Delemont


Delemont

Delémont

Delémont
Une vue d'ensemble de la commune serait la bienvenue
Administration
Pays Suisse Armoiries de la commune.
Canton Jura
District Delémont
Langue Français
Syndic / Maire /
Président de commune
Pierre Kohler (PDC)
N° OFS 6711
Code postal 2800
Site web www.delemont.ch
Géographie
Superficie 22,03 km²
Altitude 435
Coordonnées 47° 22′ 00″ N 7° 21′ 00″ E / 47.3666666667, 7.3547° 22′ 00″ N 7° 21′ 00″ E / 47.3666666667, 7.35 
Communes limitrophes
(voir carte)
Develier, Courtételle, Rossemaison, Courrendlin, Courroux, Soyhières, Mettembert, Bourrignon.
Localité(s) Bellerive, Les Rondez
Démographie
Population 11 198 (1er janvier 2007[1])
Densité 508,31 hab./km²
Gentilé Les Trissous
Localisation
Switzerland location map.svg
City locator 4.svg
Delémont
[zoom]

Localisation de Delémont en Suisse.

Delémont est la capitale de la République et Canton du Jura Suisse, située au centre du quadrilatère formé par les villes proches de Bâle, Bienne, La Chaux-de-Fonds et Belfort, se trouve à 90 km de Berne, 120 km de Zurich et 210 km de Genève. Bien desservie par le rail et par l'autoroute A 16 (Transjurane), déjà partiellement ouverte, Delémont - avec ses 11392 habitants - offre aux visiteurs les avantages d'une ville moderne dans un environnement naturel bien préservé.

Autour de la Vieille Ville, centre historique admirablement restauré, se sont développés le quartier commercial de la gare, plusieurs zones d'activités complémentaires, des zones résidentielles et des espaces de détente et de sport. Siège du Parlement et du Gouvernement de la République et Canton du Jura.

Sommaire

Organisation politique

Les autorités municipales sont constituées de deux pouvoirs : le législatif et l’exécutif.

Le législatif, nommé Conseil de Ville, se compose de 41 membres élus tous les quatre ans selon le système proportionnel. Le Conseil de ville exerce la surveillance de l'ensemble de l'administration communale et prend les mesures nécessaires à cet effet.

Le législatif a été créé en 1972 en remplacement de l'assemblée communale de moins en moins fréquentée. Le législatif comptait 51 membres, jusqu'à l'élection de novembre 2008 où le législatif a été réduit à 41 membres.

L'exécutif, appelé Conseil communal, est composé de quatre conseillers et du Maire, qui en est le président. Le vice-maire(adjoint) est élu par le Conseil communal pour une durée d'une année, par rotation. Les membres du Conseil communal et le Maire sont élus pour quatre ans selon le système majoritaire à deux tours pour le maire et selon le système proportionnel pour les conseillers communaux. La fonction de maire représente un taux d'occupation de deux-tiers temps, celle de conseiller d'un tiers temps. L'exécutif exerce dans l'administration tous les pouvoirs qui ne sont pas attribués à un autre organe par des prescriptions de droit fédéral, cantonal ou communal. Il représente la Commune municipale envers les tiers.

Maires successifs

  • Henri Parrat, 1953-1960, PS
  • Georges Scherrer, 1960-1980, PS
  • Jacques Stadelmann, 1981-1993, PS
  • Pierre-Alain Gentil, 1994-2004, PS
  • Gilles Froidevaux, 2005-2008, PS
  • Pierre Kohler,2009- PDC-JDC

Présidents successifs du Conseil de Ville (législatif)

  • Françoise Doriot (2004) PLR
  • Francesco Prudente (2005) PCSI
  • Giuseppe Natale (2006) CS-POP
  • Michel Thentz (2007) PS
  • Sylvianne Mertenat (2008) PDC-JDC
  • Romain Seuret (2009) PLR

Population

Année
Habitants
Electeurs
1833 1 400 233
1880 3 000 466
1910 6 100 1 333
1960 9 500 2 496
1970 11 800 6 300
1980 11 682
1990 11 458
2000 11 353
2001 11 333
2002 11 456
2003 11 421
2004 11 364
2005 11 308
2006 11 276
2007 11 318
2008

Source: Kohler François, "La vie politique", in Delémont une ville pour demain, Delémont, Boéchat SA

Source: dès 1980: OFS, Neuchâtel, population résidente au 1e janvier.

Histoire

Dans la région de Delémont, les premières traces de peuplement remontent à l'âge du Bronze (Roc de Courroux). La région a été peuplée durant la période gallo-romaine (trace d'un habitat gallo-romain important à la Communance). Dès le VIe et VIIe siècle des forgerons auraient travaillé le minerai de fer dans la vallée de Delémont, comme en attestent les bas fourneaux de Boécourt.

Le noyau urbain primitif, situé dans la partie sud de la vieille ville actuelle, s'est implanté - probablement vers 1200 - sur un contrefort, proche du confluent de la Sorne et de la Birse et d'un croisement de routes.

En 1289 la charte de franchises octroyée par l'évêque de Bâle Pierre Reich de Reichenstein fonde l'autonomie communale et définit le cadre urbain et politique pour plusieurs siècles. En 1815 Delémont devient suisse par la réunion de l'ancien évêché de Bâle au canton de Berne.

En 1875 la construction de la gare donne une impulsion décisive au développement économique et démographique de la cité, qui déborde de l'enceinte médiévale et devient la plus grande ville du Jura. Le vote d'autodétermination du peuple jurassien en 1974 crée la République et Canton du Jura, dont Delémont devient la capitale dès le 1er janvier 1979.

Origine du nom

La localité serait citée pour la première fois (in figo Delomonte) dans un acte de 736; on trouve Laimunt en 1181 et Deleymunt en 1225; le nom allemand - Telsperg - apparaît dès le XIIe siècle, comme patronyme de la famille noble qui tiendra le château du Vorbourg au nord-est de la ville[2].

Personnalités

  • Louis Vautrey (1829-1886), curé doyen de Delémont, surtout connu comme historien.
  • Charles Albert Gobat (1843-1914), Prix Nobel de la Paix en 1902
  • Arthur Daucourt (1849-1926), prêtre et historien jurassien, fonde le Musée jurassien d'art et d'histoire.
  • Joseph Constantin Kaiser, (1886-1955), sculpteur, on lui doit la création et les rénovations de nombreuses oeuvres à Delémont et dans le Jura.
  • Joseph Robert Kaiser, (1920-2009), sculpteur, on lui doit la création et les rénovations de plusieurs oeuvres dans le Jura.
  • Alfred Comte, (1895-1965), pionnier de l'aviation.
  • Albert Schnyder (1898-1989), peintre et artiste jurassien.
  • Henri Parrat (1909-1980), maire et préfet de Delémont.
  • Jeanne Bueche (1912-2000), architecte.
  • Meret Oppenheim, (1913-1985) peintre surréaliste, petite-fille de Lise et Théo Wenger, fondateur de la coutellerie éponyme. Elle a séjourné à Delémont de 1914 à 1918. Une rue de la ville lui est dédiée.
  • Pierre-Alain Meier, réalisateur et producteur de films
  • Jean-Paul Pellaton (10.08.1920-21.04.2000), écrivain.
  • André Bréchet (1921-1993), peintre et sculpteur, on lui doit les vitraux de nombreuses églises du Jura.
  • Paul Bovée (1931-1961), peintre, maître de dessin à l'école secondaire de Delémont, dès 1952.
  • Godfried Aeschbacher, industriel.

Médias

  • Le Quotidien jurassien, quotidien d'information issu de la fusion entre Le Pays et Le Démocrate.
  • Arc Hebdo, hebdomadaire gratuit.
  • RFJ (Radio Fréquence Jura), radio locale.
  • Le Jura Libre, hebdomadaire.
  • D'lem Info, gratuit édité six fois par an par la Municipalité.

Monuments

  • Le Château du Vorbourg
  • Les ruines du Béridier
  • Le Château de Domont
  • L´Église St-Marcel
  • L´Hôtel-de-Ville
  • Les fontaines monumentales : Fontaine de la Vierge (ou de Notre Dame), Fontaine de St-Maurice (ou du Guerrier romain), Fontaine du Sauvage, Fontaine du Lion, Fontaine de la Boule.
  • Les portes de la ville : Porte aux Loups et Porte de Porrentruy.
  • L'Eglise du Vorbourg

Musées

  • Le Musée jurassien d'art et d'histoire est le gardien de la mémoire des régions du Jura qui formèrent la Principauté épiscopale de Bâle. Depuis sa fondation en 1909, le Musée jurassien se trouve au cœur de la vieille ville de Delémont. Le musée se propose de présenter l'histoire jurassienne, en priorité sous ses aspects culturels, mais également sociaux, politiques et économiques.

Enseignement obligatoire

  • Les Écoles primaires et enfantines
  • Le Collège

Enseignement supérieur et recherche

La Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) dispose de plusieurs sites à Delémont, parmi lesquels la Haute école de santé Arc partagé avec Neuchâtel et la Haute école d'économie Arc, offrant des cours décentralisés de l'école de Neuchâtel.

La ville dispose également d´une Ecole de culture générale et d'une école supérieure de commerce.

Tourisme

  • Delémont fait partie du pays de la précision :
    • Watch Valley est une nouvelle destination touristique qui utilise la thématique de l’horlogerie pour se différencier des autres régions suisses.
    • C'est une ville étape de la «Route de l'Horlogerie» qui de Genève, à travers le Jura suisse nous mène à Bâle

En 2009 Delémont est désignée Ville du Goût.

    • Etapes delémontaines:
      • Musée jurassien d'art et d'histoire
      • L'Eglise du Vorbourg
      • Le Château de Domont
      • Le Château (en Vieille ville)
      • Les fontaines monumentales
      • l'Hôtel de Ville
      • Place de la Gare
      • Eglise de Montcroix
  • Hébergements:
    • Auberge de jeunesse (à la sortie de la ville direction Bâle)
    • Camping TCS (à la sortie de la ville direction Porrentruy)
    • Chalet des Amis de la Nature (La Haute-Borne)
    • Hôtel Le National
    • Hôtel du Midi
    • Bonne Auberge
    • Hôtel City
    • Tour Rouge
  • Fermes auberges
    • Restaurant du Vorbourg
    • Restaurant de la Haute-Borne

Distinctions

Bibliographie

  • André Rais, Delémont ma ville, Genève, 1956

Jumelage

Sources

  1. [xls] Population résidante moyenne selon les communes, 2007, Office fédéral de la statistique. Consulté le 1er mars 2008
  2. Site de la ville de Delémont, Historique de François Kohler.

Liens externes


  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « Del%C3%A9mont ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Delemont de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Delemont — Delémont Basisdaten Kanton: Jura Bezirk: Delémont …   Deutsch Wikipedia

  • Delémont — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • Delémont — Fontaine de la Vierge, vue depuis la vieille ville Administration Pays Suisse …   Wikipédia en Français

  • Delémont — Country Switzerland …   Wikipedia

  • Delémont — Saltar a navegación, búsqueda Delémont Escudo …   Wikipedia Español

  • Delémont —   [dəle mɔ̃], deutsch Dẹlsberg,    1) Hauptstadt des Kantons Jura und des Bezirks Delémont, Schweiz, in einem weiten Becken des Jura an der Sorne, 435 m über dem Meeresspiegel, 11 800 Einwohner (über 80 % französisch sprachig); Museum; Uhren ,… …   Universal-Lexikon

  • Delemont — (spr. Dehlmong), Stadt, so v.w. Delsberg …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Delémont — (spr. dölemóng, deutsch Delsberg), Bezirkshauptstadt im schweizer. Kanton Bern, im Delsberger Tal (s. Birs), Knotenpunkt der Bahnlinien Basel Belfort u. Basel Biel Lausanne, 434 m ü. M., mit zwei katholischen und einer reformierten Kirche, Schloß …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Delémont — (spr. móng), schweiz. Stadt, s. Delsberg …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Delemont — (frz. Delmong), Delsberg, Stadt im bern. Jura, ehemals bischöflich baselisch, an der Sorne, mit 1700 E., Uhrmacherei und berühmten Bleichen, Eisengruben und Eisenwerken …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.