Decollage


Decollage

Décollage

F-15 takeoff.jpg

Le décollage, principe consistant à quitter le sol, peut se faire grâce à un appareil à moteur (type avion ou ULM) ou alors en se lançant d'un point plus élevé (parapente).

Pour qu'un objet s'élève, il faut que les forces qui l'éloignent du sol soient supérieures au poids. Ces forces peuvent être dues à une force linéaire ou à la portance de l'objet.

Sommaire

Action d'une force

Par exemple un ballon sera soumis :

Avec :

  • m la masse du ballon;
  • ρ la densité du ballon;
  • V le volume du ballon;
  • g la constante de gravité (g = 9,81 m.s−2)

Pour que le ballon décolle, on doit donc s'assurer que ΠA>P, c’est-à-dire que ρ.V > m.

Action de la portance

Voir portance

Décollage d'un avion

Pour décoller, le pilote doit d'abord signer certains documents qui stipulent le poids total de l'avion (nombre de passagers, poids total bagages, poids carburant etc..) ensuite, demander les autorisations requises, puis doit allumer différents feux, et activer certains dispositifs (pompe, dégivrages, etc.). Selon la masse de l'avion que le pilote entre dans le calculateur de bord, la vitesse à atteindre pour décoller est calculée. Il calcule aussi la vitesse V2, celle de la pente idéale pour atteindre le plus rapidement l'altitude nécessaire. Cela implique souvent une trajectoire courbe de l'avion. Pour réduire la distance de décollage et en conformité avec les consignes du manuel de vol, on peut sortir quelques degrés de volets, ou autres dispositifs hypersustentateurs. Après V2 au plus tôt, le pilote lâche les commandes et passe en mode automatique.

  1. Après obtention de la clairance (autorisation de vol selon la route prévue), le pilote entre en contact avec la Tour de Contrôle pour obtenir une autorisation de repoussage (en quelque sorte la marche arrière de l'appareil).
  2. Après réglages de l'appareil selon la clairance, le pilote contacte le sol (appelé GND en langage aéronautique) pour obtenir son autorisation de roulage, afin de rejoindre les points d'arrêts des pistes. On dit généralement « XXX000, porte Y, prêt à rouler ». Le sol donne alors au copilote son trajet sur les chemins de roulement de l'aéroport (les taxiways) pour rejoindre les pistes.
  3. Une fois arrivé au point d'arrêt de la piste assignée, le pilote fait connaître sa position « XXX000, point d'arrêt de la piste 00 ». Après autorisation de la tour, de s'aligner sur la piste, l'avion se place en position pour décoller.
  4. Lorsque l'appareil est prêt à décoller, la tour délivre l'autorisation de décollage en rappelant le vent (direction, force), ainsi que la piste de décollage. Le copilote confirme ces paramètres et l'appareil peut décoller.
  5. On affiche et on maintient la pleine puissance (plein gaz) ou la puissance requise par le manuel de vol.
  6. L'avion roule jusqu'à atteindre la vitesse V1 qui désigne la vitesse limite au delà de laquelle le décollage doit obligatoirement avoir lieu, y compris en cas de dysfonctionnement majeur, en raison de la distance disponible sur la piste pour s'arrêter.
  7. Lorsque l'appareil atteint la vitesse de rotation, appelée Vr, le pilote peut commencer à tirer sur le manche pour faire prendre à l'avion l'assiette de décollage, ce qui entraîne l'envol (les roues quittent le sol) et ensuite la montée.
  8. V2 est la vitesse de sécurité au décollage : ce minimum de vitesse doit être atteint par l'appareil avant qu'il atteigne 35 pieds d'altitude. Elle garantie un gradient ascensionnel suffisant pour atteindre 1500 pieds en toute sécurité.

Sur les monomoteurs à hélice, l'augmentation de la puissance peut entraîner un effet de couple : l'avion à tendance à virer lors de l'accélération sur la piste. On utilise le palonnier pour maintenir l'avion sur la bonne trajectoire.

Le décollage est la phase d'utilisation où la consommation d'énergie et de carburant, ainsi que l'émission de polluants est la plus importante.

Voir aussi

Liens externes

Site d'Information Aéronautique de l'Aviation Civile Française

Notes et références


Commons-logo.svg

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « D%C3%A9collage ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Decollage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Décollage — d un F 15 …   Wikipédia en Français

  • décollage — [ dekɔlaʒ ] n. m. • 1847; de décoller 1 ♦ Action de décoller (I). ⇒ décollement. 2 ♦ Action de décoller, de quitter le sol. Décollage d un avion. Ne pas fumer pendant le décollage. Avion à décollage vertical (Adav ). ♢ (1961; d apr. l angl. amér …   Encyclopédie Universelle

  • Décollage — Décollage, in art, is the opposite of collage; instead of an image being built up of all or parts of existing images, it is created by cutting, tearing away or otherwise removing, pieces of an original image.[1] Examples include inimage or… …   Wikipedia

  • Décollage — (frz.: décoller = abheben, losmachen, trennen, abkratzen) bezeichnet eine künstlerische Technik der 1950er und 1960er Jahre. Dabei werden von Passanten bereits zerstörte Plakate aus dem öffentlichen Raum in Streifen und Fetzen abgerissen und als… …   Deutsch Wikipedia

  • Décollage — Saltar a navegación, búsqueda Décollage, en arte, designa a la técnica opuesta al collage; en lugar de construir una imagen a partir de la suma de otras imágenes o partes de ellas, aquélla es creada cortando, rasgando o eliminando de cualquier… …   Wikipedia Español

  • Decollage — De|col|la|ge 〈[ ʒə] f. 19〉 Kunstwerk, das durch Zerstörung der Oberfläche entsteht [<lat. de..., „ent..., weg...“ + Collage] * * * Décollage   [dekɔ laːʒə, französisch] die, / n, moderne Bildform, die durch destruktive Veränderung… …   Universal-Lexikon

  • Decollage — De|col|la|ge [dekɔ la:ʒə] die; , n <aus fr. décollage »das Losmachen« zu décoller »Angeklebtes lösen«> Bild, das durch die destruktive Veränderung von vorgefundenen Materialien entsteht (z. B. Zerstörung der Oberfläche durch Abreißen,… …   Das große Fremdwörterbuch

  • decollage —    The tearing away of parts of posters or other images which were adhered to each other in layers, so that portions of the underlayers contribute to the final image. (pr. de coh lahzh ) Decollage should not be confused with collage which is its… …   Glossary of Art Terms

  • DÉCOLLAGE — n. m. Action de décoller …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • decollage — (Voz francesa.) ► sustantivo masculino ARTE Técnica moderna de realización plástica que consiste en destruir y distorsionar diversos elementos de uso cotidiano en un planteamiento opuesto al collage …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.