-Pierre Bertin-Maghit, 1991, in Vingtième Siècle. Revue d'histoire n°32, pp. 85-92 et cf. présentation du film.
  10. Résumé sur le site du producteur.
  11. Résumé sur le site du producteur
  12. extrait 1 extrait 2extrait 3 extrait 4 extrait 5 1_5 la France des camps
  13. À propos des camps français (1938-1946) : extrait.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Denis Peschanski de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peschanski —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Marc Peschanski (né en 1952) est un biologiste et neurophysiologiste français. Denis Peschanski (né en 1954) est un historien français,… …   Wikipédia en Français

  • Marc Peschanski — Pour les articles homonymes, voir Peschanski. Marc Peschanski Naissance  1952 Paris (France) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Exil républicain — Réfugiés et exilés de la guerre d Espagne La guerre d Espagne (juillet 1936 mars 1939) et la posguerra ou après guerre espagnole (jusqu à la mort de Franco en 1975) ont entraîné des mouvements migratoires transfrontaliers et des expatriations… …   Wikipédia en Français

  • Exode républicain — Réfugiés et exilés de la guerre d Espagne La guerre d Espagne (juillet 1936 mars 1939) et la posguerra ou après guerre espagnole (jusqu à la mort de Franco en 1975) ont entraîné des mouvements migratoires transfrontaliers et des expatriations… …   Wikipédia en Français

  • Refugies et exiles de la guerre d'Espagne — Réfugiés et exilés de la guerre d Espagne La guerre d Espagne (juillet 1936 mars 1939) et la posguerra ou après guerre espagnole (jusqu à la mort de Franco en 1975) ont entraîné des mouvements migratoires transfrontaliers et des expatriations… …   Wikipédia en Français

  • Réfugiés et exilés de la guerre d'espagne — La guerre d Espagne (juillet 1936 mars 1939) et la posguerra ou après guerre espagnole (jusqu à la mort de Franco en 1975) ont entraîné des mouvements migratoires transfrontaliers et des expatriations vers des foyers extra européens caractérisés… …   Wikipédia en Français

  • Émigration républicaine — Réfugiés et exilés de la guerre d Espagne La guerre d Espagne (juillet 1936 mars 1939) et la posguerra ou après guerre espagnole (jusqu à la mort de Franco en 1975) ont entraîné des mouvements migratoires transfrontaliers et des expatriations… …   Wikipédia en Français

  • Affiche Rouge — The Affiche rouge. The Affiche Rouge ( Red Poster ) is a famous propaganda poster, distributed by Vichy French and German authorities in the spring of 1944 in occupied Paris, to discredit 23 French Resistance fighters, members of the Manouchian… …   Wikipedia

  • Réfugiés et exilés de la guerre d'Espagne — La guerre d Espagne (juillet 1936 mars 1939) et la posguerra (es) ou après guerre espagnole (jusqu à la mort de Franco en 1975) ont entraîné des mouvements migratoires transfrontaliers et des expatriations vers des foyers extra européens… …   Wikipédia en Français

  • Régime de Vichy — Pour les articles homonymes, voir Vichy (homonymie) et État français (homonymie). État français Régime de Vichy …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.